2017 hhof inductees
Cinq grands appelés au Temple
Andreychuk, Drake, Goyette, Kariya et Recchi seront intronisés au Temple de la renommée du hockey
Jason La Rose
|
26 juin 2017
|

Ce fut un grand jour, lundi, pour cinq anciens d'Équipe Canada qui ont appris qu'ils faisaient partie de la cuvée 2017 intronisée au Temple de la renommée du hockey.

Dave Andreychuk, Danielle Goyette, Paul Kariya et Mark Recchi seront admis dans la catégorie des joueurs cet automne tandis que le légendaire entraîneur Clare Drake sera admis comme bâtisseur.

Regardons les nouveaux membres de plus près...

Dave Andreychuk n'a fait partie d'Équipe Canada qu'à deux reprises au début de son illustre carrière, et il a remporté deux médailles.

Auteur de 640 buts dans la LNH, ce natif de Hamilton, Ontario, a démontré sa touche de marqueur au Championnat mondial junior 1983 de l’IIHF, comptant six buts en sept matchs pour les Canadiens médaillés de bronze. Trois de ses six buts sont survenus lors d'un match contre la Norvège au cours duquel il a accumulé sept points; à ce jour, cela représente le plus grand nombre de points par un Canadien dans un match du Mondial junior (record égalé depuis par Mike Cammalleri et Gabriel Bourque).

Andreychuk a mis fin à sa carrière internationale trois ans plus tard au Championnat mondial 1986 de l'IIHF où il a accumulé trois buts et deux aides en 10 matchs pour aider les Canadiens à remporter le bronze en Union soviétique.

Clare Drake est l'entraîneur qui a obtenu le plus grand nombre de victoires de l'histoire du hockey universitaire canadien. Lorsqu'il a pris sa retraite en 1989, il en avait 697 à son actif. Au cours de sa carrière derrière le banc, le natif de Yorkton, Saskatchewan, a mené les Golden Bears de l'Université de l'Alberta à six titres de l'USIC et à 17 titres de l'Ouest du Canada.

Il a aussi été entraîneur dans la LNH et l'AMH ainsi que sur la scène internationale, agissant comme coentraîneur de l'équipe nationale masculine du Canada aux Jeux olympiques d'hiver de 1980, guidant le Canada à son premier championnat à la Coupe Spengler 1984, et agissant comme entraîneur-conseil auprès de l'équipe nationale féminine du Canada avant les Jeux olympiques d'hiver de 1998.

Il a été intronisé au Panthéon des sports canadiens en 1989, nommé à l'Ordre du Canada en 2013 et a reçu l'Ordre du hockey au Canada en 2014.

Danielle Goyette , originaire de Saint-Nazaire, Québec, a été membre de l'équipe nationale féminine du Canada de 1991 à 2007, remportant deux médailles d'or olympiques (2002, 2006) et huit médailles d'or au Championnat mondial féminin de l'IIHF (1992, 1994, 1997, 1999, 2000, 2001, 2003, 2007).

Au total, elle a remporté 20 médailles d'or et quatre d'argent lors de compétitions internationales d'envergure, incluant les Jeux olympiques d'hiver, le Championnat mondial féminin de l'IIHF, la Coupe des 3/4 nations et le Championnat Pacific Rim. Au moment de sa retraite, elle était la deuxième meilleure pointeuse de l'histoire d'Équipe Canada (elle est actuellement quatrième) avec 114 buts, 105 aides et 219 points.

Goyette deviendra seulement la cinquième joueuse à être intronisée au Temple de la renommée du hockey et la troisième Canadienne aux côtés de ses anciennes coéquipières Angela James (2010) et Geraldine Heaney (2013).

Paul Kariya a représenté le Canada à neuf reprises au cours de sa carrière, notamment à deux Jeux olympiques d'hiver, trois Championnats mondiaux de l'IIHF et deux Championnats mondiaux juniors de l’IIHF; il a remporté une médaille d'or à ces trois événements, montant sur la plus haute marche du podium aux Olympiques (2002), Mondial (1994) et Mondial junior (1994), et il a mis fin à sa carrière internationale avec 102 points (31 buts, 71 aides) en 79 matchs.

Ce natif de North Vancouver, Colombie-Britannique, a joué avec l'équipe nationale masculine estivale des M18 du Canada, l'équipe nationale junior du Canada (deux fois) et l'équipe nationale masculine du Canada en moins de deux ans avant d'être le meilleur pointeur du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 1994.

Il a pris part à son dernier match avec Équipe Canada aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City où il s'est joint à ce qui est sans doute le plus grand rassemblement de talent canadien jamais réuni pour aider à mettre fin à la disette d'or olympique de 50 ans du Canada, marquant le premier but du match pour la médaille d’or contre les États-Unis.

Mark Recchi a porté le rouge et le blanc d'Équipe Canada quatre fois au cours de son illustre carrière, remportant une médaille d'or au Championnat mondial junior de l’IIHF et au Championnat mondial de l'IIHF.

Membre de l'équipe nationale junior du Canada médaillée d'or au Mondial junior 1988 en Union soviétique, le joueur originaire de Kamloops, Colombie-Britannique, est revenu à l'équipe nationale cinq ans plus tard, se joignant à un autre membre de la cuvée de 2017, Paul Kariya, pour terminer quatrième au Championnat mondial de 1993.

Il a ajouté une médaille d'or du Mondial 1997 à sa collection, accumulant six points en neuf matchs pour aider le Canada à terminer premier en Finlande, et il s'est taillé une place au sein de la première équipe olympique à inclure des joueurs de la LNH aux Jeux de 1998 à Nagano où il a obtenu deux mentions d'aide en cinq matchs. En 29 matchs sur la scène internationale, Recchi a accumulé 20 points (5 buts, 15 aides).

Les cinq heureux élus seront admis lors de la cérémonie d'intronisation le 13 novembre au Temple de la renommée du hockey à Toronto où ils se joindront aux autres nouveaux membres, Teemu Selanne et Jeremy Jacobs.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
kmacleod@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
M17 2018 : SWE 4 – CAN-R 3 TB (Médaille de bronze)
Raymond marque en tirs de barrage et la Suède gagne le bronze.
M17 2018 : RUS 2 – FIN 1 (Médaille d’or)
Gushchin et Kokhanin marquent et la Russie obtient l’or.
C4N 2018 : USA 5 – CAN 2 (Médaille d’or)
Fortino et Bourbonnais marquent, mais le Canada repart avec l’argent.
M17 2018 : RUS 6 – SWE 4 (Demi-finale)
Deux buts et deux aides de Ponomaryov envoient la Russie en finale.
Horaire
Close
Credit