dillon dube feature
De Cochrane à capitaine
Un parcours sinueux dans le hockey mineur a préparé Dillon Dubé à la perfection aux défis du Championnat mondial junior de l’IIHF
Jason La Rose
|
4 janvier 2018
|

Demandez à n'importe qui au sein de l'équipe nationale junior du Canada – les joueurs, les entraîneurs, les membres du personnel – quelle est la clé du succès lors d'une compétition à court terme, et vous devriez entendre plusieurs variations de la même réponse.

Devenir une équipe. S'unir rapidement. Devenir rapidement des amis. Une équipe, un objectif.

C'est un état d'esprit inculqué aux joueurs dès leur entrée au sein du programme d’excellence au niveau des M17 qui demeure présent jusqu'au Championnat mondial junior de l'IIHF – plus les joueurs sont à l'aise ensemble, plus ils joueront bien et plus ils connaîtront du succès.

Il suffit de jeter un regard au chemin emprunté par Dillon Dubé vers sa deuxième participation au Mondial junior pour constater qu’il n’est pas surprenant que l'athlète de Cochrane, Alb., soit le capitaine du Canada à Buffalo.

Dubé a été un nomade du hockey mineur; il a joué dans quatre communautés au sein de trois provinces en huit ans, ce qui signifie qu’aux deux saisons, il devait se faire de nouveaux amis et apprendre à jouer avec de nouveaux coéquipiers.

Aujourd'hui, il fait la même chose, mais sur une plus grande scène et avec 21 autres joueurs qui vivent la même situation.

« Se promener tout le temps, intégrer de nouvelles équipes... on ne se sent pas à l'aise quand on arrive dans une équipe où l'on ne connaît personne », confie Dubé. « Quand on arrive au Mondial junior, je pense qu'on s'ajuste tous bien parce que personne ne se connaît vraiment et ne se sent à l'aise; une fois que vous le réalisez, ça aide à devenir une équipe. »

Né à Golden, C.-B., Dubé a joué trois saisons avec les Rams avant que sa famille déménage en Alberta, où il a évolué durant deux ans avec les Rockies de Cochrane et une année avec les Timberwolves de Bow Valley. Il a joint les rangs de l'Xtreme d'Airdrie pour sa première année dans le bantam majeur, puis il a bougé vers la Saskatchewan pour passer deux saisons à Notre Dame, avant de faire le saut dans la Ligue de hockey de l'Ouest, dans l'uniforme des Rockets de Kelowna.

Vous suivez toujours?

La plus grande étape de son développement a été sa décision de s'engager auprès de Notre Dame. Le déménagement à Wilcox, Sask., signifiait quitter la résidence familiale à l'âge de 14 ans pour vivre, étudier et jouer dans un programme de hockey de renom, mais Dubé n'a jamais été vraiment seul.

« Il se passait toujours quelque chose; il y avait 39 gars de 9e année avec moi dans la même résidence, alors nous étions vraiment près l'un de l'autre et certains d'entre eux sont encore aujourd'hui parmi mes meilleurs amis », lance-t-il. « J'étais si proche de ces gars et je passais tellement de temps avec eux, ils étaient comme ma famille. »

Si Dubé s'ennuyait de son nid familial, ça n'a jamais paru sur la glace. Il a fini 10e meilleur pointeur de la South Saskatchewan Minor Hockey League (SSMHL) en 2012-2013, aidant les Hounds à remporter le titre du circuit, puis il a été sélectionné au 21e rang par les Rockets au repêchage bantam 2013 de la WHL.

La saison suivante, sa formation a pris le sixième rang du classement de la Ligue de hockey midget AAA de la Saskatchewan et il en a profité pour se faire remarquer par Hockey Canada, obtenant une invitation au camp national de développement des moins de 17 ans à l'été.

Dubé a raté le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2014 en raison d'une blessure juste avant le début du tournoi, mais il a été un joueur régulier d'Équipe Canada depuis, remportant l'or à la Coupe commémorative Ivan-Hlinka 2015 et l'argent au Championnat mondial junior 2017 de l’IIHF en sol canadien, à Montréal et Toronto.

De retour au Mondial junior, Dubé a un peu plus de responsabilités cette année, voyant son nom ajouté à une liste de capitaines du Canada qui comprend Fleury, Lindros, Upshall, Letang, Schwartz et Lazar.

Mais il n'est pas seul dans son bateau. La formation canadienne inclut six joueurs qui portent le « C » avec leur équipe de club – Cal Foote (Kelowna), Brett Howden (Moose Jaw), Jordan Kyrou (Sarnia), Michael McLeod (Mississauga), Sam Steel (Regina) et Robert Thomas (London) – ce qui donne un grand appui à Dubé pour qu'il puisse continuer de se concentrer sur son jeu.

« C'est la plus grande chose à propos du fait d'être capitaine – tu peux continuer de faire ce à quoi tu excelles », dit-il. « Je peux continuer d'être moi-même parce que c'est pour cette raison qu'ils m'ont choisi. J'essaie de faire de mon mieux, mais avec Raddysh, McLeod et tous ces gars… tous ces vétérans de l'an dernier sont des meneurs et chaque joueur de notre formation en est un au sein de son équipe. »

Comme le vieil adage le dit, toute bonne chose a une fin, et Dubé sait que son temps au sein du programme d’excellence prend fin à Buffalo. Et même s'il se concentre à ajouter une médaille d'or à sa collection, il prend le temps de profiter de l'expérience un peu plus qu'en 2017.

« Cette année, je l'apprécie plus », admet-il. « Le tournoi de l'an dernier a passé vraiment vite parce que j'étais quelque peu étonné de faire l'équipe. C'était comme un tourbillon. Tout ce qui arrivait était fou et le fait de jouer au Canada était un peu plus écrasant que ce à quoi j'étais habitué.

« Cette année, je suis établi et je sais ce que cette expérience représente. Alors, j'essaie assurément d'en profiter cette année et de retirer le maximum de mon expérience. Je sais que c'est la dernière fois. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
FHC 2018 : Le monde du hockey canadien se réunit au gala
Gala et tournoi de golf de la Fondation Hockey Canada.
CPCT 2018 : London hôte du Mondial de parahockey
L’événement rebaptisé Coupe de parahockey Canadian Tire – auparavant connu sous le nom de Défi mondial de hockey sur luge – se déroulera du 1er au 8 décembre au Western Fair Sports Centre. L’équipe nationale de parahockey du Canada accueillera les trois meilleures nations de parahockey du monde dans le sud-est de l’Ontario.
FHC 2018 : Rêves devenus réalité à London
La Fondation Hockey Canada s’est associée à la Fédération de hockey de l’Ontario, au South London Neighbourhood Resource Centre et à la Neighbourhood Resource Association of Westminster Park pour permettre à 28 jeunes de la région de London de s’initier au hockey et d’aller sur la glace grâce au programme Rêves devenus réalité.
CMM 2018 : USA 4 – CAN 1 (Bronze)
Vlasic marque, mais le Canada perd le match pour le bronze au Mondial.
Horaire
Close
Credit