u17 ssm all star team
La fierté des Greyhounds
Plus d'une trentaine de joueurs des Greyhounds de Sault Ste. Marie ont porté les couleurs de leur pays au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans depuis 1986, mais quels seraient les six de la formation partante?
David Brien
|
28 octobre 2016
|

Un regard rapide vers les joueurs qui ont passé au sein des Greyhounds de Sault Ste. Marie et qui ont fait leur chemin vers une carrière professionnelle notable, et parfois même digne d'une intronisation au Temple de la renommée du hockey, révèle une liste impressionnante.

Il suffit de regarder dans les hauteurs du Essar Centre : Vanbiesbrouck, Hartsburg, Foote, Francis, Gretzky. Pas mauvais.

Alors, ce n'est pas très surprenant de constater qu'il y a un fort lien entre les Greyhounds et le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans; depuis le premier tournoi en 1986, 38 joueurs qui ont porté les couleurs de Sault Ste. Marie ont vécu une expérience sur la scène internationale au niveau des M17. (Barrett Hayton devient le 39e de cette liste cette année.)

Ces anciens ont accumulé un total de 12 médailles d’or, 3 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Encore là, pas mauvais.

Mais quels seraient les six joueurs de la formation partante des anciens des Greyhounds qui ont joué au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans?

GARDIEN DE BUT – KYLE GAJEWSKI
M17 : Ontario 2004 (or) – 4PJ 3-0-1 2,00 MOY. 0,904 % ARR. 1 JB
SSM : 2004-2008 – 214PJ 114-89-0 2,72 MOY. 0,906 % ARR. 12 JB

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « Ce fut une très belle expérience. Tu rencontres les gars que tu as affrontés dans le AAA et dans d'autres ligues quand tu étais plus jeune. Juste le fait de jouer avec ces gars, et non de les affronter, était pas mal cool. Sur le plan du développement, tu rivalises avec les meilleurs, les joueurs les plus talentueux. Pour un gardien de but, c'est assurément un plus grand défi; les gars sont meilleurs, alors le jeu est vraiment plus rapide. »

Sur le fait de jouer à Sault Ste. Marie : « C'est vraiment très froid là-bas, mais les partisans sont incroyables. Je suis pas mal certain qu'on a joué devant des salles combles à chaque match; les amateurs se déplaçaient même quand la température était misérable. C'est une belle petite ville avec plusieurs restaurants détenus par des familles et tout. Les gens là-bas sont fantastiques. Ils connaissent et adorent leur hockey. »

DÉFENSEUR – TREVOR DALEY
M17 : Ontario 2000 (argent) – 6PJ 5B 3A 8P
SSM : 2000-2003 – 216PJ 59B 129A 188P

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « C'était excitant. Je pense que le fait d'être sélectionné pour jouer s'est avéré une belle réalisation; ça m'a vraiment permis de prendre confiance et de grandir en tant que personne. Aujourd'hui, quand j'y repense, ce tournoi a été un bon indicateur pour moi; tu dois affronter les meilleurs joueurs de ton âge du Canada, mais aussi d’autres pays. »

Sur le fait de jouer à Sault Ste. Marie : « Étant un garçon de Toronto, de la ville, Sault Ste. Marie était l'endroit le plus loin où je pouvais me retrouver. Mais j'ai profité de cette occasion et réalisé rapidement à quel point c'était une ville de hockey. C'est en fait un endroit où j'habite en été; c'est un bel environnement, une belle ville de hockey et les gens adorent leur hockey là-bas. Ce que j'ai appris en vivant là-bas, c'est la mentalité de la ville; travaille fort et tu en récolteras les fruits. »

DÉFENSEUR – DARNELL NURSE
M17 : Ontario 2012 (bronze) – 5PJ 1B 2A 3P
SSM : 2011-2015 – 221PJ 36B 98A 134P

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « La première fois que j'ai enfilé l'uniforme canadien, c'était à ce tournoi. C'était un immense honneur de faire partie de ce tournoi. Je me suis fait des amis et j'ai participé à de nouvelles rivalités. C'était un grand pas en avant pour moi parce que ça m'a donné la chance d'affronter les meilleurs joueurs de l'Europe et de mon groupe d'âge. Ça te permet de voir comment tu te comportes contre des joueurs que tu devras affronter dans l'avenir. »

Sur le fait de jouer à Sault Ste. Marie : « Le hockey est le meilleur vendeur. Tous les gens de la ville appuient non seulement les Greyhounds, mais simplement le sport du hockey. Les joueurs peuvent assurément s'attendre à de bonnes foules parce que les amateurs sont très passionnés et intelligents et suivent le hockey toute leur vie. Et les restaurants à Sault Ste. Marie sont vraiment bons! »

AVANT – JEFF CARTER
M17 : Ontario 2002 (bronze) – 6PJ 5B 3A 8P
SSM : 2001-2005 – 236PJ 123B 123A 246P

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « Je vivais en quelque sorte ma première expérience avec Équipe Canada et contre des rivaux internationaux. C'était une autre étape sur mon parcours. Même si je jouais pour Équipe Ontario, je faisais quand même partie de Hockey Canada. Et chaque fois que tu as la chance d'affronter les meilleurs joueurs, ça te donne une autre occasion de poursuivre ton développement et de rivaliser avec les meilleurs. »

AVANT – JOE THORNTON
M17 : Ontario 1995 (or) – 6PJ 1B 8A 9P
SSM : 1995-1997 – 125PJ 71B 127A 198P

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « Je pense que tu apprends comment devenir un ami. Il y a plusieurs types de caractère au sein des équipes, mais les joueurs doivent tous devenir amis à un certain point. Aujourd'hui, j'ai encore des amis de cette équipe avec qui je parle encore. Je pense que ton éthique du travail donne aussi des résultats; se lever de bonne heure pour aller aux entraînements et tout. Je me souviens quand on a gagné le tournoi, tout le monde était si excité. C'était un tournoi vraiment cool. »

Sur le fait de jouer à Sault Ste. Marie : « J'ai de très bons souvenirs de mon expérience de joueur à Sault Ste. Marie. Le soutien que les Greyhounds obtiennent dans la communauté est spécial; je me souviens à quel point les gens étaient des fanatiques de hockey et de tout ce que ça apportait à la communauté. C'est une ville de cols bleus – c'est vraiment dans le nord – et quand arrive le samedi soir, tout ce que les gens veulent faire, c'est regarder du hockey. »

AVANT – SERGEI TOLCHINSKY
M17 : Russie 2012 (or) – 6PJ 6B 0A 6P
SSM : 2012-2015 – 189PJ 87B 150A 237P

Sur le fait de jouer au Défi des M17 : « Je pense que c'était un tournoi vraiment important pour moi parce que plusieurs recruteurs étaient présents. Particulièrement pour les joueurs européens, c'est une chance de se faire connaître et de permettre aux recruteurs de la LNH de se faire voir dans l'espoir de se faire repêcher. Après le tournoi, quelques dirigeants d'équipes de l'OHL sont venus me voir et c'est comme ça que j'ai été sélectionné dans la LCH. Cette expérience a été très bonne pour ma carrière parce que j'ai passé trois ans dans l'OHL et je pense que ça m'a aidé à accentuer mon développement et à progresser dans ma carrière. »

Sur le fait de jouer à Sault Ste. Marie : « Sault Ste. Marie est une ville incroyable. C'est une belle ville de hockey et ils ont de bons partisans. C'était nouveau pour moi de jouer devant 4 000 personnes à nos matchs. La ville a beaucoup d'histoire parce plusieurs grands joueurs ont évolué là-bas, comme les Gretzky, Francis et Coffey. Ce n'est pas seulement à Sault Ste. Marie par contre, je pense que peu importe dans quelle ville où tu vas au Canada, les gens adorent le hockey là-bas. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
DMJA 2019 : CZE 4 – RUS 3 PROL. (Préliminaire)
Barinka marque après 1 min 57 s en prolongation; les Tchèques gagnent.
DMJA 2019 : CAN-E 5 – CAN-O 1 (Préliminaire)
Deux buts, deux aides de Martino; l’Est gagne la bataille canadienne.
DMJA 2019 : USA 3 – CAN-O 2 (Préliminaire)
Farrell marque le but égalisateur et le but gagnant pour les É.-U.
DMJA 2019 : RUS 3 – CAN-E 2 PROL. (Préliminaire)
Ponomaryov marque en avantage numérique, et la Russie l’emporte.
Horaire