doug armstrong wch f
Nomination du groupe de gestion de l’équipe nationale masculine du Canada pour la Coupe du monde de hockey 2016
NR.086.15
|
22 juin 2015
|
Hockey Canada a dévoilé, lundi, le groupe de gestion qui dirigera l’équipe nationale masculine du Canada à la Coupe du monde de hockey 2016 qui se tiendra du 17 septembre au 1er octobre 2016 à Toronto, Ontario.

Doug Armstrong (Sarnia, Ont./St. Louis, LNH) dirigera le groupe en tant que directeur général avec l’aide de Marc Bergevin (Montréal/Montréal, LNH), Rob Blake (Simcoe, Ont./Los Angeles, LNH), Ken Holland (Vernon, C.-B./Detroit, LNH), Bob Murray (Kingston, Ont./Anaheim, LNH) et Scott Salmond (Creston, C.-B.), vice-président des activités hockey et des équipes nationales chez Hockey Canada.

Le groupe de gestion supervisera et dirigera les activités d’Équipe Canada, incluant la sélection du personnel et l’évaluation et la sélection des joueurs.

Doug Armstrong, qui vient de terminer sa cinquième saison comme directeur général des Blues de St. Louis de la LNH, fera partie de la direction d’Équipe Canada pour la huitième fois. Il était membre du groupe de gestion de l’équipe qui a remporté l’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 et 2014 et était directeur général du Canada au Championnat mondial 2009 de l’IIHF, remportant une médaille d’argent. Armstrong a également occupé les postes de directeur général adjoint aux championnats mondiaux de 2002 et 2008, d’adjoint spécial au directeur général Steve Yzerman en 2007, remportant l’or, et il a fait partie du groupe de gestion au Mondial 2013. Avant de se joindre aux Blues, Armstrong a passé 16 ans auprès des Stars de Dallas remportant la coupe Stanley en tant que directeur général adjoint en 1999. Il a été nommé Directeur général de l’année de la LNH en 2011-2012.

Marc Bergevin, qui vient de terminer sa troisième saison comme directeur général des Canadiens de Montréal de la LNH, se joindra à Équipe Canada dans un rôle de direction pour la première fois. Il a été finaliste pour le prix du Directeur général de l’année de la LNH pour les saisons 2012-2013 et 2013-2014. Avant de se joindre à Montréal, Bergevin était directeur du personnel des joueurs des Blackhawks de Chicago de la LNH, remportant la coupe Stanley en 2010, et il a été directeur général adjoint au cours de la saison 2011-2012. Comme joueur, Bergevin n’a représenté son pays qu’une fois, aidant le Canada à mettre fin à une disette de médaille d’or de 33 ans au Championnat mondial 1994 de l’IIHF. Il a joué 21 saisons dans la LNH auprès de huit équipes après avoir été sélectionné 59e au total par Chicago lors du repêchage d’amateurs 1983 de la LNH.

Rob Blake vient de terminer sa deuxième saison comme directeur général adjoint des Kings de Los Angeles de la LNH après trois saisons au sein du service de la sécurité des joueurs de la LNH. Blake épaule le directeur général des Kings, Dean Lombardi, dans toutes les facettes des activités hockey, incluant la négociation de contrats, le personnel des joueurs et la supervision des plus beaux espoirs de l’organisation, tout en agissant aussi comme directeur général de l’équipe affiliée des Kings dans l’AHL, les Monarchs de Manchester. Il a aussi été directeur général du Canada au Championnat mondial de hockey sur glace 2014 de l’IIHF et directeur général adjoint au Championnat mondial 2011 de l’IIHF. Comme joueur, Blake a représenté le Canada à plusieurs occasions, prenant part à 58 matchs en neuf événements et remportant une médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de 2002, au Championnat mondial 1997 de l’IIHF et au Championnat mondial 1994 de l’IIHF. En 20 ans de carrière dans la LNH, il a participé à 1 270 matchs en saison régulière, accumulant 777 points (240 buts, 537 aides) et remportant la coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado en 2001 et le trophée James-Norris remis au meilleur défenseur de la LNH en 1998. Il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en novembre 2014.

Ken Holland, directeur général des Red Wings de Detroit de la LNH depuis 1997, effectue un retour au sein du groupe de gestion d’Équipe Canada après avoir remporté l’or aux Jeux olympiques de 2010 et 2014. Il a aussi été membre du groupe de gestion lors du Championnat mondial de hockey sur glace 2013 de l’IIHF, directeur général au championnat mondial de 2006 et il a remporté l’argent comme directeur général adjoint au Mondial de 2005. Depuis qu’il est le directeur général des Red Wings, Holland a mené l’équipe à la coupe Stanley en 1998, 2002 et 2008, et il en a remporté une autre en tant que directeur général adjoint en 1997. Il a été sélectionné 188e au total par les Maple Leafs de Toronto lors du repêchage d’amateurs 1975 de la LNH et a joué quatre matchs dans la LNH avec les Whalers de Hartford et Detroit. 

Bob Murray, directeur général des Ducks d’Anaheim de la LNH depuis 2008, en sera à sa deuxième présence au sein de la direction d’Équipe Canada, ayant été directeur général adjoint au Championnat mondial 2011 de l’IIHF. Il a reçu le prix du Directeur général de l’année de la LNH en 2013-2014 et est à nouveau un finaliste pour la saison 2014-2015. Avant de devenir directeur général à Anaheim, Murray a occupé le poste de premier vice-président des activités hockey des Ducks de 2005 à 2008, remportant la coupe Stanley en 2007. Il a également été directeur général des Blackhawks de Chicago de la LNH de 1997 à 1999. Murray a joué 1 008 matchs dans la LNH avec Chicago de 1975 à 1990 après avoir été sélectionné 52e au total lors du repêchage d’amateurs 1974 de la LNH.   

Scott Salmond travaille chez Hockey Canada depuis 2001 où il occupe le poste de vice-président des activités hockey et des équipes nationales depuis juin 2014. À ce titre, Salmond supervise toutes les activités des équipes nationales masculines du Canada pour les Jeux olympiques d’hiver, le Championnat mondial de hockey sur glace de l’IIHF, le Championnat mondial junior de l’IIHF et le Championnat mondial de hockey sur glace des M18 de l’IIHF ainsi que le programme de hockey sur luge aux Jeux paralympiques d’hiver et au Championnat mondial de hockey sur luge du CIP. 

« Il s’agit de quelques-uns des hommes les plus respectés et ayant le plus de succès dans le monde du hockey, et nous ne pourrions être plus ravis qu’ils dirigent Équipe Canada pour la Coupe du monde de hockey 2016 », a déclaré Tom Renney, président et chef de la direction de Hockey Canada. « Il y a beaucoup de travail à faire d’ici le 17 septembre 2016 et, comme personnel, nous sommes impatients de travailler avec le groupe de gestion alors que nous tenterons de remporter un deuxième championnat consécutif de la Coupe du monde pour Équipe Canada. »

Les huit équipes qui prendront part à la Coupe du monde 2016 sont Équipe Canada, Équipe États-Unis, Équipe Europe, Équipe Finlande, Équipe République tchèque, Équipe Russie, Équipe Suède et une équipe de jeunes étoiles de l’Amérique du Nord.

Équipe Europe sera formée de joueurs européens dont le pays de naissance est autre que la Finlande, la République tchèque, la Russie et la Suède; autrement dit, elle regroupera des joueurs issus de tout autre pays européen développant de plus en plus de joueurs de hockey de classe mondiale. Des joueurs venant de pays comme l’Allemagne, l’Autriche, le Bélarus, le Danemark, l’Estonie, la France, le Kazakhstan, la Lettonie, la Lituanie, la Norvège, la Slovaquie, la Slovénie et la Suisse, entre autres, seront tous admissibles à faire partie d’Équipe Europe.

Les joueurs de l’équipe des jeunes étoiles de l’Amérique du Nord seront choisis parmi un bassin regroupant les meilleurs jeunes joueurs du Canada et des États-Unis. Les joueurs âgés de 23 ans et moins seront admissibles à être choisis exclusivement par l’équipe des jeunes étoiles de l’Amérique du Nord.

Les huit équipes seront chacune formées de 23 joueurs, incluant 20 patineurs et trois gardiens de but. Chaque association nationale a le droit de choisir sa propre équipe et elle doit dévoiler au moins 16 membres de sa formation d’ici le 1er mars 2016; les autres membres des formations doivent être annoncés au plus tard le 1er juin 2016.

Afin de déterminer la composition d’Équipe Europe et de l’équipe des jeunes étoiles de l’Amérique du Nord, la Ligue nationale de hockey (LNH) et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH) nommeront conjointement chacune des équipes de gestion.

Équipe Canada a remporté la dernière édition de la Coupe du monde de hockey en 2004, ne subissant aucune défaite et battant la Finlande 3-2 lors du match de championnat. Elle avait terminé deuxième lors de la première Coupe du monde en 1996.

La Coupe du monde de hockey est un effort commun de l’AJLNH et de la LNH en collaboration avec la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF).

REMARQUE POUR LES MÉDIAS : Francis Dupont, responsable des communications chez Hockey Canada, est sur place à Toronto et il est possible de le joindre au 587-999-5681 ou à [email protected] pour toute demande d’entrevue.

Pour de plus amples renseignements sur l’équipe nationale masculine du Canada et la Coupe du monde de hockey 2016, veuillez consulter le www.hockeycanada.ca/fr ou suivre les médias sociaux aux www.facebook.com/hockeycanadafr, www.twitter.com/hockeycanada_fr et www.twitter.com/hc_masculin.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
DMJA 2019 : CZE 4 – RUS 3 PROL. (Préliminaire)
Barinka marque après 1 min 57 s en prolongation; les Tchèques gagnent.
DMJA 2019 : CAN-E 5 – CAN-O 1 (Préliminaire)
Deux buts, deux aides de Martino; l’Est gagne la bataille canadienne.
DMJA 2019 : USA 3 – CAN-O 2 (Préliminaire)
Farrell marque le but égalisateur et le but gagnant pour les É.-U.
DMJA 2019 : RUS 3 – CAN-E 2 PROL. (Préliminaire)
Ponomaryov marque en avantage numérique, et la Russie l’emporte.
Horaire