Le groupe en or
Seize médaillés d’or du Championnat mondial junior de l’IIHF seront de la formation du Canada à la Coupe du monde de hockey
David Brien & Wendy Graves
|
27 mai 2016
|

REMARQUE : Cet article a été publié initialement le 2 mars lors de l’annonce des 16 premiers joueurs. Il a été mis à jour pour refléter la formation complète d’Équipe Canada.

Les joueurs nommés à Équipe Canada figurent parmi la fine fleur du hockey canadien; ensemble, ils ont remporté 21 médailles d’or olympiques et 16 autres au Championnat mondial de l’IIHF, et tous sauf un – le gardien de but Corey Crawford – ont de l’expérience au hockey international.

Leur feuille de route comprend également le Championnat mondial junior de l’IIHF. Parmi le groupe, 16 joueurs ont participé au Mondial junior et 14 y ont gagné une médaille d’or; Brad Marchand, John Tavares et Jonathan Toews sont en tête du palmarès avec deux médailles d'or chacun.

Voici un aperçu de ce que les Canadiens en route vers la Coupe du monde ont accompli au Mondial junior :

PATRICE BERGERON
CMJ 2005– 6PJ 5B 8A 13P (médaille d’or/Joueur par excellence/équipe des étoiles)

Un an après avoir fait ses débuts dans la LNH, Bergeron s’est joint à Équipe Canada au Mondial junior 2005 en raison du lockout dans la LNH. Son expérience professionnelle a porté des fruits; avec Sidney Crosby et Corey Perry, il a fait partie du trio le plus menaçant du Canada. Il a été le meilleur pointeur du tournoi avec 13 points, aidant le Canada à mettre fin à une disette de médaille d’or de huit ans, s’emparant du titre de Joueur par excellence et se taillant une place au sein de l’équipe des étoiles des médias.

JAY BOUWMEESTER
CMJ 2000 – 7PJ 0B 0A 0P (médaille de bronze)
CMJ 2001 – 7PJ 0B 2A 2P (médaille de bronze)
CMJ 2002 – 7PJ 0B 2A 2P (médaille d’argent/équipe des étoiles)

En 2000, Bouwmeester est devenu le plus jeune joueur à représenter le Canada au Championnat mondial junior de l’IIHF (16 ans, 3 mois), une distinction qui tient toujours. Le défenseur est l'un des sept seuls joueurs à avoir disputé trois éditions du Mondial junior avec l'équipe nationale junior du Canada. Il se trouve à égalité avec trois autres joueurs pour le plus grand nombre de parties jouées (21). Une présence constante à la ligne bleue, Bouwmeester a enregistré la meilleure fiche +/- du tournoi de 2002 avec +11, en plus d'être nommé à l'équipe des étoiles des médias.

BRENT BURNS
CMJ 2004 – 6PJ 0B 6A 6P (médaille d’argent)

Burns a été nommé Meilleur défenseur du Championnat mondial de l’IIHF à deux reprises, en 2008 et en 2015. Mais en 2004, il a imposé son jeu robuste à ses débuts sur la scène internationale en tant qu’avant au sein de l’équipe nationale junior du Canada. Prêté par le Wild du Minnesota, il a obtenu six mentions d’aide – dont deux lors des victoires du Canada sur la Suisse et la République tchèque – en six matchs faisant partie d’un trio avec Jeff Carter et Ryan Getzlaf.

SIDNEY CROSBY
CMJ 2004 – 6PJ 2B 3A 5P (médaille d’argent)
CMJ 2005 – 6PJ 6B 3A 9P (médaille d’or)

Plus jeune joueur de l’histoire à marquer un but pour le Canada au Mondial junior lorsqu’il a fait mouche contre la Suisse en 2004, Crosby a réussi son plus grand impact l’année suivante. Le futur double médaillé d’or olympique a terminé deuxième pointeur derrière Jeff Carter à Grand Forks, égalant le record canadien pour le plus de buts en avantage numérique établi par Éric Dazé (cinq) et aidant le Canada à mettre fin à une disette de médaille d’or de huit ans.

DREW DOUGHTY
CMJ 2008 – 7PJ 0B 4A 4P (médaille d’or/Meilleur défenseur/équipe des étoiles)

Doughty a non seulement remporté une médaille d’or en République tchèque en 2008, il a aussi remporté deux honneurs individuels. Même s’il n’a accumulé que quatre points en sept matchs – deux aides contre la Slovaquie et la Finlande –, son habileté à compliquer la vie de la défensive adverse a été reconnue; le défenseur a été nommé Meilleur défenseur par la direction de l’IIHF et il a été nommé à l’équipe des étoiles des médias.

RYAN GETZLAF
CMJ 2004 – 6PJ 3B 3A 6P (médaille d’argent)
CMJ 2005 – 6PJ 3B 9A 12P (médaille d’or)

Après avoir dû se contenter de l’argent au Mondial junior de 2004 à Helsinki où il a accumulé une moyenne d’un point par match, Getzlaf a de nouveau enfilé le rouge et blanc l’année suivante comme membre de la meilleure équipe canadienne de tous les temps au dire de plusieurs. Le natif de Regina en Saskatchewan a été une force à l’offensive, terminant au deuxième rang des pointeurs d’Équipe Canada et du tournoi avec 12 points et marquant après seulement 51 secondes de jeu en finale pour aider le Canada à remporter la médaille d’or.

CLAUDE GIROUX
CMJ 2008 – 7PJ 2B 4A 6P (médaille d’or)

Giroux a terminé à égalité au deuxième rang des pointeurs de l’équipe à Pardubice et Liberec. Il a connu son meilleur match à l’offensive – un but et deux aides – dans une défaite contre la Suède en ronde préliminaire. Il a obtenu une aide dans une victoire sur le Danemark à la veille du jour de l’An et une autre dans une victoire sur les États-Unis en demi-finale. Cependant, il a inscrit son point le plus important dans le match pour la médaille d’or; son but a donné une avance de 2-0 au Canada qui a remporté le match par la marque de 3-2 en prolongation.

BRAD MARCHAND
CMJ 2007 – 6PJ 2B 0A 2P (médaille d’or)
CMJ 2008 – 7PJ 4B 2A 6P (médaille d’or)

Le nom de Marchand est synonyme de succès au Championnat mondial junior de l’IIHF où il a remporté deux médailles d’or consécutives. Son style de jeu dans l’uniforme du rouge et blanc n’était pas très différent du style qu’il adopte actuellement chez les Bruins de Boston – un ailier tenace qui joue comme un joueur au gabarit plus imposant et qui adore le jeu robuste. Marchand a compté deux buts en 2007, dont un dans le match pour la médaille d’or, et il a accumulé six points en sept matchs l’année suivante.

COREY PERRY
CMJ 2005 – 6PJ 2B 5A 7P (médaille d’or)

Perry a formé un trio avec Patrice Bergeron et Sidney Crosby sur ce que les entraîneurs avaient d'abord formé comme étant leur trio défensif. Il a récolté au moins un point dans cinq des six matchs, obtenant d'ailleurs deux buts dans un gain de 8-1 sur la Finlande. La médaille d’or qu'il a remportée à Grand Forks, Dakota du Nord, fait partie d'une récolte impressionnante de prix; Perry, avec l'ancien d'Équipe Canada Scott Niedermayer, est le seul joueur à avoir fait son entrée au Club triple or de l’IIHF (médaille d'or olympique, médaille d'or au Championnat mondial de l'IIHF, une coupe Stanley), en plus d'avoir gagné une médaille d'or au Mondial junior et une coupe Memorial (avec London en 2005).

ALEX PIETRANGELO
CMJ 2009 – 6PJ 1G 2A 3P (médaille d’or)
CMJ 2010 – 6PJ 3B 9A 12P (médaille d’argent/Meilleur défenseur/équipe des étoiles)

Pietrangelo a remporté l’or à Ottawa au Mondial junior 2009, mais c’est au tournoi de 2010 qu’il a commencé à retenir l’attention. Ce natif de King City, Ontario, a dominé à la ligne bleue, égalisant le record canadien établi par Bryan McCabe pour le plus de points par un défenseur en un tournoi (12). Pietrangelo a obtenu au moins un point lors des six matchs pour mériter le titre de Meilleur défenseur et une place au sein de l’équipe des étoiles des médias.

CAREY PRICE
CMJ 2007 – 6PJ 6-0-0 1,14MOY. 0,961% ARR. 2JB (médaille d’or/Joueur par excellence/Meilleur gardien de but/équipe des étoiles)

Dernier gardien de but à jouer chaque seconde de chaque match pour Équipe Canada à un Mondial junior, Price a permis aux Canadiens de remporter une troisième médaille d’or consécutive en 2007; le lauréat des Trophées Hart et Vézina en 2015 a amorcé le tournoi avec un jeu blanc et il a poursuivi sur cette lancée, terminant au premier rang du CMJ au chapitre des buts contre, du pourcentage d’arrêt et des jeux blancs. Il a également repoussé les États-Unis lors d’une excitante victoire en tirs de barrage en demi-finale.

STEVEN STAMKOS
CMJ 2008 – 7PJ 1B 5A 6P (médaille d’or)

Le futur premier choix au repêchage a enfin remporté une médaille d’or avec Équipe Canada à sa troisième participation après avoir raté le podium au tournoi estival des M18 et au Mondial des M18. Le joueur de 17 ans a obtenu trois mentions d’aide lors de la victoire du Canada sur les Tchèques à son premier match au tournoi et il a obtenu un but et deux autres aides lors des autres matchs pour se hisser au deuxième rang des pointeurs de l’équipe qui a remporté sa quatrième médaille d’or consécutive à la suite d’une victoire sur la Suède en prolongation.

JOHN TAVARES
CMJ 2008– 7PJ 4B 1A 6P (médaille d’or)
CMJ 2009 – 6PJ 8B 7A 15P (médaille d’or/Joueur par excellence/Meilleur avant/équipe des étoiles)

Tavares a marqué quatre buts en sept matchs alors qu’il n’avait que 17 ans pour aider le Canada à remporter l’or au Mondial junior de 2008, mais il a fait encore mieux en 2009 quand les Canadiens ont gagné leur cinquième médaille d’or de suite. Il a été nommé Joueur par excellence et Meilleur avant après avoir accumulé 15 points, il a été nommé à l’équipe des étoiles des médias et il a égalé le record de Jeff Carter et d’Eric Lindros pour le plus de points par un Canadien au CMJ, soit 12.

JOE THORNTON
CMJ 1997 – 7PJ 2B 2A 4P (médaille d’or)

À 17 ans, Thornton était le plus jeune membre de l’équipe nationale junior du Canada en 1997. Cinq mois avant d’être sélectionné premier lors du repêchage de la LNH en 1997, il a accumulé deux buts et deux aides pour aider l’équipe à réussir un parcours sans faille à Genève en Suisse. Le Canada a mis fin à son parcours en blanchissant les États-Unis 2-0 dans le match pour la médaille d’or, remportant ainsi un cinquième titre consécutif au Mondial junior. Et qui était l’entraîneur-chef de cette équipe en 1997? Nul autre que l’entraîneur-chef de l’équipe pour la Coupe du monde, Mike Babcock.

JONATHAN TOEWS
CMJ 2006 – 6PJ 0B 2A 2P (médaille d’or)
CMJ 2007 – 6PJ 4B 3A 7P (médaille d’or)

Le natif de Winnipeg au Manitoba n’a obtenu que deux mentions d’aide au Mondial junior de 2006 au sein de la meilleure équipe défensive de tous les temps, mais il s’est illustré l’année suivante. Toews a été le meilleur pointeur du Canada en Suède, accumulant sept points en six matchs en route vers la médaille d’or, mais cela n’est pas sa plus importante contribution – l’avant a marqué trois buts en trois tentatives en tirs de barrage en demi-finale contre les États-Unis pour se tailler une place dans l’histoire du hockey canadien.

SHEA WEBER
CMJ 2005 – 6PJ 0B 0A 0P (médaille d’or)

Weber n’a obtenu aucun point en six matchs lorsque le Canada a mis fin à sa disette de médaille d’or de huit ans à Grand Forks – le seul Canadien à prendre part à plus d’un match sans voir son nom sur la feuille de pointage –, mais cela ne veut pas dire qu’il n’a pas joué un rôle important. À ses débuts sur la scène internationale, le défenseur s’est joint à Dion Phaneuf pour assurer une défensive hermétique, terminant à égalité au troisième rang du tournoi au chapitre de la fiche plus/moins avec +10, un sommet parmi tous les défenseurs.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
C4N 2017 : USA 5 – CAN 1 (Match pour la médaille d’or)
Meghan Agosta réduit l’écart à un but, mais les É.-U. gagnent 5-1.
M17 2017 : CZE 2 – CAN-Blancs 1 (Bronze)
Toman et Teply marquent, et les Tchèques gagnent le bronze.
M17 2017 : USA 6 – CAN-Rouges 4 (Médaille d’or)
Quatre points pour Hughes, une cinquième médaille d’or pour les É.-U.
M17 2017 : RUS 5 – FIN 4 (5e place)
Cinq joueurs ont marqué, 10 ont obtenu des points, et Canada Blancs passe en demi-finale.
Horaire
Close
Credit