Coupe Esso 2016

3 étoiles du jour

SAMEDI 23 AVRIL

1. Kayla Bailey (Brantford)
Bailey a accumulé quatre points – deux buts, deux aides – dans le match pour la médaille d’or contre l’Express du Richelieu, une victoire sans équivoque de 10-3 pour les Ice Cats. Ses deux buts sont survenus à la suite de rebonds alors qu’elle se trouvait exactement là où elle devait être. Cependant, son plus bel effort individuel a été celui qui lui a valu une mention d’aide sur le but de Brooklyn Gemmill. Elle a gagné la course avec une joueuse à la défensive jusqu’au-delà de la ligne des buts et a contourné le filet en transportant la rondelle. Sa tentative d’enroulé a échoué, mais puisque toute l’attention était sur elle, Gemmill s’est trouvée seule devant le filet pour s’emparer du rebond.

2. Taylor Trussler (Brantford)
Il est clair que les matchs importants n’intimident aucunement Trussler. Elle a marqué un but et obtenu quatre aides dans le match pour la médaille d’or à la Coupe Esso 2016. Toute la semaine, elle a fait preuve de ses habiletés et samedi, elle a confirmé le tout; elle a exécuté de belles feintes dans le bas de la zone avant de décocher un tir haut du côté de la mitaine. Ses aptitudes pour fabriquer des jeux aussi étaient évidentes surtout lors de son premier point. Sa vitesse à l’aile lui a permis de préparer le but de Nicole Kelly qui a créé l’égalité après que l’Express eut pris les devants après moins de trois minutes de jeu au premier tiers.

3. Breanne Trotter (Rocky Mountain)
Trotter a marqué un but et obtenu trois aides dans la victoire de 3-0 des Raiders sur Saskatoon dans le match pour la médaille de bronze. Alors que son équipe avait une avance de 1-0, Trotter a donné une marge de manœuvre aux Raiders en fin de deuxième période. Elle s’est emparée d’une rondelle libre en zone privilégiée, a fait quelques foulées en direction du filet et a tiré du côté de la mitaine. Alors qu’il restait moins d’une minute à jouer dans le match, elle a remis la rondelle à Hailey McCallum de l’autre côté de la patinoire et celle-ci a scellé l’issue de la rencontre.


VENDREDI 22 AVRIL

1. Éloïse Dubé (Richelieu)
Dubé était partout sur la glace et sur la feuille de pointage dans un gain en tirs de barrage en demi-finale contre les Raiders de Rocky Mountain. La joueuse d’avant a participé aux trois buts de l’Express et pour un deuxième match de suite, elle a marqué en tirs de barrage après que l’adversaire rate sa chance de donner l’avance à son équipe. Sa deuxième mention d’aide, sur le but de Camille Fleury qui a porté le compte à 2-1 pour l’Express, a été le jeu qui a le mieux mis en évidence ses habiletés. Sa pression a créé un revirement en fond de territoire offensif et sa vision lui a permis de repérer une Fleury qui attendait à la pointe.

2. Paige Rynne (Brantford)
La capitaine des Ice Cats a été une force devant le filet adverse contre les Stars de Saskatoon. Elle a récolté trois aides et les Stars n’ont pu maîtriser sa puissance. Elle a participé au but de Paige Cohoon pour augmenter l’avance à 2-0, grâce à son travail avec son bâton et en créant un écran. Son travail ardu en fond de territoire a ouvert la porte à Lauren Martin qui a compté le but qui faisait 3-0 à partir du côté du but. Elle est retournée sur la glace moins de deux minutes plus tard, aidant à préparer le but de Gemmell qui quadruplait l’avance des Ice Cats. Et ce n’était qu’en deuxième période.

3. Joannie Garand (Richelieu)
La joueuse d’avant de l’Express a compté un tour du chapeau unique dans la victoire de son équipe en tirs de barrage face aux Raiders de Rocky Mountain : un but, une aide et un but en tirs de barrage. Elle a préparé le but de Floriane Dion à l’aide d’une superbe passe transversale dans l’enclave pour inscrire son équipe au tableau à seulement 2 min 39 s du début de la partie. Sa rapidité d’esprit lui a permis de sauter sur une rondelle dans la zone privilégiée et de donner une priorité de deux buts à l’Express. Puis, alors qu’une participation au match pour la médaille d’or était à l’enjeu, elle a pris un tir haut du côté du bâton en tirs de barrage qui a assuré que Richelieu serait de la partie samedi.

 


JEUDI 21 AVRIL

1. Marithé Lévesque (Richelieu)
La gardienne de but de l’Express n’était pas censée jouer aujourd’hui. Mais lorsque son équipe s’est retrouvée avec un déficit de 4-1 à quatre minutes de la fin de la deuxième période, elle a été appelée en remplacement. Par la suite, elle a volé la vedette – et le match aux Ice Cats de Brantford. Lévesque a bloqué les 20 tirs dirigés vers elle en presque 29 minutes en temps réglementaire et en prolongation, et deux autres en tirs de barrage. En aidant les siennes à forcer la tenue d’une prolongation, Lévesque s’est assurée que l’Express allait jouer en demi-finale. (Qui plus est, l’Express a gagné 5-4.)  

2. Grace Shirley (Saskatoon)
La sœur de Sophie Shirley – membre de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada et Joueuse par excellence de la Coupe Esso 2015 – se forge sa propre réputation à Weyburn. Puisque l’Express du Richelieu avait gagné son match plus tôt dans la journée, les Stars savaient qu’elles avaient besoin d’un point dans leur match contre le Metro Boston Pizza pour accéder à la ronde des médailles. Avec une place en demi-finale en jeu, Shirley a respecté ses engagements. L’avant a transporté la rondelle jusqu’au centre de la glace, juste en deçà de sa propre ligne bleue. Son tir s’est faufilé en pleine circulation et s’est logé dans le fond du filet.

3. Madison Solie et Jenna Grube (Saskatoon)
À leur dernier match en carrière au midget AAA, la défenseure et l’avant ont livré une belle performance devant leurs partisans. Lors des tirs de barrage contre les Raiders de Rocky Mountain, Solie a foncé par le centre, a effectué quelques petits pas et a tiré dans la partie supérieure. Par la suite, Grube s’est avancée, a hésité un peu, causant la gardienne Erin Fargey à faire de même, et a poussé la rondelle juste assez pour qu’elle se faufile entre les jambières de la gardienne. Ce match était le dernier des Gold Wings, mais ce fut un beau chant du cygne.


MERCREDI 20 AVRIL

1. Nicolette Seper (Rocky Mountain)
La capitaine des Raiders a marqué deux buts dans la victoire de 3-2 des siennes sur l’Express. En deuxième période, seulement 10 secondes après que Richelieu a égalisé le pointage, Seper a contourné la défensive avant de pousser la rondelle entre les jambières de la gardienne de but Carolanne Franc-Brown. Alors que le match était égal au troisième tiers, Seper a intercepté une passe de l’Express près de la ligne bleue de Richelieu, s’est déplacée de l’autre côté de la glace et a de nouveau déjoué Franc-Brown, cette fois du côté du bloqueur. Grâce à cette victoire, les Raiders sont assurées de participer à la ronde des médailles.

2. Taylor Trussler (Brantford)
Trussler a beau être petite, elle ne passe pas inaperçue jusqu’à présent à la Coupe Esso 2016. Sa vitesse et sa finesse ont lancé des défenseures à sa poursuite toute la semaine. Contre les Stars de Saskatoon, les Ice Cats tiraient de l’arrière par deux buts après seulement 14 minutes de jeu. Trussler a aidé à préparer le but de Nicole Kelly, son sixième du tournoi, un sommet, pour amorcer la remontée, et alors que la marque était égale 2-2 en fin de deuxième période, Trussler a dévié le tir de la pointe d’Emily Rickwood pour marquer ce qui allait être le but gagnant.  

3. Sarah Hornoi (Weyburn)
Toute la semaine, les partisans de Weyburn ont été bruyants dans leur appui des Gold Wings. Mais après trois défaites en trois matchs combinées aux résultats des premiers matchs de la journée mercredi, les partisans savaient que leur équipe n’allait pas participer à la ronde des médailles. Après avoir laissé filer une avance de deux buts, Hornoi a donné une raison à la foule de crier de joie. Alors qu’il restait 1 min 24 s en prolongation, elle a travaillé fort dans le bas de la zone pour créer un revirement puis elle s’est emparée de la rondelle pour marquer le but gagnant contre le Metro Boston Pizza. 


MARDI 19 AVRIL

1. Joannie Garand (Richelieu)
L’avant de l’Express a démontré qu’elle n’abandonne jamais tout au long du tournoi et lors du match de mardi contre les Gold Wings de Weyburn cette attitude lui a permis d’accumuler trois points – un but et deux aides – pour aider les siennes à combler un déficit et gagner. Elle a préparé le but égalisateur et celui qui a donné l’avance à l’Express en deuxième période. Alors que son équipe menait par un but en troisième, elle a scellé l’issue du match en remportant sa bataille le long de la bande pour ensuite marquer le but d’assurance d’un tir du bas du cercle de mise au jeu.   

2. Paige Cohoon (Brantford)
Cohoon joue avec audace et elle est fiable à la ligne bleue des Ice Cats. Dans la victoire des siennes sur le Metro Boston Pizza, elle a démontré qu’elle possédait également des habiletés offensives, obtenant deux aides. Alors que s’écoulait un avantage numérique au premier tiers, un tir de la pointe de Cohoon a permis à sa coéquipière Brooklyn Gemmill de donner l’avance à Brantford. En troisième période, Cohoon a continué de jouer beaucoup à la pointe et elle a contribué au but de Nicole Kelly – le troisième de l’équipe – en route vers une victoire de 4-0.

3. Kennedy Brown (Rocky Mountain)
Ce fut une performance collective inspirée qui a mené les Raiders à la victoire face aux Stars mardi après-midi, mais Brown a joué un rôle clé lors des deux buts marqués en 2 min 47 s qui ont rapidement donné l’avantage aux Raiders en première période. Elle s’est imposée dans le bas de la zone, aidant à préparer le premier but. Ensuite, son habileté à manier le bâton qui lui a permis de dévier la passe de Kara Kondrat en direction de Kennedy Moore qui a compté ce qui allait être le but gagnant dans une victoire de 3-1.


LUNDI 18 AVRIL

1. Nicole Kelly (Brantford)
Alors que son équipe tirait de l’arrière par deux buts au début de la deuxième période, Kelly a pris les choses en main. Elle a d’abord obtenu une mention d’aide sur le but de Kayla Bailey qui a réduit l’écart à un but. Ensuite, elle a nivelé la marque au milieu de la deuxième période à la suite d’un superbe effort individuel au cours duquel elle a neutralisé la défensive adverse à deux reprises. Ensuite, un autre bel effort individuel de sa part au début de la troisième période – cette fois après une mise au jeu – a donné l’avance aux Ice Cats. Et vers la fin du troisième tiers, elle a persisté après s’être emparée d’un rebond pour compléter son tour du chapeau naturel.

2. Anna Leschyshyn (Saskatoon)
L’avant de puissance des Stars s’est démarquée tout l’après-midi contre l’Express du Richelieu. À la 16e seconde de la deuxième période, Leschyshyn a dominé les joueuses devant le filet pour donner l’avance aux siennes. Puis, alors qu’il restait six minutes au chronomètre en troisième et que la marque était égale, elle a redonné l’avance aux Stars, cette fois pour de bon, lorsqu’elle s’est infiltrée du coin pour marquer son deuxième but du match. La fille de l’ancien joueur de la LNH Curtis Leschyshyn est en train de se tailler sa propre réputation à la Coupe Esso 2016.

3. Madison Solie (Weyburn)
Solie a été un pilier de la défensive des Gold Wings au cours des trois dernières saisons et ce soir elle a été fidèle à ses habitudes. Alors que la capitaine et meilleure pointeuse de l’équipe, Bailee Bourassa, a dû quitter le match tôt à cause d’une blessure, Solie a adopté son style de jeu défensif étanche. Elle a aussi rehaussé son jeu d’un cran à l’offensive, effectuant une passe parfaite de sortie de zone vers l’avant Jensen Grube qui a donné une avance de 2-0 aux siennes dans ce match que les Gold Wings ont perdu 4-2.


DIMANCHE 17 AVRIL

1. Hailey McCallum (Rocky Mountain)
L’avant des Raiders a été la vedette offensive du jour 1. Elle a marqué les deux buts de son équipe dans sa victoire de 2-1 sur les Ice Cats de Brantford. Pour son premier but, elle a été patiente; un rebond contre la bande lui a permis de se retrouver seule avec la rondelle devant le filet d’où elle l’a calmement glissée dans le bas du côté éloigné. Seulement 2 min 10 s plus tard, elle a prouvé qu’elle était rapide en s’avançant seule dans le cercle de mise au jeu et en décochant un tir du poignet du côté rapproché.
 
2. Emma Johnson (Saskatoon)
Johnson n’a pas été sollicitée souvent devant le filet des Stars dans leur victoire de 2-0 sur les Gold Wings de Weyburn, mais lorsqu’elle l’a été, elle a été spectaculaire. Deux revirements au cours des cinq premières minutes ont laissé Johnson seule pour affronter une joueuse de Gold Wings, et à deux reprises, elle a relancé le jeu en sens adverse. En deuxième période, alors que la marque était toujours 0-0, elle a volé la capitaine de Weyburn, Bailee Bourassa, pendant une occasion de marquer en désavantage numérique en s’allongeant pour capter la rondelle avec sa mitaine. Johnson a réussi 20 arrêts dans le match.

3. Josée Thibeau (Metro)
La gardienne de but de Metro a été à la hauteur, affrontant 42 tirs de l’Express du Richelieu. Une seule rondelle a réussi à se faufiler derrière Thibeau, mais ce fut alors que plusieurs joueuses se trouvaient devant son enceinte. L’Express a obtenu plus que deux fois plus de tirs au but que Metro, mais Thibeau a su résister devant la cage de l’équipe de Halifax : elle a repoussé les tirs sur réception avec son bloqueur, les tirs des avants de l’Express en échappée avec ses jambières, et ceux de tireuses de l’élite avec sa mitaine.

Vidéos
Photos
Coupe Esso 2019 : SCS 3 – SAS 2 TB (Médaille de bronze)
Juras nivelle la marque et compte en TB pour mener les Sabres au bronze.
Coupe Esso 2019 : STA 4 – SUD 1 (Médaille d’or)
Kordic marque deux buts et le Slash gagne un troisième titre de suite.
Coupe Esso 2019 : SUD 5 – SCS 0 (Demi-finale)
Deux buts et une aide de Chomiak; les Lady Wolves joueront pour l’or.
Coupe Esso 2019 : STA 2 - SAS 1 Prol. (Demi-finale)
Willan marque à 2 min 46 s en prolongation et le Slash passe en finale.
Pointage
Gardiennes
R Joueuse Buts Aides PTS
1. Nicole Kelly 9 6 15
2. Taylor Trussler 3 8 11
3. Paige Rynne 4 6 10
4. Brooklyn Gemmill 5 3 8
4. Éloise Dubé 5 3 8
5. Joannie Garand 3 4 7
6. Mackenna Parker 3 3 6
6. Emily Rickwood 1 5 6
6. Kayla Bailey 3 3 6
6. Nicolette Seper 3 3 6
R Joueuse MOY %ARR
1. Kate Lloyd 1,34 ,948
2. Terra Lanteigne 1,46 ,959
3. Emma Verbruggen 1,84 ,918
4. Erin Fargey 1,95 ,895
5. Emma Johnson 2,19 ,893
6. Josee Thibeau 2,38 ,938
7. Chantal Burke 2,92 ,917
8. Jordan Ivanco 3,10 ,917
9. Marithé Lévesque 3,19 ,900
10. Carolanne Franc-Brown 4,12 ,846
Close
Credit  
Résultats
Classement
dim. 17 avr.
1
0
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
1
2
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
2
0
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
lun. 18 avr.
2
0
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
2
4
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
2
4
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
mar. 19 avr.
3
1
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
4
0
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
5
3
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
mer. 20 avr.
2
3
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
3
2
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
3
2
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
jeu. 21 avr.
5
4
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
2
1
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
3
2
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
ven. 22 avr.
0
4
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
4
3
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
sam. 23 avr.
0
3
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
10
3
Final
Crescent Point Place, Weyburn, Sask.
Équipe PJ V D VProl. DProl. PTS
RMR (RMR) 5 3 1 0 1 10
BFD (BFD) 5 3 1 0 1 10
SAS (SAS) 5 3 2 0 0 9
RIC (RIC) 5 2 2 1 0 8
WEY (WEY) 5 0 3 2 0 4
MBP (MBP) 5 1 3 0 1 4