Défi mondial junior A 2018

Étoile du jour

JOUR 8 – DIMANCHE 16 DÉCEMBRE

Matthew Radomsky (G) – Canada Ouest et Isaiah Saville (G) – États-Unis
Deux matchs, deux médailles, deux solides performances devant le filet. Radomsky était à l’œuvre en premier, couronnant un superbe tournoi avec une sortie de 46 arrêts dans une victoire au match pour la médaille de bronze. Au match pour la médaille d’or, Saville a signé seulement le deuxième jeu blanc de l’histoire d’une finale du DMJA, grâce à une performance de 25 arrêts, menant les États-Unis sur la plus haute marche du podium.


JOUR 7 – SAMEDI 15 DÉCEMBRE

Griffin Ness (A) – États-Unis
Les Américains joueront pour l’or dimanche grâce à Ness, qui s’est échappé en prolongation pour inscrire le but de la victoire. L’avant qui s’est engagé à fréquenter l’Air Force Academy a marqué deux buts pendant le tournoi – tous deux contre l’Ouest et tous deux en échappée. Il avait touché la cible en désavantage numérique lors de la rencontre en ronde préliminaire entre les deux équipes dimanche dernier.


JOUR 6 – VENDREDI 14 DÉCEMBRE

Zdenek Sedlak (A) – République tchèque
Les Tchèques seront des demi-finales grâce en grande partie à Sedlak qui a marqué à chaque période. Il a rapidement répliqué au but de l’Est en première période, a profité d’un heureux rebond lorsque la rondelle l’a heurté en deuxième et a fait mouche dans un filet désert d’un tir de sa propre zone en troisième, pour donner l’occasion aux siens d’affronter la Russie dans le carré d’as.  


JOUR 5 – JEUDI 13 DÉCEMBRE

Jan Bambula (A) – République tchèque
Bambula était partout. Il a préparé le filet de Zdenek Sedlak après moins de deux minutes, il a inscrit un but important en avantage numérique en fin de deuxième période pour rapprocher son équipe à but de ses adversaires, il a alimenté Vojtech Strondala, qui a amorcé la remontée en troisième période, et il a ouvert la marque en tirs de barrage pour aider les Tchèques à signer une première victoire.


JOUR 4 – MERCREDI 12 DÉCEMBRE

Yaroslav Askarov (G) – Russie
Il faut croire que l’air du Canada fait du bien au gardien russe, qui a effectué 31 arrêts – dont 16 en deuxième période – pour devenir le premier portier à blanchir Canada Ouest depuis 2011. En tenant compte de la Coupe Hlinka-Gretzky, du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans et du Défi mondial junior A, Askarov a une fiche de 10-1, une moyenne de buts accordés de 1,73, un taux d’efficacité de 0,936 et quatre jeux blancs.


JOUR 3 – MARDI 11 DÉCEMBRE

Trevor Janicke (A) – États-Unis
Discret pendant une bonne partie de la rencontre, l’avant américain a eu besoin de moins de trois minutes en fin de deuxième période pour faire sa marque. Janicke a donné une avance de deux buts aux États-Unis grâce à un tir vif sous la barre horizontale à 16 min 9 s et à une manœuvre où il contourné l’arrière du filet avant d’inscrire ce qui allait s’avérer le but gagnant à 18 min 49 s, permettant à son équipe d’obtenir la victoire.


JOUR 2 – LUNDI 10 DÉCEMBRE

Harrison Blaisdell (A) – Canada Ouest
L’avant au bagage impressionnant a tout fait contre Canada Est. Des mains rapides pour rediriger un tir de T.J. Lloyd? Certes. Du flair devant le filet pour compléter une passe d’Ethan Leyh? Bien sûr. Du travail acharné le long de la bande pour permettre à Leyh de s’échapper et de marquer? Évidemment. Ce n’était qu’une autre journée au bureau pour le médaillé d’or du DMJA 2017.


JOUR 1 – DIMANCHE 9 DÉCEMBRE

Matthew Davis (G) – Canada Ouest
Brillant. Le gardien de but a été tout simplement spectaculaire, repoussant 41 tirs sur 42 en temps réglementaire et en prolongation avant de stopper six des sept tireurs américains en tirs de barrage (avec un peu d’aide de ses poteaux). Davis a connu ses meilleurs moments en troisième période, arrêtant 20 rondelles, alors que les États-Unis tentaient d’inscrire le but gagnant.

Vidéos
Photos