Prix de Hockey Canada

Lauréats des prix de 2016 de Hockey Canada

Prix de la percée du hockey féminin

Contribution exceptionnelle à l'avancement du hockey féminin


Lori Williams

Jennifer Williams mérite une mention d’aide pour la croissance du hockey féminin dans le sud du Nouveau-Brunswick au 21e siècle. En 2001, Jennifer a commencé à jouer au sein de l’Association de hockey féminin de River Valley. Sa mère, Lori, a alors décidé de participer en devenant coordonnatrice des heures de glace de l’association. Quinze ans plus tard, Lori est toujours à l’aréna. Pour avoir refusé d’être une simple spectatrice, Lori Williams est la lauréate du Prix de la percée du hockey féminin cette année.

Lori a passé quatre ans au sein de la direction de l’association de River Valley; en tant qu’une des cinq membres du conseil d’administration, elle n’a pas tardé à s’exprimer au nom du hockey féminin.

En 2005, elle s’est impliquée au niveau de la ligue. La Ligue de hockey féminin du sud du Nouveau-Brunswick coordonnait le jeu entre quatre associations de hockey féminin de la région. Lori a été trésorière pendant deux ans, présidente pendant deux ans et présidente sortante pendant un an tout en continuant son travail à River Valley.

Au fil des ans, elle est devenue une plus grande avocate du hockey féminin, organisant des activités Découvrez le hockey avec Esso et encourageant d’autres AHM à former leurs propres équipes féminines. Aujourd’hui, 23 équipes évoluent dans les quatre catégories de la ligue.

En 2008, River Valley a posé sa candidature pour accueillir le tournoi provincial pee-wee. Quand aucune autre AHM n’a posé sa candidature, Hockey Nouveau-Brunswick a demandé à River Valley d’accueillir toutes les catégories. Lori a rapidement acquiescé à la demande et au cours des six prochaines années, elle a fait partie du comité organisateur des championnats provinciaux féminins des catégories atome, pee-wee, bantam et midget.

Lori et le comité organisateur ont réalisé que le hockey comporte deux volets tout aussi importants l’un que l’autre; il y a le jeu sur la patinoire et les liens qui se tissent à l’extérieur de celle-ci. Un des faits saillants des tournois est le concours des habiletés et le souper à la pizza du samedi soir qui a favorisé la création d’amitiés parmi les compétitrices.

Après avoir contribué à l’essor du hockey féminin un peu partout dans la province, Lori reconnaît que les divisions sont maintenant bien établies et qu’elles peuvent voler de leurs propres ailes. Dans son nouveau rôle de commissaire, elle encourage le fractionnement du tournoi afin que d’autres collectivités puissent faire l’expérience du hockey féminin.

À l’automne 2008, River Valley comptait un grand nombre de filles à leur dernière année midget qui voulaient continuer à jouer. Lori a lancé la création d’un programme senior qui compte maintenant quatre équipes évoluant au sein d’une ligue contre d’autres équipes seniors du sud de la province.

L’année suivante, Lori s’est elle-même avancée sur la glace avec le Mod Squad de River Valley. En vertu de ce programme modifié, des joueuses n’ayant jamais joué s’entraînaient au cours de la première partie de la saison et jouaient au cours de la deuxième partie. Le programme est toujours en place.

Hockey Nouveau-Brunswick a nommé Lori commissaire du hockey féminin au début de la saison 2010-2011. À ce titre, elle s’est assurée de la tenue d’une réunion de la commissaire du hockey féminin lors des forums d’automne, des assemblées semestrielles et des assemblées annuelles du membre.

En 2011, elle a joué un rôle clé dans la mise à jour de la politique du NBMHC visant le hockey féminin et a créé le Plan d’action féminin de Hockey Nouveau-Brunswick. En 2013, Hockey Nouveau-Brunswick a rendu hommage à Lori en lui décernant son Prix de la percée du hockey féminin.

Une des citations préférées de Lori est « Si vous le bâtissez, ils vont venir ». Grâce à tout ce que Lori a bâti, plus de filles et de femmes s’avancent sur les patinoires du sud du Nouveau-Brunswick. Au fil des ans, Lori n’a jamais quitté son patelin, continuant d’occuper le poste de coordonnatrice des heures de glace à River Valley, 15 ans après avoir accompagné sa fille à l’aréna.


Prix Liz MacKinnon

Contribution spéciale du conjoint ou de la conjointe d'un bénévole du Hockey Canada

Mary Moore (Sydney, N.S.)


Prix Gordon-Juckes

Contribution exceptionnelle au développement du hockey amateur au Canada


Vern Stenlund

Entraîneur. Enseignant. Auteur. Mentor. Peu importe son rôle, Stenlund l’a toujours accompli au nom du hockey à l’échelle locale. Pour ses 35 ans de dévouement au développement du hockey amateur au Canada, Vern Stenlund est l’heureux gagnant du prix Gordon-Juckes.

Avant de consacrer plus de trois décennies à la croissance du sport qu’il adore, Vern a connu une magnifique carrière junior dans l’uniforme des Knights de London. Il a été sélectionné en deuxième ronde du repêchage 1976 de la LNH par les Golden Seals de la Californie et il a joué pour les Barons de Cleveland durant la saison 1976-1977. Après avoir passé la saison 1980-1981 en Norvège, Vern a accroché ses patins et a décidé de redonner au hockey amateur dans sa province natale de l’Ontario.

Durant sa carrière d’entraîneur de 25 ans, Vern a dirigé les Flyers de Leamington, les Bulldogs de Windsor et les Maroons de Chatham au niveau junior B, les Spitfires de Windsor dans l’OHL, de même que les Mustangs de l’Université Western Ontario et les Lancers de l’Université de Windsor au sein du CIS.

Détenant une maîtrise et un doctorat en enseignement, Vern a été un enseignant sur et hors de la patinoire à l’Université de Windsor. En 2014, il s’est retiré après 29 ans en tant que professeur agrégé à la Faculté d’enseignement.

Bien que l’Ontario ait toujours été le domicile de Vern, il a fait progresser le hockey à l’extérieur de la province. Il a publié six livres sur le développement des habiletés et l’entraînement, l’instruction à marquer, contrôler la rondelle, patiner, effectuer et recevoir des passes, ainsi que des articles pour les joueurs de tous âges et de toute habileté. Il est un présentateur d’atelier passionné et un conférencier sur tous les sujets relatifs au sport.

Il a été membre et président du comité des entraîneurs-conseils de Hockey Canada. Il a occupé les mêmes postes au sein du Comité de développement des athlètes. Le fait de se joindre à un groupe responsable de tous les aspects du développement du joueur au pays s’est avéré une décision parfaite pour quelqu’un qui reconnaissait que le succès n’était pas seulement une affaire de médailles d’or sur la scène internationale. La plupart des joueurs que Vern représentait jouaient dans des ligues maison et partageaient simplement son amour du sport.   

Il a également joué un rôle au sein du conseil consultatif du Programme national des entraîneurs-conseils, du Groupe consultatif d’éducation des parents, du Groupe de ressources en développement de Hockey Canada et du conseil de développement du hockey.

Vern a largement contribué à la création du programme Hockey sûr et amusant de Chevrolet. En offrant un casque aux jeunes de cinq ans, Vern a aidé à promouvoir non seulement l’importance de jouer en sécurité tout en ayant du plaisir dès les premiers coups de patin, mais aussi les valeurs du respect et de la responsabilité.

Vern a été nommé maître entraîneur-conseil par l’Association de hockey de l’Ontario et il continue de contribuer efficacement au programme Haute performance I, partageant son expertise sur le renforcement d’équipe et les cheminements en entraînement.

Peu importe le rôle à jouer, Vern est toujours heureux de donner un coup de main. Il a été le commissaire d’un site Internet pour les entraîneurs, un consultant et rédacteur pour des vidéos d’initiation au hockey, un éditeur pour les manuels des instructeurs de Hockey Canada, en plus d’avoir assuré la collecte de données pour des projets de recherche.


Prix des officiels

Contribution exceptionnelle à l'arbitrage à l'échelle de la division et à l'échelle nationale


Glenn Hurley

Pendant 20 ans, Glenn Hurley a sillonné les patinoires du Nouveau-Brunswick, sifflet à la main. Pendant près de 20 autres années, il est resté tout près de la patinoire, prêt à donner des conseils et des encouragements à ceux qui ont pris sa relève. En surveillant des matchs autant sur la glace que du haut des arénas, Glenn a fait sa marque dans le monde de l’arbitrage et, pour cette raison, il est le lauréat du Prix des officiels de Hockey Canada.

Le premier contact de Glenn avec le hockey date d’il y a plus de 50 ans, lorsqu’il a commencé à jouer à l’âge de neuf ans, pour ensuite poursuivre son parcours jusqu’au junior A.

En 1977, il a troqué son chandail d’équipe pour un chandail rayé. Au cours des 20 années suivantes, Glenn a consacré d’innombrables heures à superviser des matchs à tous les niveaux. Il a rapidement gravi les échelons et, en 1988, il a reçu sa certification de niveau IV, le plus haut niveau qu’un officiel peut atteindre au Canada.

Un des faits saillants de sa carrière sur glace a été sa sélection comme officiel pour la Coupe Allan 1992, le Championnat national senior du Canada, à Saint John.

En 20 ans de carrière sur la patinoire, Glenn s’est taillé une place parmi les meilleurs officiels du Nouveau-Brunswick. On a fait appel à lui pour des matchs du junior A, du senior AAA et du Sport universitaire de l’Atlantique. En outre, il s’est forgé une réputation comme l’un des meilleurs arbitres, tout court, en étant sollicité pour arbitrer des matchs internationaux aux plus hauts niveaux de compétition.

En 1997, Glenn a délaissé la patinoire afin d’entreprendre le rôle d’arbitre en chef pour Hockey Nouveau-Brunswick, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2010. Pendant 13 ans, il a supervisé l’arbitrage de 11 Coupes Défi de l’Atlantique et de la Coupe Air Canada 2002, le Championnat national midget du Canada, en plus de siéger au conseil d’administration de l’organisation provinciale.

Comme arbitre en chef, il a vu trois diplômés du Programme d’excellence des officiels du membre – Chris Lee, Ghislain Hébert et Jean Hébert – atteindre les rangs professionnels. Tous trois ont salué Glenn pour son aide dans leur développement. Ensemble, ils ont arbitré plus de 1 200 matchs en saison régulière et en séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey.

Après avoir délaissé son poste d’arbitre en chef, Glenn a passé trois ans à titre de membre du comité national de soutien des officiels. Au total, Glenn a cumulé 16 années de service au niveau national, auxquelles s’ajoute son travail comme superviseur au sein de son membre provincial.

À ce jour, Glenn travaille toujours sans relâche pour Hockey Nouveau-Brunswick, offrant son aide aux officiels d’expérience de Hockey Nouveau-Brunswick à Saint John, en plus de superviser les niveaux juniors A, B et C ainsi que midget majeur, secondaire et universitaire. Une fois par semaine, il arbitre lui-même un match.

En 2011, Glenn s’est vu décerner l’Ordre du mérite de Hockey Canada. Après presque 40 années consacrées à promouvoir le franc-jeu et à donner au suivant, il mérite tout autant ce deuxième honneur.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Atlantique)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur


Tom Donovan

Comme tant d’autres personnes, Tom Donovan est tombé en amour avec le hockey simplement en pratiquant ce sport. Cependant, ce qui l’a distingué des autres, c’est la façon dont il a transposé cette passion en se mettant au service du hockey pour la vie. Ce chemin l’a mené vers l’Ordre du mérite.

Une fois sa carrière de joueur terminée, Tom est d’abord devenu entraîneur à tous les niveaux du hockey mineur. Ne se contentant pas de consacrer du temps à une seule partie de la communauté de hockey de Saint John, Tom a également passé six saisons à diriger l’équipe de l’école secondaire Saint Malachy’s Memorial.

Tom était aussi dévoué en dehors de la patinoire. Il a été instructeur national et formateur pour le Programme d’initiation et le Programme national de certification des entraîneurs, en plus d’être le représentant de l’Association de hockey de la région North Branch au comité du programme d’initiation pendant six ans.

Refusant de s’asseoir sur ses lauriers, Tom a continué de chercher des façons d’améliorer le développement des joueurs avec qui il a travaillé. Pendant plusieurs années, il a été un participant actif aux ateliers nationaux des maîtres formateurs.

Même si Tom en a fait beaucoup sur le plan de l’entraînement, c’est dans le volet administratif qu’il a vraiment laissé sa marque.

Il a été président de l’Association de hockey mineur de Kennebecasis Valley. Durant son mandat, l’association a été nommée une fois AHM de l’année par Hockey Nouveau-Brunswick.

Il a été membre ou président d’un nombre incalculable de conseils et de groupes dévoués à faire croître le hockey au Canada atlantique, notamment le conseil du hockey mineur du Nouveau-Brunswick, le Centre régional de l’Atlantique et le Centre d’excellence de l’Atlantique de Hockey Canada pour n’en nommer que trois. En 1999, il a représenté l’Association de hockey de la région North Branch au Sommet Open Ice à Toronto.

Tom a été aussi fidèle dans son appui au sport à l’échelle nationale. Il a siégé pendant cinq ans au conseil du hockey mineur de Hockey Canada, faisant partie d’autant de comités, incluant le comité national du programme d’initiation, le comité des fonds de la Coupe Air Canada et le comité consultatif des parents.

En 2002, Tom est devenu président de Hockey Nouveau-Brunswick, poste qu’il a occupé pendant 10 ans. Durant cette période, il a également été membre du conseil d’administration de Hockey Canada. Il a aussi contribué à la croissance du sport à l’échelle locale, provinciale et nationale.

Deux fois, en 1996 et en 2012, Tom a reçu le prix J.-Charles-Daigle de Hockey Nouveau-Brunswick. Cet honneur lui a été décerné en raison de son caractère, de son dévouement envers le sport et de ses contributions pour l’amélioration du hockey au sein de sa province locale.

Son impact au Nouveau-Brunswick n’est pas passé inaperçu par les gens de l’extérieur du monde du hockey. En 2002, Tom a été décoré de la Médaille du jubilé d’or de la reine pour son implication communautaire extraordinaire.

Le hockey à Saint John ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans les efforts incessants et généreux de Tom.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Centrale)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur


Judy Bain

Judy Bain a fait sa niche dans la communauté du hockey plus tard que la majorité des gens. Son fils jouait au niveau novice et elle a assisté à une réunion du conseil du hockey mineur de Lake of the Woods pour faire part de quelques préoccupations. Elle est repartie de cette soirée en tant que présidente de l’association. Vingt-trois ans plus tard, Judy parle encore au nom des joueurs. Pour cela, elle se voit décerner l’Ordre du mérite de Hockey Canada.

Judy a été présidente du conseil du hockey mineur de Lake of the Woods pendant quatre ans avant de devenir directrice de zone au sein de Hockey du nord-ouest de l’Ontario, poste qu’elle occupe encore aujourd’hui.

Son initiation au volet administratif du sport a coïncidé avec son apparition sur la patinoire. Judy a passé une décennie comme entraîneure au sein du conseil du hockey mineur de Lake of the Woods, passant cinq de ces années à diriger l’équipe de sa fille.

Très occupée dans le monde du hockey, Judy voulait partager ce qu’elle avait appris avec les autres. Pendant 11 ans, de 2002 à 2013, elle a été formatrice des chargés de cours.

Elle a continué de prendre plus de responsabilités au sein de Hockey du nord-ouest de l’Ontario, étant élue vice-présidente en 2005 et ajoutant le poste de responsable du hockey mineur à sa feuille de route un an plus tard.

En 2009, Judy a grimpé les échelons jusqu’à la présidence de HNO. Durant son règne de six ans, elle a également siégé à plusieurs comités de Hockey Canada, ayant de l’influence sur des thèmes comme les assurances, la gouvernance et les normes visant les programmes.

En 2013, elle a coprésidé le championnat de la région de l’Ouest de la Coupe TELUS à Kenora, Ontario. L’année suivante, elle a travaillé au sein du comité organisateur hôte du championnat provincial de hockey féminin des écoles secondaires.

Pour Judy, cependant, ses deux plus grands éléments de fierté ont été de présider deux championnats nationaux, soit la Coupe TELUS 2004, le Championnat national midget du Canada, et la Coupe Allan 2011, le Championnat national senior du Canada.

Elle a également été ravie de voir plus de femmes jouer un rôle actif dans les coulisses du hockey. Sans aucun doute, celles qui ont fait leur entrée dans le hockey ont été inspirées par le travail accompli par les femmes qui les ont précédées.

Même en étant occupée à sa dernière année à la présidence de Hockey du nord-ouest de l’Ontario, Judy a continué de donner de son temps au conseil du hockey mineur de Lake of the Woods. De son poste au banc des punitions, elle avait une place privilégiée pour voir la grande joie sur le visage des enfants sur la patinoire. Les semences de cette scène avaient été plantées il y a plus de 20 ans par une mère qui observait son enfant et, par le fait même, tous les enfants, jeunes et moins jeunes, qui voulaient faire partie du jeu.

Toujours anxieuse de demeurer dans l’action après avoir quitté son poste de présidente l’an dernier, Judy a joué le rôle de responsable du hockey junior, en plus de celui de présidente sortante de Hockey du nord-ouest de l’Ontario cette saison.

Judy croit depuis longtemps au fait que si vous faites toujours ce qui est le mieux pour le joueur, vous ne pouvez pas vous tromper. Les gens de Hockey du nord-ouest de l’Ontario, et en fait, tous ceux qui gravitent autour du sport du hockey au Canada, bénéficient depuis longtemps des décisions prises par Judy en se basant sur ce principe.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Ouest)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur


Terry Ledingham

Terry Ledingham a toujours voulu faire une différence au hockey. Au début, il était un véritable rat d’aréna, vendant des billets et des programmes avant d’assurer la sécurité lors des matchs de l’équipe junior A des Maple Leafs de Crosstown Motor City. Près de cinquante ans plus tard, il a siégé au conseil d’administration de l’organisation nationale de régie du sport. Pour son dévouement sa vie durant – et aussi pour la différence qu’il a su faire – Hockey Canada est fière de présenter l’Ordre du mérite à Terry Ledingham.

Depuis la première fois qu’il s’est rendu à l’aréna en 1967, Terry a créé des souvenirs impérissables non seulement pour lui, mais pour des milliers de jeunes en Alberta. Il a été responsable de l’équipement et soigneur, responsable sur la route et registraire, directeur des sports et entraîneur, vice-président d’une ligue de hockey et président d’une association de hockey mineur.

En 1997, Terry a occupé son premier poste auprès de Hockey Alberta. Il a siégé au conseil du hockey mineur de la zone 2 pendant trois ans avant d’être directeur de la zone pendant trois ans. Après deux mandats d’un an comme vice-président des activités de Hockey Alberta et vice-président du développement, Terry a été élu président. Par la suite, il a siégé pendant cinq ans au conseil d’administration de Hockey Canada.

Terry n’a pas tardé à connaître du succès. Il a travaillé auprès de sa collectivité de Bon Accord et de la collectivité voisine de Gibbons pour former une association de hockey mineur, s’assurant que les résidents des deux petites villes auraient leurs propres équipes.

Lorsqu’il est devenu président d’une zone de Hockey Alberta vers la fin des années 1990, il supervisait 39 associations de hockey mineur dont les équipes appartenaient à neuf ligues différentes, s’occupant des inscriptions, des permis de voyage, de la discipline, des stages et des tournois provinciaux. Pendant qu’il occupait ce poste, Terry a aidé à lancer un projet-pilote appelé Zone Team dans le but d’améliorer la gestion des activités dans chaque zone.

En ce qui a trait à la façon dont le jeu se déroule, Terry a toujours compris que ce n’est pas simplement le plaisir qui doit primer; ce sont le plaisir et la sécurité. Au fil des ans, il a siégé à des comités voués à l’étude de la mise en échec corporelle, la discipline et les punitions de match, il a présidé le comité sur la gestion du risque et la sécurité et il siège actuellement au Second-Stage Appeal Committee (comité d’appel de deuxième instance) de Hockey Alberta.

Comme vice-président du développement de Hockey Alberta, il a travaillé sur un projet qui étudiait les raisons pour lesquelles la mise en échec devait être éliminée des niveaux inférieurs du hockey. Ses préoccupations et sa minutie s’étendent cependant au-delà de ceux qui s’avancent sur la glace. En 2008, en tant que président de Hockey Alberta, il a dirigé le mandat stipulant que tous les entraîneurs, soigneurs, entraîneurs invités et bénévoles portent un casque lorsqu’ils vont sur la glace lors des séances d’entraînement.

En tant que président, Terry a réussi deux des réalisations dont il est le plus fier : il a ouvert le premier centre de développement régional à Grande Prairie et il a conclu une entente avec Hockey Nord en vertu de laquelle les jeunes de ce membre pouvaient se rendre au sud, jouer à un niveau plus avancé en Alberta.

Au cours des dernières années, Terry est très fier d’avoir travaillé auprès des joueurs lors des événements nationaux de Hockey Canada et auprès des équipes nationales lors d’événements de l’IIHF. En 2010, il était le représentant du conseil d’administration auprès de l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada, année où l’équipe a remporté son premier Championnat mondial féminin des M18 de l’IIHF.


Prix du bénévole exceptionnel

Travail bénévole exceptionnel auprès du hockey amateur et de Hockey Canada


Gilles Cormier

Au cours des 30 dernières années, un nom est devenu synonyme de hockey dans la péninsule acadienne, celui de Gilles Cormier. Comme joueur, Gilles a fréquenté les arénas du nord-est du Nouveau-Brunswick. Comme entraîneur et directeur, il a redonné au jeu dans sa région et c’est pourquoi il est le lauréat du Prix du bénévole exceptionnel de Hockey Canada.

Gilles a joué au hockey mineur à Caraquet et au hockey junior à Shippagan et Dieppe-Memramcook. Après ses études universitaires, il est retourné sur la péninsule acadienne où il a joué au hockey senior pendant 15 ans. Aujourd’hui, Gilles est toujours un fier compétiteur alors qu’il joue au sein de la ligue commerciale de la ville.

Il a amorcé sa carrière d’entraîneur lorsqu’il a cessé de jouer au hockey de compétition. Comme entraîneur, il a remporté deux médailles d’or – deux championnats des Maritimes avec Shippagan –, mais il a surtout tissé des liens avec des joueurs de tous les âges et de toutes les catégories.

Comme entraîneur au hockey mineur, il a guidé des équipes de tous les niveaux, de la catégorie initiation à la classe bantam AAA. Il a passé plusieurs saisons a entraîné une équipe senior AA à Paspébiac. Et lorsqu’une équipe avait de la difficulté à se trouver un entraîneur, Gilles prenait tout simplement place derrière le banc. À ses yeux, donner de son temps était bien la moindre des choses pour s’assurer que tout joueur qui voulait jouer, joue.

Étudiant perpétuel du jeu, Gilles a adoré entraîner une équipe masculine d’une école secondaire et l’équipe féminine de l’Université de Moncton à Shippagan. Fier de jouer un rôle d’enseignant et de chef de file, Gilles a aussi fondé sa propre école de hockey et offert de son temps à d’autres.

Mais ses efforts ne se sont pas arrêtés là. Pendant de nombreuses années, Gilles a organisé des activités et recueilli des fonds pour les équipes pee-wee et bantam AAA locales.

Pendant plus de 25 ans, Gilles a été le représentant du hockey senior au conseil du comité des opérations de la région 7 et membre du conseil du hockey senior de Hockey Nouveau-Brunswick. Il était très fier de représenter Hockey Nouveau-Brunswick à la Coupe Allan 2015 à Clarenville, T.-N.-L., où une équipe de sa province, Lamèque au P’Tit Mousse, participait au Championnat national senior du Canada.

Pendant toutes ces années, il donnait aussi de son temps au tournoi pee-wee annuel de Lamèque-Shippagan. Lors du 50e anniversaire du tournoi en 2014, Gilles a été nommé président du tournoi en reconnaissance de ses plus de 20 ans d’engagement envers le succès de l’événement.

Au cours des dernières années, l’attention de Gilles s’est tournée vers un hommage à un héros local qui a inspiré la province. Il est vice-président d’un tournoi de golf annuel organisé à la mémoire de Luc Bourdon. Le tournoi est une collecte de fonds pour les enfants de toute la péninsule acadienne.

Il est également l’organisateur d’un tournoi AAA en hommage à Bourdon, où des équipes pee-wee, bantams et midgets étalent leurs habiletés au hockey devant d’autres joueurs de la région.

Ceux qui le connaissent disent que Gilles vit par le hockey et pour le hockey. Même aujourd’hui, Gilles profitera d’un temps mort pour se glisser dans l’aréna et assister à une séance d’entraînement du hockey mineur ou pour simplement jaser avec des joueurs et des entraîneurs.


Prix Hal-Lewis

Employé(e) de l'année de Hockey Canada


Al Coates

Al Coates (Calgary, Alb.) est le lauréat 2016 du prix Hal-Lewis à la suite d’un vote des employés de Hockey Canada. Ses collègues chez Hockey Canada s’appuient sur Coates pour obtenir une perspective nouvelle qui repose sur plus de 40 ans d’implication dans le hockey, de même que sur une vision calme et positive et sa personnalité sympathique et sociable qui rendent l’environnement amusant et rafraîchissant en tout temps. En plus de son rôle chez Hockey Canada, des événements à la Fondation Hockey Canada, Coates est le président de la Comrie’s Sports Equipment Bank, dont le rôle principal est de rassembler, recycler et redistribuer de l’équipement sportif, et ce gratuitement, à des enfants qui n’auraient pas la possibilité de participer au sport sans cette aide. 

Vidéos
Photos
AAHC 2018 : Une ronde de golf pour le hockey
Avec l’appui de 30 commanditaires, 150 golfeurs ont bravé le froid pour disputer une ronde de golf le 18 septembre au Lakeside Greens Golf Club, à Chestermere, Alb.
FHC 2018 : Le monde du hockey canadien se réunit au gala
Gala et tournoi de golf de la Fondation Hockey Canada.
FHC 2018 : Rêves devenus réalité à London
La Fondation Hockey Canada s’est associée à la Fédération de hockey de l’Ontario, au South London Neighbourhood Resource Centre et à la Neighbourhood Resource Association of Westminster Park pour permettre à 28 jeunes de la région de London de s’initier au hockey et d’aller sur la glace grâce au programme Rêves devenus réalité.
FHC 2017 : Rêves devenus réalité à Dawson Creek
La Fondation Hockey Canada a visité le Nord de la Colombie-Britannique pendant le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2017.
Close
Credit  
Nouvelles récentes
Les plus populaires