Prix de Hockey Canada

Lauréats des prix de 2015 de Hockey Canada

Prix de la percée du hockey féminin

Contribution exceptionnelle à l'avancement du hockey féminin

Josée Lebel (Montréal, Qc)

Il y a huit ans, le hockey féminin au Québec a pris un énorme pas vers l’avant grâce à la voie ouverte par Josée Lebel. Depuis 2007, Josée est aux premiers rangs du développement du volet féminin du sport à tous les niveaux du jeu – à l’échelle locale, régionale et nationale – et c’est pour cette raison qu’elle reçoit le Prix de la percée du hockey féminin cette année.

Josée a commencé à participer au hockey mineur dans La Belle Province en 1989 comme officielle. Au cours de la prochaine décennie, elle a consacré bénévolement de son temps et a été nommée Arbitre régionale de l’année en 1992. Elle a obtenu sa certification de niveau 3 en 1997.

En 1999, Josée est devenue « maman de hockey » à temps plein, encourageant ses enfants depuis les gradins et s’impliquant au niveau de l’initiation avec sa fille.

En 2007, elle était entièrement dévouée au hockey féminin. Cette année-là, elle a fondé les Rebelles du Saguenay, le premier programme de hockey féminin de la région. Et c’était tout à fait ce que recherchaient les jeunes filles. Après une première année couronnée de succès qui s’est soldée en une équipe féminine peewee à part entière, Josée a été en mesure de former quatre équipes Rebelles pour la saison 2008-2009 : une au niveau atome, deux au niveau peewee et une au niveau bantam.

Alors que le hockey gagnait en popularité auprès des filles du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Josée travaillait sans relâche à s’assurer que les équipes féminines obtenaient un nombre d’heures de glace égal à celui des équipes masculines en plus de faire la promotion du hockey féminin. Elle a conclu une entente de trois ans avec l’Association de hockey mineur de Chicoutimi pour des heures de glace au début de la saison 2009-2010 et a travaillé pour que les Rebelles soient reconnues comme une association de hockey indépendante.

En 2011, Josée a lancé la première équipe élite de classe AA de son programme. Un an plus tard – et seulement cinq ans après avoir introduit le hockey féminin à la collectivité –, Josée et les Rebelles étaient championnes provinciales. À la Coupe Esso 2012, l’équipe a terminé cinquième parmi les meilleures équipes midgets féminines du pays.

Les bases du hockey féminin étant jetées au Saguenay, la région a accueilli les meilleures joueuses du pays à l’occasion du Championnat national féminin des moins de 18 ans 2011. Josée a joué un rôle instrumental pour faire participer les entrepreneures locales à titre d’organisatrices, de commanditaires et d’hôtesses d’équipes.

Voyant des jeunes filles se préparer en vue de jouer avec les garçons – et certaines divisions ne pas être en mesure de rassembler une équipe –, Josée s’est donné comme mission d’encourager les filles à se serrer les coudes et à ne pas abandonner. Grâce à une subvention reçue de l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique, Josée a lancé un programme visant à améliorer le recrutement et à encourager davantage de filles de niveau MAHG, novice et atome à poursuivre en hockey féminin.

En 2012, Josée a été affectée à la supervision du programme provincial midget AAA ainsi que de la nouvelle ligue féminine interrégionale.

Josée a continué de placer le hockey féminin sous le feu des projecteurs dans sa province d’origine en prenant part à l’organisation de la quatrième édition du Showcase annuel midget AA de hockey féminin au Saguenay présenté pendant la Fin de semaine mondiale du hockey féminin en octobre dernier. En offrant aux joueuses un endroit où elles pouvaient étaler leurs habiletés et leur talent devant des recruteurs de collèges et d’universités, Josée  a aidé à ouvrir de nombreuses portes pour des centaines de filles tant sur la patinoire qu’à l’extérieur de celle-ci.


Prix Liz MacKinnon

Contribution spéciale du conjoint ou de la conjointe d'un bénévole du Hockey Canada

Karen Pupich (Schumacher, Ont.)

Prix Gordon Juckes

Contribution exceptionnelle au développement du hockey amateur au Canada

Bob Caldwell (Deloraine, Man.)

Il faudrait plusieurs pages pour pouvoir répertorier toutes les réalisations et contributions qu’a faites Bob Caldwell au profit du hockey. Ancien président du comité de développement des entraîneurs de Hockey Manitoba, maître entraîneur-conseil de Hockey Manitoba et membre du conseil consultatif auprès du Programme national des entraîneurs-conseils de Hockey Canada, voilà que trois des six postes qu’il occupe à l’heure actuelle. Après avoir consacré 40 ans de sa vie à l’évolution du hockey amateur, Bob Caldwell est lauréat, et à juste titre, du prix Gordon-Juckes de cette année.

Bob est passé d’entraîneur local en milieu rural au Manitoba à mentor très respecté à travers le Canada et à l’étranger. Il a passé les quatre dernières décennies à traverser le pays – et le monde – pour poursuivre sa quête interminable, soit d’apporter soutien et orientation à ceux qui se portent volontaires pour travailler derrière le banc.

Depuis 1979, Bob a assisté à plus de deux douzaines de cours ou de colloques destinés aux entraîneurs ou y a travaillé comme animateur. Sa volonté d’approfondir ses connaissances et, à son tour, de communiquer ce qu’il a appris à autrui a vraiment profité à l’ensemble du milieu du hockey et du milieu des entraîneurs. Au fil des ans, l’étudiant est devenu volontiers professeur pour, entre autres, Hockey Manitoba, l’Association des entraîneurs du Canada et la Fédération internationale de hockey sur glace.

En tant qu’administrateur, Bob a siégé à plusieurs conseils et comités aux niveaux local, provincial et national. De 1986 à 1995, en plus d’être toujours actif à titre d’entraîneur, il a été membre du comité exécutif de hockey mineur de Deloraine. Durant ces années, il a également été entraîneur et administrateur dans le baseball local. En 1994, il a été nommé Entraîneur de l’année 3M du Manitoba pour ses réalisations sur la glace et sur le terrain.

Bob siège au comité de développement des entraîneurs de Hockey Manitoba depuis 1997, dont les 15 dernières années comme président. Peu de temps après être devenu membre de la direction, Bob s’est mis à créer une série intitulée « Soutien aux entraîneurs » dans le cadre du Programme national des entraîneurs-conseils. Au cours de la décennie suivante, il a contribué à tracer la voie des pratiques exemplaires en ce qui a trait à l’enseignement de la maîtrise de la rondelle, de l’art de tirer et de marquer, et de techniques de développement des défenseurs, parmi d’autres leçons importantes à retenir comme entraîneur de hockey.

Au cours des dernières années, Bob a travaillé chez Hockey Canada comme instructeur sur glace et hors glace pour la série de vidéos sur le développement des compétences, a siégé au comité de développement des athlètes, en plus d’avoir été sélectionné comme entraîneur en perfectionnement des habiletés pour le volet du Programme d’excellence qui s’adresse aux moins de 17 ans. Bob a aussi représenté le Canada à l’échelle internationale à titre de chef du camp de perfectionnement des habiletés des jeunes de l’IIHF ainsi qu’au sein du Programme d’échange pour le développement des entraîneurs mené par l’organe de réglementation.

Même si Bob s’implique maintenant sur la scène nationale et internationale, il est toujours à la maison le mercredi pour diriger le Club des déjeuners de Deloraine. Cette réunion hebdomadaire donne la chance aux joueurs de tous âges et de tous les niveaux d’habiletés de profiter d’un repas chaud et d’heures de glace. Bob a travaillé à l’élaboration de ce concept pour le Programme national d’entraîneurs-conseils.

Pendant toutes ses années de participation au hockey, Bob a joué de nombreux rôles, notamment celui d’animateur, de dépisteur, de mentor, d’entraîneur et de membre de la direction – mais les titres, à eux seuls, ne sauraient traduire ce qu’il a signifié pour le sport.


Prix des officiels

Contribution exceptionnelle à l'arbitrage à l'échelle de la division et à l'échelle nationale

Brad Howard (Regina, Sask.)

Brad Howard a littéralement collaboré à la rédaction du livre sur l’arbitrage. Pour souligner les 40 ans au cours desquels Brad a fait preuve de leadership et de dévouement,  aussi bien sur la patinoire qu’ailleurs, afin d’améliorer la qualité des officiels, Hockey Canada est heureuse de lui remettre le Prix de l’officiel de l’année pour 2015.

Brad a contribué au sport en remplissant trois rôles : celui d’officiel, d’administrateur et de superviseur. Au cours des quatre dernières décennies, il s’est vu confier des affectations à des patinoires à Regina, a occupé le plus haut poste administratif en Saskatchewan et a supervisé des officiels de niveau 6 sur la scène nationale.

En 1974, Brad a obtenu sa certification comme officiel. À peine cinq ans plus tard, il est devenu officiel de niveau 6, ce qui lui a valu le privilège d’arbitrer des matchs dans la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan et la Ligue de l’Ouest du Canada. La qualité de son travail n’est pas passée inaperçue auprès des responsables des officiels mineurs au niveau national. En fait, Brad a été appelé à travailler à la Coupe Air Canada en 1985 de même qu’à deux matchs de finale de la Ligue universitaire de l’Ouest du Canada, suivis quelques années plus tard du Championnat du SIC.

Pendant ce temps, Brad laissait sa marque et faisait une différence en coulisses. Sa participation auprès de l’Association de hockey de la Saskatchewan – comme instructeur lors de stages et superviseur pour la division – a commencé en 1983 et se poursuit encore aujourd’hui. Il a ajouté des responsabilités liées à la direction en 1996, d’abord en acceptant deux rôles de coordonnateur pendant cinq ans puis comme représentant des officiels pour la région Sud pour les huit prochaines années.

Désireux de faire sa part pour faire évoluer le sport qu’il adore, Brad a aussi fait fonction de superviseur non seulement au sein de l’Association de hockey de la Saskatchewan, mais en outre auprès des officiels de niveaux 4 et 5. Voilà que, 15 ans plus tard, il est encore superviseur auprès des officiels d’élite de sa province natale, en plus d’y jouer le rôle d’instructeur de stage.

Brad a été élu arbitre en chef de l’Association de hockey de la Saskatchewan en 2010, poste qu’il a occupé pendant trois saisons.

Brad a aussi travaillé infatigablement pour sa ville natale. L’année où il a commencé à exercer des fonctions à l’extérieur de la patinoire au niveau provincial, il s’est mis à jouer un rôle actif de superviseur au sein de l’Association des officiels de Regina, poste qui lui a permis d’encadrer ses confrères pendant 18 ans – en plus de quatre ans comme président du groupe.

La participation de Brad sur la scène nationale a commencé en 1997 lorsqu’il est devenu membre du comité qui a aidé à créer le programme Dis-le conçu pour éduquer les gens et prévenir l’intimidation, les mauvais traitements et le harcèlement au hockey.

Il a continué à jeter les assises de l’arbitrage en prenant part à la conception et à la création du premier cahier de travail pour les officiels débutants ainsi que les cahiers pour les officiels intermédiaires et chevronnés.

Superviseur national chez Hockey Canada depuis 2000, Brad a été affecté à de nombreux événements nationaux. Il a été sélectionné comme arbitre en chef à l’occasion de la Coupe Banque Royale de 1999. De plus, le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans a fait appel aux services de Brad à trois reprises : deux fois à titre d’arbitre en chef; l’autre fois, comme superviseur.

Comme animateur des colloques des maîtres formateurs, Brad continue de contribuer à  encadrer la relève des officiels et, à ce titre, il leur fait part de tout ce qu’il a appris au sujet de la communication efficace, le choix de punitions et le positionnement.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Est)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur

Alvin Anstey (Dartmouth, N.-É.)

Aucune conversation sur le hockey junior en Nouvelle-Écosse ne serait complète sans la mention du nom d’Alvin Anstey. Pendant près de 40 ans, Alvin s’est dévoué au développement et à l’avancement du hockey junior dans sa province d’origine et c’est pour cette raison qu’il reçoit l’Ordre du mérite de Hockey Canada.

Alvin s’est intéressé au sport pour la même raison que des milliers d’autres : il était un partisan et voulait faire partie de l’action. Son premier poste a été celui de statisticien pour la Ligue de hockey junior Metro Valley en 1977. Un an plus tard, il était nommé vice-président de la ligue, et deux saisons après cela, président.

En tant que force motrice derrière la création de la Ligue de hockey junior C de la Nouvelle-Écosse et l’amélioration de la ligue junior B existante, Alvin a fait preuve d’innovation et d’une vision claire pour l’avancement du hockey junior dans les collectivités en Nouvelle-Écosse. Le succès continu des deux ligues peut être directement attribué à Alvin. Il a su reconnaître que la Nouvelle-Écosse regorgeait de joueurs locaux qui avaient le potentiel de poursuivre leur carrière au hockey dans une structure organisée et compétitive. Il voulait leur offrir l’occasion de continuer de se développer comme personnes et comme membres d’une équipe. 

Présentement, les ligues juniors A, B et C de la province tentent d’obtenir plus d’heures de glace afin de répondre aux demandes d’une liste d’attente d’équipes qui souhaitent se joindre à la scène florissante qu’Alvin a aidé à lancer. La popularité de ces ligues est un résultat du travail acharné d’Alvin à mobiliser et diriger des centaines de collègues bénévoles afin d’offrir des occasions aux jeunes de la Nouvelle-Écosse de jouer au hockey.

Alvin a toujours placé l’intérêt fondamental de ceux qui s’avancent sur la glace en premier. Pendant des années, la Ligue de hockey junior A des Maritimes était considérée comme une ligue où il fallait gagner à tout prix. Alvin s’est donné comme mission de changer cette façon de penser. Il a supervisé la transition de la ligue vers une vraie ligue junior de développement offrant aux joueurs l’occasion de poursuivre leur développement comme hockeyeurs et personnes tout en accédant à des niveaux de jeu plus avancés. 

Alvin a joué un rôle crucial dans la croissance et la viabilité de la Coupe commémorative Don-Johnson, le championnat junior B du Canada atlantique, ainsi que dans le développement et la mise en place du Championnat de hockey junior C des Maritimes et de Hockey Nord.

Alvin continue de jouer un rôle de premier plan dans le hockey grâce à son poste actuel de président du conseil du hockey junior chez Hockey Nouvelle-Écosse, visitant chaque équipe de la division plusieurs fois par année afin de noter leurs préoccupations et de constater leurs succès.

Que ce soit dans son rôle actuel ou alors qu’il occupait divers postes au sein des organisations juniors A à East Hants, Scotia ou Dartmouth, Alvin a toujours eu la réputation d’être une personne vers qui il était possible de se tourner pour obtenir soutien et conseils.

Tenu en haute estime non seulement par ceux qui ont eu le plaisir de travailler avec lui, mais aussi par ceux qui ne connaissent que son nom, Alvin Anstey a été un modèle exemplaire du bénévole dévoué.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Centrale)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur

Claude Allain (Gatineau, Qc)

Après plus de 40 ans d’expérience dans le sport, le nom de Claude Allain est synonyme de hockey au Québec. Il a été entraîneur, instructeur, administrateur, directeur et coordonnateur d’événements à Gatineau, aux Jeux olympiques d’hiver et sur d’autres patinoires entre les deux. C’est ce dévouement et cette passion pour la croissance du jeu qui lui valent l’Ordre du mérite de Hockey Canada. 

L’Association de hockey mineur de Gatineau a été la première à bénéficier du dévouement de Claude au développement de joueurs de hockey bien équilibrés. Il a passé 14 ans au sein de l’organisation pendant lesquels il a occupé différents postes, notamment entraîneur, coordonnateur, trésorier et directeur.

Par la suite, il a cherché à toucher davantage de joueurs. Il a passé les huit années qui ont suivi au poste de directeur général, puis de vice-président de Hockey Outaouais. Pendant cette période, il a supervisé les divisions doubles lettres de la Ligue de hockey mineur de l’Outaouais. En plus de devenir entraîneur de niveau 3, il a été instructeur au sein du programme national des entraîneurs et instructeur au sein du programme de gestion du risque, de la conduite et de la sécurité.

En 1992, Claude a été nommé président de Hockey Outaouais, devenant alors membre du conseil d’administration de Hockey Québec. Dans son nouveau rôle, il a apporté une contribution inestimable à diverses commissions techniques, sur le développement et les règles et a représenté le Québec au sein des conseils du hockey mineur, junior, sénior, féminin et de développement du hockey de Hockey Canada.

Longtemps reconnu et admiré pour son leadership, Claude a joué un rôle clé dans l’organisation de plusieurs événements importants, incluant la Coupe Daoust 1981, la Coupe Esso Internationale 1986, la Coupe Chrysler 1994 et la Coupe Espoir 1998.

L’apport de Claude retenait déjà l’attention bien au-delà de la communauté du hockey. En 1999, le gouvernement du Québec lui a remis le prix Dollard-Morin pour son bénévolat exceptionnel envers le sport et les loisirs. L’année suivante, le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale le nommait Administrateur de l’année.  

En juin 2002, Claude a été élu président de Hockey Québec. Avant la fin de son mandat de quatre ans, on lui a décerné la médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II pour ses contributions au sport amateur.

Une décennie plus tard, en 2013, il a reçu la médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et a été intronisé au Temple de la renommée de Hockey Québec.

En 2005, Claude s’est joint au conseil d’administration de Hockey Canada où il a siégé pendant huit ans. Pendant ce temps, il a représenté Hockey Canada à 22 événements nationaux et internationaux, incluant le Défi mondial junior A, le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans, le Championnat mondial de hockey sur glace de l’IIHF, le Championnat mondial de hockey sur glace féminin de l’IIHF, le Championnat mondial junior de l’IIHF et les Jeux olympiques d’hiver de 2010.

Claude a fièrement représenté le hockey amateur québécois à tous les niveaux du jeu, acceptant volontiers de relever tous les défis et d’assumer toutes les tâches visant à améliorer notre sport.


Ordre du mérite de Hockey Canada (Ouest)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur

Graham Tuer (Regina, Sask.)

Comme dépisteur, Graham Tuer s’assoyait dans le coin supérieur des gradins, la tête penchée, papier et crayon en main, heureux d’être où il se trouvait. Mais après cinq décennies à occuper des rôles trop nombreux pour les nommer et à avoir apporté trop de contributions pour les compter, l’homme qui préfère travailler en passant inaperçu se trouve maintenant au centre de la patinoire, lauréat de l’Ordre du mérite de Hockey Canada.

La participation de Graham dans notre sport remonte à plus 50 ans, lorsqu’il a fait ses débuts comme entraîneur d’une équipe peewee à North Battleford, Sask., durant la saison 1960-1961. Au milieu des années 1970, le fonctionnaire maintenant à la retraite équilibrait son travail et ses activités de bénévolat à titre de directeur d’équipe et membre de l’Association de loisirs Albert Park de Regina.

Pour Graham, il s’agissait d’aider les jeunes. Père de quatre enfants, il ne trouvait plus grande satisfaction que de voir un joueur se développer sur la glace et à l’extérieur de celle-ci. À son avis, son travail consistait non seulement à encadrer les joueurs, mais aussi à les éduquer à savoir comment exceller dans la vie à l’extérieur de la patinoire.

Il a occupé son premier poste de direction – avec l’Association de hockey mineur Metro à Regina – en 1971. Trois ans plus tard, il s’est joint au conseil de la Ligue de hockey des garçons de Regina et est devenu le gérant des Pat Canadians de Regina. Pendant son mandat, l’équipe a remporté l’or et l’argent à la Coupe Air Canada, le championnat national midget du Canada.
 
Depuis les 33 dernières années, Graham siège au conseil d’administration de la Ligue de hockey midget AAA de la Saskatchewan, à la recherche de certains des meilleurs joueurs adolescents dans les Prairies.

Ce que Graham estimait le plus chez un joueur était sa volonté à travailler d’arrache-pied, à se dévouer à la tâche. La volonté de Graham à en faire de même est à la source de son succès, non seulement dans le monde du hockey mineur, mais aussi par la suite au sein de la Ligue de hockey de l’Ouest.

Il a été directeur général adjoint des Pats de Regina et a été dépisteur pour l’équipe de sa ville ainsi que pour les Warriors de Moose Jaw, les Americans de Tri-City et les Rockets de Kelowna avec qui il a remporté une Coupe Memorial.

En 2008, les Pats ont rendu hommage à Graham en tant qu’un de leurs principaux bâtisseurs, hissant son nom dans les hauteurs du Brandt Centre à Regina.

Et les honneurs se sont poursuivis : le Prix du bénévole de l’Association de hockey de la Saskatchewan, le Prix du bénévole de Sask Sport, le Prix de reconnaissance pour services exceptionnels de la WHL et, en 2012, l’intronisation au Temple de la renommée des sports de Regina.

Un tournoi bantam AA porte désormais son nom à Regina, honneur qui souligne le temps et les efforts qu’il a consacrés à développer le hockey à domicile.

En plus de poursuivre son rôle comme conseiller pour l’Association de hockey de la Saskatchewan, Graham travaille sans relâche comme membre du Comité du modèle de développement de la Saskatchewan. Le groupe représente le hockey amateur à divers niveaux et a pour but de toujours faire passer les joueurs en premier.

Malgré les tentatives de Graham à éviter les projecteurs, il est facile de le trouver. La prochaine fois que vous serez à la patinoire, cherchez les personnes rassemblées pour offrir leurs souhaits ou tout simplement dire bonjour à l’homme qui s’assure que leur sport est entre bonnes mains.


Prix du bénévole exceptionnel

Travail bénévole exceptionnel auprès du hockey amateur et de Hockey Canada

Ed Wahl (Scarborough, Ont.)

L’année : 1959; le lieu : Scarborough. À l’âge de 4 ans, Ed Wahl veut tout simplement aller patiner. Impossible pour lui de savoir que ce jour-là n’allait être que le premier de plus de 18 000 jours qu’il allait passer au sein de la Ligue de hockey mineur de Cedar Hill de l’Association de hockey de Scarborough. Ses 50 ans de dévouement à l’édification et à la promotion du hockey dans sa communauté ont valu à Ed la nomination comme lauréat du Prix du bénévole par excellence.

À l’instar de bien d’autres enfants canadiens, Ed s’est trouvé, dès un jeune âge, un second chez soi à la patinoire. Au fil des ans, Ed ressentait le besoin de faire plus que de passer du temps à l’aréna. Il voulait redonner à l’établissement qui lui servait de lieu où il pouvait réaliser ses exploits sportifs. En 1971, à l’âge de 16 ans, Ed s’est mis à faire du bénévolat comme arbitre.

Quatre ans plus tard, sa carrière de joueur terminée, Ed a entamé un nouveau chapitre au sein de Cedar Hill, cette fois-ci à titre d’entraîneur. Pendant la décennie qui a suivi, Ed a décidé de passer au suivant en encadrant la prochaine génération de joueurs.

Après avoir mis fin à sa carrière d’entraîneur en 1985, Ed s’est joint au conseil d’administration de Cedar Hill. Au cours des sept prochaines années alors qu’il a occupé les postes de directeur des voies et moyens et de directeur de l’équipement, les efforts d’Ed ont aidé à améliorer les activités sur glace du quartier est de Toronto.

En 1992, Ed a remis son sifflet pour enfin accéder, en 1994, à la présidence de la Ligue de hockey mineur de Cedar Hill, poste qu’il a occupé jusqu’en 2009, année où l’Association de hockey de Scarborough a cessé d’exercer ses activités. Ed avait alors célébré son anniversaire de diamant – 50 ans de dévouement infatigable envers l’association de hockey.

Après avoir pris un répit bien mérité d’un an, Ed était de retour sur place, où il a joué un rôle central dans la fusion de sept des huit programmes de hockey à Scarborough pour en faire la Ligue de hockey jeunesse de Scarborough. Environ 1 100 joueurs sont membres de cette ligue de hockey fusionnée. Comme président, Ed a négocié de meilleurs contrats de location de patinoires, a autorisé les commandites d’entreprise intégrales au niveau bantam et a imposé un gel aux droits d’inscription au profit des joueurs en dépit de la hausse des coûts de location des patinoires.

Au début de 2014, Ed a supervisé le premier programme La Première Présence de Bauer. Cinquante enfants de Scarborough ont pu essayer le hockey pour la première fois. À la fin du programme de six semaines, Ed et son équipe avaient procédé à l’inscription de 41 des jeunes au sein de la Ligue de hockey pour les jeunes de Scarborough pour la saison 2014-2015.

Ed joue également un rôle actif comme coprésident du comité de marketing et de commandite de la Ligue de hockey de la région du Grand Toronto et comme membre de son comité de planification stratégique. Par ailleurs, l’été dernier, Ed a été nommé Joueur marquant Canadian Tire, et ce, à un moment où Hockey Canada souligne les efforts des bénévoles qui font une différence dans leur communauté.

Maintenant que le petit-fils d’Ed est inscrit dans la Ligue de hockey jeunesse de Scarborough, un membre de la troisième génération de la famille Wahl profite du sport favori du Canada – une deuxième génération de joueurs de hockey à Scarborough bénéficie d’ailleurs de tout ce qu’Ed a contribué au sport.


Prix Hal Lewis

Employé(e) de l'année de Hockey Canada

Ryan Robins (Tobermory, Ont.)

Depuis qu’il s’est joint à Hockey Canada en 2001, Ryan Robins est passé d’un poste de coordonnateur dans un bureau régional à celui de directeur supervisant les événements internationaux sur les plus grandes scènes du hockey au monde. Ryan a été directement responsable de la direction de plus de 50 événements. Sous sa gouverne, des profits nets records ont été réalisés au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2009 et à la Coupe Esso 2010 et de nouveaux records d’assistance ont été établis lors de trois Coupes des 4 nations consécutives présentées au Canada. Après avoir joué un rôle clé dans l’organisation du Championnat mondial junior 2012, Ryan a effectué une transition sans heurts vers un rôle de leadership pour le Mondial junior 2015 au cours du processus de planification. Travaillant avec du personnel et des bénévoles à l’autre bout du pays, Ryan a supervisé l’exécution de cet événement international dans les deux plus grands marchés du Canada. Sa capacité à communiquer efficacement avec ses collègues ainsi qu’avec les comités organisateurs hôtes, les commanditaires, les bénévoles, les divisions et les fédérations, lui a permis de tisser des liens d’affaires et personnels solides partout au pays. Véritable mine de renseignements, Ryan a obtenu le respect et la confiance de ses collègues par sa franchise, son dévouement et son professionnalisme. En plus de tout ce qu’il apporte à Hockey Canada, Ryan est dépisteur pour les Tri-City Americans depuis 10 ans. Il accomplit tout ceci tout en étant un homme dévoué à sa famille, soit sa femme Jennifer et leurs enfants Hannah et Zachary.

Vidéos
Photos
AAHC 2018 : Une ronde de golf pour le hockey
Avec l’appui de 30 commanditaires, 150 golfeurs ont bravé le froid pour disputer une ronde de golf le 18 septembre au Lakeside Greens Golf Club, à Chestermere, Alb.
FHC 2018 : Le monde du hockey canadien se réunit au gala
Gala et tournoi de golf de la Fondation Hockey Canada.
FHC 2018 : Rêves devenus réalité à London
La Fondation Hockey Canada s’est associée à la Fédération de hockey de l’Ontario, au South London Neighbourhood Resource Centre et à la Neighbourhood Resource Association of Westminster Park pour permettre à 28 jeunes de la région de London de s’initier au hockey et d’aller sur la glace grâce au programme Rêves devenus réalité.
FHC 2017 : Rêves devenus réalité à Dawson Creek
La Fondation Hockey Canada a visité le Nord de la Colombie-Britannique pendant le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2017.
Close
Credit  
Nouvelles récentes
Les plus populaires