La Tâche de Dan Church:; Ramener Le Canada Au Sommet du Hockey Féminin Mondial
CMF.001.12
|
17 février 2012
|

CALGARY (Alberta) – Dan Church (Toronto, Ont.) aura l’occasion de finir le travail.

Après avoir dirigé l’équipe nationale féminine du Canada lors de deux tournois internationaux cette saison, Dan Church a été choisi par Hockey Canada, vendredi, pour reprendre la barre de l’équipe au Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2012 de l’IIHF qui aura lieu à Burlington au Vermont.

Le Canada a beau être champion olympique en titre, il a perdu contre les États-Unis lors des trois dernières finales des championnats mondiaux féminins depuis 2008.

« Pour les joueuses, les entraîneurs et le personnel de Hockey Canada, ça fait trop longtemps », a dit Church à Toronto, Ontario.

Les États-Unis accueilleront le championnat mondial de 2012 du 7 au 14 avril au Vermont et Ottawa, Ontario, sera la ville-hôte du tournoi en 2013.

« Nous avons beaucoup à prouver cette fois-ci avec le tournoi à Ottawa l’an prochain et avant les Olympiques », a déclaré Church.

Dan Church est aussi entraîneur-chef de l’équipe féminine de l’Université York. Il était derrière le banc du Canada à la Coupe des en novembre dernier et lors du premier Tournoi sur invitation des de l’IIHF en août et septembre derniers.

Le Canada a perdu la finale de la Coupe des 4 nations 4 -3 en tirs de barrage contre les États-Unis en Suède. Les Canadiennes ont terminé troisièmes avec une fiche de 4 -2 au Tournoi sur invitation des 12 nations en Finlande où elles se sont inclinées devant les États-Unis et la Suède.

Alors que Hockey Canada avait nommé des joueuses plus jeunes à ces équipes afin qu’elles acquièrent de l’expérience sur la scène internationale, Church aura les meilleures joueuses du pays à sa disposition au championnat mondial cette année.

Il choisira les 23 joueuses de l’équipe à la suite d’un camp de sélection qui se tiendra à Ottawa du 26 mars au 1er avril. Les joueuses invitées au camp devraient être annoncées au début de mars.

« Je suis excité d’avoir l’occasion d’entraîner toutes ces athlètes », a dit Church. « Cette année, nous voulons vraiment améliorer notre jeu en défensive. C’est l’un de mes objectifs comme entraîneur depuis le début – jouer un jeu défensif étanche qui complète bien nos joueuses habiles et leur jeu offensif. »

« C’est une question de jouer de notre mieux quand il le faut. »

Dan Church était l’adjoint de Ryan Walter au championnat mondial l’an dernier en Suisse où le Canada a perdu contre les États-Unis en prolongation lors du match pour la médaille d’or.  

Le Canada et les États-Unis se sont affrontés lors de la finale des 13 championnats mondiaux présentés à ce jour. Cette année, le Canada disputera son premier match au championnat mondial le 7 avril contre les championnes en titre à l’Université du Vermont.

Hockey Canada aurait pu nommer un entraîneur différent pour le championnat mondial après les Coupes des 4 et des 12 nations tenues plus tôt cette saison.

Mais l’organisation régissant le hockey au pays a choisi de poursuivre avec Church, indiquant qu’il est un candidat pour diriger la formation canadienne aux Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi en Russie. L’équipe féminine du Canada se centralisera à Calgary à l’été 2013 afin de se préparer aux Jeux.

La directrice du hockey féminin chez Hockey Canada dit que, puisque les Olympiques pointent à l’horizon, la décision concernant l’entraîneur du Canada pour le championnat mondial cette année a exigé une réflexion approfondie.

« Voulions-nous choisir quelqu’un d’autre? Pas nécessairement, mais il y a eu de nombreuses discussions », a confirmé Kalli Quinn. « Nous ne pensons pas seulement au mondial féminin, mais aussi à plus long terme. Nous voulions être surs de prendre la bonne décision pour aller de l’avant. »

« Dan n’a jamais pu travailler avec un groupe complet en ce qui a trait aux joueuses. Il est le bon homme pour le poste à l’heure actuelle alors donnons-lui l’occasion de réussir et de nous montrer ce dont il est capable avec une formation complète. »

Quant à Dan Church, il veut être en lice pour le poste d’entraîneur de l’équipe olympique. Danièle Sauvageau a mené le Canada à la médaille d’or en 2002, puis Melody Davidson a réussi l’exploit lors de deux Jeux olympiques consécutifs en 20.

« Bien franchement, c’était mon objectif que mon nom fasse partie de cette conversation », a dit Church. « Je crois sincèrement que j’ai fait tout ce que je pouvais quant à ma formation comme entraîneur et dans mon travail à l’Université York pour devenir un meilleur entraîneur et auprès de Hockey Canada.

« J’espère que je serai de la conversation. »

Danielle Goyette (Saint-Nazaire, Qc), ancienne joueuse de l’équipe nationale et maintenant entraîneure à l’Université de Calgary, et Doug Derraugh (Arnprior, Ont.) de l’Université Cornell, seront à nouveau les adjoints de Church comme ce fut le cas lors des tournois de la Coupe des 4 nations et de la Coupe des 12 nations.

« J’ai été vraiment impressionnée par la communication entre nous trois », a dit Danielle Goyette. « Il n’y a pas d’égo là. Nous voulons faire ce qu’il y a de mieux pour le programme et nous assurer que les joueuses connaissent du succès.

« Nous savons que nous pouvons être meilleures et nous devons être plus exigeants envers les joueuses et nous-mêmes. Dan est un bon chef de file. Il vous met à l’aise, il vous confie des responsabilités et il est là pour vous appuyer. »

Church, 38 ans, en est à sa huitième saison comme entraîneur de l’équipe féminine de l’Université York qui participe présentement aux éliminatoires des SUO. Il a guidé le Canada à une médaille d’or au Championnat mondial féminin des moins de à Chicago, Illinois.

Le hockey féminin international a subi quelques modifications cette année. Les pays peuvent maintenant nommer 23 joueuses à leur formation – ce nombre était auparavant de 21 – comme c’est le cas au hockey masculin.

« Cela nous permet de choisir quelques joueuses de plus pour certaines positions et d’ajouter une certaine profondeur à notre formation ce qui est bien en cas de blessures », explique Church. « Cela nous permet d’avoir une transition sans heurts avec quatre trios et six défenseures, sans interrompre l’allure du match. »

De plus, la Fédération internationale de hockey sur glace a modifié la structure du championnat mondial et elle compte utiliser le même horaire à Sotchi.

Les quatre équipes au sommet du classement feront partie d’un groupe tandis que les équipes du cinquième au huitième rang formeront un autre groupe. Les six meilleures équipes accéderont à la ronde éliminatoire tandis que les deux au bas du classement disputeront une série de relégation deux de trois. Le Canada affrontera donc les États-Unis, la Finlande et la Russie en ronde préliminaire.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca/p>

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
M17 2017 : BLEUS 6 – ROUGES 1 (Match 1)
Aidan Prueter a obtenu deux buts et une aide, Joe Caroll a accumulé un but et deux aides et les Bleus ont produit dans les 18 dernières minutes pour amorcer le camp national de développement des moins de 17 ans avec une victoire convaincante contre les Rouges.
M17 2017 : BLANCS 3 – VERTS 2 TB (Match 2)
Graeme Clarke a inscrit le seul but en tirs de barrage, Taylor Gauthier a été parfait contre cinq tireurs, et les Blancs ont surmonté un déficit survenu tôt pour battre les Verts en prolongation au camp national de développement des moins de 17 ans.
M17 2017 : OR 2 – NOIRS 1 (Match 3)
Jonathan Lemieux et Ethan Fitzgerald ont réalisé un total de 29 arrêts, Logan Chisholm a inscrit un doublé, et les Or ont battu les Noirs 2-1 en fin de première journée de matchs au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada.
FHC 2017 : Sur le terrain de golf pour le hockey
Sur le terrain de golf pour le hockey
Horaire
Close
Credit