Finlande 0 - Canada 8

L’équipe nationale féminine du Canada bat la Finlande 8-0 au mondial et se qualifie pour la demi-finale;
Plus de 18 000 partisans remplissent l’aréna PBS pour battre un record d’assistance

LA PRESSE CANADIENNE

OTTAWA, Ont. – Meghan Agosta-Marciano (Ruthven, Ont./Montréal, LCHF) a inscrit un tour du chapeau pour mener le Canada à un gain de 8-0 sur la Finlande au Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF vendredi soir, devant une foule bruyante de 18 013 spectateurs qui ont rempli l’aréna PBS pour battre le record d’assistance pour un match de hockey féminin.

Brianne Jenner (Oakville, Ont./Université Cornell, ECAC) a compté deux buts et Bailey Bram (Ste. Anne, Man./Brampton, LCHF) a inscrit son premier filet en match international. Jennifer Wakefield (Pickering, Ont./Toronto, LCHF) et Sarah Vaillancourt (Sherbrooke, Qc/Montréal, LCHF) ont aussi noirci la feuille de pointage pour le pays hôte.

Avec cette victoire, le Canada a terminé au premier rang du groupe A avec huit points, devant les Américaines, qui en ont sept.

Marie-Philip Poulin (Beauceville, Qc/Université de Boston, HE), Catherine Ward (Montréal, Que./Montréal, LCHF) et Haley Irwin (Thunder Bay, Ont,/Montréal, LCHF) ont chacune obtenu deux aides pour les championnes en titre.

Shannon Szabados (Edmonton, Alb./ Northern Alberta Institute of Technology, ACAC) a signé le jeu blanc avec 16 arrêts.

La cerbère finlandaise Noora Raty a bloqué 30 rondelles sur 36 avant de céder sa place à Meeri Raisanen au troisième tiers. Raisanen a accordé deux buts sur sept tirs.

À la deuxième année de ce format de tournoi, les quatre meilleurs pays au monde sont regroupés dans le groupe A et les quatre suivants dans le groupe B.

Le Canada et les États-Unis obtiennent un laissez-passer en demi-finale lundi puisqu’elles sont les deux meilleures formations de leur groupe. La Finlande a terminé troisième avec trois points et la Suisse a fini au quatrième échelon, avec zéro point, dans le groupe A.

La Russie a été invaincue dans le groupe B et l’Allemagne a fini au deuxième rang avec quatre points. Les Russes affronteront les Suissesses en quart de finale et les Finlandaises seront opposées aux Allemandes dans l’autre duel samedi. Les gagnantes passeront en demi-finale.

Les États-Unis ont battu la Suisse 5-0 vendredi dans l’autre match du groupe A. Dans le groupe B, les Russes ont vaincu les Suédoises 4-0 et les Allemandes ont eu le meilleur sur les Tchèques 6-3.

La Suède, médaillée d’argent des Jeux olympiques d’hiver de 2006, et la République tchèque ont été les deux équipes du bas du classement du groupe B, ce qui les obligera à jouer un deux de trois en ronde de relégation.

Le Canada jouait sans sa capitaine Hayley Wickenheiser (Shaunavon, Sask./Université de Calgary, SIC) pour un deuxième match d’affilée. La meilleure pointeuse de l’histoire du Canada a subi une blessure au haut du corps dans un gain de 3-2 en tirs de barrage contre les Américaines pour amorcer le tournoi mardi.

Elle a quitté la rencontre au deuxième tiers et n’a pas joué dans une victoire de 13-0 de son équipe face aux Suissesses le soir d’après.

« Les nouvelles sont encourageantes. Son cas s’améliore », a dit plutôt vendredi l’entraîneur-chef Dan Church. « J’espère la voir lundi dans la formation. Nous sommes confiants. C’est encore un cas d’au jour le jour, mais elle progresse. »

La Finlande n’a jamais vaincu le Canada, même s’il y a eu des matchs plus serrés au cours des dernières années. Raty joue pour l’équipe championne de la division 1 de la NCAA des Golden Gophers de l’Université du Minnesota, et a été finaliste pour le prix remis à la meilleure joueuse de la NCAA cette saison.

Les Canadiennes ont bombardé Raty de 50 tirs au championnat mondial il y a deux ans, à Zurich, Suisse, l’emportant seulement 2-0.

Mais la cerbère et l’unité défensive finlandaise n’ont rien pu faire contre la machine canadienne vendredi. Tirant de l’arrière 3-0 en période médiane, la Finlande a obtenu sa meilleure chance de s’imposer du bâton de Venla Hovi, deux fois de suite, et un avantage de deux joueuses pendant 1 min 50 s.

Szabados a bloqué Hovi sur une échappée, puis la Finlande a eu une autre occasion sur un revirement. Hovi pensait avoir marqué, mais le filet du Canada avait sorti de ses amarres et l’arbitre a refusé le but. Les Finlandaises n’ont pas réussi à compter lors d’un 5 contre 3, alors que Lauriane Rougeau (Beaconsfield, Qc/Université Cornell, ECAC) et Ward étaient au cachot pour des punitions mineures.

Agosta-Marciano a marqué son premier de trois filets avec une minute à écouler avant le deuxième entracte et un autre à la deuxième minute du troisième tiers pour porter le compte à 5-0. Les Finlandaises ont retiré Raty après le but de Vaillancourt à 4 min 26 s. Wakefield et Agosta-Marciano ont rapidement compté contre la remplaçante de Raty, Raisanen.

Plus les Finlandaises et Raty ont pu empêcher les Canadiennes de marquer, plus elles ont gagné en confiance. Donc le premier but en carrière avec l’équipe nationale féminine du Canada à 14 min 25 s du premier tiers aura été un dur coup pour la Finlande. Jenner a inscrit un doublé avant la fin de la période, son quatrième et cinquième du tournoi.

Plus de 300 équipes féminines de hockey sont à Ottawa pour les championnats provinciaux de l’Association de hockey féminin de l’Ontario, qui ont contribué au match de vendredi en établissant un record d’assistance pour un match de hockey féminin.

Ottawa détenait le record précédent avec 16 347 amateurs, enregistré le 1er janvier 2010, lorsque le Canada a défait les États-Unis 3-2 en tirs de barrage, lors d’un match avant les Jeux olympiques.

Caroline Ouellette (Montréal, Qc/Montréal, LCHF) avait aussi raté la rencontre face à la Suisse en raison d’une blessure au haut du corps, mais elle est retournée dans la formation vendredi pour disputer une 200e partie en carrière pour le Canada.

Elle est la troisième joueuse de l’histoire qui a atteint cette marque. Jayna Hefford (Kingston, Ont./Brampton, LCHF) n’est qu’à un match du plateau des 250 et elle est devenue la meneuse de tous les temps à ce tournoi devant Wickenheiser à 247.

« 200 matchs internationaux avec notre équipe nationale, ce sera de plus en plus difficile avec la qualité de joueuses qui s’en vient dans le programme des moins de 18 ans et des moins de 22 ans », analyse Church. « Garder son poste dans cette équipe pendant aussi longtemps, c’est assez spécial. »


L’INSTANT : Finlande @ Canada – Vendredi 5 avril

par Chris Kallan

OTTAWA, Ont. – Un soir dans un aréna PBS plein à craquer pour un match disputé devant la plus grosse foule de l’histoire du hockey féminin.

Un soir où les partisans, dont la plupart jouent aux championnats provinciaux de l’Association de hockey féminin de l’Ontario, ont fait la vague dans la jubilation.

Un soir où l’ancienne joueuse et icône canadienne Cassie Campbell-Pascall a dit à la foule pendant le premier entracte : « Ne laissez pas des garçons stupides vous dire que des filles ne devraient pas jouer au hockey. »

Un soir où le Canada a blanchi la Finlande 8-0 pour terminer au premier rang de son groupe au Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF.

Un soir où la chanson « The Good Old Hockey Game » de Stompin’ Tom Connors a joué plusieurs fois et où les amateurs ont chanté avec patriotisme l’hymne national canadien à la fin de la rencontre.

Chair de poule.

Des frissons partout sur le corps.

Bailey Bram, joueuse d’avant de 22 ans qui vient de la petite communauté rurale de 1 500 personnes de Sainte-Anne-des-Chênes, Man., qui compte son premier but sur la scène internationale pour l’équipe nationale féminine du Canada.

Le but de la victoire, rien de moins.

Un retour dans l’enclave à 14 min 25 s de la première période contre l’une des meilleures gardiennes au monde, Noora Raty.

Devant une foule record de 18 013 personnes - éclipsant la marque précédente de 16 347 spectateurs, qui avait aussi été réalisée à l’aréna PBS le 1er janvier 2010 face aux États-Unis, et surpassant même celle des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver - qui encourage à tout rompre et qui partage ce moment historique du hockey féminin.

C’était vraiment cool.

Game Information/Renseignements sur le match
Game #/No. de match 12 Round/Ronde Préliminaire
Arena/Aréna SPB Arena
Location/Lieu Ottawa, Ont.
Date Vendr. 5 avril 2013
Time/Heure 19h30 HE

 

Box Score/Compte 1 2 3 Total
CAN
3 1 4 8
FIN
0 0 0 0

 

Goals & Penalties/Buts et pénalités
First Period
Goals/Buts :
14:25 CAN Bailey Bram (Caroline Ouellette, Catherine Ward)
16:03 CAN Brianne Jenner (Courtney Birchard, Marie-Philip Poulin)
18:06 CAN Brianne Jenner (Jayna Hefford, Marie-Philip Poulin)

Penalties/Pénaltés :
08:11 CAN Jocelyne Larocque (Interference/Obstruction)
08:38 FIN Rosa Lindstedt (Tripping/Faire trébucher)
08:57 FIN Mira Jalosuo (Slashing/Coup de bâton)

Second Period
Goals/Buts :
19:00 CAN Meghan Agosta-Marciano (Haley Irwin, Sarah Vaillancourt)

Penalties/Pénaltés :
04:24 FIN Annina Rajahuhta (Tripping/Faire trébucher)
07:01 CAN Lauriane Rougeau (Tripping/Faire trébucher)
07:08 CAN Catherine Ward (High Sticking/Bâton élevé)
12:48 CAN Courtney Birchard (Interference/Obstruction)
Third Period
Goals/Buts :
01:38 CAN Meghan Agosta-Marciano (Haley Irwin, Catherine Ward)
04:26 CAN Sarah Vaillancourt (Meghan Agosta-Marciano, Tessa Bonhomme)
05:47 CAN Jennifer Wakefield (Rebecca Johnston)
06:52 CAN Meghan Agosta-Marciano (Sarah Vaillancourt, Courtney Birchard)

Penalties/Pénaltés :
02:26 FIN Anne Tuomanen (Hooking/Accrocher)
13:49 CAN Brianne Jenner (Hooking/Accrocher)
14:24 CAN Lauriane Rougeau (Tripping/Faire trébucher)
18:29 CAN Meaghan Mikkelson (Body-checking/Mise en échec corporelle)

 

Goaltenders/Gardien(ne)s de but
CAN Shannon Szabados
FIN Noora Raty (out 3rd/04:26)
Meeri Raisanen (in 3rd/04:27)

 

Shots on Goal/Tirs au but 1 2 3 Total
CAN 21 12 10 43
FIN 5 7 4 16

Videos