Sommaire du Match
Etats-Unis 4 - Canada 5 (Prol.)
 

OUELLETTE MARQUE EN PROLONGATION ET LE CANADA REMPORTE LE CHAMPIONNAT MONDIAL FÉMININ EN DISPOSANT DES ÉTATS-UNIS 5-4

BURLINGTON (Vermont) – Les vétérantes canadiennes ont fait en sorte de gagner la médaille d’or. Elles en avaient assez de décrocher l’argent au Championnat mondial de hockey féminin.

Galerie des médias

Samedi, Caroline Ouellette a inscrit son deuxième du match à 1:50 de la prolongation pour donner la victoire au Canada, 5-4, face aux États-Unis.

Le Canada avait peut-être remporté l’or olympique en 2010, mais c’était le premier titre du pays depuis 2007, à Winnipeg.

Les États-Unis ont ensuite vaincu les Canadiennes trois fois de suite en finale, dont une fois en prolongation, l’an dernier, en Suisse.

« Nous étions vraiment fatiguées de mettre la main sur l’argent et je pense que nous ne pouvons plus dire qu’elles sont meilleures que nous », dit Ouellette. « Elles forment une superbe équipe et c’est toujours l’équipe qui joue le mieux une journée donnée qui l’emporte. »

« Ce soir, nous voulions leur montrer que ce serait nous. »

Un mauvais changement de trio des États-Unis a permis au Canada de créer un surnombre en zone adverse. Ouellette a accepté une passe d’Agosta et a décoché un tir derrière la gardienne américaine Molly Schaus pour clore le plus récent chapitre de la longue histoire entre ces rivales nord-américaines.

« C’est Tessa Bonhomme qui a réalisé le jeu du match », note Ouellette. « Elle a vu que je sortais du banc, elle s’est dirigée vers le but et a attiré tout le monde vers elle. J’ai crié aussi fort que possible. »

« Je pense que Meghan Agosta était sur le point de tirer et elle m’a entendue. Elle m’a filé le disque et Tessa Bonhomme était devant la gardienne qui n’a rien vu. Il fallait juste que je lance. »

La capitaine canadienne Hayley Wickenheiser a compté en désavantage numérique au premier tiers. La capitaine adjointe Ouellette et Jayna Hefford ont aussi noirci la feuille de pointage. Ces trois avants sont les joueuses qui ont le plus d’expérience avec l’équipe canadienne dans la formation actuelle.

Agosta, qui a participé deux fois aux Jeux olympiques, a inscrit un but en avantage numérique au troisième tiers pour forcer la prolongation. Elle a également récolté deux aides.

« Nous, les vétérantes, nous nous sommes imposées et avons pavé la voie », explique Wickenheiser. « Nous vivons ces batailles depuis longtemps et les défaites des dernières années pesaient lourd sur nos épaules. Nous ne voulions pas que le scénario se répète. »

La gardienne Shannon Szabados a bloqué 40 tirs dans la victoire.

Les Américaines ont comblé un déficit de 3-1 en période médiane en inscrivant trois buts sans réplique en avantage numérique.

La défenseure Gigi Marvin a inscrit un doublé et Kendall Coyne et Brianna Decker ont inscrit les autres pour les hôtes. Schaus a bloqué 34 des 39 tirs dans la défaite.

Wickenheiser et la défenseure recrue Laura Fortino ont été nommées à l’équipe d’étoiles du tournoi.

Les États-Unis et le Canada se sont affrontés 14 fois en finale du championnat mondial, depuis le tout premier tournoi, en 1990.

Le Canada a encaissé son plus gros revers face aux Américaines en lever de rideau de la compétition, 9-2. Ces dernières avaient compté cinq buts après 5:32 de jeu. Elles avaient tellement dominé la partie, qu’elles semblaient être les favorites aujourd’hui.

Toutefois, les Canadiennes étaient prêtes à compétitionner en finale. Elles ont bloqué des tirs et empêché les États-Unis d’obtenir des retours qui se transformaient en but au premier duel. Le Canada a aussi réussi à ralentir l’adversaire en zone neutre.

Il est rapidement devenu évident que ce match allait laisser place à du jeu rapide, robuste et agressif entre ces deux rivales, au grand plaisir des 4 000 spectateurs au Gutterson Fieldhouse de l’Université du Vermont. La troupe Fighting Catamount a créé une ambiance de football universitaire.

Le slogan du Canada à ce championnat mondial était « habiletés et travail ardu ». Il y a eu un peu trop de robustesse en fin de deuxième période et en début de troisième et les États-Unis ont marqué sur trois avantages numériques de suite, pour prendre l’avance.

Le tir de Marvin de la ligne bleue a dévié sur le poteau et ensuite dans le filet, à 2:57 du troisième tiers et les États-Unis ont pris l’avance 4-3. Elle a égalisé le compte à 18:16 de la période médiane, tandis que Decker a fait mouche à 16:43.

Toutefois, c’est lors d’une punition aux Américaines qu’Agosta en a profité pour égaliser la marque, en avantage numérique, à 17:22.

Ouellette avait augmenté l’avance du Canada à 3-1 en poussant son propre retour derrière Schaus à 5:36 de la période médiane. Le Canada a foncé au filet et Hefford a saisi sont retour pour compter sur le jeu de puissance, à 4:07.

Coyne a créé l’égalité à 12:54 de la première période après un jeu rapide en zone offensive. Les États-Unis ont caché la vue de Szabados et Coyne a marqué sur un tir dévié.

Wickenheiser a forcé un revirement en zone neutre pour s’échapper contre Schaus. Elle s’est emparée de son propre retour pour marquer en désavantage numérique, à  7:37.

« Nous avions dit dans la chambre que c’était notre scénario ce

 

Renseignements sur le match
Numéro de match 22 Ronde Or
Aréna Gutterson Fieldhouse Ville, Pays Burlington, VT
Mois / Jour / Année 04/14/2012 Heure 19h00 ET
Assistance État du match Final

Compte   1     2     3     Pro.1   Total
Etats-Unis (USA) 1 2 1 0 4
Canada (CAN) 1 2 1 1 5

Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   07:52 CAN 22 Hayley Wickenheiser  DN
   12:54 USA 26 Kendall Coyne (28 Amanda Kessel, 25 Megan Bozek)

Pénalités:
   00:34 USA 19 Gigi Marvin (Retenir)
   04:22 CAN 20 Jennifer Wakefield (Double-échec)
   07:37 CAN 24 Natalie Spooner (Accrocher)
   13:15 CAN 10 Gillian Apps (Coup de bâton)
   14:59 CAN 29 Marie-Philip Poulin (Rudesse)
   14:59 USA 17 Jocelyne Lamoureux (Rudesse)
   19:40 CAN 29 Marie-Philip Poulin (Faire trébucher)

Deuxieme Période
Buts:
   04:07 CAN 16 Jayna Hefford (2 Meghan Agosta, 22 Hayley Wickenheiser) AN
   05:36 CAN 13 Caroline Ouellette (29 Marie-Philip Poulin)
   16:43 USA 14 Brianna Decker (25 Megan Bozek, 15 Anne Schleper) AN
   18:16 USA 19 Gigi Marvin  AN

Pénalités:
   03:29 USA 7 Monique Lamoureux-Kolls (Accrocher)
   11:41 USA 22 Kacey Bellamy (Rudesse)
   11:41 CAN 20 Jennifer Wakefield (Rudesse)
   12:42 USA 16 Kelli Stack (Accrocher)
   14:00 CAN 16 Jayna Hefford (Retenir)
   16:08 CAN 16 Jayna Hefford (Rudesse)
   17:08 CAN 10 Gillian Apps (Mise en échec corporelle)

Troisième Période
Buts:
   02:57 USA 19 Gigi Marvin  AN
   17:22 CAN 2 Meghan Agosta (16 Jayna Hefford, 13 Caroline Ouellette) AN

Pénalités:
   02:25 CAN 3 Jocelyne Larocque (Faire trébucher)
   09:31 CAN 5 Lauriane Rougeau (Mise en échec corporelle)
   11:05 USA 14 Brianna Decker (Coup de bâton)
   16:38 USA 17 Jocelyne Lamoureux (Retenir)

Prolongation
Buts:
   01:50 CAN 13 Caroline Ouellette (2 Meghan Agosta)

Pénalités:
   Aucune


Gardiens de but
Etats-Unis
1 Molly Schaus Entrée 1/00:00 Sortie 4/01:50
Canada
1 Shannon Szabados Entrée 1/00:00 Sortie 4/01:50

Tirs au but   1     2     3     Pro.1   Total
Etats-Unis 15 17 12 0 44
Canada 13 14 9 3 39

» Notes du match - 14 avril CAN - USA