Sommaire du Match
Canada 3 - Finland 2

 

LE CANADA REBONDIT AVEC UN GAIN DE 3-2 CONTRE LA FINLANDE AU CHAMPIONNAT MONDIAL DE HOCKEY FÉMININ

BURLINGTON (Vermont) – Les Canadiennes ont manqué de constance, mais leur victoire de 3-2 sur la Finlande au Championnat mondial féminin, acquise dimanche, est importante sur le plan psychologique.

Galerie des médias

Moins de 24 heures avant, le Canada avait encaissé sa pire défaite à vie face aux États-Unis en lever de rideau du tournoi, par la marque de 9-2.

La troupe canadienne avait un travail à accomplir pour éviter d’être démoralisée à la suite de cette débâcle.

Le consultant en entraînement mental, Dr Peter Jensen, a dit à l’équipe avant le match de dimanche de ne pas accorder trop de signification à ce revers face aux Américaines.

« Il a affirmé qu’il ne voulait pas nous voir surpayer pour la défaite d’hier, c’est-à-dire de perdre notre confiance », raconte la capitaine adjointe, Caroline Ouellette.

« Nous avons vraiment vécu une mauvaise journée hier, probablement la pire de ma carrière avec la formation nationale. Nous ne voulions pas nous attarder à cela et y penser encore aujourd’hui. C’était important pour nous de nous relever rapidement. »

La défenseure native de Montréal habitant à Hamilton, Laura Fortino, et Gillian Apps d’Unionville, Ont., ont marqué au Gutterson Fieldhouse de l’Université du Vermont.

Le Canada a dominé les Finlandaises de 43 tirs contre 15. Comme elle l’a fait lors de récents matchs face au Canada, la gardienne de la Finlande Noora Raty a donné une chance à son pays de l’emporter. Raty a effectué 40 arrêts, même si elle n’était pas en pleine santé.

Elle a aidé le Minnesota à remporter le championnat féminin de la NCAA le mois dernier et elle s’est blessée lors de la célébration d’après-match des Golden Gophers.

« Je suis restée prise en dessous d’une pile de personnes, donc ce n’était pas très plaisant », raconte Raty. « Ce n’est pas un secret que je suis un peu blessée. Je peux tout même très bien jouer. »

À égalité numérique, le Canada a passé la majorité du temps en zone finlandaise.

La stratégie des Finlandaises pour battre le Canada est que Raty réalise un grand nombre d’arrêts, que la défensive soit féroce devant le filet et que l’attaque compte sur l’avantage numérique ou un jeu raté pour l’emporter. Bien qu’elle n’ait pas encore réussi à gagner, elles commencent à être plus efficaces.

« Normalement, elles sont plus rapides que nous », dit Raty. « Nous avons bataillé et avons été dans le match du début à la fin. »

« Je pensais qu’elles seraient plus motivées pour cette partie. Elles ont perdu 9-2 et nous savions qu’elles commenceraient en force en première période, mais ensuite elles ont ralenti et nous avons vraiment bien joué. »

Venla Hovi a compté en infériorité numérique et Karoliina Rantamaki a inscrit un filet sur l’attaque massive pour la Finlande.

La gardienne canadienne, Shannon Szabados, avait été en action durant quelques minutes au premier tiers contre les États-Unis, avant que Charline Labonté ne revienne dans le match. Szabados, d’Edmonton, a bloqué 13 tirs dans la victoire de dimanche.

« Ce type de partie est difficile pour une gardienne », note Szabados. « Elle jouait si bien et en même temps, elles sont talentueuses. Nous savons et je sais que lorsqu’elles ont une chance, elles en profitent. »

L’entraîneur-chef Dan Church a confirmé que le tournoi de l’avant Haley Irwin était terminé, elle qui s’est foulé la cheville en première période face aux Américaines.

Selon le nouveau format du tournoi, les deux meilleures équipes du groupe A, celui du Canada, obtiennent un laissez-passer en demi-finale. Les deux autres sont opposées aux deux meilleures du groupe B en quarts de finale.

Le Canada (1-1) a besoin d’une victoire face aux Russes mardi pour confirmer son laissez-passer en demi-finale.

« Nous voulons nous assurer de l’un des deux premiers rangs de notre groupe et nous devons gagner cette partie », commente Church.

Les Américaines affrontaient la Russie plus tard dimanche dans le groupe A. La Suède a vaincu l’Allemagne 2-1 en prolongation dans le groupe B.

Battre Raty demande de la patience et les Canadiennes en ont fait preuve la plupart du temps.

« Vous devez être patientes, laisser la rondelle faire son travail et la faire bouger latéralement pour avoir une chance de marquer », explique la capitaine Hayley Wickenheiser. « Avec une gardienne comme elle, il est difficile de compter huit buts. Elle garde le pointage serré. Sinon, ce match se serait terminé 10-0. »

Le Canada a eu des lacunes en défensive. Les arrières ont été punies six fois pour des fautes commises avec le bâton et ont laissé Hovi marquer en échappée.

« À certains moments, j’ai vraiment aimé comment nous jouions et la façon dont nous bougions la rondelle », observe Church. « Nous avons quelque peu dévié de notre plan de match pendant peut-être 10 ou 15 minutes. Je pense que nous devons seulement améliorer l’exécution de notre système. »

Church entend accorder une journée de congé d’entraînement sur glace aux Canadiennes lundi, mais elles s’exerceront en dehors de la glace.

« Dans ce tournoi, il est très important de bien gÃ%A

 

Renseignements sur le match
Numéro de match 6 Ronde Préliminaire
Aréna Gutterson Fieldhouse Ville, Pays Burlington, VT
Mois / Jour / Année 04/08/2012 Heure 15h00 ET
Assistance
État du match Final

Compte   1     2     3   Total
Canada (CAN) 1 1 1 3
Finland (FIN) 0 1 1 2

Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   14:12 CAN 8 Laura Fortino (6 Rebecca Johnston, 22 Hayley Wickenheiser)

Pénalités:
   02:19 FIN 27 Anne Helin (Accrocher)
   03:19 FIN 7 Mira Jalosuo (Accrocher)
   04:17 CAN 2 Meghan Agosta (Retenir le bâton de l'adversaire)
   09:49 CAN 20 Jennifer Wakefield (Coup de bâton)
   10:24 CAN 13 Caroline Ouellette (Accrocher)
   17:32 FIN 11 Annina Rajahuhta (Faire trébucher)

Deuxieme Période
Buts:
   00:13 CAN 13 Caroline Ouellette (16 Jayna Hefford, 29 Marie-Philip Poulin)
   13:50 FIN 9 Venla Hovi (21 Michelle Karvinen) DN

Pénalités:
   02:36 FIN 21 Michelle Karvinen (Coup de bâton)
   13:22 FIN 20 Saija Tarkki (Mise en échec corporelle)
   18:54 CAN 2 Meghan Agosta (Accrocher)

Troisième Période
Buts:
   09:14 CAN 10 Gillian Apps (12 Meaghan Mikkelson, 2 Meghan Agosta)
   10:28 FIN 29 Karoliina Rantamäki (21 Michelle Karvinen, 6 Jenni Hiirikoski) AN

Pénalités:
   03:47 CAN 11 Courtney Birchard (Obstruction)
   09:35 CAN 18 Catherine Ward (Faire trébucher)
   13:47 FIN 4 Rosa Lindstedt (Faire trébucher)
   19:33 CAN 22 Hayley Wickenheiser (Accrocher)


Gardiens de but
Canada
1 Shannon Szabados Entrée 1/00:00 Sortie 3/20:00
Finland
41 Noora Räty Entrée 1/00:00 Sortie 3/19:20

Tirs au but   1     2     3   Total
Canada 14 16 13 43
Finland 4 6 5 15