Sommaire du Match
Suisse  0 -  Canada  9
 

Affrontement : Suisse 0 contre Canada 9, 19 h 30, Centre MTS | Sommaire de l'IIHF

UNE SOIRÉE RECORD : LE CANADA ÉCRASE LA SUISSE

Par Lucas Aykroyd

La course au championnat du hockey féminin est lancée et Équipe Canada reprend exactement là où elle a laissé aux Jeux olympiques de 2006, écrasant la Suisse par la marque de 9 -0 le 3 avril, pour franchir la première étape de son parcours pour reprendre son titre au championnat mondial. Les cinq buts du Canada en première période ont scellé l’issue du match pour les Suisses.

Devant une foule enthousiaste de 10 706 partisans, la plupart vêtus de blanc, au Centre MTS (un nouveau record d’assistance pour un seul match), Danielle Goyette a mené l’attaque du Canada en cumulant un tour du chapeau et une aide. Ce fut sa première rencontre de trois buts à une compétition de l’IIHF depuis la victoire du Canada sur la Chine le 4 avril 2000. À 41 ans, Goyette est devenue la plus vieille joueuse à participer à un championnat mondial. « Le résultat ne compte pas, tout tourne autour de l’équipe », a déclaré Goyette. « Nous devions nous assurer que tout le monde était sur la même longueur d'onde ce soir. Les trios ont bien fait, c’est ce qui me préoccupe. »

La capitaine Hayley Wickenheiser a aussi imposé l’allure du match en cumulant un but et trois aides. La jeune femme originaire de Shaunavon, Saskatchewan, est devenue la première Canadienne à atteindre le plateau des 250 points avec l’équipe nationale féminine. « Je pense que cela signifie que ça fait longtemps que je suis ici », a mentionné Wickenheiser.

Pour sa part, Katie Weatherston a marqué deux buts et Jayna Hefford a inscrit un but et une aide. Caroline Ouellette et Kelly Béchard ont chacune marqué un but tandis que Meghan Agosta, Colleen Sostorics, Gillian Apps et Delaney Collins ont chacune obtenu deux mentions d’aide. La gardienne Charline Labonté a réussi son cinquième jeu blanc sur la scène internationale.

Le Canada a obtenu 63 tirs au but contre 17 et a obtenu trois points au classement grâce à cette victoire en temps réglementaire. Le Canada a inscrit quatre buts lors d’avantages numériques pendant que la Suisse cumulait 24 minutes de punition. Ce fut un excellent départ pour l’équipe hôtesse aux deux extrémités de la patinoire. Mais l’entraîneur-chef Melody Davidson exigera un effort plus constant pendant 60 minutes lors des prochains matchs. Au cours de la deuxième et de la troisième période, les Canadiennes n’ont pas tiré la rondelle avec autant de diligence que plus tôt dans le match.

« Dans ce genre de match et avec toutes les unités spéciales, c’est difficile de garder les unités ensemble », a déclaré Davidson.
« Notre objectif était de ne pas accorder plus de 10 buts et de marquer un but », a expliqué l’entraîneur-chef de la Suisse, René Kammerer. « Nous n’avons pas marqué, alors cet aspect n’a pas fonctionné, mais notre équipe est très fière de sa soirée. »

À 1:01 dans le match, le meilleur trio a ouvert la marque. Hayley Wickenheiser a contourné la défensive suisse à vive allure à l’aile gauche et a effectué une passe à Gillian Apps devant le filet. La gardienne suisse Florence Schelling a effectué un déplacement latéral pour bloquer le tir, mais la rondelle a bondi et Danielle Goyette s’est emparée du rebond pour le diriger dans le filet désert.

Le Canada a pris une avance de 2 -0 à 7:14 lorsque Goyette a marqué après avoir capté une passe transversale de Hayley Wickenheiser. À 11:10, le Canada a creusé l’écart à trois buts en avantage numérique quand Wickenheiser a mis fin à un superbe jeu de passe en zone suisse en décochant un tir sur réception du cercle de mise au jeu à la gauche du but.

Les Suisses ont écopé d’autres punitions vers la fin du tiers et le Canada en a profité. Ce fut au tour des jeunes. Katie Weatherston s’est dirigé vers le but où elle a dévié le tir haut de Meghan Agosta derrière Schelling pendant un avantage numérique de deux joueuses. Avec 1:01 à jouer en première période, Jayna Hefford a porté la marque à 5 -0 en s’infiltrant à l’aile droite et en déjouant Schelling du côté du gant bloqueur.

Les Canadiennes ont bombardé les Suisses avec 31 tirs contre 3 au cours des 20 premières minutes. L’allure était nettement moins uniforme en deuxième période, mais les Canadiennes ont néanmoins marqué deux buts au cours de la dernière minute. À 19:24, pendant un avantage numérique, Caroline Ouellette a décoché un puissant tir du poignet du cercle de mise au jeu à droite pour déjouer Schelling entre les jambières. Puis à huit secondes de la sonnerie marquant la fin de la période, Kelly Béchard s’est emparée d’un rebond pour donner une avance de 7 -0 au Canada.

Goyette a réussi son tour du chapeau en avantage numérique à 10:55 du dernier tiers en glissant un tir du poignet bas du cercle de mise au jeu à droite juste au-delà du patin éloigné de Schelling. La gardienne suisse avait alors affronté son dernier tir puisqu’elle a été remplacée par Dominique Slongo. À 12:32, Weatherston a capté une passe d’Apps et a tiré la rondelle du bas de la zone privilégiée pour déjouer Slongo et porter la marque finale à 9 -0. La joueuse du match du Canada fut Hayley Wickenheiser, et Julia Marty fut la joueuse du match de la Suisse.

L’alignement partant du Canada était composé de Jennifer Botterill, originaire de Winnipeg, aux côtés de Meghan Agosta et Jayna Hefford, et de Delaney Collins et Gillian Ferrari à l’arrière. « J’ai appris [que j’allais commencer le match] à l’entraînement, et j’ai pensé à ça toute la journée », a indiqué Collins avec un rire de soulagement. « J’ai envoyé quelques courriels pour dire que j’allais être de l’alignement partant. J’ai essayé d’en profiter. » L’air était à la fête du début à la fin. Au cours des cérémonies d’ouverture, des jeunes ont patiné en brandissant les drapeaux des neuf pays participant au Championnat mondial féminin 2007 de l’IIHF à Winnipeg.

Après des messages sur l’écran vidéo de la présidente du tournoi, Polly Craik, du président de Hockey Canada, Bob Nicholson, et du vice-président de l’IIHF, Walter Bush, fils, les applaudissements ont retenti lorsque Steve Yzerman, directeur général de l’équipe du Canada pour le Championnat mondial masculin de l’IIHF en Russie, accompagnée de Florence Murray, la mère de l’entraîneur-chef Andy Murray qu’Yzerman venait tout juste d’annoncer, se sont avancés sur la glace pour la mise au jeu protocolaire. Une chorale de l’école primaire Mennonite de Winnipeg a interprété l’Ô Canada en l’honneur du pays hôte.

Le Canada peut terminer au sommet du groupe B en battant l’Allemagne le 5 avril. Les Suisses affronteront les Allemandes, la veille, au Centre MTS.

---

Suisse : Au septième rang du classement mondial, la Suisse ne peut être évidemment pas être favorite dans la confrontation ce soir. Le seul élément qui pourrait l’aider est que le Canada n’a pas effectué un dépistage détaillé de cette nation réputée pour sa neutralité. La Suisse et le Canada ne se sont pas affrontés depuis le Championnat mondial féminin 1999 de l’IIHF et la Suisse n’a jamais inscrit un but contre Équipe Canada de l’histoire du tournoi. Les Suisses ont cumulé une fiche de 0,500 au cours de leurs matchs hors concours, battant le Kazakhstan 5 -1 puis perdant 7 -6 à la Russie la semaine dernière. Mais que fera la Suisse au tournoi? Cette question fait place aux spéculations. L’entraîneur-chef Rene Kammerer, qui a dirigé la formation aux Jeux olympiques de 2006, encouragera un bon positionnement dans la mesure du possible ce soir. Florence Schelling, 18 ans, devrait être devant le filet contre le Canada après avoir disputé la moitié des matchs à Turin. Si Kammerer décide de réserver sa gardienne d’expérience pour le match du 4 avril contre l’Allemagne, ce sera Dominique Slongo, une autre gardienne de 18 ans, qui prendra place entre les poteaux. Le but de cette jeune formation sera de développer un jeu uniforme, et ce soir, elle tentera de profiter de l’expérience.

Canada : Équipe vedette du groupe B, la formation hôtesse a semblé en pleine forme lors de ses deux matchs hors concours depuis son arrivée au Manitoba. Eh oui, Équipe Canada est motivée à l’aube du Championnat mondial féminin 2007 de l’IIHF. Sa victoire de 9 -1 sur les Capitals midget AAA de Central Plains le 29 mars à Dauphin et sa domination de 9 -1 d’Équipe Finlande le 31 mars ont été impressionnantes, mais ces résultats sont maintenant choses du passé. L’objectif est de s’améliorer à chaque match du tournoi. La gardienne qui sera devant le filet ce soir ne sera sans doute pas très sollicitée, mais elle devra néanmoins être vigilante. L’entraîneur-chef Melody Davidson fera aussi des essais de trios à l’avant, voulant trouver la bonne combinaison tôt dans le tournoi. Avec Hayley Wickenheiser (joueuse par excellence et meilleure avant aux Jeux olympiques de 2006) comme capitaine, le Canada semble fin prêt pour remporter son premier d’ouverture ce soir. L’offensive du Canada est tout simplement trop puissante grâce à la présence de vétérantes comme Danielle Goyette et Jayna Hefford et de jeunes de la trempe de Katie Weatherston et Meghan Agosta. La foule bruyante, vêtue de blanc, sera une autre source d’inspiration.

Shawna Holm

 

Renseignements sur le match
Numéro de match Ronde Préliminaire
Aréna MTS Centre Ville, Pays Winnipeg, Man., Canada
Moi / Jour / Année 04/03/2007 Heure (local) 19h30 CT
Assistance 10706 Statut de jeu Finale

Compte   1     2     3   Totale
Suisse (SUI) 0 0 0 0
Canada (CAN) 5 2 2 9
Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   01:01 CAN 15 Danielle Goyette (10 Gillian Apps, 22 Hayley Wickenheiser)
   07:14 CAN 15 Danielle Goyette (22 Hayley Wickenheiser)
   11:10 CAN 22 Hayley Wickenheiser (15 Danielle Goyette, 5 Colleen Sostorics) AN
   16:41 CAN 8 Katie Weatherston (2 Meghan Agosta) AN2
   18:50 CAN 16 Jayna Hefford (2 Meghan Agosta)

Pénalités:
   07:09 SUI 41 Florence Schelling (Faire trébucher)
   11:03 SUI 21 Helga Schneiter (Retenir)
   11:19 SUI 18 Lucrèce Nussbaum (Retenir)
   12:02 SUI 20 Kathrin Lehmann (Mise en échec corporelle)
   15:20 SUI 6 Julia Marty (Accrocher)
   16:31 SUI 20 Kathrin Lehmann (Obstruction)

Deuxieme Période
Buts:
   19:24 CAN 13 Caroline Ouellette (16 Jayna Hefford, 17 Jennifer Botterill) AN
   19:52 CAN 24 Kelly Béchard (34 Delaney Collins)

Pénalités:
   01:36 SUI 9 Ruth Künzle (Mise en échec corporelle)
   03:43 CAN 24 Kelly Béchard (Obstruction)
   09:15 SUI 9 Ruth Künzle (Coup de bâton)

Troisième Période
Buts:
   10:55 CAN 15 Danielle Goyette (34 Delaney Collins, 22 Hayley Wickenheiser) AN
   12:32 CAN 8 Katie Weatherston (10 Gillian Apps)

Pénalités:
   01:21 CAN 9 Gillian Ferrari (Mise en échec corporelle)
   02:50 SUI 10 Nicole Bullo (Accrocher)
   03:49 CAN 13 Caroline Ouellette (Accrocher)
   10:41 SUI 29 Melanie Häfliger (Retenir)
   14:17 CAN 2 Meghan Agosta (Coup de bâton)
   16:21 SUI 10 Nicole Bullo (Faire trébucher)
   20:00 SUI 20 Kathrin Lehmann (Coup de bâton)


Gardiens de but
Suisse
41 Florence Schelling Entrée 1/00:00   Sortie 3/10:05
30 Dominique Slongo Entrée 3/10:05   Sortie 3/20:00
Canada
32 Charline Labonté Entrée 1/00:00   Sortie 3/20:00

Tirs au but   1     2     3   Totale
Suisse 3 5 9 17
Canada 31 18 14 63

Joueur du match
Suisse 6 Julia Marty
Canada 22 Hayley Wickenheiser
Officiels
Arbitre USTINOVA Arina (RUS)
Juges de lignes ROBBEN Ilse (NED), STANLEY Alice (GBR)