Sommaire du Match
États-unis 9
Suède 2
Qualifier
Halifax Metro Centre
le 5 avril

Les États-Unis battent la Suède 
Par Joel Mac Dougall

Après deux périodes d’un match serré, la Suède n’a pu rivaliser les Américaines après que celles-ci eurent rehaussé leur jeu d’un cran.

Au début de la troisième période, l’avance américaine n’était que de deux buts, malgré les tirs au but : 23 pour les États-Unis contre 9 pour la Suède.

« La gardienne a été solide », dit l’entraîneur-chef des É.-U., Ben Smith.
Kim Martin de la Suède a effectué 19 arrêts pendant les deux premières périodes pour garder son équipe dans le match.

Pour les États-Unis, Natalie Darwitz a continué de mener l’équipe à l’offensive, inscrivant trois buts pour un tour du chapeau.

À l’avant, une autre joueuse américaine s’est blessée au genou dans le match contre la Suède. Krissy Wendell a frappé violemment contre la bande au milieu du deuxième tiers.

« Nous espérons que ce n’est qu’une ecchymose », dit Ben Smith. « Elle doit subir des radiographies maintenant et nous étudierons son cas. »
Shelley Looney a déchiré les ligaments croisés antérieur et interne de son genou gauche dans le match contre la Russie et Julie Chu est atteinte de la grippe.

Ce soir a marqué le retour au jeu de la joueuse ayant le plus d’expérience au sein de la formation américaine, Cammi Granato, qui a disputé son deuxième match du tournoi après avoir été blessée au genou pendant le premier match.

« C’est ça le hockey », dit l’attaquante américaine Jenny Potter. « Nous avons beaucoup de cœur et beaucoup de talent pour prendre la relève. »
Les États-Unis ont pris une avance de 3-1 en première période. Natalie Darwitz a ouvert la marque et Krissy Wendell et Jenny Potter ont marqué les autres buts des Américaines.

Le but de la Suède en première période est survenu à la suite d’une collision entre deux défenseures américaines et une avant suédoise. Erika Host a dérobé la rondelle et a contourné les joueuses tombées sur la patinoire pour déjouer Chanda Gunn d’un tir du revers dans le haut du filet.

Les deux équipes ont participé au pointage en deuxième. Les États-Unis ont marqué au début de la période en avantage numérique. Kathleen Kauth a marqué après avoir capté une superbe passe dans le bas de la zone privilégiée pour redonner une avance de deux buts aux siennes. Moins de deux minutes plus tard, la Suède a réduit l’écart à deux, quand Chanda Gunn a accordé un but sur un tir faible de Nanna Jansson qui s’est faufilé entre ses jambières.

En troisième période, les Américaines ont ouvert les vannes, marquant cinq buts sans réplique pour sceller l’issue du match.

Frida Glavhammar a commencé la période devant le filet suédois et elle n’avait pas l’air à l’aise entre les poteaux. Elle a accordé un mauvais but à Angela Ruggiero qui a semblé la prendre par surprise. Elle s’est calmée après cela et a effectué des arrêts-clés lors d’un avantage numérique des États-Unis, mais rien ne pouvait freiner les Américaines. Elles ont presque doublé le nombre de leurs tirs au but en dirigeant 22 tirs en direction de Frida Glavhammar.

Natalie Darwitz a obtenu les buts suivants pour son tour du chapeau, un en avantage numérique et un à forces égales. Katie King et Andrea Kilbourne ont inscrit les derniers buts des Américaines et anéanti tous les espoirs de la Suède.

La victoire des États-Unis a ouvert la voie à une reprise du match de samedi contre le Canada, mais cette fois, la médaille d’or est en jeu.
« Ça va être un match avec beaucoup d’action des deux côtés », dit Jenny Potter. « Nous n’avons qu’à suivre notre plan de match. »

IIHF GAME SUMMARY


 Box Score
 USA

3

1

5

9

0

Compte
 SWE

1

1

0

2

0


Scoring/Buts :
15.40 3 - 1 EQ Sweden 8. HOLST, Erika

4.10 3 - 0 EQ USA 12. POTTER, Jenny (20. KING, Katie) (21. GRANATO, Cammi) 
13.17 2 - 0 EQ USA 17. WENDELL, Krissy (4. RUGGIERO, Angela)
06.06 1 - 0 EQ USA 22. DARWITZ, Natalie Game Winning Goal (17. WENDELL, Krissy)

Penalties/Pénalités :
18.25 2 min USA 26. HALCISAK, Kelli Tripping

00.51 2 min Sweden 2. HOLMLOV, Elin Body Checking

Scoring/Buts :
24.04 4 - 2 EQ Sweden 24. JANSSON, Nanna (27. LINDBERG, Ylva) (2. HOLMLOV, Elin)

22.23 4 - 1 PP1 USA 18. KAUTH, Kathleen (19. KING, Kristin) (9. KILBOURNE, Andrea)

Penalties/Pénalités :
35.56 2 min Sweden 18. LUNDBERG, Kristina Body Checking

24.22 2 min Sweden 9. VIKMAN, Anna Tripping
21.35 2 min Sweden TEAM PENALTY Too many players on the ice
Scoring/Buts :
59.23 9 - 2 PP1 USA 9. KILBOURNE, Andrea

49.57 8 - 2 EQ USA 20. KING, Katie
49.19 7 - 2 EQ USA 22. DARWITZ, Natalie (7. STEPHENS, Kelly) (21. GRANATO, Cammi)
47.23 6 - 2 PP1 USA 22. DARWITZ, Natalie (12. POTTER, Jenny) (3. ENGSTROM, Molly) 40.07 5 - 2 EQ USA 4. RUGGIERO, Angela

Penalties/Pénalités :
58.46 2 min Sweden 4. ASSERHOLT, Jenni Roughing
57.05 2 min Sweden TEAM PENALTY Too many players on the ice

45.41 2 min Sweden 18. LUNDBERG, Kristina Roughing
42.39 2 min Sweden 4. ASSERHOLT, Jenni Interference

Goaltenders USA 30. GUNN, Chanda
Gardiens de but SWE 1. GLAVHAMMAR, Frida
30. MARTIN, Kim

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final 

Shots on Goal by USA

8

15

22

45

Tirs au but par SWE

5

4

6

15


Officials Referee/Arbitre REDDY Janet
Officiels Linesmen/
Juges des lignes

HAAPANEN Eeva
KONSTANTINOVA Marina


Attendance/Assistance 4,971

Les Štats-Unis affrontent la SuËde 
Par Joel Mac Dougall

 Les États-Unis affronteront la Suède dans le dernier match avant la ronde des médailles du Championnat mondial de hockey féminin de l’IIHF. Le match aura lieu à 20 h, lundi, au Centre Halifax Metro.

L’équipe américaine est impressionnante cette année au tournoi. Elle profite de la confiance que lui a donné sa victoire de 3-1 sur le Canada samedi. Ce n’est pas que les Américaines en avaient besoin. L’équipe des É.-U. cherchera à poursuivre sa fiche parfaite au championnat mondial de 2004.

Un échec-avant intensif et de bonnes gardiennes sont les pierres angulaires du jeu des É.-U. Le Canada a eu de la difficulté à sortir la rondelle de sa zone contre les États-Unis, surtout en première période lors de leur rencontre. Lorsqu’elles ont pu exercer une pression dans la zone américaine, les Canadiennes se sont heurtées à la gardienne Pam Dreyer qui a excellé entre les poteaux.

Pendant que les États-Unis avaient une journée de congé dimanche, l’équipe de la Suède a mis fin à sa ronde de qualification en affrontant le Canada hier soir. Les Suédoises ont pu profiter d’un départ lent des Canadiennes. Elles ont pris une avance d’un but et l’ont conservée jusqu’en deuxième période avant que le Canada ne prenne le contrôle du match.

Pour que l’équipe suédoise ait une chance d’accéder au match pour la médaille d’or, elle doit espérer que la puissante formation américaine connaisse un début de match lent et que les choses restent telles qu’elles.

La Suède peut toutefois crier victoire à ce tournoi. Le Canada et les États-Unis étaient les grandes favorites avant le championnat cette année. En s’assurant au moins d’une participation au match pour la médaille de bronze, les Suédoises se sont aussi qualifiées pour les Olympiques d’hiver à Turin en Italie. Les jeunes joueuses de cette formation ont pu profiter de l’expérience de ce championnat et l’équipe devrait demeurer relativement intacte pour les Jeux olympiques.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Kalli Quinn Director, Female National Teams | Équipes nationales féminines