Sommaire du Match
Canada 2
États-unis 0
d'Or
Halifax Metro Centre
le 6 avril

La quête de l’or prendra fin lors d’une confrontation Canada-États-Unis
Par Kristen Lipscombe

Le jour tant attendu parmi les adeptes du hockey arrive à grands pas. Le point culminant du Championnat mondial de hockey féminin 2004 de l’IIHF à Halifax, en Nouvelle-Écosse, sera atteint mardi soir au Centre Halifax Metro quand les deux meilleures équipes de hockey féminin du monde s’affronteront pour la suite de cette rivalité féroce.

Le Canada et les États-Unis ont un autre arrêt en faire en route vers l’or, mais la seule chose qui les séparent de leur but ultime est l’autre. Il ne fait aucun doute que les deux équipes sont affamées.

Équipe Canada est en quête de son huitième titre consécutif au championnat mondial – les Canadiennes ont remporté tous les championnats depuis la version inaugurale en 1990. Les Américaines, pour leur part, espèrent déloger les Canadiennes de leur piédestal lors du match mardi soir.

L’équipe des États-Unis a déjà ébranlé la fierté du Canada lors d’un important événement international – les Américaines ont battu les Canadiennes par la marque de 3-1 lors du premier match pour une médaille d’or olympique en 1998 aux Jeux de Nagano.

Toutefois, les Canadiennes ont pris leur revanche aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City en prouvant au monde entier ce dont elles étaient capables. Le but gagnant de Jayna Hefford est passé à l’histoire du hockey – au grand plaisir des partisans partout au pays, le Canada a inscrit une victoire impressionnante de 3-2 sur les Américaines.

Mais lors de leurs neuf derniers affrontements sur la scène internationale contre les États-Unis depuis 2002, (tournée contre les États-Unis, Olympiques de Salt Lake City, Coupe des quatre nations et championnat mondial féminin), le Canada n’a que trois victoires. Les statistiques ne sont pas en faveur des femmes en or du Canada.

« Demain est une nouvelle journée. C’est un nouveau match », a dit la défenseure américaine Angela Ruggiero qui a pris part aux deux Olympiques et à cinq championnats mondiaux. « Nous savons que le Canada se pointe toujours pour un match de championnat », dit-elle.

« Nous nous attendons à un match rude demain, mais nous sommes certainement motivées », ajoute-t-elle en faisant référence à la victoire des Américaines à la Coupe des quatre nations 2003 à Skovde en Suède en novembre dernier.

« Nous essayons de jouer en équipe à l'heure actuelle », dit Angela. « C’est le thème de notre équipe – nous approprier le jeu et (jouer) du hockey simple. »

« Nous allons essayer de prendre une avance tôt dans le match et de faire en sorte qu’elles ne se servent pas de la foule comme motivation », dit Angela Ruggiero en s’imaginant la foule locale vêtue de rouge et de blanc qui encouragera le Canada au cours des trois périodes.

« Un match pour la médaille d’or est toujours une affaire de cœur et de passion », dit Jayna Hefford, une attaquante fiable pour le Canada.

« L’équipe qui le veut le plus – ce sont les petites choses qui aident à gagner ces matchs, (comme) les unités spéciales et les gardiennes », ajoute-t-elle. « Il suffit donc de s’avancer sur la glace, de le vouloir plus qu’elles, de gagner les petites batailles et de se sacrifier pour le bien de l’équipe. »
Le Canada a subi une défaite amère de 3-1 contre les États-Unis samedi avant de l’emporter 7-1 sur la Suède dimanche soir après avoir tiré de l’arrière 1-0 pendant une période complète.

« Je pense que c’est bon que nous soyons confrontées à des difficultés dans le tournoi avant le match pour la médaille d’or parce que ce ne sera pas facile », dit Jayna Hefford. « Je crois que nous sommes en bonne position maintenant. Nous avons connu un match difficile, nous sommes revenues et maintenant nous sommes concentrées sur le match pour la médaille d’or. Nous sommes excitées. »

L’équipe canadienne est en pleine forme et prête à livrer son plus dur combat à ce championnat mondial. L’équipe américaine doit surmonter des blessures et la maladie, mais les joueuses se préparent au match de mardi avec une attitude positive.

L’avant américaine Julie Chu a la grippe et son état est évalué chaque jour. Krissy Wendell s’est blessée dans le match lundi soir contre la Suède et sa participation est incertaine. La puissante attaquante Shelley Looney a déchiré les ligaments croisés antérieur et interne de son genou gauche plus tôt dans le tournoi et ne jouera pas tandis que Cammi Granato est de retour au jeu après s’être elle aussi blessée à un genou plus tôt la semaine dernière.


Box Score
CAN

0

1

1

2

0

Compte
USA

0

0

0

0

0


Scoring/Buts :

Penalties/Pénalités :
03.21 2 min USA 9. KILBOURNE, Andrea, Interference
17.51 2 min USA 8. WEILAND, Kerry, Boarding

Scoring/Buts :
24.17 0 - 1 EQ Canada WICKENHEISER, Hayley (GOYETTE, Danielle/BRISSON, Therese)

Penalties/Pénalités :
33.49 2 min USA 6. VASICHEK, Julianne, Roughing
31.37 2 min USA 10. INSALACO, Kim, Tripping

Scoring/Buts :
41.37 0 - 2 EQ Canada 34. COLLINS, Delaney

Penalties/Pénalités :
44.22 2 min Canada 10. APPS, Gillian, Boarding
42.45 2 min USA 4. RUGGIERO, Angela, Body Checking

54.33 2 min Canada 34. COLLINS, Delaney Hooking
52.33 2 min Canada 7. PIPER, Cherie Hooking
56.00 2 min USA 20. KING, Katie Roughing
54.33 2 min Canada 34. COLLINS, Delaney Hooking
 


CAN ST PIERRE, Kim
Gardiens de but USA DREYER, Pam

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final

Shots on Goal by CAN

9

5

12

26

Tirs au but par USA

10

8

9

27


Officials Referee/Arbitre HIRVONEN Anu
Officiels Linesmen/
Juges des lignes

SUBAN Johanna
ROBBEN Ilse


Attendance/Assistance 10,506

 

 

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Kalli Quinn Director, Female National Teams | Équipes nationales féminines