Journal de la capitaine : 01
le 2-3 février 2003

Bonjour de Saltzgitter. Après une dure journée de voyage, nous sommes enfin arrivées dans cette petite ville du nord de l'Allemagne. Vous savez ce que l'on dit à propos des meilleurs plans...

La journée a commencé tôt pour plusieurs d'entre nous. En provenance des quatre coins du Canada et des États-Unis, nous devions nous rendre à Toronto pour prendre le vol de 17h30 en direction de Francfort. Pour certaines d'entre nous, la journée a commencé par des vols annulés vers Toronto... C'était le chaos total à Toronto pendant que le personnel essayait de trouver à bord de quels avions se trouvaient les joueuses manquant à l'appel. Air Canada nous a aidées en retenant les billets des joueuses en retard et en s'assurant qu'elles prennent un vol ultérieur.

La traversée a été plutôt calme et nous sommes atterri à Francfort vers 7 h, soit 6 heures d'avance sur l'heure de Toronto. Nous avons rejoint Cassie Turner qui arrivait directement de Boston, mais 4 joueuses étaient toujours absentes. Notre vol vers Hanovre, qui devait durer 35 minutes, s'est transformé en une aventure de trois heures et demie.

Une petite tempête de neige s'est abattue sur Hanovre juste avant notre atterrissage et nous avons dû survoler la ville pendant que l'on déblayait les pistes. La plupart d'entre nous ont profité de ce temps pour dormir du moins jusqu'à ce que le pilote annonce que l'aéroport venait de fermer et que nous nous dirigions vers Bremer. L'aéroport de Hanovre a finalement rouvert et nous avons pu y atterrir avec 2,5 heures de retard. C'est alors qu'une autre joueuse s'est jointe à notre groupe, Alison Edgar.

Pour compliquer encore plus les choses, l'équipement de Charline Labonté et de Heather Logan n'était pas arrivé. Nous nous sommes rendues au comptoir du cargo pour récupérer l'équipement qui devait arriver avant nous, mais personne n'a pu le trouver ! Que faire ? Nous sommes montées dans l'autobus et avons pris la route de Salzgitter pour atteindre notre hôtel environ une heure plus tard. Après l'enregistrement (notre hôtel est vraiment beau), nous avons très bien mangé. Nous avions vraiment faim, mais puisque l'équipement égaré au cargo était supposément en route vers l'aréna, il ne fallait pas trop manger si nous voulions nous entraîner.

Nous nous sommes rendues à l'aréna pour attendre l'équipement. Andreas, notre hôte, nous a avisées que les trois dernières joueuses étaient arrivées tout comme l'équipement de Heather et certains parents. Nous n'avons pu nous entraîner, mais nous avons préparé le vestiaire de notre mieux et joué au « hacky» avant de remonter dans l'autobus et de revenir à l'hôtel où nous attendaient les autres membres de l'équipe. Nous avons eu du temps libre, essayé de comprendre comment utiliser l'ordinateur (tout est en allemand) et avons pris un délicieux souper. Les entraîneurs nous ont dit de rester debout jusqu'à au moins 20 h, mais je crois que la majorité d'entre nous était couchée avant cela.

Nous sommes fatiguées, mais vraiment excitées de nous retrouver toutes ensemble. Tout l'équipement est enfin arrivé et nous pourrons nous entraîner demain. Le lever est à 6h et nous avons hâte d'aller sur la glace pour nous préparer au tournoi. C'est tout de Saltzgitter pour aujourd'hui... GO CANADA GO !