Sommaire du Match

Canada 4 - Suéde 1

MATCH MÉDAILLE D'OR
lundi le 20 février, 2006
Turin, ITA - Esposizioni
20h30 (heure du Turin)
14h30 (
heure du l'Est)

 

LE CANADA REMPORTE L’OR À NOUVEAU EN ITALIE

La pression d’être les grandes favorites lors du match pour la médaille d’or n’a pas semblé gêner les Canadiennes dès le début du match alors qu’elles ont dominé le jeu.

Gillian Apps (Unionville, Ontario/Dartmouth College) a ouvert la marque à 3:15, transportant la rondelle en quittant le coin et surprenant la gardienne suédoise Kim Martin d’un tir du revers.

Un revirement à la neuvième minute a permis à Caroline Ouellette de s’avancer seule, mais Martin a résisté. Mais à 12:13, Ouellette (Montréal Québec/Minnesota-Duluth, WCHA) a capté une superbe passe de Jayna Hefford lors d’une attaque à deux contre une et cette fois-ci, elle a fait mouche. Le Canada était en avance par la marque de 2 –0 et de 11 –2 au chapitre des tirs au but après vingt minutes de jeu.

Cherie Piper (Scarborough, Ontario/Dartmouth College) a ajouté un troisième but à 8:58 de la deuxième période, ayant capté une passe de Hayley Wickenheiser pour marquer son septième des Olympiques. Moins de deux minutes plus tard, à 10:27, le Canada a marqué un quatrième but, lorsque Jennifer Botterill a quitté l’arrière du filet et a trouvé Jayna Hefford sur le côté du but.

En troisième période, la Suède a réussi à mettre fin au jeu blanc de Charline Labonté en avantage numérique lorsque la défenseure Gunilla Anderson a déjoué la gardienne à 5:24 d’un tir de la pointe, seulement le huitième du match pour la Suède.

Mais la Suède n’allait pas réussir à faire mieux. Le Canada a résisté au jeu de puissance de la Suède pour le reste du match et l’emporte donc par la marque de 4 –1, remportant par le fait même une deuxième médaille d’or consécutive au hockey féminin.


Box Score CAN
2
2
0
4
Compte SWE
0
0
1
1

First Period/Première période

Scoring/Buts:
3:15 CAN - Gillian Apps (Hayley Wickenheiser)
12:13 CAN - Caroline Ouellette (Jayna Hefford, Jennifer Botterill)

Penalties/Pénalités:
3:39 Holding - SWE - Nanna Jansson
13:18 Tripping - SWE - Jenni Asserholt
15:14 Slashing - CAN - Gillian Apps

Second Period/Deuxième période

Scoring/Buts:
8:58 CAN - Cherie Piper (Hayley Wickenheiser, Cheryl Pounder)
10:27 CAN - Jayna Hefford (Jennifer Botterill, Sarah Vaillancourt)

Penalties/Pénalités:
11:14 Too Many Players on the Ice - SWE
15:37 Interference - CAN - Colleen Sostorics

Third Period/Troisième période

Scoring/Buts:
5:24 SWE - Gunilla Andersson (Erika Holst, Maria Rooth) PP

Penalties/Pénalités:
4:29 Body-Checking - CAN - Caroline Ouellette
11:02 Holding - CAN - Cassie Campbell
18:10 Cross-Checking - CAN - Hayley Wickenheiser


Goaltenders CAN Charline Labonte
Gardiennes de but SWE Kim Martin

Shots on Goal Team

1 p

2 p

3 p

Final

Shots on Goal CAN

11

11

4

26

Tirs au but SWE

2

3

3

8


Referee/Arbitre HIRVONEN Anu
Linesmen/Juges des lignes QUAGLIATO Klara (CZE), SUBAN Johanna (FIN)

Attendance/Assistance -

Avant le match de la ronde préliminaire opposant le Canada à la Suède, plusieurs disaient que la Suède et la Finlande faisaient du progrès et se rapprochaient du Canada et des États-Unis au sommet du hockey féminin international. Et bien, la Suède est arrivée à destination.

Après avoir remporté le bronze aux Jeux olympiques d’hiver 2002 et au Championnat mondial 2005, qu’elle a tenu, la Suède se prépare maintenant à obtenir le meilleur résultat de son histoire. De plus, la Suède se présente à ce match pour la médaille d’or un peu plus tôt que prévu puisque son équipe est formée de très jeunes joueuses. Plusieurs s’attendaient à ce qu’elle effectue une percée en 2010.

Le Canada a remporté ses sept matchs contre la Suède cette saison, y compris une raclée de 8 –1 en ronde préliminaire des Olympiques.

Les deux équipes sont conscientes qu’il s’agit d’une équipe suédoise différente, une équipe dotée d’une nouvelle confiance en elle, une équipe qui a battu les États-Unis.

JOUEUSES D’ÉQUIPE CANADA À SURVEILLER

Attendez-vous à ce que le trio de Cherie Piper, Gillian Apps et Hayley Wickenheiser sème le chaos en zone offensive. La taille et les habiletés de ces joueuses feront en sorte que les jeunes défenseures suédoises auront les mains pleines.

Charline Labonté sera devant le filet du Canada, son premier départ dans un match pour une médaille d’or. Labonté a bien fait tout au long du tournoi et elle devra garder toute sa concentration face à une formation suédoise très patiente.

La défenseure Colleen Sostorics a été un pilier à la défensive pour le Canada, et ce, malgré ses cinq pieds quatre pouces. Les avants suédoises voudront éviter son côté de la patinoire en raison de son jeu robuste qui ne pardonne pas.
L’avant d’expérience Jayna Hefford a marqué plusieurs buts importants dans l’histoire du hockey féminin au Canada. Bien que discrète jusqu’à maintenant, la jeune femme originaire de Kingston, Ontario, devrait briller sur la scène ultime du hockey.

JOUEUSES D’ÉQUIPE SUÈDE À SURVEILLER

La gardienne Kim Martin est arrivée. Déjà considérée comme une des meilleures gardiennes de but du monde, sa victoire sur les États-Unis sur la scène olympique en a fait une grande vedette.

La joueuse d’expérience Maria Rooth a très bien fait depuis le début du tournoi et elle a joué le match de sa vie contre les États-Unis. La Suède aura besoin que Rooth soit au sommet de sa forme pour surprendre le Canada.

Gunilla Andersson joue énormément pour la Suède à la défensive et les défenseures suédoises devront être très disciplinées, compte tenu qu’elles devront affronter quatre trios canadiens solides.

Pernilla Winberg n’a peut-être que 16 ans, mais elle a marqué le but le plus important de l’histoire du hockey féminin suédois il y a deux jours. Une avant très douée, elle devra à nouveau livrer une performance bien au-delà de son âge.


Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Manager, Communications | Premier responsable, relations médias