> >Coupe mondial > 1974
Quick Links/Liens utiles
1974 Série du Sommet
Statistics (pdf)

Sommaire du série

La plupart des Canadiens ne connaissaient pas grand' chose de leur adversaire quand Équipe Canada a affronté l'Union soviétique en 1972. Plusieurs avaient prédit un balayage en huit matchs pour les Canadiens. Le pays était en état de choc quand les Soviétiques ont battu le Canada 7-3 lors du premier match de la série et le sentiment en était un de joie et de soulagement quand Paul Henderson a inscrit le but gagnant avec 34 secondes à faire lors de la finale. Personne ne prendrait les Russes à la légère en 1974. Plusieurs des joueurs qui avaient impressionné les partisans canadiens deux ans plus tôt étaient de retour dont Tretiak, Yakushev, Maltsev, Mikhailov, Petrov et Kharlamov. Plusieurs personnes au Canada connaissaient maintenant ces joueurs mieux que ceux qui allaient les représenter à ce tournoi.

Équipe Canada 1974 était farcie de joueurs de l'Association mondiale de hockey, la ligue rivale qui avait surgi pour faire concurrence à la LNH en 1972-1973. Plusieurs joueurs avaient déjà évolué dans la LNH mais personne n'était sur le point de confondre Ralph Backstrom ou Mike Walton avec Phil Esposito. Bobby Hull, a qui on avait interdit de représenter le Canada en 1972 après qu'il se soit joint à la ligue rivale, serait sur place cette fois tout comme Gordie Howe qui avait pris sa retraite avant la série de 1972, mais avait effectué un retour au jeu avec l'AMH afin de jouer avec ses fils Mark et Marty. Trois membres de la formation de 1972 seraient de retour pour affronter les Soviétiques une seconde fois : Pat Stapleton, Frank Mahovlich et Paul Henderson.

Les partisans du hockey au Canada ne s'étaient pas complètement fait à l'idée de l'Association mondiale de hockey au cours de ses deux premières saisons et la série 1974 a eu lieu autant pour accorder une crédibilité à l'AMH que pour que créer un affrontement Canada – Union soviétique. La série n'a donc pas généré le même engouement, mais les Canadiens se sont finalement ralliés à la cause. La série s'est amorcée dans la ville de Québec le 17 septembre et le but inscrit par Bobby Hull avec 5:42 à jouer a permis au Canada d'égaler le pointage à 3. «Je pensais que ce serait un match comme les autres», a dit Gordie Howe par la suite, «mais quand vous endossez le chandail du Canada vous réalisez vite que c'est plus qu'un simple match. Trop de Canadiens sont accrochés à l'issue du match.» Le Canada a remporté le deuxième match à Toronto par la marque de 4-1 (tout comme en 1972). Les Soviétiques ont remporté le troisième match 8-5 à Winnipeg et le match à Vancouver s'est soldé par une marque nulle, 5-5. Les deux équipes se sont donc envolées vers Moscou après avoir chacune cumulé une victoire, une défaite et deux matchs nuls.

Les nerfs étaient à vif lorsque le série a repris avec le cinquième match le 1er octobre et les Soviétiques l'ont emporté 3-2 dans un match difficile. «Ah, les Russes nous font trébucher et nous accrochent, c'est clair » a dit Gordie Howe. «Mais nous ne sommes pas des anges n'est-ce pas?» Deux jours plus tard, les Soviétiques ont remporté le sixième match 5-2. Après le match, Rick Ley a assené un coup de poing sanglant au visage de Valeri Kharlamov . Les joueurs ont réussi à garder leur calme dans le septième match que le Canada devait gagner pour avoir la chance d'égaliser la série. Bobby Hull a inscrit un but vers la fin du match qui a semblé donné la victoire 5-4 au Canada, mais l'arbitre (le Canadien Tom Brown) a jugé que le temps était écoulé. Bien que le Canada n'avait écopé que de deux punitions dans le septième match, les Soviétiques ont annoncé qu'ils retireraient leur équipe de la glace dans le huitième match si les joueurs de l'AMH continuaient leur jeu vicieux. Les Soviétiques ont donc décidé de ne pas faire appel à plusieurs de leurs vedettes (y compris Vladislav Tretiak et Vladimir Petrov). Ils ont quand même réussi à battre une formation canadienne abattue par la marque de 3-2.

Comme ce fut le cas en 1972, Alexander Yakushev a été le meilleur marqueur des Soviétiques, inscrivant cinq buts et trois aides en sept matchs. Vladimir Petrov (deux buts, cinq aides) et Valeri Kharlamov (un but, six aides) ont chacun contribué sept points. Bobby Hull fut le meilleur pointeur de la série avec sept buts et deux aides et les six aides d'André Lacroix l'ont porté au deuxième rang chez les Canadiens. Gordie Howe, le joueur qui n'a pas d'âge, a obtenu trois buts et quatre aides. Gerry Cheevers a occupé le poste de gardien de but pour la majeure partie du tournoi, allouant 24 buts en sept matchs pour une moyenne de buts alloués de 3,43. Dans les faits, il a mieux fait que Vladislav Tretiak qui a alloué 25 buts en sept matchs pour une moyenne de 3,57.

Une fois les matchs terminés, Yakushev a dit : «Mes premiers idoles étaient Boris Mayorov et Anatoli Firsov. Quand j'étais jeune, ils étaient des grands de notre sport. Après cette série, j'ai un autre héros. Bobby Hull.» Bobby Hull a autographié une photo pour son nouvel admirateur et a demandé un autographe en échange. «Si je pouvais», a admis le «Golden Jet», «j'aimerais vraiment que Yakushev signe un contrat avec Winnipeg. Ciel qu'il est bon ! »


Schedule/Results - Horaire/Résultats
Gm #
Game/Results
Location
No Pt
Partie/Résultats
Location
Sep. 17, 1974
01
CAN 3 USSR 3
Québec, QC
Sep. 19, 1974
02
CAN 4 USSR 1
Toronto, ON
Sep. 21, 1974
03
CAN 5 USSR 8
Winnipeg, MB
Sep. 23, 1974
04
CAN 5 USSR 5
Vancouver, BC
Oct. 1, 1974
05
CAN 2 USSR 3
Moscow, RUS
Oct. 3, 1974
06CAN 2 USSR 5Moscow, RUS
Oct. 5, 1974
07CAN 4 USSR 4Moscow, RUS
Oct. 6, 1974
08CAN 2 USSR 3 (USSR wins 4-1-3)Moscow, RUS

 

Leading Scorers/Meilleurs marqueurs
PlayerTeam
GP
G
A
PTS
PIM
JoueurÉquipe
PJ
B
A
PTS
PIM
Bobby HullCAN
8
7
2
9
0
Alexander YakushevUSSR
7
5
3
8
2
Ralph BackstromCAN
8
4
4
8
10
Gordie HoweCAN
7
3
4
7
2
Valeri KharlamovUSSR
8
2
5
7
4
André LacroixCAN
8
1
6
7
6
Vladimir PetrovUSSR
7
1
6
7
4
Boris MikhailovUSSR
7
4
2
6
0
Mark HoweCAN
7
2
4
6
4
John McKenzieCAN
7
2
3
5
14
Jean-Claude TremblayCAN
8
1
4
5
2
Alexander MaltsevUSSR
8
4
0
4
4
Alexander GusevUSSR
8
3
1
4
2
Valeri VasilievUSSR
7
3
1
4
7
Vyacheslav AnisinUSSR
8
2
2
4
0

Goaltenders/Gardiens de but
PlayerTeam
GP
W
L
T
AVG
JoueurÉquipe
PJ
V
D
N
MOY
Gerry CheeversCAN
7
-
-
-
3.43
Vladislav TretiakUSSR
7
-
-
-
3.57
Don McLeodCAN
1
-
-
-
-
Alexander SidelnikovUSSR
7
-
-
-
-
Gilles GrattonCAN
0
-
-
-
-
Vladimir PolupanovUSSR
0
-
-
-
-

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Brad Pascall Vice-President, Hockey Operations

> >Coupe mondial > 1974
Quick Links/Liens utiles
1974 Série du Sommet
Statistics (pdf)

Sommaire du série

La plupart des Canadiens ne connaissaient pas grand' chose de leur adversaire quand Équipe Canada a affronté l'Union soviétique en 1972. Plusieurs avaient prédit un balayage en huit matchs pour les Canadiens. Le pays était en état de choc quand les Soviétiques ont battu le Canada 7-3 lors du premier match de la série et le sentiment en était un de joie et de soulagement quand Paul Henderson a inscrit le but gagnant avec 34 secondes à faire lors de la finale. Personne ne prendrait les Russes à la légère en 1974. Plusieurs des joueurs qui avaient impressionné les partisans canadiens deux ans plus tôt étaient de retour dont Tretiak, Yakushev, Maltsev, Mikhailov, Petrov et Kharlamov. Plusieurs personnes au Canada connaissaient maintenant ces joueurs mieux que ceux qui allaient les représenter à ce tournoi.

Équipe Canada 1974 était farcie de joueurs de l'Association mondiale de hockey, la ligue rivale qui avait surgi pour faire concurrence à la LNH en 1972-1973. Plusieurs joueurs avaient déjà évolué dans la LNH mais personne n'était sur le point de confondre Ralph Backstrom ou Mike Walton avec Phil Esposito. Bobby Hull, a qui on avait interdit de représenter le Canada en 1972 après qu'il se soit joint à la ligue rivale, serait sur place cette fois tout comme Gordie Howe qui avait pris sa retraite avant la série de 1972, mais avait effectué un retour au jeu avec l'AMH afin de jouer avec ses fils Mark et Marty. Trois membres de la formation de 1972 seraient de retour pour affronter les Soviétiques une seconde fois : Pat Stapleton, Frank Mahovlich et Paul Henderson.

Les partisans du hockey au Canada ne s'étaient pas complètement fait à l'idée de l'Association mondiale de hockey au cours de ses deux premières saisons et la série 1974 a eu lieu autant pour accorder une crédibilité à l'AMH que pour que créer un affrontement Canada – Union soviétique. La série n'a donc pas généré le même engouement, mais les Canadiens se sont finalement ralliés à la cause. La série s'est amorcée dans la ville de Québec le 17 septembre et le but inscrit par Bobby Hull avec 5:42 à jouer a permis au Canada d'égaler le pointage à 3. «Je pensais que ce serait un match comme les autres», a dit Gordie Howe par la suite, «mais quand vous endossez le chandail du Canada vous réalisez vite que c'est plus qu'un simple match. Trop de Canadiens sont accrochés à l'issue du match.» Le Canada a remporté le deuxième match à Toronto par la marque de 4-1 (tout comme en 1972). Les Soviétiques ont remporté le troisième match 8-5 à Winnipeg et le match à Vancouver s'est soldé par une marque nulle, 5-5. Les deux équipes se sont donc envolées vers Moscou après avoir chacune cumulé une victoire, une défaite et deux matchs nuls.

Les nerfs étaient à vif lorsque le série a repris avec le cinquième match le 1er octobre et les Soviétiques l'ont emporté 3-2 dans un match difficile. «Ah, les Russes nous font trébucher et nous accrochent, c'est clair » a dit Gordie Howe. «Mais nous ne sommes pas des anges n'est-ce pas?» Deux jours plus tard, les Soviétiques ont remporté le sixième match 5-2. Après le match, Rick Ley a assené un coup de poing sanglant au visage de Valeri Kharlamov . Les joueurs ont réussi à garder leur calme dans le septième match que le Canada devait gagner pour avoir la chance d'égaliser la série. Bobby Hull a inscrit un but vers la fin du match qui a semblé donné la victoire 5-4 au Canada, mais l'arbitre (le Canadien Tom Brown) a jugé que le temps était écoulé. Bien que le Canada n'avait écopé que de deux punitions dans le septième match, les Soviétiques ont annoncé qu'ils retireraient leur équipe de la glace dans le huitième match si les joueurs de l'AMH continuaient leur jeu vicieux. Les Soviétiques ont donc décidé de ne pas faire appel à plusieurs de leurs vedettes (y compris Vladislav Tretiak et Vladimir Petrov). Ils ont quand même réussi à battre une formation canadienne abattue par la marque de 3-2.

Comme ce fut le cas en 1972, Alexander Yakushev a été le meilleur marqueur des Soviétiques, inscrivant cinq buts et trois aides en sept matchs. Vladimir Petrov (deux buts, cinq aides) et Valeri Kharlamov (un but, six aides) ont chacun contribué sept points. Bobby Hull fut le meilleur pointeur de la série avec sept buts et deux aides et les six aides d'André Lacroix l'ont porté au deuxième rang chez les Canadiens. Gordie Howe, le joueur qui n'a pas d'âge, a obtenu trois buts et quatre aides. Gerry Cheevers a occupé le poste de gardien de but pour la majeure partie du tournoi, allouant 24 buts en sept matchs pour une moyenne de buts alloués de 3,43. Dans les faits, il a mieux fait que Vladislav Tretiak qui a alloué 25 buts en sept matchs pour une moyenne de 3,57.

Une fois les matchs terminés, Yakushev a dit : «Mes premiers idoles étaient Boris Mayorov et Anatoli Firsov. Quand j'étais jeune, ils étaient des grands de notre sport. Après cette série, j'ai un autre héros. Bobby Hull.» Bobby Hull a autographié une photo pour son nouvel admirateur et a demandé un autographe en échange. «Si je pouvais», a admis le «Golden Jet», «j'aimerais vraiment que Yakushev signe un contrat avec Winnipeg. Ciel qu'il est bon ! »


Schedule/Results - Horaire/Résultats
Gm #
Game/Results
Location
No Pt
Partie/Résultats
Location
Sep. 17, 1974
01
CAN 3 USSR 3
Québec, QC
Sep. 19, 1974
02
CAN 4 USSR 1
Toronto, ON
Sep. 21, 1974
03
CAN 5 USSR 8
Winnipeg, MB
Sep. 23, 1974
04
CAN 5 USSR 5
Vancouver, BC
Oct. 1, 1974
05
CAN 2 USSR 3
Moscow, RUS
Oct. 3, 1974
06CAN 2 USSR 5Moscow, RUS
Oct. 5, 1974
07CAN 4 USSR 4Moscow, RUS
Oct. 6, 1974
08CAN 2 USSR 3 (USSR wins 4-1-3)Moscow, RUS

 

Leading Scorers/Meilleurs marqueurs
PlayerTeam
GP
G
A
PTS
PIM
JoueurÉquipe
PJ
B
A
PTS
PIM
Bobby HullCAN
8
7
2
9
0
Alexander YakushevUSSR
7
5
3
8
2
Ralph BackstromCAN
8
4
4
8
10
Gordie HoweCAN
7
3
4
7
2
Valeri KharlamovUSSR
8
2
5
7
4
André LacroixCAN
8
1
6
7
6
Vladimir PetrovUSSR
7
1
6
7
4
Boris MikhailovUSSR
7
4
2
6
0
Mark HoweCAN
7
2
4
6
4
John McKenzieCAN
7
2
3
5
14
Jean-Claude TremblayCAN
8
1
4
5
2
Alexander MaltsevUSSR
8
4
0
4
4
Alexander GusevUSSR
8
3
1
4
2
Valeri VasilievUSSR
7
3
1
4
7
Vyacheslav AnisinUSSR
8
2
2
4
0

Goaltenders/Gardiens de but
PlayerTeam
GP
W
L
T
AVG
JoueurÉquipe
PJ
V
D
N
MOY
Gerry CheeversCAN
7
-
-
-
3.43
Vladislav TretiakUSSR
7
-
-
-
3.57
Don McLeodCAN
1
-
-
-
-
Alexander SidelnikovUSSR
7
-
-
-
-
Gilles GrattonCAN
0
-
-
-
-
Vladimir PolupanovUSSR
0
-
-
-
-

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Brad Pascall Vice-President, Hockey Operations