Sommaire du Match
Canada 3 - Slovaquie 2
 

LE CANADA AMORCE LE MONDIAL AVEC UNE VICTOIRE DE 3-2 CONTRE LA SLOVAQUIE

HELSINKI, Finlande - Brent Sutter était rayonnant après la victoire de l’équipe canadienne au Championnat mondial de hockey sur glace de l’IIHF.

Mais ce gain de 3-2 contre la Slovaquie n’est pas venu sans inquiétude. 

L’avant Alex Burrows a subi ce qui ressemblait à une commotion juste avant la moitié du match de vendredi, laissant planer un doute sur un retour au jeu possible. Son cas sera réévalué par les médecins de l’équipe samedi. Il n’est pas certain d’affronter les États-Unis samedi soir.

Sinon, l’entraîneur Brent Sutter semblait avoir apprécié pas mal tout ce qu’il a vu de son équipe qui devra se regrouper en ronde préliminaire, ayant eu peu de temps pour se préparer.

« Pour notre premier duel du tournoi, nous avons fourni un bel effort », dit-il.

Le Canada a contrôlé la grande partie du match contre la Slovaquie et a bien dosé sa production offensive, obtenant des buts de Jamie Benn, Jordan Eberle et Andrew Ladd. Ces joueurs ont joué sur des trios différents.

Sutter a été forcé de jongler avec ses unités après la perte de Burrows. Il a choisi de placer Evander Kane avec Eberle et Ryan Nugent-Hopkins.

L’ailier des Canucks de Vancouver a été blessé à son tout premier match avec la formation nationale. Il est entré accidentellement en collision avec Marcel Hascak en zone offensive. Il semble que sa tête ait heurté la glace. Le directeur général Kevin Lowe a précisé qu’il s’agissait d’une blessure à une partie « très haute » au haut du corps et un coéquipier a dit en privé qu’il craignait une commotion.

« Il était correct », dit Lowe à propos de Burrows. « Il se sentait bien dans le vestiaire. »

Le Canada a déjà perdu les services de P.K. Subban, qui a dû retourner chez lui avant le tournoi pour soigner une blessure au genou subie en match hors concours. Marc Methot est aussi incommodé par une blessure à l’aine, ce qui a forcé Lowe à faire jouer Ryan Murray contre la Slovaquie, pour que l’équipe puisse compter sur six défenseurs.

Hockey Canada sait que l’adversité l’attend à cette compétition, qui est davantage un marathon qu’un sprint, alors que 10 matchs sont nécessaires pour remporter l’or.

En plus des problèmes de blessures, l’horaire lui réservait aussi un défi, puisque le club doit jouer deux matchs en deux jours pour amorcer le tournoi, contre de bons adversaires, la Slovaquie et les États-Unis.

« Je pense que c’est bien pour nous de participer à des rencontres difficiles dès le départ », analyse Ladd. « Je crois que Brent a fait du bon travail en nous imposant un rythme soutenu à l’entraînement. Nous comptons sur assez de joueurs pouvant jouer des matchs qui se déroulent à vive allure. C’est le type de rencontre que nous aimons. »

Mis à part la blessure à Burrows, le match d’ouverture s’est déroulé rondement.

Le capitaine Ryan Getzlaf a effectué un jeu sublime pour préparer le premier but, celui de Benn, lui servant une passe du revers à travers la circulation. Ce qui est le plus surprenant, c’est que Getzlaf n’est arrivé ici que mercredi et qu’il jouait un premier match en un mois.

Il s’attend à être meilleur.

« J’étais bien sûr un peu rouillé », note Getzlaf. « Je travaillerai là-dessus dans les prochains jours. »

Cam Ward a connu une partie tranquille devant le filet canadien, mais a été solide lorsqu’il a été testé. Au début du deuxième tiers, les Slovaques ont repris vie lorsque Tomas Tatar a égalisé le pointage 1-1, mais Ward s’est imposé.

Eberle a réussi à redonner rapidement le momentum au Canada en battant le cerbère slovaque Peter Hamerlik d’un tir du poignet du cercle gauche. Hamerlik aurait aimé revoir ce tir. Ladd a creusé l’avance à 3-1 moins de trois minutes plus tard, grâce à une belle passe de Ryan O'Reilly.

Le seul trio canadien qui ne s’est pas inscrit au pointage a été celui de John Tavares-Jeff Skinner-Patrick Sharp, qui a eu plusieurs chances. Il s’agit sans aucun doute de la première unité de l’équipe.

« Nous pouvons améliorer certaines choses », commente Sharp. « Nous serons meilleurs au fur et à mesure. »

Sutter a été satisfait de la capacité de l’équipe à maintenir son avance en troisième période, particulièrement après le filet de Milan Bartovic, inscrit dans la circulation à la troisième minute, pour réduire l’écart à un but.

Le Canada a aussi dû se défendre en fin de partie pendant une punition à Corey Perry, la seule décernée dans le match, pour confirmer sa victoire. Cela a ajouté à la satisfaction.

« Ces duels sont serrés. », lance Sutter.

Notes : Ward a obtenu un premier départ avec le Canada depuis le match pour la médaille d’or du Championnat mondial junior de 2008... Le Canada a vaincu la Slovaquie six fois de suite... La dernière fois que le Canada a perdu son match d’ouverture du mondial, c’était en 1978… Murray a joué avec un ancien lauréat du trophée Norris, Duncan Keith… Evander Kane et Ladd sont les premiers représentants des Jets de Winnipeg avec le Canada au tournoi depuis Nelson Emerson en 1994… 6 400 spectateurs étaient présents au Hartwall Arena.

 

Renseignements sur le match
Numéro de match 3 Ronde Préliminaire
Aréna Hartwall Arena Ville, Pays Helsinki, FIN
Mois / Jour / Année 05/04/2012 Heure 09h15 ET
Assistance État du match Final

Compte   1     2     3   Total
Canada (CAN) 1 2 0 3
Slovaquie (SVK) 0 1 1 2

Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   14:21 CAN 24 Jamie Benn (15 Ryan Getzlaf, 2 Duncan Keith)

Pénalités:
   Aucune

Deuxieme Période
Buts:
   01:58 SVK 90 Tomas Tatar (71 Juraj Mikus)
   12:30 CAN 14 Jordan Eberle (9 Evander Kane)
   15:21 CAN 16 Andrew Ladd (37 Ryan O'Reilly, 26 Teddy Purcell)

Pénalités:
   08:52 SVK 18 Miroslav Satan (Retenir)
   19:14 SVK 23 Rene Vydareny (Retenir)

Troisième Période
Buts:
   02:59 SVK 61 Milan Bartovic (55 Mario Bliznak, 87 Marcel Hascak)

Pénalités:
   11:05 CAN 10 Corey Perry (Faire trébucher)


Gardiens de but
Canada
30 Cam Ward Entrée 1/00:00 Sortie 3/20:00
Slovaquie
2 Peter Hamerlik Entrée 1/00:00 Sortie 3/19:00

Tirs au but   1     2     3   Total
Canada 9 10 11 30
Slovaquie 5 5 11 21

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Brad Pascall Vice-President, Hockey Operations