Canada 3 Suisse 1

Canada 3 Suisse 1

Ronde préliminaire
le 28 avril 2004
Prague (CZE)

Par Alan Adams

PRAGUE – Mike Babcock était plus heureux de l’effort fourni par le Canada dans sa victoire de 3-1 contre la Suisse et il croit que les Canadiens ne peuvent que s’améliorer de jour en jour.
« Nous pensons que nous pouvons nous améliorer et nous en sommes convaincus », a dit Mike Babcock après le match mercredi. « Nous pensons que nous pouvons devenir bien meilleurs et je pense que nos joueurs réalisent que si nous jouons notre jeu, tout va bien aller. »
Les Canadiens ont semblé chancelants en première période, mais après une discussion pendant l’entracte, ils avaient une toute autre allure en deuxième.
Les Canadiens ont dominé en deuxième période et Dany Heatley a marqué à seulement 44 secondes après la première mise au jeu – son premier de deux buts en soirée – pour donner une avance de 1-0 au Canada. Les Canadiens ont ensuite commencé à adopter un style de jeu plus robuste et les Suisses n’ont jamais menacé.
« Pendant la deuxième période, ils ne conservaient pas la rondelle et la passaient rapidement pour transférer le problème à un autre, car nous arrivions à pleine vitesse », a dit Daniel Brière. « C’est ce genre de jeu que le Canada doit jouer et c’est le genre de jeu qui nous a menés à la médaille d’or l’an dernier. Ce n’est pas un secret. C’est ce que font les Canadiens. »
« Nous avons toujours su que nous étions capables et nous savons que les gars ici sont capables, mais nous devions nous mettre en marche », dit Brendan Morrison qui a compté l’autre but du Canada. « Nous ne pouvions plus attendre. Les matchs sont de plus en plus importants et nous devons nous bâtir un bon rythme et nous améliorer chaque jour. »
La victoire permet au Canada d’amorcer la ronde de qualification avec trois points, sa victoire sur la France étant mise de côté puisque cette dernière n’a pas franchi la première ronde. La Suisse accède à la ronde suivante avec seulement un point et l’Autriche, qui en a surpris plusieurs, y accède avec deux.
Les Canadiens affronteront Arturs Irbe et la Lettonie vendredi, Olaf Kolzig et l’Allemagne dimanche et Jaromir Jagr et la République tchèque, le pays hôte, lundi. Le match entre la République tchèque et le Canada sera certainement le plus convoité de tous.
Les Suisses fonctionnaient à plein régime et étaient assurément les meilleurs pendant les 20 premières minutes. Mais ils ont fait face à un mur en la personne de Roberto Luongo qui est un finaliste pour le trophée Vézina remis au meilleur gardien de la LNH.
« Nous avions besoin de disputer un bon match en équipe et je pense que ce fut notre plus bel effort », a dit Roberto.
Les Canadiens se sont retirés au vestiaire après le premier tiers tirant de l’arrière 12-6 au chapitre des tirs au but et les Suisses avaient eu le plus de chances de marquer. Mike Babcock a remanié ses trios et a réuni Brenden Morrow, Dany Heatley et Daniel Brière. Le trio a marqué à 44 secondes de la deuxième période quand Dany Heatley a tiré un rebond au fond du filet.
Les Canadiens jouaient avec fougue et les Suisses étaient dépassés.
« C’est une bonne équipe qui s’améliore à chaque match », dit l’entraîneur-chef de la Suisse, Ralph Krueger.
Brendan Morrison a porté la marque à 2-0 après avoir contourné le poteau à 11:07 et Dany Heatley a marqué son deuxième de la soirée à 3:19 du troisième tiers.
« Il n’y a aucune raison pourquoi nous ne serions pas encore champions pourvu que nous jouions à fond tous les soirs », dit Roberto Luongo.
Le Canada n’a jamais perdu un match contre la Suisse au championnat mondial et, bien que sa fiche soit de 21-0-2, l’écart s’est certainement rétréci.
« C’est un long tournoi et nous voulons nous améliorer à chaque match », dit Dany Heatley. « Nous avons effectué un grand pas ce soir. »
Dans les autres matchs mercredi, les États-Unis ont accédé à la ronde de qualification avec une victoire de 7-1 sur l’Ukraine. Cette victoire a permis aux Américains d’éviter de se trouver en ronde de relégation pour une deuxième année consécutive. La Russie a battu le Japon 6-1, la République tchèque a battu l’Allemagne 5-1 et la Slovaquie a battu la Finlande 5-2.
Jeudi est jour de congé pour les 16 équipes de la compétition et les matchs reprennent vendredi avec la ronde de qualification à laquelle 12 équipes participent. Huit formations accéderont ensuite à la ronde des médailles à compter de mercredi prochain.

Box Score CAN
0
2
1
3
Compte SUI
0
0
1
1

First Period/Première période

Scoring/Buts:
-

Penalties/Pénalités:
13:40 15:40 CAN 2min 19   MORROW Brenden Elbowing
14:55 16:55 CAN 2min 22   COOKE Matt Roughing
14:55 16:55 SUI 2min 16   AMBUHL Andres Roughing
15:50 17:50 SUI 2min 30   JENNI Marcel Interference

Second Period/Deuxième période

Scoring/Buts:
20:44 1:0 CAN EQ 15   HEATLEY Dany 27   NIEDERMAYER Scott
48   BRIERE Danny
31:07 2:0 CAN EQ 7   MORRISON Brendan 22   COOKE Matt

Penalties/Pénalités:
24:09 26:09 SUI 2min 16   AMBUHL Andres Cross-checking
25:44 27:44 CAN 2min 19   MORROW Brenden Highsticking
31:56 33:56 SUI 2min 30   JENNI Marcel Hooking
35:58 37:58 SUI 2min 21   FISCHER Patrick Tripping

Third Period/Troisième période

Scoring/Buts:
43:19 3:0 CAN PP1 15   HEATLEY Dany 53   MORRIS Derek
48   BRIERE Danny
53:17 3:1 SUI EQ 30   JENNI Marcel 57   BEZINA Goran
38   ZIEGLER Thomas

Penalties/Pénalités:
41:16 43:16 SUI 2min 38   ZIEGLER Thomas Highsticking
41:33 43:19 SUI 2min 3   VAUCLAIR Julien Checking to the head
43:19 53:19 SUI 10min 3   VAUCLAIR Julien Misconduct
45:12 47:12 SUI 2min 35   JEANNIN Sandy Tripping
46:44 48:44 CAN 2min 19   MORROW Brenden Hooking
47:39 49:39 SUI 2min 30   JENNI Marcel Highsticking



Goaltenders CAN 1   LUONGO Roberto
Gardiennes de but SUI 26   GERBER Martin

Shots on Goal Team

1 p

2 p

3 p

Final

Shots on Goal CAN

6

18

10

34

Tirs au but SUI

12

3

6

22


Referee/Arbitre LARKING Christer 
Linesmen/Juges des lignes LESNJAK Ales, POUZAR Roman

Attendance/Assistance 14 892
Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Brad Pascall Vice-President, Hockey Operations

ÉQUIPE CANADA