Demander à Un Joueur - Brad Bowden

Bon positionnement sur la luge – Brad Bowden

Introduction
Depuis que je me souviens, j’ai toujours rafistolé ma luge pour essayer de l’adapter le mieux possible. Même aujourd’hui, il arrive que je ne sois pas content de la façon dont je suis assis dessus. Parfois, je bouge quand je me fais frapper et c’est frustrant. Alors, il est possible que vous ne soyez pas entièrement satisfait de la façon dont votre luge est installée. C’est pourquoi vous devez toujours essayer de la rafistoler et d’y apporter les petits changements qui amélioreront votre jeu. Pour vous épargner du temps, voici quelques réponses à des questions que l’on m’a posées au fil des ans :

Comment prends-tu place sur ta luge?
Ma luge est très légère. Le siège est la partie la plus lourde de la luge, alors elle chavire souvent. Ça dépend de vous – certains joueurs de l’équipe aiment se rendre sur la glace puis s’installer sur leur luge et d’autres pas. Personnellement, je trouve qu’il est plus facile de m’éloigner un peu de la glace, d’appuyer ma luge contre quelque chose et de m’y installer en attachant les courroies. Je procède ainsi parce qu’il y a environ un demi-pouce entre mes lames et qu’il est difficile de garder la luge en équilibre alors que je suis assis sans bouger. Il m’arrive de demander à quelqu’un de me tenir par les épaules pour me garder en équilibre pendant que je fixe les courroies. Parfois, c’est correct de demander l’aide de ses coéquipiers. C’est pour ça qu’ils sont là, non?

Comment accèdes-tu à la patinoire?
Pour moi, c’est plus facile de me rendre sur la glace que pour la plupart des autres. Je suis très mobile et je peux pratiquement ramasser ma luge avec mon corps et me traîner jusqu’à la patinoire tout en faisant bien attention pour que mes lames ne touchent pas le sol! Certains joueurs de l’équipe aiment s’approcher de la porte et simplement sauter par-dessus le rebord (si l’aréna n’est pas accessible aux handicapés – plusieurs ne le sont pas encore) et s’il y a un léger rebord, je vous suggère de faire ce qu’on appelle un « dip ». Vous allez être obligé de devenir assez fort pour vous soulever par-dessus plusieurs choses sur votre luge. Et si vous ne voulez pas vous fier aux autres pour qu’ils vous aident tout te temps, alors je vous suggère de devenir plus fort afin que vous puissiez simplement vous tirer sur votre luge jusqu’à la patinoire. Je sais que cela est plus facile à dire qu’à faire pour certains qui ont peut-être une blessure ou une incapacité plus grave. Si c’est votre cas et que vous ne pouvez pas vous soulever par-dessus le rebord pour accéder à la glace, demander simplement à un coéquipier de vous aider.

Quelle est la meilleure façon de se mettre en marche après avoir arrêté?
Pendant longtemps, j’arrivais à avoir une foulée normale avec mes bâtons. Je piquais toujours au même endroit et je croyais que la seule façon d’accélérer plus rapidement à partir d’une position arrêtée était de piquer plus fort et plus vite. Bien que ce soit partiellement vrai, au fil des ans j’ai réalisé que je faisais tout de travers. Tu vois, tu ne pourras pas toujours réussir une foulée parfaite. Parfois, tu dois te mettre en marche à partir d’une position qui est loin d’être idéale. Alors, j’ai commencé par apprendre à obtenir le plus de puissance possible de chaque poussée, peu importe où se trouvaient mes pics sur la glace. Tu dois d’abord t’entraîner à une foulée normale, mais quand tu veux obtenir une poussée supplémentaire au départ, je te recommande d’apprendre à piquer à partir d’angles différents et de faire en sorte d’entrer en contact avec le plus de glace possible avec tes pics. Il y a quelques joueurs de notre équipe qui ont maîtrisé l’art de l’accélération pure. Et je suis l’un d’eux! Habituellement, je place mon pic gauche légèrement derrière moi afin de me donner une bonne poussée de l’arrière, et je place mon pic droit dans la glace légèrement devant moi, à droite, de sorte que je commence à me pousser avec le pic qui est enfoncé derrière moi – le gauche – puis j’enchaîne avec une poussée explosive avec mon bâton droit. Après que je me suis mis en marche, je me propulse n’importe comment avec mes pics. Tout cela est un peu plus avancé et tu dois commencer par la base. Si tu veux te pousser normalement à partir d’une position assise sur ta luge, assure-toi de placer tes deux pics de chaque côté de ton corps, là où tu te sens à l’aise. Je te recommande d’allonger complètement les bras et de te pousser pour te propulser vers l’avant. Essaie de pousser également et le tour est joué!

Comment transfères-tu si rapidement ta main du haut au bas du bâton?
Il s’agit d’une de ses habiletés qui exigent beaucoup d’entraînement. Je me souviens que lorsque j’ai commencé à jouer j’avais de la difficulté à le faire. Parfois, je m’entraînais à glisser ma main sur le bâton alors qu’il était dans les airs. Par la suite, cela vient naturellement, alors entraîne-toi. Si tu ne t’entraînes pas en plaçant ton bâton dans les airs comme moi, tu peux simplement glisser ton gant le long du manche du bâton pendant que tu attends en ligne lors d’une séance d’entraînement.

Comment restes-tu en équilibre sur la luge?
Chaque joueur de hockey sur luge est différent. J’ai été quelque peu choyé par mon invalidité (agénésie sacrée) parce que cela fait de moi le candidat idéal pour prendre place sur une luge (aspect physique). Le haut de mon corps est lourd et mon torse est court alors mes longs bras m’aident beaucoup. Au fil des ans, je me suis beaucoup entraîné avec un ballon Bosu pour améliorer mon équilibre en faisant différents exercices pour ma sangle abdominale (consultez la rubrique « Téléchargements » du www.hockeycanada.ca/sledgehockey pour de plus amples renseignements sur ces exercices). Bien que je n’ai jamais fait de vélo, je dirais qu’apprendre à rester en équilibre sur la luge ressemble à apprendre à monter à vélo. Il faut cependant savoir reconnaître ses limites. Comme à vélo, si tu te penches trop d’un côté, tu vas tomber et si tu arrêtes de pédaler sans placer tes pieds par terre pour t’appuyer, tu vas faire une chute. Il en va de même sur une luge. Il faut s’y entraîner souvent, connaître ses limites puis une fois que tout ceci est maîtrisé, tu peux t’améliorer autant que tu veux. Apprends à déterminer jusqu’à quel point tu peux te pencher lors d’un virage sans chavirer. Entraîne-toi à te faire frapper en position assise et à ne pas tomber. Habituellement, il est bon de t’appuyer sur tes bras quand cela se produit. Comme je l’ai déjà dit, je te recommande de devenir plus fort. Je considère que je suis assez fort et je pense que mes habiletés sont ce qu’elles sont parce que j’ai été suffisamment fort pour rendre toutes les petites choses qui surviennent alors que je suis sur la luge plus faciles.

Comment le positionnement affecte-t-il tout ça?
Le positionnement de ton corps est crucial. Si tu n’es pas bien placé sur ta luge, tu pourrais chavirer souvent. Je te suggère d’étudier le positionnement de tes lames sous la luge et d’ajuster ton centre de gravité. Je suis en équilibre par-dessus mes lames suffisamment pour que lorsque je me penche vers l’arrière, je peux tomber, mais juste assez vers l’avant pour que je sois assis en équilibre sur mes lames sans sentir que je vais chavirer vers l’arrière ou l’avant. Les lames ne doivent pas être trop derrière toi parce que cela affectera aussi le déplacement de la luge. Tu n’as qu’à ajuster le positionnement de tes lames et à te placer en équilibre. Quand je suis assis sur ma luge, je suis assis assez haut – ce qui me permet d’obtenir une meilleure foulée. J’essaierais de jouer avec un coussin si tu crois ne pas être assez haut pour prendre une bonne foulée.

J’espère que ces renseignements vous seront utiles. Si vous avez d’autres questions, vous pouvez me les faire parvenir à sledge@hockeycanada.ca. Je vais essayer d’y répondre ou je vais demander à un de mes coéquipiers!

Bonne saison!

Brad Bowden, numéro 27

 
Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Adam Crockatt Manager, National Men's Teams | Responsable, équipe nationale masculine (hockey sur luge)

SLEDGE CONNECTED

DEMANDER À UN JOUEUR

ÉQUIPE NATIONALE