Regard de Labonté sur Sotchi – Vendredi 14 mars

Le choc de la défaite
La douleur et la tristesse que je ressens au moment d’écrire ces lignes ne sont rien à comparer à ce que ressentent mes amis et anciens coéquipiers à Sotchi. Je dois avouer que dans une situation comme celle‑ci, les mots ne me viennent pas aussi facilement.

C’est un sentiment étrange que je ressens. Je suis à des milliers de kilomètres de Sotchi, mais les émotions que j’ai vécues à Vancouver m’envahissent à nouveau. Passé le choc initial de la défaite, tout autour de moi est un peu au ralenti, en suspens presque. Les repères sont plus difficiles à trouver. J’ai l’impression de vivre tout cela comme si j’étais à Sotchi avec les joueurs.

Le rêve qui occupait les pensées des joueurs canadiens presque jour et nuit depuis quatre ans s’est soudainement évaporé. Tous ces efforts qui n’aboutissent pas au résultat escompté, c’est très difficile pour un joueur. Je suis passé par ce chemin trop souvent dans le passé et ce n’est pas agréable.

J’ai maintes fois entendu dire que le Canada se dégonflait dans le match de médaille de bronze parce que tout ce qui compte au pays quand on en vient au hockey, c’est l’or. Foutaise! Il est plus que temps de faire mentir ce dicton.

La fierté
Cette défaite n’occulte aucunement la fierté que nos dignes représentants ont affichée depuis le début du tournoi. La fierté de représenter leur pays. La fierté qui les a poussés à se dépasser depuis quatre ans en prévision de ces Jeux. Cette fierté, elle est intacte. Au Canada, la fierté de représenter notre pays doit n’avoir d’égal que notre désir de gagner, peu importe l’importance du match, peu importe la couleur de la médaille.

C’est cette fierté qui amènera nos Canadiens à se donner corps et âme dans le match contre la Norvège, samedi, pour la médaille de bronze. C’est cette fierté qui guidera leurs instincts dans cet affrontement. C’est cette fierté qui fera qu’ils donneront tout ce qu’ils ont pour rapporter le bronze au pays.

Le rêve de remporter l’or s’est peut-être envolé, mais la fierté, elle, demeure.

Les gars, continuez de nous rendre fiers!

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Credit  
Close
Photo Credit: