Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 18 février

par David Brien

1992 – CANADA 4, ALLEMAGNE 3 (TB)
Lorsque les partisans de hockey canadiens pensent à des tirs de barrage au hockey olympique, les premiers qui leur viennent à l’esprit sont ceux de la défaite de 1998 aux mains de la République tchèque ou ceux de la défaite au match pour la médaille d’or en 1994 contre Peter Forsberg et la Suède.

Toutefois, deux années avant cette défaite à Lillehammer, le Canada est sorti vainqueur des tout premiers tirs de barrage olympiques de l’histoire, un gain établi en match de quart de finale aux dépens de l’Allemagne aux Jeux de 1992 tenus à Albertville en France.

« Nous nous étions bien entraînés pour les tirs de punition, mais je n’aurais pensé qu’ils seraient apparus de cette façon », se rappelle le défenseur Jason Wooley qui avait compté un des trois buts canadiens marqués lors des tirs de barrage. « Ce moment fut pour nous une première bien formatrice. »

Avec une marque d’égalité de 2-2 à la fin du deuxième tiers, le Canada semblait vraiment avoir pris les devants quand Kevin Dahl a compté avec seulement 6 min 6 s à jouer dans le match, mais les Allemands répliquèrent moins de deux minutes plus tard, forçant la tenue d’une période supplémentaire, et éventuellement de tirs de barrage.

Après l’insuccès des quatre premiers tireurs, Wolley a donné l’avance au Canada avant la troisième ronde en propulsant un tir du poignet au-dessus de la mitaine du gardien allemand Helmut de Raaf.

Ne demandez surtout pas à Wooley de se souvenir de ce but.

« Nous étions tellement concentrés sur une victoire coûte que coûte. Je ne me souviens d’à peu près rien, à part la demande de Dave King pour que j’aille aux tirs de barrage. J’étais vraiment nerveux jusqu’à ce que j’entre sur la patinoire. Dès lors, j’étais prêt à foncer. »

Wally Schreiber et Michael Rumrich ont troqué des buts à la quatrième ronde, maintenant l’avance du Canada, mais Andreas Brockmann a ramené la dernière chance des Allemands à la cinquième ronde, obligeant à la tenue d’une ronde de mort subite.

Le jeune phénomène canadien Eric Lindros a obtenu le rôle héroïque des tirs de barrage en feignant adroitement un coup droit et déjouant de Raaf, alors que le gardien d’expérience Sean Burke a bloqué de justesse le tir de Peter Draisaitl, l’immobilisant sur la ligne du but, ouvrant la voie aux Canadiens vers les demi-finales.

AUTRES JEUX

1928 – Hugh Plaxton a compté six buts aidant le Canada, représenté par des diplômés de l’Université de Toronto, a écraser la Grande-Bretagne 14-0 lors du premier match disputé par chacune de ces formations à St. Moritz.

1952 – Le Canada a maintenu son record intact et a monté la marque dans les deux chiffres pour une troisième fois en autant de matchs, obtenant trois buts de George Abel et un jeu blanc de son gardien Eric Paterson lors d’une victoire de 10-0 aux dépens de la Pologne.

1980 – John Devaney, Kevin Primeau, Paul MacLean, Ron Davidson, Warren Anderson et David Hindmarch ont tous compté des buts et Paul Pageau a réussi 13 arrêts et un jeu blanc alors que le Canada marquait deux buts à chaque période pour vaincre le Japon 6-0.

1988 – Randy Gregg a marqué pour le Canada, mais trois buts comptés en 6 min 9 s à la fin du premier tiers ont suffi à la Finlande pour obtenir une victoire de 3-1 à Calgary, servant aux Canadiens leur seule défaite de la ronde préliminaire.

1998 – Joe Nieuwendyk et Shayne Corson ont marqué des buts au cours des premières 2 min 13 s de jeu, Wayne Gretzky a eu deux mentions d’aide et le Canada a maintenu le bilan des tirs du Kazakhstan à seulement sept pendant les quarante dernières minutes de ce match de quart de finale que le Canada a remporté 4-1 à Nagano, ouvrant la voie des Canadiens aux demi-finales.

2002 – Mario Lemieux a compté deux fois et Joe Nieuwendyk a créé l’égalité avec 3 min 24 s à jouer alors que le Canada a conclu une ronde préliminaire de 1-1-1 à Salt Lake City avec un match nul de 3-3 contre la République tchèque.

2006 – Le Canada a surpassé la Suisse 49-16 aux tirs au but, dont un bilan de 24-1 à la troisième période, mais les deux buts du Canadien d’origine Paul DiPietro et le spectaculaire travail du gardien de but Martin Gerber ont mené la Suisse a une victoire de 2-0, leur toute première contre le Canada aux Olympiques.

2010 – Dany Heatley et Patrick Marleau ont chacun obtenu un but et une mention d’aide en période règlementaire, et Sidney Crosby a marqué l’unique but en tirs de barrage procurant une victoire de 3-2 au Canada aux dépens de la Suisse.

Vidéos
Photos
Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Photo Credit:  
Close
Credit