Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 17 février

par Wendy Graves

1998 – ÉTATS-UNIS 3, CANADA 1
Les États-Unis ont pu profiter d’une gardienne de but au sommet de son art et d’une offensive opportune pour battre le Canada 3-1 et remporter leur première médaille d’or au hockey féminin.

Les Canadiennes ont entrepris le match en tant que quadruples championnes mondiales en titre ayant battu les Américaines à chaque match international pour une médaille d’or. Cependant, les Américaines gagnaient du terrain et les deux formations avaient chacune remporté sept des 14 derniers affrontements.

« Nous savions que ça n’allait pas être facile », a dit Cassie Campbell-Pascall, alors une défenseure au sein de l’équipe. « Les États-Unis s’étaient vraiment améliorés au cours de l’année et demie avant les Jeux. La pression était énorme avant ce match et nous n’avions aucune expérience sur laquelle nous reposer puisque personne n’avait pris part à des Olympiques auparavant. »   

Après une première période sans but, Gretchen Ulion a ouvert la marque pour les Américaines après moins de trois minutes de jeu en deuxième période alors qu’il ne restait que cinq secondes à leur supériorité numérique,

Les 8 100 partisans sur place ont vu les Américaines prendre une avance de 2-0 au milieu de la troisième période lors d’une autre supériorité numérique; cette fois, ce fut Shelley Long qui a fait mouche, déjouant la gardienne de but canadienne Manon Rhéaume.

Danielle Goyette a enfin noirci la feuille de pointage pour le Canada en marquant son huitième but du tournoi – un sommet – à la 16e minute de jeu en troisième, mais les États-Unis ont marqué dans un filet désert en fin de rencontre pour remporter le match et la première médaille d’or olympique en hockey féminin.

La défaite a été une motivation pour l’équipe pour les années à venir. Dix joueuses qui étaient alignées sur la ligne bleue en 1998 pour entendre l’hymne national américain allaient être de retour aux Jeux de 2002 où le Canada a battu une équipe américaine qui avait été centralisée pendant les quatre années précédentes. « Nous n’aurions jamais dû gagner [en 2002] », affirme Campbell-Pascall, « mais je crois vraiment que le souvenir de 1998 nous a motivées à gagner ce dernier match. »

Campbell-Pascall aurait aimé que l’équipe de 1998 remporte l’or pour les joueuses qui ont joué un rôle crucial comme pionnières du volet féminin du sport. Mais la médaille d’argent aura donné matière à réflexion.

« J’ai beaucoup appris sur moi-même comme joueuse, comme personne et comme chef de file à cause de cette expérience en 1998. Je devais tout simplement être meilleure. »  

AUTRES MATCHS

1928 – Dave Trottier a marqué cinq buts et Jim Sullivan a réussi le jeu blanc dans la victoire de 11-0 du Canada sur la Suède pour entreprendre le tournoi. En tant que doubles médaillés d’or en titre, les Canadiens avaient obtenu un laissez-passer en ronde préliminaire pour accéder automatiquement à la ronde des médailles.  

1952 – Billy Gibson a réussi un tour du chapeau et le Canada s’est donné une avance de 6-2 en première période en route vers une victoire de 13-3 sur la Finlande. Les Canadiens n’ont accordé que sept tirs au but, le moins de tirs de l’histoire pour une équipe olympique. 

1968 – Avec une place dans le match pour la médaille d’or en jeu, le Canada a perdu 5-0 contre l’Union soviétique pour mettre fin à la ronde préliminaire. Les Canadiens ont ensuite remporté la médaille de bronze.

1984 – Mario Gosselin a effectué 34 arrêts devant le filet canadien, mais le Canada n’a tiré que 15 fois au but – le moins de tirs dans un match olympique – dans un revers de 4-0 aux mains de l’Union soviétique. Cela marquait aussi la première fois que le Canada était blanchi deux matchs de suite aux Olympiques.

1994 – Dwayne Norris a marqué deux buts et Petr Nedved, un – sur le premier et seul tir de punition de l’histoire olympique canadienne –, mais le Canada, qui a accordé un but en supériorité numérique en fin de match, a dû se contenter de faire match nul 3-3 avec les États-Unis.

2002 – Le Canada a marqué trois fois en deuxième période et il a résisté à une équipe allemande très rapide pour l’emporter 3-2. Joe Sakic, Paul Kariya et Adam Foote ont marqué pour le Canada et Martin Brodeur a repoussé 18 tirs pour remporter son premier match olympique.

2006 – Le Canada a marqué quatre fois en supériorité numérique pour battre la Finlande 6-0 en demi-finale et accéder au match pour la médaille d’or. Gillian Apps a mené l’offensive en accumulant un but et trois aides tandis que Hayley Wickenheiser a marqué un but et obtenu deux mentions d’aide.

2010 – Meghan Agosta et Hayley Wickenheiser ont accumulé cinq points chacune pour mener le Canada à une victoire de 13-1 sur la Suède. Cherie Piper et Gillian Apps ont inscrit deux buts chacune dans un match au cours duquel 15 Canadiennes ont obtenu au moins un point.

Vidéos
Photos
Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Photo Credit:  
Close
Credit