Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 15 février

par Wendy Graves

2006 – CANADA 7, ITALIE 2
Le Canada s’était lancé à la défense de sa médaille d’or olympique avec une victoire convaincante aux dépens de l’Italie, hôtesse de l’événement. Jarome Iginla avait mené le bal avec deux buts, et Dany Heatley, Martin St-Louis et Shane Doan avaient tous trois ajouté un filet et une mention d’aide.

L’équipe italienne présentait neuf joueurs originaires du Canada, dont le gardien-vedette Jason Muzzatti. Ce dernier, né à Toronto, avait déjà revêtu l’uniforme de l’équipe nationale masculine du Canada dans les années 1990.

« Tous les enfants canadiens grandissent en caressant le rêve de jouer avec Équipe Canada, il était donc un peu singulier de jouer contre le Canada », précise Muzzatti. « Sauf que mes parents sont nés en Italie et j’avais toujours souhaité finir ma carrière là-bas, ce fut donc aussi un grand honneur pour moi. »

Les Italiens ont talonné les Canadiens au cours du premier vingt; le seul but alloué dans cette période fut celui d’Iginla marqué lorsqu’il a complété un jeu de passes lui venant de Todd Bertuzzi et de Joe Sakic au cours d’un avantage numérique.

Après seulement quarante-trois secondes de jeu en deuxième période, l’égalité fut établie par l’Italie avec le but marqué par le Montréalais d’origine Giulio Scandella.

« La foule s’est embrasée, » souligne Muzzatti. « Je me souviens d’avoir savouré ce moment. J’avais toutefois la sensation que nous venions peut-être d’atteindre notre summum. Et ce fut le cas. »

Le Canada a ensuite décoché 28 tirs sur Muzzatti et compté à cinq reprises au cours de cette période. John Parco, un joueur originaire de Sault Ste. Marie, a compté le deuxième et ultime but italien dans la dernière minute de jeu de ce tiers.

Joe Thornton a marqué le seul but en dernière période. Martin Brodeur a réussi 18 arrêts pour cette victoire. Muzzatti – qui dirige maintenant le camp d’entraînement pour gardiens de but Just Goalies à East Lansing au Michigan – a quant à lui stoppé 43 tirs pour l’équipe italienne.

Malgré cette défaite, Muzzatti affirme que son équipe a ressenti de la fierté. « Normalement, une équipe n’a pas trop le moral après une défaite de 7-2, mais nous avions sans doute réussi à offrir une bonne résistance devant les champions en titre », ajoute-t-il. « Nous étions certainement ceux que l’on donnait perdants, mais nous avons livré un bon combat et en avons fait un bon match. »

AUTRES MATCHS

1936 – Dans un affrontement au cours duquel aucune punition n’a été infligée, le Canada a défait la Tchécoslovaquie 7-0 dans le dernier match de chacune des équipes, remportant la médaille d’argent. Il s’agissait de la première fois que le Canada ne revenait pas des Olympiques avec la médaille d’or.

1952 – David Miller a compté cinq buts et a eu une mention d’aide alors que Billy Gibson a ajouté quatre buts et deux aides entraînant le Canada vers une victoire facile de 15-1 aux dépens de l’Allemagne. Le Canada a déjoué le gardien à quatre reprises en quarante-huit secondes vers la fin de la première période.

1968 – Marshall Johnston, Gerry Pinder et Danny O’Shea ont compté alors que le Canada a réussi un jeu blanc de 3-0 contre la Suède et porté sa fiche olympique à 10-0 contre sa rivale nordique.

1984 – Après avoir remporté ses quatre premiers matchs, le Canada se fait blanchir pour la première fois depuis 1968, s’inclinant 4-0 devant la Tchécoslovaquie. Mario Gosselin réussit 32 arrêts devant le filet des Canadiens.

1994 – Todd Hlushko a marqué deux fois et Greg Parks a récolté deux mentions d’aide alors que le Canada a réussi à vaincre la France par une maigre avance de 3-1. Todd Warriner a compté le troisième but pour le Canada et Corey Hirsch n’a eu qu’à effectuer 10 arrêts pour assurer cette victoire à son équipe.

2002 – La Suède avait compté cinq buts sans réplique – dont quatre marqués dans un intervalle de 10 minutes – pour défaire le Canada 5-2 lors du match d’ouverture pour chacune des deux équipes. Rob Blake et Eric Brewer ont inscrit les buts du Canada, qui avait dominé la Suède 35-25 au chapitre des tirs.

2010 – Meghan Agosta a marqué deux fois et Gillian Apps, Cherie Piper et Hayley Wickenheiser ont ajouté chacune trois points alors que Canada défaisait la Suisse 10-1. Les Canadiennes ont surpassé les Suissesses 62 tirs contre 12. Shannon Szabados a porté la victoire à sa fiche.

Vidéos
Photos
Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Photo Credit:  
Close
Credit