Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 13 février

par David Brien

2010 – CANADA 18, SLOVAQUIE 0
Le Canada participait aux Jeux olympiques sur une patinoire canadienne pour la première fois en 22 ans, c’était le tout premier match de hockey féminin aux Olympiques en sol canadien, et un moment qu’aucune des joueuses n’oubliera.

« Marcher vers la patinoire pour ce tout premier duel, c’était incroyable », confie l’ancienne défenseure d’Équipe Canada, Carla MacLeod. « L’énergie était électrique, j’ai senti des frissons traverser tout mon corps et je peinais à croire l’ambiance qui régnait. J’aurais souhaité avoir une caméra installée sur mon épaule et pouvoir capter l’émotion qui m’habitait afin de permettre à tout le monde de la ressentir. »

Le match en tant que tel n’a pas été le plus excitant. Jayna Hefford a cumulé trois buts et trois aides pour mener l’offensive canadienne, Meghan Agosta a obtenu trois buts et deux aides et MacLeod a récolté deux buts et deux aides.

Le Canada a égalé son propre record olympique pour le plus grand nombre de buts marqués en une période en plus d’établir une marque pour le plus grand nombre de buts en une partie. Au total, 11 joueuses ont compté au moins un but et 17 des 18 patineuses ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage.

Pour MacLeod et le reste de l’équipe, c’était le premier pas vers une troisième médaille d’or olympique.

« Certaines de nos opposantes disaient que le fait de jouer à la maison ajoutait à notre pression et pourrait être un trop grand obstacle à surmonter. Ma réponse à cela c’est que c’est peut-être le cas dans leur pays, mais pas au Canada. Nous ne parlons pas de pression, mais de soutien. Je savais que nous avions la foule derrière nous dès que nous avons sauté sur la glace pour affronter les Slovaques. »

Lorsque la sirène s’est fait entendre à la fin, les joueuses de la Slovaquie se sont réunies au centre de la glace pour saluer les amateurs présents à la Place du Hockey du Canada. Elles ont eu droit à une ovation presque aussi forte que celle réservée au pays hôte.

« C’est à ce moment que j’étais si fière d’être Canadienne », raconte MacLeod. « Les 15 000 amateurs ont offert aux Slovaques une puissante et longue ovation debout. »

« Ils avaient aimé que les Slovaques travaillent aussi fort pour obtenir leur qualification aux Olympiques et qu’elles n’abandonnent jamais. Je pense que je vais me souvenir de ce moment à jamais. »

AUTRES MATCHS
1932 – Avec la médaille d’or à l’enjeu, le Canada et les États-Unis ont joué 30 minutes de prolongation sans faire de maître. Ce match nul de 2-2 a été suffisant pour permettre au Canada de remporter une quatrième médaille d’or olympique en autant de tentatives.

1936 – Le Canada a battu les hôtes, les Allemands, 6-2, à Garmisch-Partenkirchen, se taillant une place en ronde des médailles.

1968 – Après une production de trois buts en période médiane, le Canada a freiné la Tchécoslovaquie au cours des 20 dernières minutes pour l’emporter 3-2, améliorant sa fiche à 4-1, demeurant dans la course pour une médaille.

1984 – Dave Gagner a ajouté deux aides à sa récolte de trois buts pour une performance de cinq points, le plus haut total par un Canadien depuis le début de l’ère de l’équipe nationale, en 1964. Russ Courtnall a obtenu un but et deux aides pour mener le Canada à un triomphe de 8-1 face à la Norvège.

1994 – Petr Nedved (deux buts, une aide) et Paul Kariya (un but, deux aides) ont mené la charge avec trois points chacun, alors que le Canada amorçait son calendrier olympique à Lillehammer, Norvège, avec un gain de 7-2 sur l’Italie. Chris Kontos a également marqué deux fois pour le Canada.

1998 – Le premier match de hockey du Canada aux Jeux olympiques impliquant des joueurs de la LNH a été un succès. Eric Lindros a marqué deux filets, Raymond Bourque a obtenu un but et une aide et Patrick Roy a réalisé 18 arrêts, signant le seul jeu blanc de sa carrière internationale, dans une victoire du Canada, 5-0 contre le Bélarus.

2002 – Hayley Wickenheiser a amassé un but et deux aides, Danielle Goyette a inscrit un doublé et Sami Jo Small n’a eu besoin que de six arrêts pour blanchir les Russes 7-0 et porter la fiche des Canadiennes à 2-0 à Salt Lake City.

Vidéos
Photos
Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Photo Credit:  
Close
Credit