Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 12 février

par Wendy Graves

2006 – CANADA 12, RUSSIE 0
Meghan Agosta a célébré son 19e anniversaire avec brio, réussissant un tour du chapeau alors que le Canada l’emportait sur la Russie.

« Je ne voulais donner que le meilleur de moi-même pour pouvoir m’en souvenir », souligne Agosta. « J’ai compté un but et j’étais très heureuse de marquer le jour de mon anniversaire. Puis, j’en ai compté deux autres pour réussir un tour du chapeau. C’était assez irréel, et c’est quelque chose que je n’oublierai jamais. »

Cherie Piper a aussi compté trois fois, puis Hayley Wickenheiser en a rajouté un ainsi que trois mentions d’aide. Le Canada a aussi profité des buts marqués par Vicky Sunohara, Danielle Goyette, Katie Weatherston et Carla MacLeod.

Charline Labonté a réussi le jeu blanc à son premier match olympique.

Avec le Canada en avance 1-0, Agosta a marqué son premier du match juste un peu avant la septième minute de la première période. « J’ai capté une passe [de Gina Kingsbury] devant le but et j’ai poussé la rondelle entre les jambières de la gardienne. »

Le Canada a maintenu sa domination sur la Russie au cours du premier tiers. Lorsque le deuxième but de Piper a porté la marque à 5-0 après seulement 16 minutes de jeu, la Russie a remplacé sa gardienne en espérant inverser la vapeur. Au lieu de cela, Wickenheiser a compté le deuxième but de l’équipe en désavantage numérique quelques minutes plus tard, puis alors que le chronomètre annonçait bientôt la fin de la période, Agosta a effectué une feinte devant la gardienne lors d’une échappée et a creusé l’écart à 7-0.

Elle a complété son tour du chapeau au deuxième vingt lorsqu’elle a enfoncé son propre rebond dans le filet.

Le Canada a compté trois autres buts en troisième période. Au total, 14 joueuses ont vu leurs noms inscrits à la feuille de pointage.

Ce qui a rendu ce match si extraordinaire pour Agosta, c’était d’avoir ses parents, ses sœurs et son frère dans les estrades l’acclamant et brandissant une pancarte lui souhaitant bon anniversaire.

Agosta a célébré sa victoire et son anniversaire avec les siens après le match. Ses parents lui avaient même apporté un gâteau d’anniversaire, comme l’avaient fait ses coéquipières plus tôt dans la journée. « Ce sont les choses extraordinaires que l’on accomplit qui créent les souvenirs inoubliables. »

AUTRES MATCHS

1936 – Herman Murray a rapidement donné le ton, marquant un but après seulement 20 secondes de jeu – le but compté le plus rapidement en début de match pour le Canada – alors que son équipe écrasait la Hongrie 15-0. Ken Farmer (cinq buts) et Hugh Farquharson (quatre buts) ont mené l’attaque canadienne.

1980 – Les Pays-Bas ont ouvert la marque seulement deux minutes après le début de la rencontre, mais le Canada a compté les 10 buts suivants – dont six en troisième période – et a facilement remporté son premier match du tournoi. Ken Barry a réussi un tour du chapeau alors que Dan d’Alvise a marqué à deux reprises, et que John Devaney et Kevin Maxwell ont chacun ajouté trois points. Berry et d’Alvise ont compté à 36 secondes d’intervalle lors d’un avantage numérique au cours de la dernière période; ce sont les deux buts les plus rapides de tous les temps du Canada en avantage numérique.

1992 – Neuf joueurs ont contribué à la victoire avec de multiples points – Joe Juneau a mené le bal avec quatre mentions d’aide; Eric Lindros et Randy Smith ont ajouté un but et deux aides chacun – et le Canada a vaincu la Norvège 10-0. La Norvège n’a décoché aucun tir sur le gardien au cours de la dernière période, alors que Trevor Kidd a enregistré son jeu blanc à sa première participation aux Jeux olympiques.

1998 – Le Canada s’est donné une avance de 3-0 sur la Finlande à la mi-temps du match grâce aux deux buts marqués par la capitaine adjointe Thérèse Brisson et à celui de Geraldine Heaney. La Finlande a surpassé le Canada dans la deuxième moitié du match au chapitre des tirs au but, mais le Canada a tenu bon et l’a emporté 4-2.

Vidéos
Photos
Close
Photo Credit:  
Close
Credit