Aujourd’hui, dans l’histoire olympique – 9 février

par David Brien

1984 – CANADA 8, AUTRICHE 1
Le fait d’être le joueur le plus jeune à avoir joué pour le Canada aux Jeux olympiques d’hiver n’était pas suffisant pour Kirk Muller. Il devait être le plus jeune à inscrire un but, ce qu’il a fait, deux en fait, menant le Canada à la victoire contre l’Autriche.

Muller a marqué ce qui aura été le but gagnant lors d’un jeu de puissance à la 12e minute de jeu du premier tiers et a porté le compte à 3-0 après seulement 13 secondes de jeu au deuxième vingt. Ce but demeure le troisième plus rapide inscrit en début de période par le Canada au cours de son histoire olympique.

« Nous avions un bon groupe de gars », se souvient Muller. « Nous étions jeunes et nous avions un bon mélange de joueurs juniors et universitaires qui s’est uni rapidement. Nous avions tous la même passion et partagions le même objectif, soit de bien performer aux Olympiques. »

« Carey Wilson et Pat Flatley étaient en quelque sorte les vétérans parce qu’ils avaient de l’expérience sur la scène universitaire aux États-Unis. C’est amusant d’affirmer qu’ils étaient des vétérans puisqu’ils n’avaient que 20 ans. »

Wilson a récolté un but et une aide dans la victoire face aux Autrichiens, tandis que Flatley a obtenu une aide pour le Canada, qui a inscrit les six premiers filets de la rencontre.

Dave Donnelly, Bruce Driver, Dave Tippett, Dave Gagner et Craig Redmond ont été les autres marqueurs des Canadiens, qui ont remporté un deuxième match en autant de jours au début des Jeux olympiques de Sarajevo, Yougoslavie.

Muller, aujourd’hui entraîneur-chef des Hurricanes de la Caroline, se remémore les Olympiques de 1984. Il les considère comme ayant été un tremplin en ce qui a trait au développement de ses habiletés, en tant que joueur et entraîneur. « Dave King était à l’avant-garde dans plusieurs de ses techniques d’entraînement. Il était très efficace avec les X et les O, la vidéo et les méthodes d’entraînement. »

Lorsqu’on lui demande s’il croit qu’un jour, un joueur de hockey canadien participera aux Olympiques à un plus jeune âge qu’il l’a fait, Muller rit tout bas. « C’est difficile d’écarter cette possibilité parce qu’il y aura toujours une jeune vedette de haut calibre qui se pointera et fera en sorte qu’il sera difficile de ne pas l’inclure dans l’équipe. »

AUTRES MATCHS

1932 – Le Canada a blanchi la Pologne pour la deuxième fois en trois jours dans ce tournoi à la ronde double à quatre équipes, l’emportant 10-0 pour améliorer sa fiche parfaite à 5-0 à Lake Placid. Stanley Wagner a signé le jeu blanc à son premier départ aux Olympiques.

1968 – Morris Mott a marqué quatre buts (il est le dernier Canadien à avoir réussi cet exploit) et Fran Huck en a ajouté deux pour aider le Canada à rebondir à la suite d’un revers de 11-0 contre l’Allemagne de l’Est. Les Canadiens ont dirigé 51 tirs au but, ce qui représente leur cinquième plus haut total de l’histoire.

1998 – La gardienne de but chinoise Hong Guo a bloqué 38 rondelles, mais des buts en deuxième période de Danielle Goyette et Vicky Sunohara ont été suffisants pour mener le Canada à une victoire de 2-0 en ronde préliminaire. Manon Rhéaume n’a eu besoin que de huit arrêts pour obtenir le jeu blanc.

Vidéos
Photos
Nouvelles récentes
Les plus populaires
Close
Photo Credit:  
Close
Credit