Canada 7 - Russie 3

LE CANADA PASSE EN DEMI FINALE GRÂCE À UN GAIN DE 7-3 FACE À LA RUSSIE

VANCOUVER – Une confrontation de rêve. Un choc historique Crosby-Ovechkin. La finale avant la finale du tournoi olympique de hockey, qu'on disait, n'aura pas été à la hauteur des attentes. Trop forte, Equipe Canada a servi une correction à ses grands rivaux de la Russie en remportant le duel des quarts de finale 7-3, mercredi, devant une salle comble en délire à la Place hockey du Canada.

Les Canadiens ont explosé pour quatre buts dès la période initiale, et ils n'ont plus jamais regardé derrière. Les deux supervedettes planétaires, Sidney Crosby et Alexander Ovechkin, n'ont pas été des facteurs ayant tous deux été blanchis au score.

“C'est une belle victoire d'équipe, a claironné Crosby. Nous avons bien joué, tant en défense qu'à l'attaque. Nous avons réalisé de belles pièces de jeu sur quelques buts. C'est agréable de voir nos efforts être récompensés de la sorte.”

Ovechkin, lui, était à court de mots pour expliquer la débandande des siens. Il a répondu aux questions de la presse russe, avant de retraiter au vestiaire.

“Je suis désolé, leur a-t-il dit, comme l'a confié un journaliste russe après coup. C'est décevant. Je n'ai pas d'explications à fournir. Personnellement, j'ai été incapable de jouer mon match. J'ai été atteint à un pouce par une rondelle. Ca m'a fait mal.”

C'est la première fois en l'espace de 50 ans que le Canada défait la Russie, anciennement l'Union soviétique, aux JO. Depuis qu'il l'avait emporté 8-5 en finale des Jeux de Squaw Valley, aux Etats-Unis, en 1960, il avait subi neuf défaites.

Les dirigeants d'Equipe Canada ont formé une équipe qui pouvait s'imposer physiquement face aux doubles champions du monde en titre. C'est exactement ce qui s'est produit, mercredi. Les Russes ont été débordés par le style hargneux des Canadiens, qui ont affiché une formidable cohésion. Ca promet pour la suite de la compétition.

Corey Perry, avec deux, Dan Boyle, en plus de récolter deux passes, Shea Weber, Ryan Getzlaf, Rick Nash et Brenden Morrow ont été les marqueurs d'Equipe Canada, qui a coupé court à la soirée de travail du gardien Evgeni Nabokov en deuxième période. Nabokov a été remplacé après avoir cédé six fois sur 23 lancers. Ilya Bryzgalov a été mis à l'épreuve à 19 reprises.

Dmitri Kalinin, Maxim Afinogenov et Sergei Gonchar ont déjoué Roberto Luongo, qui a fait face à 28 tirs.

“L'atmosphère était électrique, a affirmé Luongo. C'a été une grande soirée sur le plan personnel, mais il reste du travail à accomplir. La tâche n'est pas terminée. Il nous reste deux matchs.”

L'équipe canadienne atteint donc le carré d'as du tournoi olympique après avoir dû se contenter de la septième position aux Jeux de Turin, il y a quatre ans.

Elle se retrouve en bonne position pour gagner une médaille, elle qui se mesurera en demi-finale au vainqueur de l'affrontement Suède-Slovaquie, disputé plus tard mercredi.

Départ-canon

On ne peut plus prêts, les Canadiens ont connu un début de soirée en fanfare. Quel spectacle ils ont procuré à la salle comble à la Place hockey du Canada, pour se forger une avance de 4-1.

Bousculés et désorganisés, les Russes ne savaient plus où donner de la tête.

“Nous voulions sortir forts, jouer physiquement et impliquer la foule dès le départ, a affirmé le défenseur Shea Weber. Nous avons fait de l'excellent travail.

“L'objectif était de restreindre le temps de réaction de leurs gros canons et, pour ce faire, on doit préconiser un style robuste.”

Getzlaf a commencé le bal, à 2:21, en concrétisant la belle poussée de Boyle sur le flanc gauche. Le défenseur a fait une passe devant sans regarder, et Getzlaf s'y trouvait devant une ouverture béante.

Après avoir résisté à un jeu de puissance des Russes, les Canadiens ont profité de leur première occasion, à 12:09. Le tir de loin de Boyle s'est frayé un chemin jusque derrière Nabokov.

Tout juste à la reprise du jeu, soit 46 secondes plus tard, Nash inscrivait un bijou de but, à la suite du revirement qu'a commis Evgeni Malkin à la ligne bleue adverse. Mike Richards a récupéré le disque qu'il a relayé à Jonathan Toews au centre. Le jeune Toews a vu Nash s'amener à pleine vapeur sur la gauche. L'attaquant des Blue Jackets de Columbus a soulevé la rondelle dans la partie supérieure du filet.

L'entraîneur russe Vyacheslav Bykov en avait suffisamment vu. Il s'est prévalu du temps d'arrêt à sa disposition. La décision a rapporté des dividendes, les Russes connaissant par la suite leur meilleure séquence de la période.

Volchenkov a fait 3-1 à 14:39 à l'aide d'un tir élevé au travers d'une masse humaine. Roberto Luongo n'a rien vu.

Morrow a redonné une avance de trois buts aux siens à 18:18, étant récompensé par son acharnement près de Nabokov. Un but important.

Ca ne lâche pas

En deuxième, le Canada a repris là où il avait laissé. Il a gagné la période 3-2, en faisant mouche deux fois tôt en l'espace de 57 secondes. Perry a d'abord profité d'un lancer errant de Getzlaf qui a abouti sur la lame de son bâton, à 3:10, avant que Weber ne mystifie Nabokov d'un de ses foudroyants tirs.

Bykov a jugé opportun d'effectuer un changement de gardien et Ilya Bryzgalov s'est amené dans la mêlée.

Les Russes ont rappliqué 39 secondes plus tard grâce à l'incursion du rapide Afinogenov du côté droit.

Perry a fait 7-2 à 9:51 en mettant la touche finale à un superbe échange entre Getzlaf et Eric Staal.

La Russie a redonné une lueur d'espoir à ses nombreux partisans dans les gradins pendant une attaque massive, à 11:40. Luongo a paru chancelant face à la frappe basse du défenseur Gonchar.

En troisième, le Canada n'a pas trop forcé la note. Staal a été ébranlé après avoir perdu l'équilibre et donné contre la clôture. Plus de peur que de mal. Plus tard, Luongo a soulevé le public en stoppant Malkin sur une échappée.

Renseignements sur le match
Numéro de match
24 Ronde Quart de finale
Aréna Canada Hockey Place
Ville, Pays
Vancouver, C.-B., CAN
Date le mercredi 24 février 2010
Heure 16h30 HP
Assistance   État du match
finale

 

Box Score/Compte 1 2 3 Final
CAN 4 3 0 7
RUS 1 2 0 3

 

Goals & Penalties/ Buts et pénalités
First Period/Première période

Goals/Buts : 
02:21 CAN Ryan Getzlaf (Dan Boyle, Chris Pronger)
12:09 CAN Dan Boyle (Dan Heatley, Patrick Marleau) PP
12:55 CAN Rick Nash (Jonathan Toews, Mike Richards)
14:39 RUS Dmitri Kalinin (Anton Volchenkov, Sergi Fedorov)
18:18 CAN Brenden Morrow (Dan Boyle, Duncan Keith)

Penalties/Pénalités : 
7:58 CAN Brent Seabrook (Interference/Obstruction)
10:26 RUS Anton Volchenkov (Holding/Retenir)

Second Period/Deuxième période

Goals/Buts : 
03:10 CAN Corey Perry (Ryan Getzlaf, Duncan Keith)
04:07 CAN Shea Weber (Jonathan Toews, Jarome Iginla)
04:46 RUS Maxim Afinogenov (Ilya Kovalchuck, Denis Grebeshkov)
09:51 CAN Corey Perry (Eric Staal, Ryan Getzlaf)
11:40 RUS Sergei Gonchar (Evgeni Malkin) PP

Penalties/Pénalités : 
11:27 CAN Joe Thornton (Too Many Players/Trop de joueurs)
12:58  RUS Konstantin Koreyev (Interference/Obstruction)
19:14 CAN Duncan Keith (Tripping/Faire trébucher)

Third Period/Troisième période

Goals/Buts : 
None/Aucun

Penalties/Pénalités : 
02:01 RUS Sergei Gonchar (Hooking /Accrocher)
05:11 RUS (Too Many Players/Trop de joueurs)
14:37 CAN Chris Pronger (Holding/Retenir)
17:17 RUS Alexander Semin (High Sticking/Bâton élévé)
17:17 CAN Dan Boyle (Interference/Obstruction)

 

Goaltenders/Gardiens de but
CAN Roberto Luongo
RUS

Evgeni Nabokov / Ilya Bryzgalov (in 04:07 2nd)

 

Box Score/Compte 1 2 3 Final
CAN 21 9 12 42
RUS 12 8 8 28

Jeux olympiques d'hiver 2010 (Hommes)
Ronde préliminaire
16 févr. CAN 8 - NOR 0
18 févr. SUI 2 - CAN 3 (TB)
21 févr. CAN 3 - USA 5
Qualification
23 févr. CAN 8 - GER 2
Quart de final
24 févr.
CAN 7 - RUS 3
Demi-finale
26 févr. USA 6 - FIN 1
26 févr. CAN 3 - SVK 2
Médaille de bronze
27 févr. FIN 5 - SVK 3
Médaille d'or
28 févr. USA 2 - CAN 3 (Prol.)
Cliquez ici pour l'horaire/résultats complet
Videos
Photos
Close
Credit  
Close
Photo Credit: