Sommaire du Match

Canada 3 République Tchèque 2

Ronde préliminaire
mardi le 21 février 2006
16:30 local/15:00 est
Turin, ITA
Palasport Arena

 

LE CANADA TIENT TÊTE AUX TCHÈQUES ET TERMINE AU TROISIÈME RANG DU GROUPE A

La troisième place au sein du groupe A était en jeu mardi après-midi, alors que le Canada et la République tchèque s’affrontaient. Plus tôt dans la journée, la Suisse avait obtenu le 2e rang du groupe après un match nul de 3 –3 contre l’Italie.

Après avoir vu leur équipe blanchie au cours de ses deux derniers matchs, les partisans du Canada ont poussé un soupir de soulagement collectif lorsque le Canada a ouvert la marque. À 7:37, Brad Richards a décoché un tir du poignet alors qu’il se trouvait juste en deçà de la ligne bleue pour déjouer le gardien tchèque Tomas Vokoun vers lequel fonçait Kris Draper. 

Un deuxième soupir de soulagement a été entendu quand le jeu en avantage numérique a réussi à marquer à 11:15. Pendant que Ryan Smyth créait une distraction devant le filet, Martin St-Louis a marqué d’un tir qui a dévié sur un défenseur tchèque pour donner une avance de 2 –0 aux siens.

Les Tchèques n’ont pas lâché, mais ils n’ont pu déjouer Martin Brodeur qui a été excellent au cours de la première période. Puis à 19:24, Chris Pronger s’est emparé d’une rondelle libre et a déjoué Vokoun d’un puissant tir frappé pour donner une avance de 3 –0 au Canada après 20 minutes de jeu. S’en était fait de Vokoun qui a été remplacé par Milan Hnilicka. 

À 12:10 de la deuxième période, Jaromir Jagr a tiré de la zone privilégiée, mais Brodeur a effectué un superbe arrêt avec sa mitaine pour préserver l’avance de trois buts du Canada.

Le Canada a ensuite écopé de punitions et, pendant qu’il était à court de deux joueurs, le jeu de la République tchèque en avantage numérique a porté ses fruits. Jagr a effectué une passe à Pavel Kubina dont le tir frappé sur réception a déjoué Brodeur à 13:46. Après deux périodes de jeu, le Canada avec une avance de 3 –1 sur la République tchèque.

Au troisième tiers, les Tchèques n’ont pas tardé à rendre les choses intéressantes. Petr Cajanek a fait mouche à 2:41 avec l’aide d’Ales Hemsky pour réduire l’écart à un but avec un peu plus de 17 minutes à jouer. Quelques instants après son but, Cajanek s’est avancé seul devant Brodeur, mais le cerbère canadien a réussi à poser son bâton sur la glace juste à temps pour effectuer l’arrêt.

Bien que les Tchèques ont dominé au cours des dernières minutes, ce fut Brodeur qui a volé la vedette pour permettre au Canada de l’emporter 3 –2.

Le Canada termine donc au troisième rang de son groupe et il affrontera l’équipe qui terminera au 2e rang du groupe B, soit la Russie, la Slovaquie ou la Suède. L’adversaire du Canada en quart de finale sera décidé ce soir à l’issue des derniers matchs de la ronde préliminaire opposant la Russie aux États-Unis et la Suède à la Slovaquie. Le prochain match du Canada aura lieu le 22 février au Torino Esposizioni à 20h30 (heure locale)/14h30 (HE). 


Box Score CAN
3
0
0
3
Compte CZE
0
1
1
2

First Period/Première période

Scoring/Buts:
07:37 CAN - 39 Richards (12 Iginla, 44 Pronger)
11:19 CAN - 26 St-Louis (40 Lecavalier, 4 Blake) PP
19:24 CAN - 44 Pronger (97 Thornton)

Penalties/Pénalités:
10:45 CZE - 12 Kaberle 2 min, Hooking
14:10 CZE - 20 Lang 2 min, Hooking

Second Period/Deuxième période

Scoring/Buts:
33:46 CZE - 13 Kubina (68 Jagr, 26 Rucinsky) PP

Penalties/Pénalités:
32:31 CAN - 12 Iginla 2 min, Tripping
33:32 CAN - 4 Blake 2 min, Hooking
37:58 CAN - 24 McCabe 2 min, Holding

Third Period/Troisième période

Scoring/Buts:
42:41 CZE - 16 Cajanek (15 Kaberle T., 83 Hemsky)

Penalties/Pénalités:
50:26 CAN - 24 McCabe 2 min, Tripping


Goaltenders CAN Martin BRODEUR
Gardiens de but CZE Tomas VOKOUN, Milan HNILICKA

Shots on Goal Team

1 p

2 p

3 p

Final

Shots on Goal CAN

8

6

2

16

Tirs au but CZE

7

14

12

33


Referee/Arbitre MAROUELLI Dan
Linesmen/Juges des lignes KARLSSON Joacim, NELSON Thor Eric

Attendance/Assistance 9126

Wayne Gretzky : « Nous ne pouvons pas continuellement faire la tête dure dans notre extrémité. Nous devons faire en sorte que la rondelle passe le centre. Nous devons transporter la rondelle à leur extrémité. Notre jeu en avantage numérique doit être meilleur et nos défenseurs offensifs doivent s’avancer et appuyer l’attaque plus. »  

Rick Nash : « Il y a beaucoup de pression sur Équipe Canada. Le hockey est le sport numéro un (au Canada). Mais nous devons simplement jouer le jeu et ne pas nous en faire avec ça. »
 
Joe Sakic : « Nous avons perdu quelques matchs et quand ça se passe, tout est exagéré hors de toute proportion. Ça n’a pas d’importance, ce qui compte, c’est la façon dont nous allons jouer demain. »  
 
Vincent Lecavalier : « C’est très important pour nous demain, nous devons foncer dès le début et jouer comme un groupe de cinq, faire des passes plus courtes. Nous devons rester ensemble et faire des passes plus courtes et meilleures. »
Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
Brad Pascall Vice-President, Hockey Operations