Canada 1, Adler Mannheim 2

POMINVILLE MARQUE EN PROLONGATION ET L’ADLER DE MANNHEIM SURPREND LE CANADA 2-1 À LA COUPE SPENGLER 

DAVOS, Suisse – Une défaite en prolongation à la Coupe Spengler n’a pas ébranlé la confiance d’Équipe Canada.

Jason Pominville a marqué lors d’une échappée à la troisième minute de la prolongation, mercredi, pour permettre à l’Adler de Mannheim de surprendre le Canada par la marque de 2-1.

Tyler Seguin a inscrit le seul but du Canada en troisième période alors que la formation canadienne, qui regorge de talent, a eu de la difficulté à trouver sa touche autour du filet, malgré le fait qu’elle a généré plusieurs occasions de marquer.

« Il n’y a aucune panique chez nous en ce moment », a dit l’avant canadien Matt Duchene. « Nous pensons tous avoir joué un assez bon match; il y a eu beaucoup de rebondissements et d’occasions dont nous n’avons pu profiter. »

Pominville, joueur des Sabres de Buffalo dans la LNH présentement en lockout, a décoché un puissant tir bas pour déjouer le gardien de but canadien Jonathan Bernier et donner la victoire à la meilleure équipe de la ligue allemande, ce qui en a surpris plusieurs.

« Je connais Bernier un peu, alors il y avait une sorte de guerre de nerfs à ce moment-là », a dit Pominville après le match. « Je suis juste content qu’elle soit rentrée pour donner une importante victoire à notre équipe. »   

Présentée pour la première fois en 1923, la Coupe Spengler oppose annuellement Davos et le Canada à quatre équipes européennes dans un tournoi de six jours en Suisse.
Dennis Endras a effectué 34 arrêts devant le filet de Mannheim, dont un devant Patrice Bergeron qui s’est avancé en échappée quelques instants avant le but gagnant de Pominville.

« Il ne faut pas s’attendre à gagner contre Équipe Canada à la Coupe Spengler », a dit Endras. « Nous avons travaillé fort pendant 60 minutes, nous avons bloqué beaucoup de tirs pour éliminer leurs occasions de marquer et c’est fantastique d’obtenir les points. »

Dans ce match à vive allure marqué par de nombreuses occasions de marquer de part et d’autre, Mannheim a ouvert la marque en supériorité numérique alors qu’il restait 4 min 6 s au premier tiers quand Adam Mitchell a dévié un tir de la pointe pour déjouer Bernier.

Le Canada a livré une chaude lutte pour remonter la pente, mais la formation qui regroupe les joueurs de la LNH Jason Spezza, John Tavares, Sam Gagner, Jason Williams et Jason Demers n’arrivait pas à contrer l’excellent travail d’Endras.  

« Il faut donner beaucoup de crédit à Mannheim », a dit Duchene. « Ils ont bien joué défensivement et leur gardien de but a fait plusieurs excellents arrêts. »
Le Canada semblait mal assuré dans sa propre zone en première période, incapable de dégager la zone, se faisant bousculer et perdant la rondelle à plusieurs reprises. Mais la défensive s’est stabilisée au fil du match et la majeure partie de l’action s’est déroulée dans la zone de Mannheim.

Le trio de Spezza, Tavares et Gagner a créé de nombreuses occasions de marquer, mais c’est celui de Seguin, Bergeron et Byron Ritchie qui a inscrit le seul but du Canada.
Bergeron a repéré son coéquipier des Bruins de Boston et lui a effectué une superbe passe transversale à 9 min 30 s de la troisième période pendant un avantage numérique et Seguin a fait mouche.

« Nous avons forcé le Canada à travailler fort pour ses occasions de marquer », a dit Pominville. « Compte tenu de leurs habiletés, vous ne pouvez vous permettre de vous effondrer et nous n’avons pas fait cela souvent ce soir. »

Le Canada a contrôlé le jeu pour le reste du temps réglementaire, mais n’a pu déjouer à nouveau le gardien de Mannheim avant que Pominville ne scelle l’issue du match en prolongation.
« Nous sommes parvenus à combler l’écart et à nous placer en position de gagner », a dit le capitaine du Canada, Ryan Smyth. « Il y a beaucoup d’éléments positifs à retirer de ceci et nous sommes en contrôle de notre propre destin. »

Le Canada, qui a obtenu un point à la suite de sa défaite en prolongation, doit maintenant affronter l’hôte du tournoi, le HC Davos, jeudi. Bien qu’il soit assuré d’une place en ronde éliminatoire, le Canada pourrait accéder directement aux demi-finales s’il gagnait ce match.

« Arrivés des quatre coins de la planète il y a seulement quelques jours, nous avons joué un match solide », a déclaré Smyth. « Nous avons vraiment un bon groupe de gars et il suffit maintenant de tout mettre ensemble pour aller de l’avant. »


Renseignements sur le match
No. de match 02
Ronde Préliminaire
Aréna Vaillant Arena
Lieu Davos, SUI
Date 26 déc. 2012
Heure 14h15 ET

 

Compte 1 2 3 P. Total
Canada (CAN)
0 0 1 0 1
Adler Mannheim (MAN)
1 0 0 1 2

 

Buts et pénalités
Première période

Buts:
 
   15:54 MAN 27 Adam Mitchell (14 Steve Wagner, 10 Craig MacDonald) AN 

Pénalités: 
12:12 MAN 69 Florian Kettemer (Retenir)

Deuxième période

Buts:
 
   Aucun

Pénalités: 
04:58 MAN 28 Frank Mauer (Retenir) 
08:00 CAN 28 Carlo Colaiacovo (Obstruction sur le gardien) 
08:28 MAN 16 Mike Glumac (Bâton élevé) 
16:32 CAN 27 Josh Holden (Rudesse)

Troisième période

Buts:
 
   10:30 CAN 92 Tyler Seguin (37 Patrice Bergeron, 93 Byron Ritchie) AN 

Pénalités: 
02:56 CAN 29 Jason Williams (Accrocher) 
06:01 MAN 28 Frank Mauer (Accrocher) 
07:33 CAN 92 Tyler Seguin (Faire trébucher) 
09:07 MAN 22 Mathias Plachta (Obstruction)

Prolongation

Buts: 
   03:00 MAN 50 Jason Pominville  

Pénalités: 
Aucune

 

Gardiens de but
CAN 45 Jonathan Bernier Entrée 1/00:00 Sortie 4/03:00
MAN 44 Dennis Endras Entrée 1/00:00 Sortie 4/03:00

 

Tirs au but 1 2 3 P. Total
CAN 14 12 7 2 35
MAN 7 3 9 2 21

 

Vidéos
Close
Credit