Sommaire du Match
Canada 8 - Finlande 1
 

VICTOIRE DU CANADA EN LEVER DE RIDEAU

EDMONTON - Une chimie instantanée s’est installée entre Mark Stone et Jonathan Huberdeau lors du camp estival de l’équipe nationale junior du Canada en août.

Galerie des médias | |

Lundi, les deux gros joueurs d’avant ont encore une fois fait des étincelles, menant le Canada à un gain de 8-1 sur la Finlande, au Championnat mondial de hockey junior.

Stone, qui joue pour les Wheat Kings de Brandon de la Ligue de hockey de l’Ouest, a récolté un tour du chapeau. Huberdeau, des Sea Dogs de Saint John, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a amassé cinq points, un but et quatre passes.

Le Canada a payé le prix pour cette victoire. L’avant Devante Smith-Pelly s’est fracturé le pied gauche en bloquant un tir au deuxième tiers. Il ratera le reste du tournoi.

Le porte-couleurs des Ducks d’Anaheim est l’un des deux joueurs de la LNH dans l’équipe. Le Canada n’est pas autorisé à le remplacer. Seule une blessure à un gardien de but offre la possibilité d’un remplacement à cette étape dans cette compétition.

Ainsi, Huberdeau, sera un joueur clé dans le clan canadien qui tentera de reconquérir la médaille d’or. Ce dernier a été le troisième choix (Panthers de la Floride) au total du repêchage de la LNH de l’an dernier. Il a aussi été nommé joueur par excellence de la Coupe Memorial l’an dernier.

Il n’a pas pu participer entièrement au camp de sélection de l’équipe canadienne plus tôt dans le mois en raison d’une fracture à un os du pied. La semaine passée, Huberdeau a vu de l’action pour la première fois depuis le 7 novembre, dans un duel hors concours.

L’entraîneur-chef du Canada, Don Hay a gardé Huberdeau parce qu’il peut faire la différence et qu’il complète si bien Stone.

Stone a les mains qui font de lui, joueur natif de Winnipeg et sélection des Sénateurs d’Ottawa, le meilleur pointeur de la WHL. Lui et Huberdeau mesurent chacun plus de 6 pieds et 1 pouce et sont difficiles à freiner.

« Stone ne fait que continuer de marquer des buts pour nous et c’est bien de voir Jonathan gagner de la confiance et entamer le tournoi avec une performance de la sorte », note Hay.

« Ils sont deux personnes différentes, mais ils font du bon travail dans leur secteur sur la glace. Mark est brillant devant le filet. Il a de bonnes mains pour un gros joueur. Jonathan a une très bonne vision du jeu et peut placer des rondelles dans un espace restreint. »

Gonflé à bloc par les cris des 16 647 spectateurs au Rexall Place, le pays hôte a offert une superbe performance : bon gardien de but, jeux défensifs intelligents et solide attaque.

Brendan Gallagher, des Giants de Vancouver, le défenseur Dougie Hamilton et l’avant Ryan Strome des IceDogs de Niagara et Brett Connolly, du Lightning de Tampa Bay de la LNH ont aussi marqué pour le Canada.

Alexander Ruuttu, fils de l’ancien de la LNH, Christian Ruuttu, a inscrit le seul filet de la Finlande en début de deuxième période. Il a temporairement placé son club à un but du Canada.

Hay comptait sur l’expérience de Mark Visentin, des IceDogs, pour ce premier départ du tournoi. L’espoir des Coyotes de Phoenix a bloqué 24 des 25 tirs reçus.

Visentin a été le gardien partant du Canada lors de la ronde des médailles du tournoi de 2011 à Buffalo, NY. Son gros arrêt contre Teemu Pulkkinen avec trois minutes à jouer au premier tiers a permis au Canada de préserver une avance de 2-0 avant la deuxième période.

« Je suis satisfait de ma performance ce soir », affirme-t-il. Évidemment, je dois améliorer certains aspects. J’ai laissé un autre choix de Phoenix (Ruuttu) marquer. C’est bien pour lui, c’est une bonne personne, mais je lui en laissé un seul. »

Après avoir accordé quatre buts sur 17 tirs au dernier match préparatoire du Canada face à la Suède, il y avait des questionnements à savoir si Hay allait envoyer Visentin ou Scott Wedgewood des Whalers de Plymouth.

« J’ai toujours eu Mark en tête », note Hay. « Il avait l’expérience d’avoir joué devant une telle foule l’an passé à Buffalo. Lorsque vous pouvez compter sur un vétéran gardien de but, vous devez lui donner la chance de s’imposer dans le tournoi. »

La Finlande avait donné le mandat à Chris Gibson des Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ de défendre la cage des Finlandais. Le Canada a bombardé l’espoir des Kings de Los Angeles de 42 tirs, alors que la défensive de la Finlande devant composer avec la pression des Canadiens.

Le Canada avait vaincu la Finlande 3-1 en match préparatoire la semaine passée, à Calgary.

« Qu’est-ce que je peux dire' 8-1 », lance l’entraîneur finlandais, Raimo Helminen. « Je n’ai pas pu préparer mon équipe autant que je l’aurais voulu. Nous n’étions pas prêts, ni physiquement, ni mentalement. »

Le Canada sera en congé mardi avant de se mesurer à la République tchèque mercredi et au Danemark le jour suivant. Les hôtes termineront leurs matchs dans le groupe B face aux %

 

Renseignements sur le match
Numéro de match 1 Ronde Préliminaire
Aréna Rexall Place Ville, Pays Edmonton, Alb.
Mois / Jour / Année 12/26/2011 Heure 13h30 MT
Assistance État du match Final

Compte   1     2     3   Total
Canada (CAN) 2 3 3 8
Finlande (FIN) 0 1 0 1

Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   02:14 CAN 16 Mark Stone (11 Jonathan Huberdeau, 18 Ryan Strome)
   04:25 CAN 12 Brendan Gallagher (8 Jaden Schwartz, 4 Dougie Hamilton)

Pénalités:
   09:40 CAN 12 Brendan Gallagher (Boarding)
   12:41 CAN 11 Jonathan Huberdeau (Faire trébucher)

Deuxieme Période
Buts:
   01:21 FIN 9 Alexander Ruuttu (15 Miro Aaltonen, 16 Aleksander Barkov)
   03:02 CAN 16 Mark Stone (11 Jonathan Huberdeau, 13 Freddie Hamilton)
   09:24 CAN 11 Jonathan Huberdeau (15 Tanner Pearson, 28 Nathan Beaulieu) AN
   12:54 CAN 4 Dougie Hamilton (18 Ryan Strome, 8 Jaden Schwartz) AN

Pénalités:
   08:35 FIN 4 Konsta Makinen (Faire trébucher)
   11:42 FIN   (Trop de joueurs)

Troisième Période
Buts:
   00:52 CAN 14 Brett Connolly (15 Tanner Pearson, 3 Brandon Gormley)
   04:05 CAN 16 Mark Stone (11 Jonathan Huberdeau, 18 Ryan Strome)
   07:18 CAN 18 Ryan Strome (12 Brendan Gallagher, 11 Jonathan Huberdeau)

Pénalités:
   12:40 CAN 5 Mark Pysyk (Accrocher)


Gardiens de but
Canada
29 Mark Visentin Entrée 1/00:00 Sortie 3/20:00
Finlande
31 Christopher Gibson Entrée 1/00:00 Sortie 3/20:00

Tirs au but   1     2     3   Total
Canada 12 15 15 42
Finlande 6 11 8 25

Joueur du match
Canada 16 Mark Stone
Finlande 9 Alexander Ruuttu

» Notes du match