Sommaire du Match
Canada  3 -  Slovaquie  0
 

par Alan Adams

LEKSAND, Suède – Kris Russell est en train d’établir des records au Championnat mondial de hockey junior et le Canada en profite.

Dimanche, Russell a marqué deux buts dans la victoire de 3 -0 des siens sur la Slovaquie et il détient maintenant le record pour le plus de buts (4) par un défenseur canadien à un championnat mondial junior.

« C’est bien », a dit Russell, qui joue pour les Tigers de Medecine Hat, après le match lorsqu’il a appris qu’il avait écrit une page d’histoire.

Mais Russell se fiche des marques individuelles. Il est ici pour remporter l’or en tant que membre de l’équipe nationale junior du Canada.

« C’est excitant d’apprendre quelque chose du genre, mais ça ne veut pas dire grand-chose », dit-il. « C’est un effort d’équipe et j’ai été chanceux lors des avantages numériques. »

Les Canadiens ont maintenant remporté quatre matchs consécutifs dans ce charmant petit village suédois et le programme de l’équipe nationale junior compte 16 victoires de suite à son actif, et ce, depuis le championnat de 2005 dans le Dakota du Nord.

Le Canada disputera son prochain match mercredi et il connaîtra son adversaire, mardi, à l’issue des quarts de finale.

L’avant Steve Downie a marqué son troisième but en quatre matchs et le gardien de but Carey Price a effectué 32 arrêts pour réaliser un deuxième jeu blanc.

L’affrontement Canada-Slovaquie n’avait aucune importance au classement pour une formation ou l’autre, car la Slovaquie savait déjà qu’elle se dirigeait vers la ronde de relégation.

L’allure du match était plutôt monotone, et ce, surtout à cause du défilé constant de joueurs vers le banc des punitions. Et dès que le Canada a pris une avance de 2 -0 au premier tiers, le défilé a pris de l’ampleur.

Price n’a eu à effectuer que quelques arrêts difficiles pour réaliser son jeu blanc. Il a glissé dans l’enclave au cours de la troisième période pour effectuer un brillant arrêt de la jambière alors que les Slovaques jouissaient d’un avantage de deux joueurs.

Vers la fin du deuxième tiers, il a effectué deux arrêts intelligents avec ses jambières pendant une supériorité numérique des Slovaques puis le bout de la tige de son bâton est resté pris dans le filet du but. Il a affronté un joueur slovaque sans son bâton, mais celui-ci a tiré à côté du but et Price a nonchalamment récupéré son bâton.

« J’ai effectué un tonneau », a dit Price en riant pour décrire comment il avait récupéré son bâton.

Les Canadiens savent que le travail des officiels en Europe est parfois très différent de ce à quoi ils sont habitués. Ils connaissent aussi les dangers du jeu indiscipliné et du fait d’écoper de punitions alors qu’un joueur se trouve déjà au banc des punitions.

Puisqu’ils n’ont aucun match lundi et mardi, les juniors canadiens vont en profiter pour se reposer et se préparer aux demi-finales.

« J’espère que nous allons affronter une équipe (en demi-finale) qui sera fatiguée et que nous serons bien reposés », a dit Daniel Bertram.

APERÇU : LEKSAND, Suède – Le moment est presque arrivé pour que les juniors canadiens profitent du fait qu’ils occupent le premier rang du groupe A au Championnat mondial de hockey junior.

L’équipe canadienne junior mettra fin à la ronde préliminaire, dimanche, lorsqu’elle affrontera la Slovaquie. Après ce match, elle aura deux jours
sans match pour bien se préparer à sa demi-finale, mercredi. L’entraîneur-chef Craig Hartsburg aime le fait que le Canada aura lundi et mardi de congé pour se préparer à la ronde des médailles.

« Tu n’as pas à jouer ce match supplémentaire et tu regardes les équipes qui doivent jouer (des matchs) consécutifs à la fin du calendrier. Ce sera difficile, car elles pourraient disputer quatre matchs en cinq soirs », a-t-il dit après l’entraînement samedi.

« Pour nous, ces jours de congé sont très importants. Ça nous donne une journée de plus pour nous concentrer, nous reposer et préparer notre jeu. » Personne ne s’attend à ce que les Canadiens mettent la pédale douce contre la Slovaquie.

« Dans un sens, ce match n’a aucune importance, mais nous ne le prenons pas comme ça », a dit Andrew Cogliano. « C’est un match que nous voulons gagner. »

« Pour nous, le défi c’est de nous assurer d’être concentrés et nous travaillons à devenir une meilleure équipe », a dit Hartsburg. « Nous devons
continuer de bâtir, et chaque jour nous devons trouver de petites choses à améliorer dans notre jeu. »

Carey Price disputera son quatrième match devant le filet.

« Nous croyons que c’est important qu’il continue de jouer et d’être bien dégourdi. Il a très bien fait jusqu’à maintenant, et nous voulons qu’il
continue. Nous parlons de vouloir continuer de bâtir, mais Price a bien joué. Selon Carey, et je suis tout à fait d’accord avec lui, c’est important
que le gardien reste dans le feu de l’action et qu’il suive le groupe. »

Les juniors canadiens logent à un petit hôtel situé à environ 10 minutes de marche de l’aréna principal utilisé pour le tournoi mondial junior.

« Nous passons beaucoup de temps ensemble et l’esprit de camaraderie est meilleur maintenant qu’à notre arrivée. Les gars commencent vraiment à se connaître et c’est important pour former une bonne équipe. »

 

Renseignements sur le match
Numéro de match 17  Ronde Préliminaire
Aréna Ejendals Arena Ville, Pays Leksand, Suède
Moi / Jour / Année 12/31/2006 Heure (local) 13h00 EET
Assistance Statut de jeu Finale

Compte   1     2     3   Totale
Canada (CAN) 2 1 0 3
Slovaquie (SVK) 0 0 0 0
Buts/Pénalités
Première Période
Buts:
   05:36 CAN 10 Kris Russell (3 Karl Alzner, 7 Steve Downie)
   08:52 CAN 10 Kris Russell (6 Luc Bourdon) AN2

Pénalités:
   00:41 SVK 6 Michal Korenko (Obstruction)
   02:30 CAN 20 Bryan Little (Bâton élevé)
   06:24 SVK 11 Jakub Drabek (Retenir)
   06:44 CAN 5 Kristopher Letang (Accrocher)
   07:51 SVK 4 Juraj Valach (Obstruction)
   08:03 SVK 3 Adam Bena (Coup de bâton)
   12:41 SVK 3 Adam Bena (Bâton élevé)
   18:17 SVK 29 Jakub Rumpel (Obstruction)
   19:45 CAN 7 Steve Downie (Obstruction)

Deuxieme Période
Buts:
   13:05 CAN 7 Steve Downie (20 Bryan Little, 5 Kristopher Letang) AN

Pénalités:
   01:04 CAN 11 Marc-André Cliche (Accrocher)
   03:49 SVK 5 Matej Cunik (Faire trébucher)
   06:51 SVK 7 Martin Grundling (Coup de bâton)
   09:32 CAN 11 Marc-André Cliche (Obstruction)
   12:19 SVK 25 Ondrej Mikula (Obstruction)
   14:21 CAN 27 Tom Pyatt (Double-échec)
   15:28 CAN 15 Darren Helm (Donner de la bande)
   15:59 CAN 6 Luc Bourdon (Double-échec)
   18:06 CAN 5 Kristopher Letang (Bâton élevé)

Troisième Période
Buts:

Pénalités:
   04:49 SVK 14 Tomas Zaborsky (Accrocher)
   07:22 SVK 16 Vladimir Mihalik (Double-échec)
   08:53 SVK 5 Matej Cunik (Obstruction)
   13:49 CAN 23 Ryan O'Marra (Faire trébucher)
   13:59 CAN 15 Darren Helm (Donner de la bande)
   16:16 SVK 23 Marek Bartanus (Coup de bâton)
   16:58 SVK 21 Andrej Themar (Coup de bâton)
   19:33 CAN 26 Cody Franson (Bâton élevé)


Gardiens de but
Canada
1 Carey Price Entrée 1/00:00   Sortie 3/20:00
Slovaquie
1 Branislav Konrad Entrée 1/00:00   Sortie 3/20:00

Tirs au but   1     2     3   Totale
Canada 15 14 11 40
Slovaquie 10 14 8 32

Étoiles du match
Canada 9 Andrew Cogliano
Slovaquie 9 Tomas Brnak
Joueur du match
Canada
Slovaquie
Officiels
Arbitre Ulf Ronnmark
Juges de lignes Alexei Anisimov, Peter Kung
Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications