Page D'Équipe/Canada

LE CANADA A UN LAISSEZ-PASSER
POUR LA DEMI-FINALE GRÂCE
À UNE VICTOIRE IMPORTANTE SUR
LES ÉTATS-UNIS
 » suite

 

CANADA 4 - FINLANDE 0

Grâce à une victoire de 4 –0 en demi-finale sur la Finlande, victoire pour laquelle ils ont dû travailler fort, les Canadiens se sont assurés d’une participation au match de la médaille d’or qui aura lieu le jeudi le 5 janvier (16h HP, TSN/EDS). » suite

 


OÙ SONT-ILS PASSÉS :
RETROUVAILLES DES MÉDAILLÉ D’OR DE 2005

L’édition médaillée d’or du Canada en 2005 a été l’une des meilleures formations que le Canada a envoyées au mondial junior. » suite

 

NORVÈGE 0 - CANADA 4

Équipe Canada a obtenu sa troisième victoire consécutive, jeudi soir, au Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF, en blanchissant la Norvège 4 –0 devant 16 083 partisans au Pacific Coliseum de Vancouver. » suite

 

FINLANDE 1 -  CANADA 5

En ce jour où les Canadiens sont en quête des meilleures aubaines, les partisans d’Équipe Canada ont clairement acheté ce que le mondial junior 2005 avait à offrir. » suite

 

CANADA - 4 SUISSE 3 » suite

L’ENTRAÎNEUR BRENT SUTTER RENCONTRE LES MÉDIAS
APRÈS L’ENTRAÎNEMENT DU 27 DÉCEMBRE
» suite

 

ÉQUIPE CANADA VEUT ABSOLUMENT DÉFENDRE SON TITRE

Lorsque le Canada embarquera sur la glace le 26 décembre contre la Finlande au Colisée Pacifique de Vancouver, ce sera une équipe relativement jeune et inexpérimentée qui sera à la recherche d’une deuxième médaille d’or consécutive. Avec seulement un joueur de retour de la victoire à Grand Forks au Dakota du Nord (le défenseur Cam Barker), il n’y a plus les vedettes des années antérieures. L’équipe de l’an dernier comptait des joueurs tels Sidney Crosby, Patrice Bergeron, Jeff Carter et Dion Phaneuf, et a dominé le Championnat du début jusqu’à la fin. Mais le Championnat junior de l’IIHF est une opportunité pour les nouveaux-venus de s’illustrer, et cette année c’est une scène libre. Avec seulement six joueurs à l’alignement de 22 joueurs de moins six pieds de haut, le Canada aura une équipe puissante, et devra punir ses adversaires physiquement pour avoir du succès. » suite

LE CANADA DOMINE LA RUSSIE LORS D’UN MATCH HORS CONCOURS

Après une victoire écrasante de 8 –1 sur la Russie, jeudi soir à Kamloops, le Canada demeure invaincu lors des matchs hors concours précédant le Championnat mondial de hockey junior 2006 de l’IIHF. » suite

 

LE BUT TARDIF DE BLUNDEN PERMET AUX CANADIENS DE L’EMPORTER SUR LES TCHÈQUES DANS UN MATCH HORS CONCOURS

L’issue du match a été décidée pendant la dernière minute, mais le Canada a soulevé la foule de Kelowna, mardi soir, en battant la République tchèque par la marque de 2 –1. » suite

LES LECTEURS VONT AIMER
«THE SPECTACULAR SIDNEY CROSBY»

Pour bâtir une équipe gagnante, vous devez, au bout du compte, vous concentrer sur les joueurs que vous avez et non sur ceux que vous n’avez pas. » suite

 

TÉLÉCHARGER LES PROFILES
D'ÉQUIPE CANADA

Télécharger les profiles d'Équipe Canada des pages du Guide des médias officiel de Hockey Canada. » télécharger

 

JOUEUR À SURVEILLER
Cam BARKER
D Chicago Blackhawks
Rep. 2004 Dft (1, 3)

Barker sera sans doute le seul joueur de retour de l’équipe nationale junior du Canada de l’an dernier. Il sera appelé à jouer un rôle de chef de file par un son jeu constant. Il jouera certainement beaucoup lors des attaques à cinq et on comptera sur lui pour contribuer à l’attaque.

 

JOUEUR À SURVEILLER
Luc BOURDON
D Vancouver Canucks
Rep. 2005 Dft (1, 12)

A toutes les qualités que l’on recherche chez un défenseur. Il a un bon gabarit et est fort en plus d’être très mobile. L’outil le plus impressionnant de son jeu est son coup de patin exceptionnel. Effectue d’excellentes mises en échec. Possède un puissant tir du poignet précis qui a été chronométré à 92 milles à l’heure.

 

JOUEUR À SURVEILLER
Andrew COGLIANO
F/A Edmonton Oilers
Rep. 2005 Dft (1, 25)

Cette ancienne vedette du hockey junior A a entrepris sa carrière à l’Université du Michigan et sa grande vitesse lui permettra de générer de l’offensive tout au long du championnat. Il a un meilleur sens du jeu que ce que certains croient et est capable de compter des buts importants.

 

JOUEUR À SURVEILLER
Benoit POULIOT
F/A Minnesota Wild
Rep. 2005 Dft (1, 4)

Un patineur incroyable avec d’excellentes habiletés offensives. En dépit du fait que ce sera son premier événement de hockey international, Équipe Canada comptera sans doute beaucoup sur lui pour marquer des buts tout au long du tournoi.

 

JOUEURS À SURVEILLER FOURNI PAR ISS -  www.internationalscouting.com

VUE D'ENSEMBLE D'ÉQUIPE CANADA

Au championnat mondial junior de l’an dernier, dans le Dakota du Nord, le Canada a mis fin à sa disette de médailles d’or par un raz de marée qui a balayé la Russie par la marque de 6 –1 lors du match du championnat. Il est important de souligner que 15 membres de l’équipe médaillée d’or de l’an dernier ont pris part à au moins un match dans la LNH cette saison. Le Canada a gagné 11 médailles d’or au fil des ans au championnat mondial junior.

L’entraîneur-chef du Canada, Brent Sutter, un ancien joueur de la LNH qui est propriétaire et entraîneur des Rebels de Red Deer dans la Ligue de hockey de l’Ouest, apporte une tradition gagnante à l’équipe, ayant déjà remporté plusieurs fois la coupe Stanley et la Coupe Canada, une Coupe Memorial et maintenant, le CMJ.

Il ne sera pas facile pour Sutter et son personnel de faire mieux que l’an dernier. C’était le premier titre du Canada au mondial junior depuis 1997 et la victoire fut d’autant plus satisfaisante que le Canada avait perdu la médaille d’or par un seul but dans le match pour la médaille d’or au cours des trois années précédentes.

L’équipe canadienne hôtesse qui tentera de défendre son titre au championnat mondial junior devrait être très jeune. La plupart des joueurs qui forment une équipe junior nationale sont habituellement âgés de 19 ans (nés en 1986). Mais le Canada semble avoir plus de joueurs de talent chez les 18 ans cette année. Un seul joueur de la formation de l’an dernier sera de retour cette année, Cam Barker. L’équipe n’aura certainement pas toute la puissance de tir de l’équipe médaillée d’or l’an dernier.

Le Canada fera à nouveau preuve de profondeur et de polyvalence et sa formation comptera des défenseurs robustes mais mobiles et deux excellents trios à l’attaque.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications