Sommaire du Match

République tchèque 1 - Suède 3

5e place
mercredi le 4 janvier 2006
20h00 PAC
Vancouver, BC
GM Place

LA SUÈDE VAINC LES TCHÈQUES ET S’EMPARE DU CINQUIÈME RANG

Par George T. Baker | Compte

Le cinquième rang n’a pas le même prestige qu’une médaille d’or, mais quitter le Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF sur une note positive est beaucoup mieux que perdre son dernier match.

Les Tre Konor ont montré qu’ils avaient du caractère, mercredi soir à la Place GM, en laissant derrière eux une décevante défaite en quart de finale pour battre la République tchèque et s’emparer du cinquième rang.

Tous les buts ont été marqués en troisième période lorsque Johan Ryno, Niklas Bergfors et Niklas Backstrom ont marqué pour la Suède et Tomas Rana pour les Tchèques.

L’écart aurait pu être beaucoup plus grand n’eut été de l’excellent travail du gardien tchèque, Radek Fiala, qui s’est présenté devant le filet à la place du gardien numéro un, Marek Schwarz. Fiala a repoussé 41 des 43 tirs suédois dont plusieurs tirs de qualité.

Curieusement, le défenseur Ladiskav Smid a été nommé joueur du match pour la République tchèque. Les 10 684 partisans sur place avaient quant à eux fait un autre choix pour le joueur du match et ils ont exprimé leur opinion lorsque Fiala a été nommé un des trois meilleurs joueurs tchèques du tournoi par la suite.

« Ce fut une belle expérience », a dit Fiala. « Un si grand aréna et tant de personnes. Ce fut fantastique. »

La Suède se relevait à peine d’une défaite en prolongation par la marque de 1 –0 aux mains de Tuukka Rask et d’Équipe Finlande tandis que les Tchèques voulaient se racheter après une défaite de 2 –1 devant les Américains, lundi.

L’entraîneur-chef de la Suède, Torgny Bendelin, a dit que ses joueurs étaient prêts pour tout ce que les Tchèques allaient leur servir.

« Nous savions que ça allait être difficile et ça l’a été », a dit Bendelin. « Nous les avons surpris [lors de la première rencontre] et nous savions que cette fois-ci ils n’allaient pas répéter les mêmes erreurs. » Les Tre Konor avaient battu les Tchèques 3 –2 plus tôt à Kamloops.

Les Suédois voulaient faire mieux que l’an dernier dans le Dakota du Nord où ils avaient terminé au sixième rang. La dernière médaille de la Suède remonte à 1996 et elle était d’argent.

Les Tchèques avaient aussi espéré faire mieux que la médaille de bronze remportée l’an dernier, mais ils ont perdu un match difficile par la marque de 2 –1 aux mains des États-Unis en quart de finale et ils semblaient encore sous l’effet dévastateur de cette défaite. Au cours de la deuxième période, les Tchèques n’ont obtenu que six tirs au but contre 21 pour les Suédois et ils ont été très chanceux d’entreprendre le troisième tiers alors eu la marque était toujours 0 –0. .

« Nous n’avons pas si mal joué en première période », a dit l’entraîneur adjoint des Tchèques, Jan Votruba. « [En deuxième], nous sommes restés dans notre zone et nous n’avions rien. »

L’équipe de la Suède a contrôlé le jeu en première période en utilisant un cycle offensif efficace qui a entraîné des occasions de marquer.

Après seulement quarante-trois secondes en première. Fiala a volé l’avant suédois Mattias Hellstrom avec sa jambière gauche après une superbe passe en zone privilégiée d’Erik Andersson.

Avec moins de sept minutes à jouer dans le premier tiers, Bergfors a pu s’avancer seul du bas du cercle de mise en jeu à gauche après que Niklas Backstrom eut gagné la mise au jeu aux dépens de Michael Frolik. Bergfors a contourné un défenseur tchèque, mais Fiala a effectué l’arrêt avec son gant bloqueur.

En deuxième période, la Suède a pris le contrôle complet du match. Personne n’a fait plus que l’avant Sebastien Karlsson qui a été volé à son tour par Fiala à deux reprises vers le milieu de la période.

La première fois, Fiala a bloqué un tir de Karlsson de la zone privilégiée avec sa jambière droite. La deuxième occasion était encore plus belle que la première lorsque Karlsson a dévié un tir de la pointe, mais Fiala a allongé son patin gauche à la dernière seconde pour empêcher le but.

Quand les Suédois ont enfin déjoué le gardien tchèque, ils ont frappé les barres de métal derrière lui. Avec moins de deux minutes à jouer en deuxième période, Frederik Pettersson s’est avancé en 2 contre 1 avec Bergfors mais son tir a touché le poteau gauche.

Heureusement pour la Suède, le jeu dominant de Fiala a présenté quelques failles en troisième. En moins de 20 secondes, il a accordé deux buts qu’il aurait bien aimé ravoir.

Avec moins d’une minute d’écoulée dans la période, Johan Ryno s’est avancé vers le filet et a déjoué Fiala d’un faible tir du revers entre ses jambières.

Moins de trente secondes après le but de Ryno, Niklas Bergfors a capté une passe de Pettersson, s’est transporté vers le cercle de mise au jeu droit et a déjoué Fiala du côté de la mitaine.

« J’ai commencé à me poser des questions quand nous avions quelque chose comme 45 tirs dans le match et aucun but », a dit Bergfors. « J’ai eu un beau but, mais j’ai été chanceux. »

« Je n’ai pas vu grand-chose », a dit Fiala. « Ils ont touché quelques poteaux et ce n’était qu’une question de temps [avant] qu’elle pénètre dans le but. »

Les Tchèques ont répliqué à 3:11 de la troisième période. Tomas Kana s’est emparé d’une rondelle bondissante aux lignes hachurées, a foncé vers le filet et a déjoué Larsson d’un faible tir du revers.

Les Tchèques ont ensuite tout tenté pour obtenir le but égalisateur, mais en vain. Avec 48 secondes à faire dans le match, Niklas Bakstrom, qui avait travaillé fort toute la soirée, a obtenu un but bien mérité dans un filet désert après que Fiala eut été retiré.

APERÇU : RÉP. TCHÈQUE - SUÈDE

Par John Kurucz

République tchèque : Les Tchèques entreprennent le match de ce soir avec une fiche de deux victoires et trois défaites et avec la ferme intention de se remettre d’une défaite décevante de 2 –1 aux mains des Etats-Unis, le 2 janvier. Même si les Suédois ont battu les Tchèques par la marque de 3 –2 lors de la ronde préliminaire le 28 décembre, le match aurait pu prendre une toute autre tournure n’eut été de l’excellent travail de Radek Fiala devant le filet pendant la deuxième moitié du match. Marek Schwarz avait commencé le match pour la République tchèque, mais il a été remplacé par Fiala en deuxième période après avoir accordé trois buts. Personne ne sait qui sera devant le filet ce soir puisque l’entraîneur-chef Radim Rulik a utilisé ses deux gardiens. Schwarz a toutefois bien fait devant les Américains, repoussant 29 tirs sur 31. Les avants Petr Pohl (cinq points) et David Krejci (six points) ont dominé l’offensive tchèque jusqu’à maintenant et le capitaine Ladislav Smid a été très imposant à la défensive. Les chances de réussite de l’équipe seront bien meilleures si Michael Frolik contribue à l’effort collectif. La jeune vedette de 17 ans a déçu jusqu’à présent n’obtenant qu’une mention d’aide en cinq matchs.

Suède : Avec une fiche respectable de trois victoires et deux défaites, les Tre Konor doivent se concentrés pour le match de ce soir après une défaite crève-cœur de 1 –0 en prolongation aux mains de la Finlande il y a deux jours. Les Suédois ont clairement dominé lors de ce match, mais ils ont fait face au gardien Tuukka Rask qui a connu une soirée extraordinaire repoussant 53 tirs. Les Suédois ont déjà battu les Tchèques 3 –2, le 28 décembre. Daniel Larsson sera probablement devant le filet ce soir et il a très bien fait, cumulant un pourcentage d’arrêt de 0,951 à ses trois départs. Oscar Hedman, qui a obtenu quatre points en cinq matchs et une fiche envieuse de +9, sera l’ancre de la défensive. À l’avant, les Suédois se tourneront vers Nicklas Backstrom et Sebastian Karlsson (six points chacun). Les Suédois devront toutefois améliorer leur jeu en désavantage numérique, car ils n’ont obtenu que six points en 41 occasions s’ils veulent l’emporter ce soir. L’issue de ce match dépendra probablement de l’état d’esprit des Suédois après leur démoralisante défaite en quart de finale.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications