Sommaire du Match

Russie 7 - République-tchèque 2

Ronde préliminaire
samedi le 31 décembre 2005
19h00 PAC
Kelowna, BC

LA RUSSIE REMPORTE LE GROUPE B ET LES TCHÈQUES TERMINENT TROISIÈMES

Par Kevin Parnell| Compte

La Russie est devenue la deuxième équipe à cumuler une fiche parfaite dans la ronde préliminaire du Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF avec une victoire décisive de 7 –2 sur la République tchèque, samedi soir à Kelowna.

Les Russes ont travaillé au cours des deux premières périodes, réalisant une avance de 1 –0 et de 2 –0 après les deux premières périodes respectivement avant d’ouvrir les vannes au dernier tiers en marquant cinq buts.

La victoire permet à la Russie de se joindre au Canada en tant que meilleure formation de leur groupe respectif. Chacune reçoit un laissez-passer pour les demi-finales, le 3 janvier.
Roman Voloshenko a marqué deux buts et Evgeni Malkin a de nouveau été le point de mire, marquant un superbe but, en préparant deux autres et se voyant même imposer une punition pour avoir plongé.

« Les matchs les plus difficiles sont à venir », a dit Malkin par l’entremise d’un interprète après le match. « J’espère que nous allons profiter du congé. Les joueurs en ont besoin. »

Sergei Shirokov, Ilia Zubov, Alexander Radulov et Enver Lisin ont aussi marqué pour les Russes qui ont dominé leurs adversaires du groupe B en marquant 21 buts contre six pour leurs adversaires en quatre victoires.
L’entraîneur-chef russe, Sergey Mikhalev, a dit que les résultats des matchs ne voulaient pas dire que les matchs avaient été faciles pour son équipe.

« Tous les matchs ont été difficiles et nous avons dû faire de notre mieux », a dit Mikhalev. « Nous avons atteint notre but, de finir au sommet du groupe et je n’ai aucune critique sur la façon dont mon équipe a joué. »
Petr Pohl et Vladimir Sobotka ont marqué en troisième période pour la République tchèque. Les Tchèques ont été surclassés dès le début du match bien qu’ils aient obtenu 19 tirs au but contre 11 en troisième période et 37 contre 28 au cumulatif. Plusieurs de leurs tirs provenaient toutefois du périmètre.

Les Tchèques ont amorcé le match avec Radek Fiala comme gardien devant le filet pour un deuxième match consécutif au lieu de l’ancien joueur des Giants de Vancouver, Marek Schwarz. Malgré qu’il a accordé sept buts, Fiala a été excellent et a été laissé à lui-même pour la majeure partie de la troisième période.

« Nous avons décidé de commencer le match avec Radek parce qu’il a bien joué hier et aussi contre la Suède », a expliqué l’entraîneur-chef tchèque Radim Rulik. « Je ne peux pas vous dire si nous allons choisir Radek ou Marek pour le prochain match. C’est encore trop récent et ce n’est que dans deux jours. Ce n’est pas une décision facile. »

Le gardien russe Anton Khudobin a amélioré sa fiche déjà impressionnante, repoussant 35 tirs. Il a été nommé Joueur du match de la Russie. Avant le match de ce soir, Khudobin était au premier rang des gardiens du tournoi avec un pourcentage d’efficacité de 0,948.

L’équipe de la Russie accède donc directement aux demi-finales qui auront lieu le 3 janvier à Vancouver tandis que la République tchèque a rendez-vous avec les Américains le 2 janvier.

Les deux équipes passeront la veille du Jour de l’An à Kelowna avant de se rendre à Vancouver le 1er janvier.

APERÇU : RUSSIE - RÉPUBLIQE-TCHÈQUE

Par Kevin Parnell

Russie : Les Russes sont déjà assurés de participer à la ronde finale du Championnat mondial junior 2006. Mais après trois victoires consécutives, ils n’ont pas encore été vraiment mis à l’épreuve par une équipe capable de patiner avec eux. Cela va changer samedi soir à Kelowna où les Russes vont affronter la République tchèque pour déterminer qui terminera au sommet du groupe B. Une défaite, et les Russes termineraient à égalité avec les Tchèques avec une fiche de 3 –1, mais les Tchèques seraient classés plus élevés à cause de leur victoire dans ce match. La Russie voudra donc exploiter sa puissante offensive et sa solide défensive pour repousser les Tchèques. La vedette russe Evgeni Malkin a ébloui la foule par ses jeux spectaculaires au cours des deux derniers matchs à Kelowna et il sera sans doute un élément-clé ce soir. Mais, c’est toute l’offensive qui a été impressionnante chez les Russes. Six joueurs ont trois points ou plus et neuf joueurs ont deux points ou plus en trois matchs. Le gardien Anton Khudobin a aussi très bien fait jusqu’à maintenant cumulant un pourcentage d’efficacité de 0,948. Il devrait être de retour au jeu ce soir après avoir regardé son substitut Semen Varlamov inscrire une victoire sur la Lettonie.

République tchèque : Les Tchèques semblaient plus soulagés qu’heureux après leur victoire de 5 –3 sur la Slovaquie, vendredi soir, et ils devront faire mieux contre la Russie. Le choix du gardien de but ne sera pas facile puisque le substitut Radek Fiala a bien joué vendredi lors de la victoire sur la Slovaquie après avoir remplacé Marek Schwarz dans la défaite de 3 –2 aux mains de la Suède où il n’a alloué aucun but. Sur le banc, Marek Schwarz, le meilleur gardien du tournoi l’an dernier et le numéro un de l’équipe à son arrivée au tournoi cette année. L’entraîneur de la République tchèque Radik Rulik n’a pas indiqué qui allait être devant le filet ce soir. Mais Fiala a été très bon et Schwarz veut sans doute se remettre d’une performance moins bonne qu’à la normale contre la Suède. Peu importe qui sera devant le filet, les Tchèques devront resserrer leur défensive après avoir accordé 37 tirs au but à la Slovaquie. À l’offensive, les Tchèques se fieront au duo de la LHJMQ formé de David Krejci et Petr Pohl. Mais les Tchèques ont aussi besoin de plus de buts de la part de joueurs comme Martin Hanzal et Michael Frolik. Hanzal a obtenu deux mentions d’aide et Frolik n’a aucun point jusqu’à maintenant.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications