Sommaire du Match

Suède 10 - Lettonie 2

Ronde préliminaire
vendredi le 30 décembre 2005
19h00 PAC
Kamloops, BC

LA SUÈDE NE FAIT AUCUN PRISONNIER ET ÉCRASE LA LETTONIE

Par Joe Fries |  Compte

La Suède a anéanti la Lettonie 10 –2 à Kamloops, vendredi soir, prenant ainsi un autre pas vers une participation aux quarts de finale. Ce match était le dernier de la Lettonie en ronde préliminaire.

Ne ralentissant jamais, la Suède a tenté d’ajouter à son total de buts marqués au cas où un bris d’égalité serait nécessaire pour déterminer le classement du groupe B après la ronde préliminaire.

Les Suédois ont obtenu 58 tirs au but contre 17 pour les Lettons et ils ont dominé le jeu dès la première mise au jeu. Après un dur combat contre les Russes la veille, les Lettons étaient visiblement épuisés et ne pouvaient rien contre les Suédois qui étaient bien reposés.

« Nous étions un peu fatigués. Nous avons fait de notre mieux, mais ils étaient plus rapides », a déclaré Janis Andersons de la Lettonie qui, par coïncidence, évolue auprès d’une équipe de club en Suède. Ce soir, l’équipe de moins de 20 ans d’Andersons n’a réalisé que 4 tirs au but contre 27 en première période et tirait de l’arrière 4 –1 après le premier tiers.

« Nous avons déplacé la rondelle rapidement et obtenu des buts tôt », a dit Nicklas Bergfors de la Suède en résumant la victoire de son équipe. Il a cumulé quatre points au cours de la soirée, un but et trois aides. Son coéquipier Nicklas Baskstrom a aussi cumulé quatre points en réalisant un tour du chapeau et une aide. Sebastian Karlsson, Mattias Ritola et Frederik Pettersson ont chacun cumulé trois points dans un match où 10 joueurs suédois différents ont vu leur nom inscrit dans la colonne des points de la feuille de match.

Martins Karsums et Edzus Karklins ont marqué pour la Lettonie tandis que Kaspars Saulietis, Jurijs Klujevskis, Martins Skuska et Andis Abolins ont chacun obtenu une mention d’aide.

La Suède a ouvert la marque à 1:06 de la première période lorsque Sebastian Karlsson s’est emparé de la rondelle libre dans l’enclave pendant une mêlée devant le filet et l’a tiré par-dessus le gardien Ugis Avotins qui se trouvait alors à quatre pattes.

À 12:00, la Suède avait déjà 18 tirs au but contre 2. Les Suédois ont porté la marque à 2 –0 lorsque le rebond qui a suivi l’enroulé de Bergfors s’est retrouvé sur le bâton de Backstrom qui l’a tiré dans la partie supérieure à 14:40, en avantage numérique.

Le deuxième but en avantage numérique de la Suède est survenu un peu plus d’une minute plus tard, à 15:57, quand le tir de la pointe d’Alexander Edler a dévié sur Tobias Viklund qui était stationné devant le filet letton pour donner une avance de 3 –0 aux Suédois.

Martins Kaspars de la Lettonie a réussi à marquer un but pour les siens lorsqu’il a tiré au travers un amas de jambes pour mettre fin au jeu blanc du gardien Magnus Akerlund à 16:58 lors d’un enroulé semblable à celui qui avait donné lieu au deuxième but des Suédois.

À 18:17, lors d’un 2 contre 1, Pettersson a capté une passe de Ritola et a tiré la rondelle sur Avotins qui n’a pas pu se déplacer assez rapidement pour repousser le tir. Il s’est assis sur la glace par la suite, apparemment abasourdi par l’attaque suédoise. Le deuxième but en avantage numérique de la période a porté la marque à 4 –1.

Trois buts par l’équipe de la Suède au cours de la deuxième période ont mis le match hors de portée des Lettons.

Avec seulement 40 secondes d’écoulées, les Suédois ont profité d’un avantage numérique pour bourdonner autour du filet letton et Bergfors a marqué après une autre passe de Backstrom. À 5:15, alors que la Suède envahissait à nouveau la zone offensive, Backstrom a capté la passe arrière de Sebastian Karlsson et a déjoué Avotins. Pendant que son équipe était en désavantage numérique, Johannes Salmonsson a contourné un défenseur letton et a glissé la rondelle sous le gardien de la Lettonie à 9:35 pour creuser l’écart à 7 –1. Les tirs au but en deuxième période ont été de 16 contre 8 pour les Suédois.

La Suède a connu un autre excellent départ en troisième période quand Backstrom a marqué son troisième de la soirée s’avançant seul et déjouant Avotins d’un tir du revers entre les jambières à 1:25.

Le deuxième et dernier but de la Lettonie est survenu à 11:52 quand Martins Skusda a contourné le filet suédois et a décoché un tir qui a bondi sur le poteau. Edzus Karklin s’est emparé du rebond et a déjoué Akerlund.

Nullement importunés par ce but, les Suédois ont marqué sept secondes plus tard, à 11:59, lorsque Ritola a décoché un tir sur réception sur une passe de Pettersson.

Pettersson a marqué le dernier but de la rencontre en avantage numérique à 17:42 lorsqu’il s’est emparé de la rondelle libre lors d’une mise au jeu en territoire letton et l’a tiré dans le fond du but.

Bien qu’il ait accordé dix buts, le gardien de la Lettonie, Ugis Avotins, a été nommé le joueur du match de sa formation. Il a reçu une ovation debout de la foule reconnaissante qui a certainement développé un faible pour l’équipe lettone pendant son séjour à Kamloops

« C’est vraiment fantastique », a dit Janis Andersons de la Lettonie. « C’est vraiment agréable de jouer ici. Nous avions pensé que [les partisans] allaient appuyer les équipes plus fortes. »

La Lettonie termine donc au dernier rang du groupe B et elle devra attendre avant de connaître son adversaire pour la ronde de relégation. L’entraîneur-chef Oleg Znaroks a dit, par le biais d’un interprète, que ses joueurs allaient continuer de tout donner puisque leur avenir au Championnat mondial junior de l’IIHF pourrait être en jeu.

« Pendant ces matchs, nous avons essayé de jouer du début à la fin [et] nous jouerons de cette façon en ronde de relégation », a dit Znaroks. « Nous avons encore une chance de rester dans le groupe A. »

La Suède affronte la Slovaquie demain soir à Kamloops dans un match-clé qui déterminera le classement à l’issue de la ronde préliminaire du groupe B.

APERÇU : SUÈDE - LETTONIE

Par Joe Fries | Compte

Suède : Après une victoire incontestée sur la République tchèque, mercredi, les Suédois auront besoin d’une autre victoire ce soir pour s’assurer de participer aux quarts de finale. Les Suédois ont fait preuve d’un contrôle exceptionnel de la rondelle et d’une offensive très bien organisée contre les Tchèques. Jusqu’à maintenant, ils sont passés sous le radar de presque tout le monde, mais ils représentent une force qu’il ne faut pas négliger et ils devront adopter un style de jeu plus robuste ce soir contre leurs adversaires ce dont ils se sont montrés capables lors de matchs précédents. Les Suédois se trouvent au bas de presque toutes les catégories de statistiques et ils ont marqué quatre buts et en ont accordé six. Sebastian Karlsson a cumulé deux points tout comme Johannes Salmonsson des Chiefs de Spokane et Nicklas Backstrom de Brynas. Nicklas Bergfors, un espoir des Devils du New Jersey qui évolue avec les River Rats d’Albany, n’a qu’un point à sa fiche, mais il est certainement capable de faire mieux. Le défenseur Alexander Edler des Rockets de Kelowna de la WHL n’a pas encore de point, mais il a été le pilier de la défensive de son équipe. Magnus Akerlund et Daniel Larsson ont chacun disputé un match pour la Suède devant le filet, mais Larsson, qui était au poste lors de la victoire de 3 –2 de son équipe sur les Tchèques, a très bien fait et sera sans doute l’heureux élu pour le match de ce soir. S’ils fournissent un bel effort et respectent leur plan de match, les Tre Konor devraient être en mesure de vaincre les Lettons.

Lettonie : Bien que sans victoire, les Lettons ont démontré qu’ils compensent leur manque d’habiletés par leur cœur et leur passion. C’est une question de fierté maintenant puisque leur participation à la ronde de relégation est confirmée à la suite de leur défaite aux mains de la Russie hier soir. Les Lettons ont prouvé qu’il ne fallait pas les prendre à la légère, malgré qu’ils aient été surclassés par leurs adversaires jusqu’à présent. L’offensive n’a pas été menaçante jusqu’à ce jour, nonobstant les quatre buts marqués contre la Slovaquie, et la défensive s’est fiée au travail exceptionnel du gardien Ugis Avotins. Un des faits saillants de cette équipe a été son jeu en désavantage numérique, le deuxième meilleur du tournoi, affichant un pourcentage d’efficacité de 90.4. Attendez-vous à une autre prestation coriace de la part des Lettons qui ne demandent rien de mieux que de jouer les trouble-fête.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications