Sommaire du Match

République tchèque 5 - Slovaquie 3

Ronde préliminaire
vendredi le 30 décembre 2005
19h00 PAC
Kelowna, BC

LE TOUR DU CHAPEAU DE KREJCI PERMET AUX TCHÈQUES
DE L’EMPORTER SUR LES SLOVAQUES

Par Kevin Parnell | Compte

David Krejci savait qu’il allait percer tôt ou tard au Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF. Que ce soit arrivé contre sa grande rivale, la Slovaquie, c’est encore mieux. Krejci a marqué trois buts dans la victoire de 5 –3 de la République tchèque sur la Slovaquie, vendredi soir à Kelowna.

Par conséquent, les Slovaques doivent absolument gagner samedi contre la Suède pour déterminer qui obtiendra la dernière place dans la ronde éliminatoire. Pendant ce temps, les Tchèques n’auront pas la tâche facile contre les Russes qui ont remporté trois matchs consécutifs.

Krejci a marqué à deux reprises en première période et une autre fois en deuxième pour mener les siens.

« C’était un match assez important pour nous », a dit Krejci. « Nous avons travailler fort. Nous devions gagner. Ce n’est pas important de marquer trois buts ou rien. C’était un match très important. »

Tomas Kudelka et Petr Pohl ont marqué les autres buts de la République tchèque.

Ladislav Scurko a marqué pour la Slovaquie, son premier but sur la scène internationale. Les autres buts des Slovaques ont été marqués par Juraj Gracik et Marek Zagrapan.

Le deuxième but du match de Krejci a porté la marque à 3 –1 à 10:22 de la première période et a chassé le gardien Michal Valent de son poste devant le filet. Le tir de Krejci d’un mauvais angle a glissé entre la jambière de Valent et le poteau. Il a été remplacé par Vladimir Kovac qui a bien fait à son deuxième match consécutif comme substitut, accordant seulement deux buts.

L’entraîneur-chef de la Slovaquie, Branislav Sajban, a dit qu’il avait mis Valent devant le filet parce qu’il joue dans la ligue tchèque. « La décision relative au gardien aujourd’hui a été prise parce que Valent joue dans la ligue tchèque et puisque nous affrontions les Tchèques, c’était compréhensible de lui demander de commencer le match », a dit Sajban par le biais d’un interprète.

Les Tchèques ont aussi été surpris en voyant Radek Fiala devant le filet et non Marek Schwarz. Fiala avait alloué un but lorsqu’il a remplacé Schwarz lors de la défaite de 3 –2 aux mains de la Suède. Fiala a effectué 34 arrêts ce soir pour porter la victoire à sa fiche.

Krejci n’a pas tardé à ouvrir la marque, poussant un rebond au fond du filet alors qu’il y avait seulement 26 secondes d’écoulées dans le match pour donner une avance de 1 –0 aux Tchèques. Toutefois, seulement 1:12 plus tard, les Slovaques ont répliqué lorsque Zagrapan s’est emparé d’un rebond pour marquer son deuxième but du tournoi à 1:38 de la première période.

« Nous avons connu un très bon départ », a dit l’entraîneur-chef des Tchèques, Radim Rulik. « Nous sommes satisfaits. Nous avons très bien joué en défensive. Nous sommes heureux de la victoire qui nous permet de poursuivre le tournoi. »

Le travail des arbitres, qui a alimenté bon nombre de discussions pendant la première semaine du tournoi, a été moins strict ce soir. Jyri Petteri Ronn n’a pas été aussi strict que les autres officiels l’ont été jusqu’à maintenant. Les Slovaques ont marqué trois buts en huit avantages numériques tandis que les Tchèques en ont marqué un en cinq.

« C’est difficile pour les joueurs et c’est difficile pour les entraîneurs », a dit Rulik. « Nous avons été surpris ce soir et je pense que tout le monde dans le tournoi a été surpris par le travail des officiels. [Ce soir] ce fut bon pour le jeu. L’arbitre les a laissés jouer. »

APERÇU : RÉPUBLIQUE TCHÈQUE - SLOVAQUIE

Par Kevin Parnel

République tchèque : Puisque leur affrontement contre la Russie de samedi pointe à l’horizon, les Tchèques ont besoin d’une victoire, vendredi, pour se tailler une place dans la ronde éliminatoire. Les Tchèques ont une victoire et une défaite à leur fiche soit une victoire de 5 –1 sur la Lettonie et une défaite de 3 –2 aux mains de la Suède. Le gardien Marek Schwarz devrait être de retour entre les poteaux pour la République tchèque après avoir été retiré du match lors de la défaite aux mains de la Suède. Schwarz, le gardien numéro un, a été remplacé par Radek Fiala, mais il devrait être à son poste ce soir compte tenu de l’importance du match pour les Tchèques. La République tchèque a besoin de la participation du choix de première ronde au repêchage de la LNH (Phoenix), Martin Hanzal, à l’offensive. Il a obtenu deux mentions d’aide jusqu’à maintenant, mais peut faire beaucoup mieux. Les Tchèques doivent surtout demeurer à l’écart du banc des punitions dans ce tournoi où les unités spéciales ont été sollicitées outre mesure. Leur incessant défilé en direction du banc des punitions leur a coûté le match, mercredi, contre la Suède.

Slovaquie : Les Slovaques doivent aussi remporter le match de ce soir contre la République tchèque puisqu’ils mettront fin à la ronde préliminaire, samedi, avec un match contre la Suède. L’équipe qui remportera ce « combat entre frères » améliorera grandement ses chances d’accéder à la ronde suivante. Jusqu’à maintenant, les Slovaques ont beaucoup misé sur le duo de Stanislav Lascek et Marek Zagrapan de la LHJMQ, qui a fourni la majeure partie de l’offensive de l’équipe. Mais, ils devront obtenir des buts des autres joueurs et resserrer leur défensive s’ils espèrent vaincre les Tchèques. Boris Valabik a été impressionnant à la ligne bleue, cumulant 16 minutes de punition et un point par match ainsi qu’une fiche plus ou moins de +2. Les Slovaques disent qu’ils ont été trop respectueux envers les Russes au cours de la première période de leur défaite par la marque de 6 –2, mercredi soir. S’ils font de même ce soir, l’issue du match sera décidée rapidement.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications