Sommaire du Match

Lettonie 1 - Russie 3

Ronde préliminaire
jeudi le 29 décembre 2005
19h00 PAC
Kamloops, BC

LA RUSSIE L'EMPORTE SUR LA LETTONIE
POUR SE TROISIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE

Par Joe Fries | Compte

Les Russes ont battu la Lettonie par la marque de 3 –1 à Kamloops, jeudi soir, mais ce ne fut pas le massacre que plusieurs attendaient. Au cours du match, les Russes ont raté l’occasion de marquer au moyen d’un tir de punition et le gardien de la Lettonie, Ugis Avotins a excellé devant le filet des siens bombardé par 40 tirs au but contre 20. Les 4 831 partisans sur place ont tout fait pour aider la Lettonie à remporter le match, mais en vain.

« Je crois que nous n’avons pas eu l’occasion de marquer plusieurs buts en première et en deuxième période, mais en troisième, le gardien de la Lettonie a fait du bon travail », a dit l’entraîneur-chef de la Russie, Sergey Mikhalev par le biais de l’interprète Olga McQueen.

« Nos gars ont fait de leur mieux », a ajouté Mikhalev, « [mais] nous savons tous que des mauvais matchs [se produisent]. Le résultat est le résultat, et il va toujours être là. »

Alexei Emelin de la Russie a félicité les Lettons pour leurs efforts après le match – dans un certain sens : « [Ils] ne sont pas des joueurs très habiles, mais [ils] travaillent très fort et sont tenaces [ils compensent] un manque d’habiletés en travaillant fort sur la glace », a dit Emelin.

La Russie a ralenti son allure après avoir marqué deux buts en six secondes au début du match. En avantage numérique, Evgeni Malkin a capté une passe de Denis Bodrov profondément en territoire letton et, après avoir vérifié ses options, il s’est avancé du coin. Ne trouvant aucun défenseur lui barrant la route, il a glissé un tir du revers sous Avotins à 3:54.
Puis, dès la mise au jeu suivante, Nikolai Lemtyugov s’est emparé de la rondelle libre, s’est faufilé entre les défenseurs lettons et a décoché la rondelle d’une seule main derrière Avotins qui avait quitté son filet pour tenter un harponnage.

Avec une avance de 2 –0, les Russes ont maintenu la pression, mais ont concédé quelques occasions aux Lettons. Elviss Selubovskis avait un filet béant devant lui en avantage numérique, mais la rondelle lui a échappé. Semen Varlamov était devant le filet des Russes pendant que Anton Khudobin profitait d’une journée de repos. Les tirs au but en première période ont été 16 pour les Russes et 7 pour les Lettons.

Au cours du deuxième tiers, les deux formations ont connu de bons moments. Les choses ont mal commencé pour les Lettons quand Guntis Galvins a été chassé pour cinq minutes pour avoir donné de la bande è 6:47. Son équipe, toutefois, a résisté à l’avantage des Russes qui n’ont décoché que quelques tirs au but. La Lettonie s’est donné un élan à la suite de ce désavantage et lorsque les Russes ont écopé d’une punition mineure de banc pour avoir eu trop de joueurs sur la glace à 11:54, un but de la Lettonie semblait imminent et c’est ce qui s’est produit.

Edgars Adamovics a décoché un tir de la pointe qui a frappé un poteau et le rebond s’est retrouvé sur le bâton de Jurijs Klujevskis, qui attendait sur le côté du filet. Il a marqué en soulevant un tir du revers à 12:58.

À 15:04, Gennady Churikov de la Russie a pu profiter d’un tir de punition après qu’un joueur letton l’eut fait trébucher pendant qu’il s’avançait en échappée. Pendant que les partisans huaient à tue-tête, il a essayé une feinte devant Avotins du côté court, mais il a attendu trop longtemps et le gardien letton a réussi à bloquer le tir avec sa jambière.

Les espoirs des Lettons ont semblé redoubler après la tournure des événements, mais cet élan a été freiné lorsque Lemtyugov a inscrit son deuxième de la soirée à 16:26 lorsqu’il s’est avancé vers le but, les défenseurs lettons à sa poursuite, et décoché un tir du poignet sous le gant bloqueur d’Avotins. Les Russes se sont donc retirés au vestiaire avec une avance de 3 –1 après quarante minutes de jeu.

Aucun but n’a été marqué en troisième période, mais les Lettons ont obtenu d’excellentes occasions de marquer et le gardien russe a été chanceux à plusieurs reprises. Avotins a continué de briller devant son filet pour maintenir un écart serré.

Le capitaine de la formation lettone, Martins Karsums a été nommé joueur du match, mais une fois dans le vestiaire, il a remis son prix au gardien Avotins.

« Sans lui, la marque aurait été 10 –1 ou quelque chose du genre », a dit Karsums qui évolue avec les Wildcats de Moncton dans la LHJMQ. Malgré la défaite, l’ailier gauche de 19 ans s’est dit satisfait de la performance des siens.

« C’est notre premier match contre une équipe forte comme celle des Russes. Nous avons assez bien joué et sommes restés dans le match », dit-il.

Karsums reconnaît que les Russes n’ont peut-être pas tout donné. « Ils forment une bonne équipe [qui] n’a peut-être pas disputé son meilleur match, mais peut-être qu’ils vont rehausser leur jeu et faire mieux. »

Le Russe Emelin a aussi reconnu qu’il manquait quelque chose à son équipe. « Nous étions trop détendus et n’étions pas concentrés au début, mais nous allons nous améliorer à chaque match que nous allons jouer. » « Nous n’avons pas encore disputé notre meilleur match », a-t-il ajouté d’un ton assuré.

Ce meilleur match surviendra peut-être lors du dernier match de la ronde préliminaire des Russes qui sera présenté à Kelowna, samedi, lorsqu’ils tenteront de préserver leur fiche parfaite contre la République tchèque.

La Lettonie, qui a subi trois revers consécutifs, affrontera la Suisse demain soir à Kamloops, à son dernier match de la ronde préliminaire.

APERÇU : LETTONIE – RUSSIE

Par Joe Fries

Lettonie : N’ayant aucune victoire à leur fiche, les Lettons doivent l’emporter ce soir sur les Russes pour éviter une participation certaine à la ronde de relégation. Ce ne sera pas chose facile. Les Lettons ont perdu leurs deux premiers matchs du tournoi par la marque de 5 –1 aux Tchèques et de 7 –4 aux Slovaques. Ils ont profité d’une journée de congé hier et ils devraient être reposés pour tenter d’inverser la vapeur ce soir contre une équipe russe qui cumule les victoires. Les Lettons ont vu une lueur d’espoir contre les Slovaques, marquant quatre buts, mais ils devront tout donner pour contrer la puissante machine russe. L’avant Elviss Zelubovski a inscrit deux buts tandis que Martins Karsums et Kaspars Daugavins ont obtenu deux mentions d’aide chacun. Les défenseurs de la Lettonie se sont avérés inefficaces jusqu’à présent, se fiant à leurs gardiens de but pour les extirper de situations fâcheuses. Aucune idée du gardien qui sera devant le filet ce soir, mais après avoir accordé cinq buts, Ugis Avotins, qui avait commencé les deux premiers matchs de son équipe, a été remplacé par Kristaps Stigis au milieu du match contre la Slovaquie. La Lettonie a bien fait en désavantage numérique jusqu’à présent, se classant au deuxième rang du tournoi à ce chapitre, mais elle sera mise à l’épreuve par le l’avantage numérique de la Russie qui occupe le premier rang à cet égard. Sur papier, les Lettons semblent bien inférieurs aux Russes, mais s’ils se concentrent sur les 60 minutes dont ils disposent, tout peut arriver. Ils sauront peut-être s’inspirer des victoires de l’équipe senior de la Lettonie sur la Russie aux championnats mondiaux de l’IIHF en 2000 et 2004. Les favoris des partisans pourront compter sur l’appui de la foule à Kamloops qui fera tout ce qu’elle peut pour placer les Lettons sur la route de la victoire.

Russie : La Russie a annulé sa séance de patinage aujourd’hui, préférant se reposer après une victoire de 6 –2 sur la Slovaquie, à Kelowna, mercredi soir. Les Russes ont remporté leurs deux matchs de la ronde préliminaire et voudront poursuivre dans la même veine contre les Lettons ce soir. Tous les joueurs russes, sauf cinq, ont participé à l’offensive au cours des deux premiers matchs. Alexei Emelin est le meilleur pointeur de la formation avec cinq points, suivi d’Evgeni Malkin qui en a quatre. Ce dernier semble bien plus habile que tous ses adversaires. Nikolai Kulemin, un autre Russe qui a cumulé quatre points, s’est vu imposer une punition de match pour s’être battu hier soir et il sera probablement suspendu pour le match d’aujourd’hui. Vendredi, la direction de l’IIHF discutera à savoir si la suspension de Kulemin doit être prolongée ou levée. Les Russes ont le meilleur jeu en avantage numérique du tournoi jusqu’à maintenant, mais ils forment aussi la troisième équipe la plus punie. Ils devront donc laisser leur mauvais caractère à la porte. Le gardien Anton Khudobin des Blades de Saskatoon présente le meilleur pourcentage d’arrêts de tous les gardiens du tournoi puisqu’il n’a accordé que 3 buts sur 58 tirs. Sur papier, les Russes devraient l’emporter facilement sur les Lettons ce soir, mais la puissante machine rouge doit néanmoins prendre cet adversaire coriace au sérieux. Chaque championnat mondial junior comprend une ou deux victoires-surprises et les Lettons affamés d’une victoire ne demanderaient rien de mieux que d’être l’équipe qui rabat le caquet aux Russes.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications