Sommaire du Match

Russia 6 - Slovaquie 2

Ronde préliminaire
mercredi le 28 décembre 2005
19h00 PAC
Kelowna, BC

LA RUSSIE L’EMPORTE SUR LA SLOVAQUIE
POUR SA DEUXIÈME VICTOIRE CONSÉCUTIVE

Par Kevin Parnell

Si le Championnat mondial junior 2006 de l’IIHF doit être décidé par les avantages numériques, la Russie a indiqué, le 28 décembre, à Kelowna, qu’elle sera l’équipe à battre. Les Russes ont marqué quatre buts en avantage numérique, y compris trois buts en trois tentatives en première période, en route vers une victoire de 6 –2 sur la Slovaquie.

La victoire porte la fiche de la Russie à 2-0-0 et celle de la Slovaquie à 1-1-0.

« Nous sommes venus ici pour gagner et nous ferons de notre mieux pour atteindre notre obejctif », a dit l’avant russe Nikolai Lemtyugov. « Ce n’est que le début du tournoi. »

Les Russes ont montré que leur attaque était équilibrée puisque six joueurs différents ont marqué dans ce match robuste, parfois amer, contre la Slovaquie

Evgeni Malkin, Ilia Zubov et Nikolai Lemtyugov ont marqué lors d’avantages numériques en première période, tandis que Gennady Churilov et Enver Lisin ont marqué à forces égales, aussi en première période. Le défenseur Alexei Emelin a ajouté un but en avantage numérique pour les Russes au cours du troisième tiers.

« Je pense que nous avons très bien commencé », dit Emilin, qui excelle à la ligne bleue russe. « En deuxième, nous avons ralenti. Les Slovaques ont très bien joué au cours de la deuxième et de la troisième. »

Malkin a de nouveau été le meilleur joueur sur la glace et les partisans de Kelowna n’ont pas attendu longtemps avant de voir son flair offensif qui fait sans doute saliver les gens de Pittsburgh à l’idée de voir le prodige de 6 pieds 3 pouces du Metallurg Magnitogorsk évoluer aux côtés de Sidney Crosby. Avec seulement 15 secondes d’écoulées dans le match, Malkin a capté une passe avec son patin au centre et s’est avancé pour contourner un défenseur slovaque avant de décocher un puissant tir du poignet qui a frappé le poteau.

Malkin a été excellent pour un deuxième match consécutif dans cette ville de la vallée de l’Okanagan. Il joue comme s’il un homme parmi des garçons, contrôlant le jeu, effectuant des passes rapides et précises et tout cela, avec une aisance qui n’est pas sans rappeler un autre grand joueur de Pittsburgh, Mario Lemieux.

Il a même laissé tomber les gants pendant une altercation en fin de match avec Ladislav Scurko de la Slovaquie et il a écopé d’une double punition mineure.

« Ni l’une, ni l’autre des équipes ne veut être disqualifiée », a dit Lemtyugov.

Tirant de l’arrière 5 –1 après une première période sans éclat, la Slovaquie a repris vie en deuxième période grâce à une superbe prestation du gardien substitut Vladimir Kovac qui a remplacé Michal Valent pour amorcer la deuxième période. Kovac a été vif. Il n’a accordé aucun but sur les 14 tirs de la Russie et a bloqué le tir du franc-tireur russe Sergei Shirokov à deux reprises.

Stanislav Lascek a marqué son quatrième but du tournoi pour la Slovaquie, le seul but de la période, pour porter la marque à 5 –2. Le premier but de la Slovaquie a été marqué lorsque le tir de la pointe d’Andrej Sekera a dévié dans le filet au cours de la première période.

« Nous avons joué avec beaucoup de respect pour cette équipe en première période et nous tirions de l’arrière 5 –1 », a dit Sekera. « Ensuite, nous avons commencé à jouer notre style de jeu et le résultat a été meilleur. Ce n’est pas terminé pour nous. Nous devons nous préparer pour le prochain match. Nous devons éviter le banc des punitions. »

Le jeu en troisième période a été plus coriace et les Russes ont effectué de solides mises en échec. Le Russe Nikolai Kulemin et le Slovaque Josef Wagenhoffer se sont battus vers la fin de la période et chacun s’est vu imposer une punition de match. Leur bataille s’est déroulée au même moment où Malkin et Scurko se tiraillaient alors que les gants étaient répandus sur la glace.

Les Russes doivent maintenant se rendre à Kamloops où ils affronteront la Lettonie, jeudi soir. Les Lettons ont déjà perdu deux matchs cette semaine.

Les Slovaques ont une journée de congé, jeudi. Leur prochain match aura lieu vendredi contre la République tchèque, à Kelowna.

APERÇU : RUSSIE – SLOVAQUIE

Russie : L’équipe de la Russie se présentera à son match ce soir à Kelowna après avoir remporté son premier match par la marque de 5 –1 sur une équipe suédoise qui a mal joué. Les Russes ont dominé l’équipe de la Suède à l’offensive grâce au jeu spectaculaire d’Evgeni Malkin. Malkin a obtenu un but et une aide lors du premier match des Russes. Il a menacé chaque fois qu’il était sur la patinoire, soulevant la foule de Kelowna avec ses feintes, son gabarit imposant et son puissant tir. Il a joué très peu au cours de la troisième période; il sera donc frais et dispos ce soir. Le gardien Anton Khudobin a offert une belle prestation bloquant 32 de 33 tirs, y compris 14 au cours du deuxième tiers lorsque la Suède a contrôlé le jeu. La prestation de Khudobin a été telle qu’il sera devant le filet ce soir. Attendez-vous à ce que la puissante offensive russe fonce à pleine vapeur sur l’équipe slovaque ce soir. La Slovaquie a joué hier et a remporté son match contre la Lettonie, en dépit du fait que cette dernière a obtenu plus de tirs au but.

Slovaquie : L’équipe de la Slovaquie a remporté son premier match contre la Lettonie par la marque de 7 –4, mais elle a parfois éprouvé quelques difficultés. Son indiscipline a accordé de nombreux avantages numériques à la Lettonie et les Lettons ont réussi à disputer un match serré beaucoup plus longtemps qu’ils ne l’auraient fait en temps normal. Le résultat final, toutefois, était prévisible. Les Slovaques ont obtenu cinq points chacun de Stanislav Lascek et Marek Zagrapan. Mais les joueurs et les entraîneurs de l’équipe slovaque ont tous dit qu’ils devront faire mieux pour battre les Russes ce soir. La Slovaquie de fiera à nouveau au duo de la LHJMQ, soit Lascek et Zagrapan, pour mener l’offensive, mais elle tentera de jouer avec quatre trios contre les puissants Russes. Pour que l’équipe ait une chance de vaincre les Russes, d’autres joueurs de la Slovaquie devront aussi rehausser leur niveau de jeu, y compris l’avant Ladislav Scurko du Thunderbird de Seattle. Les Slovaques devront aussi éviter de se retrouver au banc des punitions et resserrer leur jeu défensif pour réussir à l’emporter sur cette équipe invaincue (jusqu’à présent).

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications