Sommaire du Match

République tchèque 2 - Suède 3

Ronde préliminaire
mercredi le 28 décembre 2005
19h00 PAC
Kamloops, BC

LA SUÈDE SURPREND LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Par Joe Fries

La formation suédoise a entrepris le match en tirant de partout et a surpris la République tchèque en l’emportant par la marque de 3 –2, mercredi soir à Kamloops.

Les Suédois avaient subi une défaite de 5 –1 aux mains de la Russie, la veille, tandis que les Tchèques avaient profité d’une journée de congé après avoir battu la Lettonie 5 –1.

Sebastian Karlsson, Johannes Salmonsson et Oscar Hedman ont marqué pour la Suède alors que Vladimir Sobotka et Tomas Kana ont répliqué pour la République tchèque.

Le nombre de tirs au but en première période est un bon indice de la façon dont le jeu s’est déroulé : les Suédois, qui ont dominé le jeu, ont obtenu 14 tirs au but contre 2 pour les Tchèques. Sebastian Karlson a ouvert la marque pour le Tre Konor à 2:08 après avoir capté une belle passe d’Erik Andersson et tiré la rondelle par-dessus Marek Schwarz, étendu sur la glace.

Moins de deux minutes plus tard, Johannes Salmonsson a capté une passe transversale de Johan Ryno et s’est avancé seul avant de décocher un tir du poignet par-dessus l’épaule de Schwarz. Les Tchèques ont semblé ébranlés par leur mauvais départ et un long défilé vers le banc des punitions a commencé.

Les Suédois n’ont pas réussi à marque en six avantages numériques, mais il s’en est fallu de peu. Ils ont déplacé la rondelle aisément sur le périmètre autour du but tchèque, mais hésitaient à tirer. La Suède s’est retirée au vestiaire avec une avance de 2 –0.

Les Suédois ont amorcé le deuxième tiers avec un avantage numérique et ils ont poursuivi leur assaut du filet tchèque. Un tir de la pointe a dévié sur le patin d’Oscar Hedman pour déjouer Schwarz avec 52 secondes d’écoulées. Salmonsson a obtenu une mention d’aide sur le but pour son deuxième point de la soirée.

Après la mise au jeu suivante, Schwarz a été remplacé devant le filet pas Radek Fiala qui avait l’air confiant. Il a plus tard été nommé Joueur du match après avoir repoussé les 10 tirs dirigés sur lui. Schwarz, affichant une mine déconfite, a passé le reste du match assis dans le tunnel menant au vestiaire de son équipe. Selon l’entraîneur adjoint, Jan Potruba, la décision de retirer Schwarz devait servir à motiver l’équipe.

Potruba a dit : « La marque était 3 –0. Je ne pense pas que Marek Schwarz a mal joué, mais comme entraîneur vous devez faire quelque chose. Après cela, nous sommes revenus et avons joué beaucoup mieux. »

Le jeu inspiré de la République tchèque après la première période a peut-être été le résultat du discours de l’entraîneur-chef Radim Rulik pendant l’entracte.
« Avant la deuxième, l’entraîneur [nous] a motivé à mieux jouer notre positionnement et à faire preuve de ténacité et de passion », a dit Vladimir Sobotka par le biais d’un interprète. Pour réussir à battre les Suédois, a-t-il dit, il aurait fallu bien jouer à la défensive et attendre que les occasions de marquer se présentent. Cette méthode a semblé fonctionner, pour un certain temps du moins.

Au milieu de la deuxième période, les Tchèques ont semblé animés d’un second souffle pendant un avantage numérique, mais leurs tirs, dont plusieurs à bout portant, ont été repoussés par le gardien suédois Daniel Larsson qui a bloqué 17 des 19 tirs dirigés sur lui en soirée.

Les Tchèques ont enfin réussi à marquer à 16:25 pendant un avantage numérique. Vladimir Sobotka a décoché un tir du haut de la zone privilégiée pour déjouer Larsson dans la partie supérieure du filet. . Les Tchèques ont réussi 13 tirs au but contre 6 en deuxième période, mais ils tiraient toujours de l’arrière 3 –1 au début de la troisième période.

Les équipes ont obtenu de bonnes occasions de marquer au cours de la première partie de la troisième jusqu’à ce que Thomas Kana, à son poste à côté du filet, compte d’un angle presque impossible lorsque son tir a bondi sur les jambières de Larsson avant de pénétrer dans le but pour réduire l’écart à 3 –2. Ce but en avantage numérique survenu à 12:48 a remonté le moral des siens, mais ce fut de courte durée.

Sobotka s’est vu imposer une punition majeure de cinq minutes pour avoir donné de la bande à 13:43 ce qui a eu pour effet de sceller l’issue du match pour les Tchèques. Ils ont été incapables de déjouer Larsson, même lorsque Fiala a pris place au banc pendant la dernière minute de jeu.

« Nous étions déçus après le match contre la Russie », a dit Johannes Salmonsson. « Nous avons été un peu trop passifs lors du premier match et nous avons forcé un peu plus ce soir. Si nous pouvons jouer comme en première période et maintenir cette allure, nous serons parfaits. »

« Je pense que toute l’équipe voulait tellement gagner ce match », a dit l’entraîneur-chef de la Suède, Torgny Bendelin. « Nous avons cessé de jouer après la première période, [mais] nous sommes revenus avec force en troisième période. À la fin, au cours des dernières minutes, nous étions en plein contrôle. »

Potruba est d’accord. « Simplement dit, la Suède a été meilleure que [nous] », a-t-il dit.. Les Suédois ont obtenu 25 tirs au but contre 19 devant 5 323 partisans à l’aréna de Kamloops. Les deux équipes ont maintenant une victoire et une défaite en ronde préliminaire.

Les Tchèques se rendront à Kelowna pour y affronter la Slovaquie, vendredi, tandis que la Suède affrontera la Lettonie, le même jour, à Kamloops.

APERÇU : RÉPUBLIQUE TCHÈQUE – SUÈDE

Par Joe Fries

Suède : Après avoir perdu son premier match du tournoi par la marque de 5 –1, les Suédois essaieront de se ressaisir, mercredi, contre la République tchèque. La formation suédoise regroupe surtout des joueurs de 19 ans et cette expérience pourrait bien les aider contre une équipe tchèque beaucoup plus jeune. Seulement quatre membres de l’équipe de la Suède jouent en Amérique du Nord alors les Suédois vont peut-être connaître certaines difficultés face à une formation tchèque qui compte 11 joueurs jouant outre-mer cette année. À l’avant, surveillez bien Niklas Bergfors. Le jeune homme de 19 ans, un choix au repêchage des Devils du New Jersey, a inscrit le seul but de la Finlande au tournoi. Il a obtenu six tirs au but contre les Russes; ce n’est peut-être qu’une question de temps avant qu’il explose à l’offensive. Puisque les Suédois ont obtenu 32 tirs au but contre 29 pour les Russes, un excellent gardien de but a peut-être été à l’origine de leur défaite. Les avants Frederik Pettersson et Johannes Salmonsson, qui évoluent tous les deux dans la WHL, devront contribuer à l’offensive ce soir, ce qu’ils n’ont pas fait contre la Russie. Alexander Edler des Rockets de Kelowna sera le pilier à la défensive de la Suède. Le grand gaillard de six pieds quatre pouces, 201 livres, a 27 points avec les Rockets cette saison et il devrait contribuer à l’offensive de la Suède ce soir. Tre Konor a marqué seulement une fois en neuf avantages numériques à son premier match, statistique que la Suède cherchera à améliorer. Daniel Larsson remplacera Magnus Akerlund devant le filet ce soir. Si la Suède perd ce match, elle devra faire preuve d’une vigilance extrême lors de ses matchs contre la Lettonie et la Slovaquie, faute de quoi elle pourrait bien être humiliée et participer à la ronde de relégation.

République tchèque : Comme la Suède, la République tchèque a affronté un excellent gardien à son premier match qui s’est terminé par la marque de 5 –1. Les Tchèques ont toutefois remporté ce match, obtenant 39 tirs au but contre 20 pour la Lettonie. Le match aurait très bien pu être un massacre n’eut été de l’excellent travail du gardien letton, Ugis Avotins. L’avant Petr Pohl a marqué deux buts pour les Tchèques et David Krejci a obtenu deux aides. Une autre bonne prestation de ces joueurs pourrait contribuer à la réussite de leur équipe ce soir. Michael Frolik, âgé de 17 ans, n’a pas encore marqué, mais ce jeune espoir qui fait l’envie de plusieurs devrait participer à l’offensive de la République tchèque si les joueurs se tiennent loin du banc des punitions. Les défenseurs Roman Polak et Ladislav Smid ont tous deux obtenu une mention d’aide contre les Lettons et leur jeu offensif sera à nouveau sollicité ce soir. L’entraîneur adjoint, Jan Votruba, a indiqué, après le match lundi soir, qu’il a passé huit ans en Suède alors il connaît bien leurs systèmes et il tentera de mettre ses connaissances au service de l’équipe. Les équipes se sont déjà affrontées dans un match hors concours, a ajouté Votruba, et elles se connaissent. Marek Schwarz sera devant le filet des Tchèques encore ce soir. Bien qu’il n’a pas été très sollicité contre la Lettonie, Schwarz a résisté lorsque la situation l’exigeait. Plusieurs croient que les Tchèques devraient remporter une médaille à ce championnat mondial junior. S’ils se tiennent à l’écart du banc des punitions et s’ils s’occupent de leur propre extrémité, ils devraient être en mesure de vaincre les Suédois.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications