Sommaire du Match

Canada 2 - République tchèque 1

Hors-concours
le 20 décembre 2005
Kelwona, BC
Kelowna Place

LE BUT TARDIF DE BLUNDEN PERMET AUX CANADIENS DE L’EMPORTER SUR LES TCHÈQUES DANS UN MATCH HORS CONCOURS

Par Kevin Parnell | Compte

L’issue du match a été décidée pendant la dernière minute, mais le Canada a soulevé la foule de Kelowna, mardi soir, en battant la République tchèque par la marque de 2 –1.

L’avant Michael Blunden des Otters d’Érié a inscrit le but gagnant avec seulement 50 secondes à jouer dans le match après avoir capté une passe au centre de Steve Downie.

« C’est un match hors concours, mais c’est une unité de base de notre structure », a dit l’entraîneur-chef d’Équipe Canada, Brent Sutter. « Nous avons abordé ce match comme le premier d’une série pour nous. Nous devons commencer à former une identité. »

Pour la plus grande partie, le jeu a été serré bien que les Canadiens soient devenus de plus en plus dominants au fil du match, obtenant 14 tirs au but contre 3 en troisième période pour un total de 32 contre 19 dans le match.

« Je pense que nous avons bien joué », a dit Sutter. « Honnêtement, j’étais un peu inquiet avant le match; avec une jeune équipe, je craignais que nous allions prendre du recul et tâter le terrain. Mais, dans l’ensemble, notre jeu à 5 contre 5 a été très bon. Nous n’avons pas accordé beaucoup d’occasions de marquer et lorsque nous l’avons fait, (le gardien) Devan Dubnyk a été à la hauteur. »

Radek Fiala et Ondrej Pavelec se sont partagé la tâche devant le filet de la République tchèque.

Le Canada a ouvert la marque en première période lors d’un avantage numérique au cours duquel le jeu de passe a été excellent, tous les joueurs sur la glace touchant la rondelle. Benoît Pouliot a capté la passe et a repéré Jonathan Toews en zone privilégiée. Ce dernier a décoché un puissant tir dans la partie supérieure du filet pour porter la marque à 1 –0.

Pouliot a été expulsé du match lorsqu’il a écopé d’une punition majeure de cinq minutes pour coup de coude au milieu du deuxième tiers.

Les Tchèques ont profité de l’avantage numérique découlant de cette punition pour niveler la marque 1 –1 lorsque Vaclav Meidl a déjoué Dubnyk pendant une mêlée devant le filet. La marque est demeurée inchangée jusqu’au troisième tiers.

En plus de la punition majeure de cinq minutes, l’arbitre a imposé plusieurs autres punitions dans ce match où les règles ont été appliquées strictement, y compris deux punitions pour plongeon à la République tchèque.

« On ne nous a pas encore dit exactement comment les punitions allaient être imposées », a dit Sutter en parlant du travail des officiels. « Ce sera confirmé au cours des prochains jours. Ils disent tolérance zéro, mais qu’est-ce la tolérance zéro? »

C’était un match à domicile pour un des avants du Canada. Blake Comeau, des Rockets de Kelowna de la WHL, a affiché un style de jeu énergique devant les 6 109 partisans locaux, distribuant quelques solides mises en échec sur son parcours. Comeau était heureux de la prestation de l’équipe.

« Nous avons dit que nous voulions aborder ce match comme le premier du tournoi et je crois que nous avons fourni un bel effort », a dit Comeau. « Nous devons travailler certaines choses et c’est ce que nous allons faire demain à l’entraînement. »

Le 22 décembre, le Canada affrontera la Russie à Kamloops tandis que la République tchèque affrontera la Suisse à Chilliwack lors des derniers matchs hors concours de ces deux formations avant le début du tournoi le lendemain de Noël.

 
Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications