Canada 8 C. Finlande 1

Canada 8 c. Finlande 1

Ronde préliminaire
jeudi, le 30 décembre 2004
Grand Forks (ND)
Ralph Engelstad Arena

LE CANADA ACCÈDE AUX DEMI-FINALES AVEC UNE VICTOIRE SUR LA FINLANDE
Par Derrik T. Sovak

Devant une mer de chandails rouges et blancs inondant à nouveau l’aréna Ralph Engelstad de Grand Forks dans le Dakota du Nord, l’équipe nationale junior du Canada a affronté la Finlande à son dernier match de la ronde préliminaire du championnat mondial junior 2005.

Entre les cris pour Équipe Canada, les Jets de Winnipeg et l’équipe de la Biélorussie – qui a battu les États-Unis hier soir – il y avait plusieurs raisons d’être un partisan d’Équipe Canada puisque cette dernière a écrasé la Finlande par la marque de 8-1. Cette victoire fait en sorte que le Canada est invaincu au championnat mondial junior cette année à l’approche de la ronde des médailles.

La Finlande a donné le ton au match en obtenant trois tirs tôt dans la période. Le jeu était robuste dès la mise au jeu initiale et Ryan Getzlaf du Canada a écopé d’une punition pour avoir accroché à 1:50 du premier tiers.

« Ils sont sortis en vigueur. Nous avons dû revenir avec vigueur de l’autre côté pendant presque la moitié de la première période », a dit Jeff Carter après le match. « Puis nous avons commencé à jouer notre jeu, à jouer dans le bas et nous nous sommes échauffés. »

L’unité affectée au désavantage numérique du Canada a prouvé à nouveau pourquoi elle se classe au premier rang du tournoi cette année. Le Canada n’a accordé aucun tir au but en désavantage. Avec moins de cinq minutes d’écoulées, Ville Mantymaa de la Finlande a été chassé pour obstruction.

Huit secondes après l’imposition de la punition, Corey Perry du Canada a inscrit son premier but du tournoi pour porter la marque à 1-0. Dion Phaneuf et Patrice Bergeron ont obtenu une mention d’aide sur le but. « Ça a fait du bien de se débarrasser du premier but », dit Perry. « Nous patinions bien et tout fonctionnait bien. »

Le jeu a été rude tout au long du premier vingt et aucune équipe n’a vraiment eu le dessus, les tirs au but étant sensiblement les mêmes pour les deux formations. Une punition pour assaut à Patrice Bergeron a fait en sorte que le Canada s’est trouvé à court d’un joueur, mais cela ne l’a pas empêché de marquer.

À 19:38, le capitaine du Canada, Michael Richards, a inscrit un but en désavantage numérique pour donner une avance de 2-0 aux siens au premier entracte. La domination des Canadiens sur les Finlandais ne faisait que commencer.

Le Canada a exercé le plein contrôle en deuxième période grâce à son agilité et la Finlande n’y pouvait rien. Jeff Carter a été un joueur-clé en deuxième, marquant trois buts pour réaliser un tour du chapeau et creuser l’écart. « Nous jouions simplement notre jeu et tout à coup j’avais quelques points et [Richards] en avait quelques-uns et nous étions sur la bonne voie », a dit Carter.

Shawn Belle a ajouté un but et Perry a inscrit son deuxième de la rencontre pour permettre au Canada de se distancer encore plus de la Finlande alors que les deux formations sont rentrées aux vestiaires après quarante minutes de jeu. L’avance du Canada était maintenant de 7-0. 

Même pendant la dernière période, le jeu rude était une priorité pour les deux équipes. Dion Phaneuf a donné l’exemple pour le Canada. « Je veux continuer de m’améliorer à chaque match et mon jeu est robuste et c’est ce que je dois faire pour réussir. C’est ce que j’ai fait ce soir et j’ai essayé de faire ça tout au long du tournoi. »  

Le Canada a poursuivi son attaque et Andrew Ladd a ajouté un but en désavantage numérique pour donner aux siens une avance de 8-0.

« Si nous voulons gagner, nous devons être une équipe qui joue avec robustesse, mais qui est aussi disciplinée », a dit l’entraîneur-chef Brent Sutter. « Nous n’allons pas nous laisser prendre par la façon dont les autres équipes jouent. »

À treize minutes de la dernière période, le Canada était en difficulté à cause des punitions imposées à Shea Weber et Shawn Belle. La Finlande jouissait donc d’un avantage de 5 contre 3. Cet avantage de deux hommes a donné lieu au premier but de la Finlande, un tir du point d’appui de Juuso Hietanen, pour réduire l’écart à 8-1 à 13:46 de la période.

La marque est demeurée inchangée jusqu’à la fin du match. Brent Sutter croit que son équipe a disputé son meilleur match du tournoi ce soir. « Je pense qu’aujourd’hui nous nous sommes avancés sur la glace et avons joué comme une équipe de hockey concentrée. Dès la première mise au jeu, nous avons joué notre style de jeu et nous avons obtenu la victoire. »

Le Canada obtient donc un laissez-passer pour les demi-finales. Au moment d’aller sous presse, l’adversaire du Canada est toujours inconnu puisque les équipes prenant part aux quarts de finale ne seront déterminées qu’après les deux derniers matchs de la ronde préliminaire.

LE CANADA REMPORTE LE GROUPE B ; PASSE EN DEMI-FINALE

Le Canada a aisément disposé de la Finlande 8-1 pour mettre fin à la ronde préliminaire du Championnat mondial de hockey junior 2005, et passe directement en demi-finale, qui aura lieu le 2 janvier.

Après avoir réussi à tenir la Finlande à l’écart pendant une punition à Ryan Getzlaf en ouvrant le match, le Canada a été accordé une attaque à cinq et en a profité à 4:45. Un lancer de la pointe de Dion Phaneuf a rebondi sur la vitrine et est revenu devant le filet, ou Corey Perry a compté, avec un élan d’amorti au baseball, déjouant le cerbère finlandais Joonas Hallikainen.

Et en désavantage numérique, Colin Fraser a créer un revirement avec de l’échec avant tenace, et Michael Richards a poussé un revers derrière Hallikainen.  Le Canada détient une avance de 2-0 après vingt minutes de jeu.

Jeff Carter a maintenu le pas pour le Canada à 1:32, se démarquant le long de la bande et déposant un lancer rapide derrière le gardien finlandais.  Carter était de retout à la charge à 14 :27, recevant une passe de Getzlaf, le laissant seul devant et il a fait preuve de patience extrême pour compter son deuxième but du match.

Shawn Belle a quitté sa place à la pointe et a porté la marque à 5-0, sur des passes à Richards et Nigel Dawes.  Ceci a mis fin à l’après-midi de Joonas Hallikainen, qui a été remplacé par Tuuka Rask devant le filet de la Finlande.  Carter a complété son tour du chapeau à 17:29 et Corey Perry a compté son deuxième du match pour porter l’avance à 7-0.

Andrew Ladd a ajouté un but en désavantage numérique en troisième pour le Canada.  La Finlande a ruiné le jeu blanc de Glass à 13 :46, lors d’une attaque à cinq, lorsque le défenseur Juuso Hietanen a déjoué Jeff Glass, pour qui la vue était voilée.   Le Canada a dominé au chapitre des lancers dans ce match, 50-19.

---

Le Canada porte son avance à 7-0, avec cinq buts en deuxième.  Le Canada et la Finlande sont dans une lutte pour le premier rang du Groupe B au Championnat mondial de hockey junior 2005.  La Finlande a eu un regain de confiance avec une remontrée extraordinaire pour vaincre la Suède mercredi soir.  

Jeff Carter a maintenu le pas pour le Canada à 1:32, se démarquant le long de la bande et déposant un lancer rapide derrière le gardien finlandais.  Carter était de retout à la charge à 14 :27, recevant une passe de Getzlaf, le laissant seul devant et il a fait preuve de patience extrême pour compter son deuxième but du match.

Shawn Belle a quitté sa place à la pointe et a porté la marque à 5-0, sur des passes à Richards et Nigel Dawes.  Ceci a mis fin à l’après-midi de Joonas Hallikainen, qui a été remplacé par Tuuka Raask devant le filet de la Finlande.  Carter a complete son tour du chapeau à 17:29 et Corey Perry a compté son deuxième du match pour porter l’avance à 7-0.

Après avoir réussi à tenir la FInlande à l’écart pendant une punition à Ryan Getzlaf, le Canada a été accordé une attaque à cinq et en a profité à 4:45.   Un lancer de la pointe de Dion Phaneuf a rebondi sur la vitrine et est revenu devant le filet, ou Corey Perry a compté, avec un élan d’amorti au baseball, déjouant le cerbère finlandais Joonas Hallikainen.

Et en désavantage numérique, Colin Fraser a créer un revirement avec de l’échec avant tenace, et Michael Richards a poussé un revers derrière Hallikainen.  Le Canada détient une avance de 2-0 après vingt minutes de jeu.

Box Score CAN
2
5
1
8
Compte FIN
0
0
1
1

First Period/Première période

Scoring/Buts:
4.45 | 1 - 0 PP1 | Canada | 24. PERRY, Corey
(3. PHANEUF, Dion, 37. BERGERON, Patrice)
19.38 | 2 - 0 SH1 | Canada | 18. RICHARDS, Mike (11. FRASER, Colin)

Penalties/Pénalités:
1.50 | 2 min | Canada | 15. GETZLAF, Ryan | Hooking
4.37 | 2 min | Finland | 7. MANTYMAA, Ville | Interference
15.16 | 2 min | Finland | 5. KORHONEN, Risto | Holding
18.38 | 2 min | Canada | 37. BERGERON, Patrice | Charging

Second Period/Deuxième période

Scoring/Buts:
43.06 | 8 - 0 SH1 | Canada | 19. LADD, Andrew (37. BERGERON, Patrice)
53.46 | 8 - 1 PP2 | Finland | 26. HIETANEN, Juuso|
(9. NOKELAINEN, Petteri, 27. TUKONEN, Lauri)

Penalties/Pénalités:
41.21 | 10 min | Canada | 3. PHANEUF, Dion | Misconduct
41.21 | 2 min | Canada | 3. PHANEUF, Dion | Checking to the head
52.36 | 2 min | Canada | 6. WEBER, Shea | Slashing
53.22 | 2 min | Canada | 4. BELLE, Shawn | Cross-checking

Third Period/Troisième période

Scoring/Buts:
43.06 | 8 - 0 SH1 | Canada | 19. LADD, Andrew (37. BERGERON, Patrice)

Penalties/Pénalités:
41.21 | 10 min | Canada | 3. PHANEUF, Dion | Misconduct
41.21 | 2 min | Canada | 3. PHANEUF, Dion | Checking to the head


Goaltenders CAN GLASS Jeff
Gardiens de but FIN HALLIKAINEN Joonas
35.32 - RASK, Tuukka

Shots on Goal Team

1 p

2 p

3 p

Final

Shots on Goal CAN

18

13

12

43

Tirs au but FIN

8

5

6

19


Referee/Arbitre BULANOV Vyacheslav
Linesmen/Juges des lignes SCHROETER Lars
REDDING Kevin

Attendance/Assistance 9,697

LE CANADA TENTERA DE TERMINER PREMIER DU GROUPE B
Par Derrik T. Sovak

Quand l’équipe nationale junior du Canada s’avancera sur la glace jeudi soir contre la Finlande au Championnat mondial de hockey junior 2005, ce sera la deuxième rencontre entre ces deux formations cette année.

Le Canada a facilement remporté une partie hors concours contre les Finlandais plus tôt dans le mois à Winnipeg. Avec un match en poche, le Canada voudra poursuivre sa série de victoires contre une équipe qui a beaucoup de potentiel, selon le dépisteur-chef du Canada, Blair Mackasey.  

« C’est une équipe robuste qui joue fort et qui attaque fort », dit Blair Mackasey. « J’ai beaucoup de respect pour les Finlandais. » Blair Mackasey a ajouté qu’il pense que la Finlande est une équipe européenne qui joue un jeu de style nord-américain.

« Ce sera certainement plus difficile pour nous qu’au cours de nos deux derniers matchs », a dit Blair Mackasey.  « Ils sont des aspirants sur la scène mondiale depuis quelque temps. Ils jouent très bien pour un pays qui ne compte que quelques millions d’habitants. »

L’entraîneur adjoint d’Équipe Canada Jim Hulton dit que son équipe va respecter son plan de match dans ce match, comme lors des autres matchs. « Ils vont foncer et être agressifs, plus que les autres équipes que nous avons affrontées jusqu’à maintenant. » Hulton connaît les Finlandais mieux que quiconque. Il était entraîneur adjoint du Canada lors du championnat junior de l’an dernier à Helsinki en Finlande. « Ils sont une très bonne équipe et ils ont beaucoup d’habiletés. »

Les joueurs d’Équipe Canada savent ce qu’ils ont à faire pour vaincre la Finlande. « Les Finlandais sont une équipe disciplinée », a dit Clark Macarthur après la victoire de mardi sur l’Allemagne. « Ils ont un bon jeu de puissance et ils ont beaucoup de talent, nous ne voulons pas nous trouver au banc des punitions contre eux, ça c’est sûr. »  

Blair Mackasey dit que la clé de la victoire du Canada demain sera peut-être le contrôle que les joueurs canadiens seront capables d’exercer dans le match. « Nous ne pouvons pas tricher », a dit Mackasey. « Nous allons devoir gagner nos batailles dans le bas et nous assurer de gagner les batailles à un contre un le long de la bande. » 

Mackasey croit aussi que la chimie de l’équipe de la Finlande est la force motrice derrière son désir de gagner. « Ils n’ont pas un ou deux joueurs qui ressortent », dit Mackasey. « Mais ils jouent très bien un jeu collectif robuste. »

Jeff Glass sera devant le filet d’Équipe Canada demain soir tout comme il l’a été pour les deux premiers matchs du CMHJ 2005. « Nous sommes dans une position où nous avons deux gardiens solides », dit Hulton. « Nous sommes heureux du travail des deux, mais nous irons avec Glass demain soir et nous prendrons une décision par la suite. »

Jim Hulton dit que la prestation de Glass lors du match hors concours contre la Finlande a été un facteur qui a joué dans la décision de le mettre devant le filet demain. « Nous sommes satisfaits de nos deux gars », dit Hulton. « Nous allons prendre ces décisions un match à la fois, et demain c’est Glass. »

Si le Canada peut garder le match ouvert, il devrait être en mesure de l’emporter contre les Finlandais. « Nous allons jouer notre style de hockey », dit Dion Phaneuf. « Nous ne pouvons pas changer notre jeu et nous devons jouer intelligemment et rester loin du banc des punitions. »

Le Canada affronte la Finlande jeudi après-midi à 15h30 (HNC) à l’aréna Ralph Engelstad à Grand Forks dans le Dakota du Nord. Le match sera télédiffusé en direct sur les ondes de TSN et RDS et sur The Fan Radio Network.

For more information:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications

CAMP DE SÉLECTION

Alignement
Horaire

CAMP DE DÉV. D'ÉTÉ

Alignement
Horaire