Sommaire du Match

Allemagne 1
Canada 4

Ronde préliminaire
dimanche, le 29 décembre 2002
Halifax (N.-É.)

Un soupir collectif

Pierre-Alexandre Parenteau a l’habitude de compter des buts importants. C’est ce qu’il a fait tout au long de sa carrière.

Après avoir marqué le premier but du Canada dans une victoire de 4-1 contre l'Allemagne, il n'a pas hésité à dire qu'il s'agissait du plus important but de sa carrière. « Ça été un but important dans ma carrière aujourd’hui, et un but très important pour l’équipe. J’ai raté beaucoup de chances ce soir, mais j’ai prouvé que je peux revenir de l’arrière et que je peux compter. »

Avant d’amorcer le match dimanche après-midi, la plupart des partisans et des médias avaient prédit que la victoire du Canada était presque assurée. Malheureusement pour les Canadiens, quelqu’un a oublié d’aviser l’équipe de l’Allemagne. En ne commettant aucune erreur pendant les trente premières minutes du match, les Allemands ont profité d’une avance 1-0, grâce à leur premier but du tournoi compté par David Danner. Ils menaient malgré le fait que les Canadiens avaient réussi 24 tirs au but contre 6.

Parenteau qui porte le numéro 25, a marqué sur le 25e tir de l’équipe et ce fut comme si quelqu’un avait soulevé le roc de Gibraltar des épaules canadiennes. Scottie Upshall a marqué 10 secondes plus tard et Carlo Colaiacovo a marqué à deux reprises, permettant au Canada d’obtenir le résultat que tous avaient prévu. « Voir le but de Pierre-Alexandre pénétrer dans le filet fut un tel soulagement, et de voir le mien pénétrer aussi, fut tout aussi important », dit le capitaine Scottie Upshall. « En tant qu’équipe nous avons gardé notre sang-froid, et nous savions ce que nous devions faire. »

Le but de Parenteau a sans aucun doute été le point tournant du match puisqu’il a permis aux Canadiens de commencer à jouer avec le sang-froid qui leur avait échappé pendant la presque totalité de deux périodes.

Forest Kenney
Reporteur les soirs de match


Box Score
GER

1

0

0

1

0

Compte
CAN

0

3

1

4

0


Scoring/Buts :
09.05 1 - 0 EQ GER 13. DANNER, David

Penalties/Pénalités :
19.59 2 min GER 9. WALTER, Martin HOLD
13.53 2 min GER 30. PATZOLD, Dimitri DELAY
13.04 2 min GER 23. ULLMANN, Christoph HOOK
04.42 2 min GER 15. BARTA, Alexander HOOK
04.03 2 min CAN 22. TOOTOO, Jordin CHARG
Scoring/Buts :
39.32 1 - 3 PP2 CAN 8. COLAIACOVO, Carlo (28. WELLWOOD, Kyle 17. WHITE, Ian)
32.24 1 - 2 EQ CAN 19. UPSHALL, Scottie
32.14 1 - 1 EQ CAN 25. PARENTEAU, Pierre-alexandre (21. ROY, Derek 3. ROULEAU, Alexandre)


Penalties/Pénalités :
39.08 2 min GER 26. WROBEL, Dirk ROUGH
38.36 2 min GER 24. MENAUER, Josef TRIP
28.29 2 min GER 27. SEYLLER, Max INTRF
25.59 2 min GER 9. WALTER, Martin INTRF
Scoring/Buts :
50.24 1 - 4 EQ CAN 18. MCCLEMENT, Jay (8. COLAIACOVO, Carlo)


Penalties/Pénalités :
55.22 2 min GER 11. SCHAUER, Stefan INTRF
47.53 2 min GER 6. SULZER, Alexander BOARD
43.56 2 min GER 26. WROBEL, Dirk TRIP

Players of the Game GER Unavailable
Joueurs du partie CAN Unavailable

Goaltenders GER 30. PATZOLD, Dimitri
Gardiens de but CAN 31. LE NEVEU, David

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final

Shots on Goal by GER

4

4

6-

14

Tirs au but par CAN

12

24

17-

53


Officials Referee/Arbitre Unavailable
Officiels Linesmen/Juges des lignes Unavailable

Attendance/Assistance 10,594

L’équipe du Canada et l’équipe de l’Allemagne se présentent toutes deux au match dimanche après-midi après avoir affronté la République tchèque. Si les résultats de ces matchs sont indicateurs de choses à venir, le Canada et l’Allemagne prendront des directions opposées. L’Allemagne a perdu 3-0 face à la République tchèque vendredi soir, tandis que le Canada a battu la même formation 4-0.

Le Canada s’amène avec le vent dans les voiles. Après deux matchs, l’équipe ne présente aucune lacune et semble fonctionnée à pleins gaz. Avec la présence de Marc-André Fleury devant le filet, l’équipe a dominé ses deux matchs, comptant, en moyenne, cinq buts de plus que ses adversaires. Malgré qu’un match contre les réputés Finlandais pointe à l’horizon, l’entraîneur-chef de la formation canadienne, Marc Habscheid, nous assure que son équipe ne prendra pas l’Allemagne à la légère en songeant à cette confrontation pour la première place.

Les Allemands, pour leur part, se présentent à leur troisième match du tournoi toujours en quête d’un premier but. Ils se sont inclinés 4-0 face aux puissants Finlandais lors de leur premier match avant de perdre contre la République tchèque. N’eut été de la solide prestation du gardien Dimitri Patzold, les résultats des deux matchs auraient pu être pires. « Nous jouons fort », a dit Patzold après le match contre les Tchèques. « Nous devons simplement commencer à marquer des buts. Nous travaillons fort dans les coins et devant le filet, mais nous avons été incapables de marquer un but. »

L’Allemagne n’aura pas la tâche facile pour inscrire son premier but contre le Canada, qui s’est montré intransigeant à la défensive. L’équipe de l’Allemagne a accédé au tournoi cette année en terminant première du groupe B l’an dernier, mais elle semble tout à fait dépassée dans ce tournoi.

Les défenseurs Carlo Colaiacovo et Ian White et les attaquants Scottie Upshall et Jordin Tootoo se sont illustrés au cours des deux matchs du Canada par de brillants jeux offensifs et leur jeu physique. Avant le tournoi, l’on vantait les mérites de White comme quart arrière lors des jeux de puissance et il n’a pas déçu au cours des deux derniers matchs. Il a fait preuve d’un sens inné pour les passes et d’un puissant tir précis de la pointe.

Forest Kenney
Reporteur des soirs de match

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications