Sommaire du Match
Biélorussie 1
Russie 5
Ronde préliminaire
dimanche, le 29 décembre 2002
Sydney (N.-É.)

Les champions en titre portent leur fiche à 3-0 après une victoire de 5-1 contre la Biélorussie

Les Russes ont porté leur fiche à 3-0 grâce à une victoire de 5-1 contre la Biélorussie dimanche soir à Sydney. Cette défaite fait en sorte que la Biélorussie a maintenant une fiche de 0-3. Elle affrontera les États-Unis lors de son dernier match en ronde préliminaire demain..

Alexei Kaigorodov, Alexander Perezhogin, Igor Grigorenko, Andrei Taratukhin et Alexander Polushin ont marqué pour la Russie. Andrei Kastsitsyn a répliqué pour la Biélorussie.

« Nous étions prêts pour le match ce soir. Nous voulions être prêts après avoir joué deux jours de suite », a dit Perezhogin, qui a été sélectionné joueur du match de la Russie. « Nous nous sentons bien jusqu’à maintenant et ce n’est que le début du tournoi. »

L’habile patineur russe Alexei Kaigorodov a ouvert la marque à 2:04 après avoir capté une passe à sa propre ligne bleue d’un joueur espoir pour le repêchage de la LNH cette année, Nikolai Zherdez. Il a ensuite remonté la patinoire et déjoué deux défenseurs biélorusses. Le gardien de la Biélorussie se déplaçait de gauche à droite et Kaigorodov a déjoué Kamovich du côté de la mitaine avec un tir du poignet.

Les Russes ont porté leur avance à 2-0 à 7:52 lorsque Alexander Perezhogin a été laissé seul devant le filet. Andrei Taratukhin a glissé la rondelle en direction du choix au repêchage des Canadiens de Montréal qui a déjoué Kamovich avec un tir sur réception entre les jambières.

La Biélorussie a aussi obtenu des chances de marquer en première période et le gardien russe, Konstantin Barulin, a dû effectuer des arrêts importants pour que son équipe reste dans le match. Il a effectué un bel arrêt avec sa mitaine alors qu’il était allongé sur la glace et un autre arrêt des jambières lors d’une glissade pendant que la Biélorussie profitait d’un avantage numérique en fin de période. La Biélorussie a aussi eu une chance en or lorsque Pavel Kutsevich a récupéré une passe à la ligne bleue russe et s’est avancé seul devant Barulin. Kutsevich a effectué une feinte du revers et avait déjoué Barulin. Malheureusement, la rondelle a été tirée par-dessus le filet.

La deuxième période s’est rapidement animée lorsque la Biélorussie a réduit l’avance des Russes de moitié après seulement 13 secondes de jouées grâce à un but rusé de l’attaquant Andrei Kastsitsyn. Ce dernier a été choisi joueur du match de la Biélorussie. « Un de nos meilleurs matchs s’est produit aujourd’hui. Nous avons joué très fort. Notre entraîneur (Uladimir Melenchuk) nous a dit de jouer plus défensivement ce soir et de jouer fort », a dit Kastsitsyn après le match.

Toutefois, les Russes ont repris une avance de deux buts seulement 1 minute 17 secondes plus tard lorsque Grigorenko a marqué. Taratukhin a porté l’avance à trois à 12:46 à la suite d’une superbe passe de Kirill Koltsov. Koltsov a attiré Kamovich vers lui avant de glisser la rondelle vers Taratukhin qui l’a tirée dans un filet abandonné.

Kamovich a permis à son équipe de demeurer dans le match grâce à de superbes arrêts en deuxième période, bloquant 21 tirs au cours de la période et 40 dans le match. Les faits saillants du match comprendront un arrêt de la mitaine sur un tir sur réception de Koltsov alors que la Russie profitait d’un avantage numérique. Le gardien a ensuite effectué un autre arrêt avec sa mitaine quand deux joueurs russes ont été laissés seuls devant le filet pendant un autre avantage numérique.

Alexander Polushin a marqué le dernier but des Russes à 5:50 du troisième tiers.

Kamovich a effectué d’autres arrêts importants en troisième pour s’assurer que le match demeure serré. Il a effectué un arrêt face à Grigorenko qui voulait inscrire son deuxième de la soirée alors qu’il avait été laissé seul sur le côté du filet. Grigorenko a attendu que Kamovich se jette sur la patinoire avant d’essayer de soulever la rondelle par-dessus le gardien de but qui l’a captée avec son gant.

La Biélorussie affrontera les É.-U. lundi à 14 h (HA) à Sydney. La Russie profitera d’une journée de congé demain avant d’affronter la Suisse mardi lorsqu’elle tentera de s’emparer de la première place du groupe A.

John Mayich
Coordonnateur à Sydney


Box Score
BLR

0

1

0

1

0

Compte
RUS

2

2

1

5

0


Scoring/Buts :
07.52 0 - 2 EQ RUS 26. PEREZHOGIN, Alexander (21. GRIGORENKO, Igor 16. TARATUKHIN, Andrei)
02.04 0 - 1 EQ RUS 9. KAIGORODOV, Alexei (13. ZHERDEV, Nikolai 25. LYUBUSHIN, Mikhail)

Penalties/Pénalités :
17.59 2 min RUS 6. PESTUNOV, Dmitry HI-ST
14.56 2 min RUS 4. EZHOV, Denis INTRF
13.04 2 min RUS 3. KORNEEV, Konstantin TRIP
09.04 2 min RUS 13. ZHERDEV, Nikolai INTRF
05.31 2 min BLR T. Team BLR TOO-M
Scoring/Buts :
32.46 1 - 4 EQ RUS 16. TARATUKHIN, Andrei (3. KORNEEV, Konstantin
21.30 1 - 3 EQ RUS 21. GRIGORENKO, Igor (12. KOLTSOV, Kirill 26. PEREZHOGIN, Alexander)
20.13 1 - 2 EQ BLR 23. KASTSITSYN, Andrei (14. VOLKAU, Artsiom)

Penalties/Pénalités :
28.23 2 min BLR 7. DZIANISAU, Uladzimir TRIP
25.01 2 min BLR 8. PARAKHONKA, Dzmitry HOOK
23.54 2 min RUS 21. GRIGORENKO, Igor SLASH
Scoring/Buts :
45.50 1 - 5 EQ RUS 18. POLUSHIN, Alexander (7. TYUTIN, Fedor, 8. OVECHKIN, Alexander)

Penalties/Pénalités :
60.00 2 min BLR 21. ZAKHARAU, Kanstantsin BOARD
59.20 2 min RUS 11. SHISHKANOV, Timofei TRIP
51.44 2 min BLR 15. ZHYDKIKH, Aliaksander UN-SP
51.44 2 min RUS 12. KOLTSOV, Kirill SLASH
50.30 2 min RUS 23. ARTYUKHIN, Evgeni SLASH
47.13 2 min RUS 8. OVECHKIN, Alexander HI-ST
46.53 2 min BLR 16. KUTSEVICH, Pavel SLASH

Players of the Game BLR Unavailable
Joueurs du partie RUS Unavailable

Goaltenders BLR 22. KAMOVICH, Dzmitry
Gardiens de but RUS 20. BARULIN, Konstantin

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final

Shots on Goal by BLR

11

10

9

30

Tirs au but par RUS

4

23

18

45


Officials Referee/Arbitre RADBJER, Ulf
Officiels Linesmen/Juges des lignes KRONBORG, Lars  
TAKULA, Leo

Attendance/Assistance 2,232

La Russie aimerait bien porter sa fiche à 3-0

Les champions en titre du Championnat mondial de hockey junior affronteront la Biélorussie lors du seul match du groupe A dimanche au Centre 200 de Sydney.

Les Russes amorcent ce match en tête du classement de leur groupe avec une fiche parfaite de 2-0, ayant battu la Slovaquie 4-0 samedi et les États-Unis 5-1 jeudi. Pendant ce temps, la Biélorussie sera en quête de sa première victoire du tournoi après avoir été écrasée 11-1 par la Slovaquie vendredi soir et perdu 4-2 contre la Suisse, jeudi. La Biélorussie n’a pas joué hier. Les joueurs devraient donc être reposés pour ce match contre une très forte formation russe.

Les pays avoisinants, qui faisaient autrefois partie de l’URSS, sont devenus indépendants lors du démantèlement de l’Union soviétique en 1991. Depuis ce temps, la Biélorussie n’a participé qu’à quatre championnats mondiaux junior, mais le petit pays améliore constamment son programme de hockey.

L’équipe biélorusse devra surveiller la meilleure ligne de la Russie formée de Alexander Ovechkin, Yuri Trubachev et Alexander Polushin. Ce trio a cumulé 11 points en deux matchs. Trubachev est à égalité en tête des pointeurs du tournoi avec le défenseur canadien Carlo Colaiacovo, chacun ayant cinq points. Ovechkin qui ne sera admissible au repêchage d’entrée de la LNH qu’en 2004, a réussi un tour du chapeau lors du premier match de son équipe contre les É.-U.

Alexander Perezhogin, qui a inscrit un but et une aide pour la Russie a dit : « L’équipe que nous affrontons n’a pas d’importance. Nous allons toujours être prêts pour le match parce qu’il s’agit d’un tournoi et que nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. »

La Russie ne devrait avoir aucun problème face à la Biélorussie et, si elle gagne, elle améliore ses chances d’obtenir un laissez-passer pour le premier match de la ronde éliminatoire. Les trois meilleures équipes de chaque groupe accèdent à la ronde éliminatoire, l’équipe en première place de chaque groupe recevant un laissez-passer pour le premier match.

« C’est un de nos objectifs d’être parmi les trois premiers », a dit Perezhogin, choix de première ronde des Canadiens de Montréal lors du repêchage 2001. « Nous allons simplement faire de notre mieux et travailler fort. »

John Mayich
Coordonnateur à Sydney

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications