Sommaire du Match
CAN 2 - RUS 3
médaille d'or
le 5 janvier 2002
Halifax (N.-É.)

Aperçu de l’équipe de la Russie

L’équipe de la Russie, championne en titre, se présente au match de ce soir n’ayant perdu aucun match, n’ayant pas eu à faire face à des adversaires qui l’ont mise à l’épreuve et très peu disponible aux médias. Il n’y a aucune conférence de presse pour annoncer les changements apportés à l’alignement ou la stratégie de l’équipe et aucune entrevue avec les joueurs qui nous donnerait un aperçu de comment elle se prépare à ce match. C’est ainsi que les Russes aiment faire les choses.

Mais si l’entraînement des Russes cet après-midi est une indication, ils s’attendent à du jeu physique de la part du Canada. Un jeu physique avec beaucoup de punitions. En plus du jeu le long de la bande, les Russes ont consacré une bonne partie de leur entraînement à leur jeu de puissance. S’ils ont l’occasion de s’en servir, le mariage du contrôle de la rondelle, des passes vives et précises et de leur échange de la rondelle causera des ennuis à l’unité canadienne affectée au désavantage.

Devant le but, les Russes font confiance à Andrei Medvedev, un des huit joueurs de retour après avoir pris part au championnat l’an dernier. La fiche de Medvedev rend compte d’une moyenne de 1,75 but alloué et d’un pourcentage d’efficacité de 91,67 %.
La défensive de l’équipe a été solide bien qu’elle n’ait pas eu à repousser une équipe avec un échec-avant physique comme celui du Canada. (Elle a cependant détruit une formation américaine sous-productrice plus tôt dans le tournoi.)

Les Russes n’ont aucune crainte à l’offensive avec des joueurs de la trempe de la vedette de 17 ans Alexander Ovechkin (6 buts, 1 aide), Igor Grigorenko (5-3) et Yuri Trubachev (2-7) qui prépare les buts. Les Russes jouent un style faisant appel à un haut niveau d’habiletés qui repose sur l’anticipation, le synchronisme et la vitesse. Ces trois éléments pourraient être contrés par un jeu physique efficace des Canadiens, mais ceci pourrait inviter le jeu de puissance russe sur la glace. C’est exactement ce que souhaite l’entraîneur-chef Rafail Ishmatov.

Les Russes ont étudié les Canadiens attentivement et savent ce qu’ils ont à offrir. Qui sait, peut-être que les renseignements qu’ils ont obtenus à la suite d’une conférence de presse canadienne ou d’une entrevue avec un joueur feront la différence dans le match.

Gary Caven
Reporteur les soirs de match


Box Score
CAN

1

1

-

2

0

Compte
RUS

1

-

2

3

0


Scoring/Buts :
12.01 1 - 1 EQ CAN 25. PARENTEAU, Pierre-alexandre (16. BOUCHARD, Pierre-marc 17. WHITE, Ian)
11.17 0 - 1 EQ RUS 16. TARATUKHIN, Andrei (21. GRIGORENKO, Igor 26. PEREZHOGIN, Alexander)


Penalties/Pénalités :
17.05 2 min RUS 15. TRUBACHEV, Yuri HOOK
12.51 2 min CAN 15. LUPUL, Joffrey CROSS
12.51 2 min RUS 7. TYUTIN, Fedor ROUGH
02.31 2 min RUS 23. ARTYUKHIN, Evgeni HI-ST
Scoring/Buts :
36.22 2 - 1 PP1 CAN 19. UPSHALL, Scottie
(29. LAICH, Brooks 25. PARENTEAU, Pierre-alexandre)

Penalties/Pénalités :
32.05 2 min CAN 21. ROY, Derek TRIP
35.02 2 min RUS 9. KAIGORODOV, Alexei CROSS
Scoring/Buts :
44.22 2 - 2 EQ RUS 21. GRIGORENKO, Igor
(16. TARATUKHIN, Andrei 26. PEREZHOGIN, Alexander)
51.09 2 - 3 EQ RUS 15. TRUBACHEV, Yuri
(18. POLUSHIN, Alexander 7. TYUTIN, Fedor)


Penalties/Pénalités :
56.58 2 min RUS 7. TYUTIN, Fedor HOLD
52.29 2 min CAN 19. UPSHALL, Scottie ELBOW

Players of the Game CAN Unavailable
Joueurs du partie RUS Unavailable

Goaltenders CAN 1. FLEURY, Marc-andre
Gardiens de but RUS 30. MEDVEDEV, Andrei

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final

Shots on Goal by CAN

12

8

-

-

Tirs au but par RUS

14

10

-

-


Officials Referee/Arbitre RADBJER, Ulf
Officiels Linesmen/Juges des lignes FEOLA, Peter TAKULA, Leo FEOLA, Peter TAKULA, Leo

Attendance/Assistance -,---

 

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications