Sommaire du Match
SUI 6
GER 2
Finales Quartes
le 2 janvier 2002
Halifax (N.-É.)

L’Allemagne fait face à la relégation

Le hockey a repris au Centre Halifax Metro après un jour de congé le premier janvier. La foule de 7 420 était silencieuse, ne sachant trop à quoi s’attendre de la Suisse et de l’Allemagne qui amorçaient la ronde de relégation, mais espérant clairement assister à un bon match de hockey.

Le match a commencé lentement, même avec Dmitri Patzold, un des meilleurs gardiens du tournoi, devant le filet de l’Allemagne. C’était la première rencontre entre ces deux équipes à Halifax, alors elles s’étudiaient afin de déterminer l’allure qu’allait prendre le match. La Suisse était agressive, mettant Patzold à l’épreuve et cherchant des failles dans la défensive allemande. L’Allemagne a répliqué en adoptant un style physique, poussant et frappant et se concentrant sur la défensive, essayant de frustrer les Suisses. Le ton était donné.

Le moment le plus excitant est survenu à 13:35 de la deuxième période quand la Suisse et l’Allemagne ont compté trois buts tour à tour en 1 minute, 13 secondes. Kevin Romy a commencé la pluie de buts en marquant son quatrième du match à genoux.

Ce but a incité l’entraîneur allemand, Ernst Hofner, à retirer Dmitri Patzold. Patrick Ehelechner l’a remplacé devant le filet et les Allemands ont amélioré leur jeu. Seulement 46 secondes plus tard, Christoph Ullman, le joueur du match de l’Allemagne, a marqué le premier but des siens et le vent a semblé tourner en faveur de l’Allemagne.

Toutefois, l’avantage a été de courte durée. Quelques 27 secondes plus tard, la Suisse a repris une avance de quatre buts lors du but de Kevin Gloor. Christoph Ullman a de nouveau mis du piquant dans le match en marquant à 17:13 du deuxième tiers. Des punitions coïncidentes ont donné lieu à du hockey quatre contre quatre pendant deux minutes. Ullman a marqué son deuxième but du match, motivant à nouveau les Allemands. Ils semblaient plus confiants à leur entrée au vestiaire à la fin de la deuxième période.

Mais, les Allemands ont, de toute évidence, laissé leur énergie au vestiaire. Ils se sont battus pendant les trois premières minutes de la troisième période lorsqu’ils ont eu leurs meilleures occasions de marquer, mais ils n’ont pu trouver le fond du filet. Après cela, ils ont accepté la défaite et laissé le temps s’écouler, faisant preuve de très peu d’enthousiasme et de beaucoup de frustration.

Le prochain match de l’Allemagne sera contre la Biélorussie le 4 janvier. Les Allemands doivent absolument remporter ce match s’ils veulent la chance de rester dans le groupe B l’an prochain. À l’heure actuelle, il faudra beaucoup de circonstances favorables pour éviter que les Allemands ne se retrouvent dans la Division I.

Jen McCauley
Reporteur les soirs de match


Box Score
SUI

2

3

1

6

0

Compte
GER

0

2

0

2

0


Scoring/Buts :
16.09 2 - 0 PP1 SUI 6. RAMHOLT, Tim (10. AMBUHL, Andrei 11. BARTSCHI,Patrik)
10.41 1 - 0 EQ SUI 5. BLINDENBACHER, Severin (23. SCHNYDER, Stefan)
 

Penalties/Pénalités :
14.58 2 min GER 18. GRYGIEL, Adrian SLASH
04.26 2 min SUI 10. AMBUHL, Andrei ELBOW
Scoring/Buts :
37.13 5 - 2 EQ GER 23. ULLMANN, Christoph (26. WROBEL, Dirk 6. SULZER, Alexander)
34.48 5 - 1 EQ SUI 18. GLOOR, Kevin (6. RAMHOLT, Tim 23. SCHNYDER, Stefan)
34.21 4 - 1 EQ GER 23. ULLMANN, Christoph (26. WROBEL, Dirk 24. MENAUER, Josef)
23.07 3 - 0 EQ SUI 3. DALLENBACH, Juerg
33.35 4 - 0 EQ SUI 21. ROMY, Kevin (5. BLINDENBACHER, Severin 11. BARTSCHI, Patrik)

Penalties/Pénalités :
30.05 2 min SUI 13. CHRISTEN, Gregory CHARG
Scoring/Buts :
57.26 6 - 2 EQ SUI 6. RAMHOLT, Tim (12. BUHLER, Cyrill)

Penalties/Pénalités :
51.53 2 min GER 11. SCHAUER, Stefan HI-ST
46.46 2 min SUI 7. FURRER, Philippe SLASH
42.13 2 min GER 28. KINK, Marcus CROSS
42.13 2 min SUI 17. PETER, Emanuel UN-SP

Players of the Game SUI Unavailable
Joueurs du partie GER Unavailable

Goaltenders SUI -30. PATZOLD, Dimitri
Gardiens de but GER -30. STEPHAN, Tobias

Shots on Goal by Shots on Goal by

1st/1re

2nd/2e

3rd/3e

Final

Shots on Goal by SUI

8

15

11

34

Tirs au but par GER

8

6

4

18


Officials Referee/Arbitre -SINDLER, Vladimir
Officiels Linesmen/Juges des lignes -COSTELLO, John
KRONBORG, Lars

Attendance/Assistance 10,111

La Suisse contre l’Allemagne, un aperçu

Il y a un vieil adage qui dit, « jouez fort ou restez chez vous » et pour l’équipe de l’Allemagne et l’équipe de la Suisse, rien n’est plus vrai.

La Suisse et l’Allemagne s’affronteront lors du premier match de la ronde de relégation du championnat mondial de hockey junior 2003, jeudi, à Halifax et les deux nations espèrent éloigner la menace de terminer dernière et de perdre leur chance de participer au même niveau l’an prochain.

La Suisse, qui appartient au groupe A, en a surpris plusieurs à Sydney par son jeu solide. L’équipe amorce les éliminatoires avec deux points qu’elle a obtenus grâce à une victoire contre la Biélorussie. Elle est aussi chargée à bloc après avoir livré un dur combat aux puissants Russes. La Suisse a obtenu beaucoup de respect malgré une défaite de 7-5, ayant réussi à niveler la marque à 5-5 avec dix minutes à jouer.

Patrik Bartschi, huitième chez les pointeurs du tournoi avec quatre buts et une passe, mène les Suisses. Tandis que Bartschi dirigera l’offensive, Tobias Stephan sera probablement devant le filet. Stephan s’amène au match avec le meilleur pourcentage d’efficacité de tous les gardiens du tournoi, soit un peu moins de 0,850. Son substitut est le seul joueur de la formation suisse à évoluer dans la LCH, Daniel Manzato.

Dans le groupe B, à Halifax, l’Allemagne a joué le rôle de l’équipe défavorisée, malgré l’excellent travail de Dimitri Patzold. Les Allemands ont eu de la difficulté à marquer jusqu’à maintenant (trois buts en quatre matchs), mais Patzold leur a permis de demeurer de la partie. Ce faisant, il est devenu un favori des partisans.

L’attaque allemande repose sur Marcel Goc, choisi 21e au total par le Wild du Minnesota. Goc accumule autant de temps sur la glace que n’importe quel autre joueur du tournoi et représente la principale menace offensive de son équipe. Il continuera d’être sur la glace plus que tout autre attaquant allemand, car son pays veut obtenir ses premiers points du tournoi et éviter l’élimination.

Tout comme la Suisse, l’Allemagne s’amène à ce match après avoir remporté une victoire morale. L’équipe a mis fin à sa pénurie de buts qui a duré 138 minutes et 5 secondes dans un match contre le Canada. Elle a aussi été capable de marquer deux autres buts dans son prochain match, cette fois- ci contre la Suède. L’Allemagne devra poursuivre sa remontée offensive et obtenir une belle performance de Patzold si elle veut réussir.

L’action commence à 12 h au Centre Halifax Metro. Vérifiez les résultats en direct pendant le match et lisez l’analyse approfondie après le match au www.canadianhockey.ca .

Forest Kenney
Reporteur les soirs de match

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:
André Brin Director, Communications | Directeur, communications