Reseau de Hockey Canada |
Nouvelles
La petite histoire du hockey féminin :
1890 à 1990
Natasha Jamieson
|
7 avril 2013
|
|

Tout a commencé le 11 février 1891 lorsqu’un journaliste du Ottawa Citizen qui avait assisté à un match de hockey féminin écrivait que les femmes « ont un coup de patin rapide et manient la rondelle aussi bien que certains des meilleurs joueurs masculins. » 

Avec ce premier témoignage écrit de femmes jouant en hockey, le hockey féminin faisait son entrée dans l’histoire.

La première femme photographiée à jouer au hockey est Lady Isobel Stanley, la fille de Lord Stanley de Preston. Il s’avère que la photo a été prise à Rideau Hall à Ottawa, la ville qui accueillera en 1990 le premier championnat mondial sanctionné par l’IIHF et qui est aujourd’hui le théâtre du Championnat mondial de hockey sur glace féminin 2013 de l’IIHF.

Elle jouait sur la patinoire extérieure de Rideau Hall. Le père d’Isobel avait fait installer une patinoire pour pouvoir jouer au hockey avec sa famille.

Le hockey féminin a gagné en popularité très tôt dans les institutions postsecondaires. L’Université Queen’s à Kingston et l’Université McGill ont notamment emboîté le pas.

Les photos des premières équipes féminines montrent que les joueuses étaient vêtues d’un chandail de laine à col roulé, d’une longue jupe, de gants et d’une tuque. On croyait alors que les jupes longues donnaient un avantage aux gardiennes de but.

En 1927, Elizabeth Graham, une gardienne de but de l’Université Queen's, a enfilé un masque d’escrime pour se protéger le visage. C’est ainsi qu’elle est devenue la première joueuse, tous sexes confondus, à porter un masque pour jouer.

À la fin des années 1930 et dans les années 1940, la popularité du hockey féminin a décliné peu à peu en raison de la Grande Crise et de la Seconde Guerre mondiale.

L’absence de hockey féminin s’est poursuivie pendant les années 1950, mais un événement particulier a eu lieu pendant ces années.

Abigail Hoffman, âgée de neuf ans à l’époque, voulait jouer au hockey, mais aucune équipe n’acceptait les fillettes. Armée d’une bonne dose de courage et d’une nouvelle coupe de cheveux, elle a demandé à ses parents de l’inscrire dans la seule équipe de sa région : une équipe de garçons.

Elle a été inscrite sous le nom de « Ab Hoffman » et elle revêtait son équipement à la maison pour ne pas éveiller les soupçons. Son stratagème a fonctionné jusqu’à ce qu’elle doive fournir son acte de naissance pour participer à un tournoi.

Par la suite, la tentative d’Abby de s’opposer à l’interdiction des filles d’entrer dans les équipes de hockey mineures a été rejetée par la Cour suprême du Canada. Il faudra attendre les années 1960 pour que le hockey féminin reprenne vie. Les jeunes filles qui voulaient jouer au hockey n’étant toujours pas acceptées dans les équipes masculines, les femmes ont uni leurs forces pour mettre sur pied les premières ligues féminines.

Les années 1970 ont vu le hockey féminin évoluer à vitesse grand V quand les femmes se sont mises à créer des équipes féminines un peu partout au Canada et aux États-Unis. Les femmes ont commencé à comprendre que le hockey féminin n’avait rien d’une mode passagère.

L’Association de hockey féminin de l’Ontario, ou OWHA, a été fondée en 1975 et s’est incorporée en 1981.

Le premier championnat mondial féminin non sanctionné par la Fédération internationale de hockey sur glace a eu lieu en 1987 à North York en Ontario.

Prêt de 100 ans après la première mention du hockey féminin, les joueuses se comptaient par millier et le premier Championnat mondial féminin sanctionné par l’IIHF avait lieu au Centre municipal d’Ottawa. Il a commencé le 19 mars 1990. Le tournoi s’est terminé par un autre volet de la rivalité tenace qui oppose le Canada et les États-Unis où l’unifolié s’est emparé de la médaille d’or dans une victoire 5-2.

Les championnes du monde de cette année n’ont pas encore été couronnées, mais nous découvrirons dans quelques jours quel pays quittera d’Ottawa la médaille d’or au cou.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

Morgan Bell
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6427
mbell@hockeycanada.ca

   
 

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: