Reseau de Hockey Canada |
Événements
Défi mondial des m17
Coupe des 4 nations
Coupe Deutschland
Nouvelles
Souvenirs d’un bénévole au CMJ : Sacha Vaillancourt
David Brien
|
9 juin 2014
|
|

MONTRÉAL – Comme chez plusieurs bénévoles du Championnat mondial junior, le hockey est plus qu’un simple sport pour Sacha Vaillancourt, c’est une passion.

Après avoir occupé le poste de directeur du Centre d’excellence du Québec de Hockey Canada de 2003 à 2011, Vaillancourt a délaissé cet organisme pour travailler en gestion du risque, au niveau des assurances, chez BFL Canada.

Cependant, sa passion pour le hockey est toujours vive. C’est pourquoi il était tout à fait naturel pour lui d’accepter de se joindre à l’équipe du Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF en tant que directeur du comité des bénévoles de l’événement.

« Je suis rendu à une place dans ma vie où, avec l’expérience que j’ai eu la chance d’acquérir au cours des années, je peux maintenant redonner non seulement à Hockey Canada, mais au sport », dit-il.

 « À la base, le hockey est ma passion. C’est donc une vraiment belle opportunité de m’impliquer et de plus, c’est un milieu que je connais bien. »

Et quand on parle de l’univers du hockey international, Vaillancourt est indéniablement un fin connaisseur en la matière.

En 2008, le Championnat mondial de l’IIHF s’arrêtait au Canada pour une toute première fois, et c’est à lui que l’on avait confié l’organisation de l’événement qui se déroulait simultanément à Halifax et à Québec.

« Ce fut une des plus belles expériences de ma vie : j’ai collaboré avec la Fédération internationale [de hockey sur glace], j’ai collaboré avec Hockey Canada, mais aussi avec les instances locales », se rappelle Vaillancourt.

« Pour avoir côtoyé à l’époque les membres des comités organisateurs et les gens qui occupaient le poste que j’ai moi-même aujourd’hui, j’ai été très impressionné par la qualité de ces gens-là et par ce qu’ils ont su accomplir », ajoute-t-il.

Pour la tenue du Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF, Montréal et Toronto auront besoin de l’aide d’environ 1 500 bénévoles. Ces derniers sont essentiels au bon déroulement d’un événement d’une telle envergure et Vaillancourt ne sous-estime pas leur importance sous aucun prétexte.

« En ce qui a trait au championnat, si nous n’avons pas une bonne structure de bénévoles, avec des gens soucieux de s’impliquer, nous n’avons aucune chance de connaître du succès. C’est une des pierres angulaires du tournoi! »

Vaillancourt va même jusqu’à ajouter : « Les bénévoles sont la clé. Tant dans les événements, que dans le hockey mineur canadien comme tel, tout part d’eux! Ils forment la structure de base du sport. »

Comme le championnat junior de décembre sera en sol canadien pour une cinquième fois depuis 2006, Vaillancourt croit qu’Hockey Canada sera en mesure de surpasser les attentes et d’organiser un événement mémorable.

« Je pense que Toronto et Montréal ont l’occasion de mettre la barre encore plus haute pour cet événement-là et que tout sera fait pour aller chercher le facteur wow! », mentionne-t-il.

« Hockey Canada possède une expérience incroyable dans l’organisation de ce tournoi et c’est pourquoi je crois que le Championnat mondial junior de 2015 sera le meilleur événement qui n’ait jamais eu lieu! »

Ces paroles ne sont pas jetées en l’air; Vaillancourt y croit fermement. Mais pour lui, l’expérience acquise par un bénévole va au-delà de la tenue de l’événement.

« Ce n’est pas seulement le championnat qui te marque, mais aussi les rencontres que tu fais dans ces événements-là, » dit-il. « Tu croises des personnes de tous les coins du monde qui partagent la même passion que toi pour le hockey. Ce sont des souvenirs et des connaissances qui peuvent durer toute une vie! »

Tant au Québec qu’en Ontario, Vaillancourt soutient qu’il faut que la population réalise l’ampleur de l’événement et qu’elle en profite pleinement.

« C’est un événement de grande envergure et pour le Canada, c’est quelque chose de prestigieux », souligne-t-il. « C’est un honneur pour notre pays de pouvoir accueillir cet événement-là tous les deux, trois ans et on ressent vraiment que les gens sont passionnés et friands du hockey junior. »

« C’est un sport spectaculaire, dans un événement spectaculaire, auquel participent plusieurs nations; donc c’est certain que ça va chercher les émotions chez plusieurs personnes. »

Si, comme Sacha Vaillancourt, vous désirez être bénévole pour le Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF qui aura lieu en décembre, veuillez consulter le site web suivant :
http://www.hockeycanada.ca/fr-ca/Team-Canada/Men/Junior/2015/Volunteers

Les candidatures sont officiellement fermées pour la ville de Toronto, mais il reste encore plusieurs postes à pourvoir à Montréal.


Pour plus d'informations :

Francis Dupont
Responsable, relations médias/communications
Hockey Canada
403-777-4564
fdupont@hockeycanada.ca

facebook.com/hockeycanadafr

twitter.com/hockeycanada_fr

youtube.com/hockeycanadavideos

   
Videos
Photos
Horaire
Close
Credit  
Close
Photo Credit: